Livres
392 541
Comms
1 376 940
Membres
284 488

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

La jeune femme ne parvenait pas à le perturber mais son souffle s'accélérait. Elle décisa qu'elle ne perdrait pas à ce jeu-là... et laissa sa main glisser plus bas.

_Kahlan! Tu triches! couina Richard.

Cette fois, son arc tremblait, et il s'efforça de le stabiliser.

Kahlan lui mordit délicatement le lobe de l'oreille.

_Je croyais que tu pouvais tirer quoi qu'il arrive, dit-elle en laissant glisser sa main encore plus bas.

_Kahlan... Ce sont des méthodes déloyales...

_N'essaie pas de te défiler! Tu as dit ça, au mot près. Savoir tirer sous la pression... (Elle lui titilla l'oreille du bout de la langue.) Est-ce une pression suffisante, mon amour? Peux-tu le faire? Vas-tu réussir à tirer?

_Kahlan... C'est de la triche...

L'Inquisitrice eut un rire de gorge et serra plus fort... ce qu'elle tenait. Richard gémit et lâcha la corde. A la voir s'envoler, Kahlan devina qu'il ne retrouverait jamais cette flèche-là.

_Tu as râté ton coup..., souffla-t-elle

Le jeune homme se retourna et lâcha son arc. Rouge comme une pivoine, il emprisonna Kahlan dans ses bras.

_Tricheuse..., lâcha-t-il en lui embrassant l'oreille.

Afficher en entier

_Je t'aime..., souffla-t-elle.

Richard la serra plus fort contre lui et suivit du bout des doigts le tracé de sa colonne vertébrale.

_Je trouve frustrant qu'il n'y ait pas d'autres mots que ceux-là pour exprimer ce que je ressens pour toi, dit-il.

_Moi, ils me suffisent...

_Alors, sache que je t'aime, Kahlan! Mille fois, un million de fois, laisse-moi te dire à quel point je t'aime. Pour toujours!

Kahlan écouta les crépitements du feu, les battements de coeur de Richard et les siens... Elle aurait voulu rester dans ses bras jusqu'à la fin des temps.

Soudain, le monde lui semblait être un endroit merveilleux.

Afficher en entier

Tu parles comme marche un ivrogne. En zigzag, mais dans une direction bien précise.

Afficher en entier

Zedd:

-Absurde! On ne peut pas tout savoir! Ni arpenter les chemins de la vie sans marcher de temps en temps dans la bouse. L'essentiel, quand ça arrive, est de ne pas glisser et s'étaler tête la première dans le caca.

Afficher en entier

_Puis-je faire quelque chose pour toi? demanda-t-elle en lui passant sa main libre dans les cheveux.

_Oui... Allonge-toi à mes côtés. J'ai peur de ne pas me réveiller, et je veux te sentir contre moi.

_Tu te réveilleras, promit Kahlan.

Elle prit une autre couverture, s'allongea et la tira sur eux. Blottie contre lui, la tête sur son épaule, un bras autour de sa taille, elle essaya de ne pas paniquer en pensant à ce qu'il venait de dire.

Afficher en entier

_Tu as vraiment réponse à tout, dit Kahlan en laissant courir son index sur la poitrine de son compagnon. Comment fais-tu pour être aussi intelligent?

Richard l'embrassa de nouveau.

_Je deviens terriblement futé dès qu'on essaie de m'éloigner de toi et de ton confortable lit. Pour te garder, j'irais combattre le Gardien au coeur du royaume des morts.

Afficher en entier

C'est un plaisir d'avoir au palais un sorcier qui s'acharne à remettre les tripes des gens dans leur ventre. Le précédent adorait faire l'inverse, et je n'aimais pas ça du tout.

Afficher en entier

- Richard, gémit Warren, tu ne prétends pas savoir où sont les boîtes d'Orden ? Ne me dis pas, je t'en prie, que tu les as retrouvées ?

- Retrouvées ? La dernière fois que je les ai vues, celle du milieu était ouverte et prête à attirer mon salopard de père dans le royaume des morts !

Afficher en entier

- Es-tu vraiment débarrassé de la marque de Darken Rahl demenda Kahlan.

Richard ouvrit sa chemise pour qu'elle le constate de visu.

- C'est vrai, murmura la jeune femme en lui caressant la poitrine.

Elle le couvrit de petit baisers et lui mordilla le bout des sein.

- tu triches, dit Richard, le souffle court. je veux embrasser sur toi tout ce que tu embrasse sur moi!

les yeux danss ceux de jeune homme, Kshlan entreprit de déboutonner son chemisier.

-marché conclu!

elle continua de se déshabiller pendant qu'il ls couvrait de baisers

- Kalhan, et su les esprits de bien nous regarde?

la jeune femme le fit basculer dur le dos.

- s'ils sont vraiment bienveillants, ils détourneront les yeux.

autour d'eux, la douce lueur semblait pulser au rythme de leur respiration.

-Kahlan Amnell, dit Richard, je t'aime. Maintenant et pour toujours

-je t'aime aussi Richard...

dans un lieu entre les mondes ou le temps n'existait plus,lies deux jeunes gens s'unirent enfin pour ne plus faire qu'un

Afficher en entier

Les pires maux découlent des meilleures intentions.

Afficher en entier