Livres
439 005
Membres
368 012

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Œuvre



Description ajoutée par nidja05 2010-03-25T21:20:34+01:00

Résumé

Dans aucun autre roman Zola n'a mis autant de lui-même que dans L'Œuvre. Zola, le critique d'art, ami de Cézanne, fervent défenseur, contre l'art officiel, de Manet, de Monet et de toute l'avant-garde qu'incarne Claude Lantier dans le roman. Zola, l'écrivain naturaliste, rêvant de donner son existence entière " à une œuvre où l'on tâcherait de mettre les choses, les bêtes, les hommes, l'arche immense ". Zola, l'homme enfin, et les souffrances quotidiennes de la création vues à travers l'insatisfaction permanente et l'angoisse de déchoir d'un peintre génial et d'un romancier travailleur. Roman de la passion de l'art au détriment de la vie et de l'amour, L'Œuvre met en scène à la fois l'enthousiasme d'une révolution artistique et le drame éternel de l'artiste aux prises avec la création.

Afficher en entier

Classement en biblio - 419 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lily-Berthe 2018-05-29T23:53:49+02:00

N'était-ce pas stupide de croire à l'intelligence du public ?

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Lu aussi

Le parcours torturé d'un artiste se révèle ici sous la plume de Zola. Comme celui de tous les membres de sa famille, le destin de Claude Lantier est tragique. La vision du monde artistique est plutôt noire mais le roman est un des meilleurs de la série des Rougon-Macquart.

Afficher en entier
Diamant

Je viens à peine de le finir, et je suis encore plongée dans cet univers, absolument merveilleux.

Je me suis lancée comme défi de lire tous les Rougon Macquart, et j'avance vaillamment en essayant de lire les tomes dans l'ordre, mais j'arrive à un stade où j'ai lu les plus connus, donc je lis ceux que je trouve. Je venais donc d'achever le Rêve avant de commencer l'Oeuvre, et ce sont deux extrêmes. Le premier, publié suite à la polémique due à la Terre, était court, naïf, avec une forte de part de religion , d'idylle, d'amour non satisfait. Le second est beaucoup plus sombre, et j'ai réussi à établir la filiation plus facilement que pour le Rêve. On y suit la vie d'un peintre, sur une quinzaine d'années, avec ses espoirs, ses désillusions, le monde ingrat de l'art, où comme Zola le montre, la corruption est aussi présente que dans la politique. C'est aussi celui où, je pense, Zola mis beaucoup de lui même, grâce aux notes j'ai donc pu savoir que le personnage de Sandoz tel qu'il est décrit ressemble fort physiquement à Zola jeune, et l'on devine facilement que ce personnage, qui travaille dans le journalisme et dont l'oeuvre de sa vie est de publier des romans dont l'objet est une famille à une grande époque de l'histoire, n'est autre que lui même. On sent aussi dans ce roman que c'est un milieu que Zola connait bien, ayant fréquenté des peintres et étant lui même écrivain:on partage les doutes de Claude et de Sandoz comme si ils étaient réels. J'ai beaucoup apprécié aussi le fait de suivre sur une longue période ( je dirais 15 ans) l'évolution de l'artiste, et ce, comme dans l’Assommoir où l'on suit la décadence. D'habitude, on ne suit l'histoire que sur quelques mois, et j'ai trouvé ce point de vue intéressant.

Bref, un grand roman à lire absolument!

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par LuteinEinstein 2018-11-10T09:17:20+01:00
Lu aussi

Je suis pas fan à la base de Zola, mais alors là, j'ai eu beaucoup de mal à lire ce livre...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VictoriaP 2018-10-21T15:56:58+02:00
Or

Une oeuvre magistrale. Ce n'est pas le roman de Zola que je préfère, mais j'y suis sensible car j'habite non loin d'Aix en Provence où je vais souvent et qui a servi de modèle à Plassans. Probablement l'épisode le plus difficile des Rougon, parce que la plus autobiographique. Le peintre est inspiré de la personnalité de Cézanne , grand ami de Zola.

Une oeuvre sur la difficulté de créer, sur la relation de l'artiste avec le public et avec l'extérieur au sens large.

Une structure romanesque néanmoins dans la ligne de l'ensemble de la saga.

Une fougue et une énergie toujours présente.

Admirable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Boug 2018-09-26T10:41:17+02:00
Or

Une histoire belle et terrible, entre espoirs et désillusions de plus en plus dévorantes. On parvient à ressentir très profondément la personnalité, le caractère, les doutes de Claude, dans sa vie affective et créatrice. On y découvre beaucoup sur ce à quoi les tergiversations d'un artiste peut ressembler. Par ailleurs, pas d'inquiétude, ça se lit vite et bien, pas ou peu d'interminables descriptions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnnaGoldsweet 2018-06-13T23:44:39+02:00
Bronze

Je me souviens que ce livre m'avait absorbée. Le parcours chaotique de cet artiste, les réflexion sous tendue de Zola... J'ai aimé le personnage plus que l'histoire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EamLL 2018-03-18T18:17:57+01:00
Or

On m'avait spoilé le livre, et pourtant... Jusqu'au bout j'ai tourné les pages sans pouvoir m'arrêter

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2017-12-18T08:57:13+01:00
Argent

Un des romans des Rougon-Macquart où Zola a mis le plus de lui-même : à la fois description des tourments de l'artiste (écrivain ou peintre), manifeste du naturalisme, portrait de ses amis peintres et hommage au courant impressionniste. C'est une autre facette du XIXème siècle après les ouvriers, les mines, les travaux d'Haussman... Mais le héros, tout en étant un artiste, n'en reste pas moins un membre de la lignée maudite, frappé de la tare héréditaire, dévoré par sa monomanie - l'art en l’occurrence.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sayunn 2016-11-11T12:35:34+01:00
Lu aussi

Un livre lu dans le cadre de mes cours de français, et quoi qu'on en dise, ça reste du Zola : des descriptions, des descriptions et encore des descriptions.

L'histoire de ce peintre torturé m'a tout de même fasciné légèrement, le voir tomber peu à peu dans la folie a été quelque chose de vraiment intéressant, surtout que les fameuses descriptions de Zola savent parfaitement tourner les mots dans le bon sens pour qu'on puisse comprendre la manière dont l'esprit de Claude se détraque petit à petit.

Après, je n'ai pas non plus apprécié, puisque quelque chose, tout au long du livre, m'a bloqué, m'a fait compter les pages, ce que je ne fais que quand je m'ennuie.

400 pages d'une lecture compliquée pour ma part, je peux comprendre que ça ne soit simplement pas mon style de livre et que d'autre l'ait aimé.

Sachez simplement qu'en dehors d'un cours de français, jamais je n'aurais été au bout de ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Victoria971 2016-08-22T16:15:06+02:00
Lu aussi

Moi qui aime l'art et la peinture, j'ai été très séduite par la 4ème de couverture, mais je n'ai pas aimé l'histoire plus que cela.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kiebbe 2016-07-27T23:05:52+02:00
Lu aussi

J'ai eu beaucoup de mal à accrocher à la lecture de cette œuvre, j'ai finis par le lire pour ma culture générale, sans trouver de plaisir à le faire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ethan-Harris 2016-07-13T15:11:20+02:00
Diamant

Du grand Zola comme j'adore , un magnifique tome à lire absolument , une merveille de la littérature française !

Afficher en entier

Date de sortie

L'Œuvre

  • France : 1999-01-14 - Poche (Français)

Activité récente

Boug l'ajoute dans sa biblio or
2018-09-26T10:36:28+02:00
GumBook l'ajoute dans sa biblio or
2018-07-27T21:21:08+02:00

Les chiffres

Lecteurs 419
Commentaires 50
Extraits 20
Evaluations 88
Note globale 7.18 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode