Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Commentaire sur L'Éveil - Iléana Métivier

Ajouté par leslecturesdEsmeralda

<< Voir tous les commentaires
Par le Editer
leslecturesdEsmeralda Diamant
Note : 10/10
L'avis d'Esméralda :

Mon dernier article était consacré à mon dernier coup de cœur 2017 et aujourd’hui je vous parle de mon tout premier coup de cœur 2018 ! J’ai d’abord découvert l’univers de Iléana Métivier avec sa nouvelle » la maison abandonnée » (voir lien à la fin de l’article). Son talent s’est confirmé avec « Seconde chance » édité aux éditions Guinet (voir lien à la fin de l’article). Une auteure avec un sens inné à l’observation et l’écriture sincère qui m’a émue plus que de raisons. Je persiste à dire que Métivier est une auteure qu’il faut suivre et j’espère que son talent sera reconnu à sa juste valeur !

« L’éveil » est l’histoire rocambolesque de deux lycéens qui appartiennent à deux mondes bien distincts. Aëlle est une jeune fille dont sa vision du monde est bien définie : altermondialiste, elle défend un mode de vie bénéfique à la protection de la Terre et une certaine philosophie. Sloann est quant à lui, fils d’un très grand dirigeant d’une entreprise agroalimentaire. Destiné à reprendre le flambeau et être bien présent dans les hautes sphères politiques, sa vie et sa carrière sont tracées depuis bien longtemps par un père autoritaire. Quand leur deux mondes se rencontrent des étincelles en jaillissent ! Le mépris éprouvé envers l’un ou l’autre, va vite se transformer à un débat houleux et surtout extrêmement intéressant.

« L’éveil » est un manifeste intéressant d’une vision précise du monde dans lequel nous vivons. Via un argumentaire très pointilleux, Aëlle expose son point de vue à Sloann. D’abord résistant à cet exposé, il se laisse porter petit à petit par les mots censés de Aëlle. Il faut dire que cette dernière a les idées bien placé et son dialogue éveil petit à petit la curiosité de Sloann. Aëlle énoncé différents points :

L’éducation : notamment en dénonçant le système national en le comparant aux écoles Montessori ;
Le poids familial dans nos réactions, nos comportements, nos désirs et dans la projection de soi dans le futur ;
Notre mode de consommation qui influence d’une manière néfaste les pays les moins riches (sous développés) : exploitation des ressources de la terre, exploitation humaine, dégradation de la flore et la faune, la surconsommation…
Notre habitation : exposition d’un autre moyen d’habitation responsable et en adéquation du respect de l’environnement : permaculture, toilette sèche, énergie renouvelable, système d’autosuffisance et de traitement de l’eau…
La capacité à écouter soi même et ressentir le bien être ;
et bien d’autres points.

L’argumentaire ne tombe pas dans l’excès ni la redondance, au fil des pages les explications se développent et d’autres points viennent élargir ses idées. L’auteure offre un récit apolitique, ce qui est totalement bienvenue !

Ce roman est surtout axé sur la communication entre les protagonistes : tel qu’un match de ping-pong, les discussions sont alimentés pas une verbe explosive.

Je suis totalement séduite pas ce roman. Les quelques 600 pages n’ont absolument rien enlevé à l’addiction que j’ai pu éprouvée. J’en suis même a regretté qu’il ne soit pas plus long. L’auteur m’a plongée dans un monde que je soupçonnais mais dont je n’avais pas en ma possession les tenants et les aboutissements. Il a su toucher une corde sensible et m’a éveillée à voir les choses différemment et à me projeter dans des projets à ma portée de mains ( je pense notamment à la permaculture et pourquoi pas aux énergies renouvelables ou aux fonctionnements des écoles Monstessori).

« L’éveil » est un condensé de philosophie, de notions de bien être, de notions d’environnement, et le tout saupoudré d’une romance magnifique ! Il n’y a rien de prétentieux ou de science infuse dans ce roman. Il ouvre simplement le débat sur tous les points ci dessus, il n’influence nullement le libre arbitre et vous laisse seul, juge d’apprécier ou non les faits énoncés.

« L’éveil » est un véritable coup de cœur ! Roman que je ne pourrais en aucun cas oublier : les thèmes abordés et les personnages en font un de ces livres qu’on ne peut absolument pas passer à côté ! Curiosité et ouverture d’esprit n’ont jamais pris autant de sens !
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.