Livres
461 209
Membres
417 292

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Abbesse de Castro



Description ajoutée par Hillja 2017-04-17T15:58:47+02:00

Résumé

Vers le milieu du XVIe siècle, après huit années au couvent de la Visitation, Hélène Campireali, jeune fille de noble famille, regagne Albano pour y vivre près de son père. Un voisin, Jules Branciforte, s’éprend d’elle au scandale du seigneur de Campireali qui voit d’un mauvais œil la cour que ce jeune homme pauvre fait à sa fille. Un soir d’été, grâce à une longue canne, Jules élève jusqu’à la fenêtre d’Hélène un bouquet – et elle décide de s’en saisir.

Afficher en entier

Classement en biblio - 32 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Zinthia 2011-12-29T13:56:58+01:00

De nos jours encore tout le monde assurément redoute la rencontre des brigands ; mais subissent-ils des châtimens, chacun les plaint. C’est que ce peuple si fin, si moqueur, qui rit de tous les écrits publiés sous la censure de ses maîtres, fait sa lecture habituelle de petits poèmes qui racontent avec chaleur la vie des brigands les plus renommés. Ce qu’il trouve d’héroïque dans ces histoires, ravit la fibre artiste qui vit toujours dans les basses classes, et, d’ailleurs, il est tellement las des louanges officielles données à certaines gens, que tout ce qui n’est pas officiel en ce genre va droit à son cœur. Il faut savoir que le bas peuple, en Italie, souffre de certaines choses que le voyageur n’apercevrait jamais, vécût-il dix ans dans le pays. Par exemple, il y a quinze ans, avant que la sagesse des gouvernemens n’eût supprimé les brigands, il n’était pas rare de voir certains de leurs exploits punir les iniquités des gouverneurs de petites villes. Ces gouverneurs, magistrats absolus dont la paie ne s’élève pas à plus de vingt écus par mois, sont naturellement aux ordres de la famille la plus considérable du pays, qui, par ce moyen bien simple, opprime ses ennemis. Si les brigands ne réussissaient pas toujours à punir ces petits gouverneurs despotes, du moins ils se moquaient d’eux et les bravaient, ce qui n’est pas peu de chose aux yeux de ce peuple spirituel. Un sonnet satirique le console de tous ses maux, et jamais il n’oublia une offense. Voilà une autre des différences capitales entre l’Italien et le Français.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Lu aussi

J'ai vraiment peu apprécié ce livre étudié en seconde. Stendhal n'est vraiment pas mon auteur favori et ma prof de français n'a rien fait pour me prouver le contraire. Je n'aime pas spécialement les interventions du narrateur qui sont beaucoup trop régulières et nombreuses.

Je l'ai relu quelques années plus tard, et le narrateur m'a une fois de plus dérangée, mais je pense avoir mieux apprécié l'histoire générale. En tout cas, ce n'est plus un livre "pas apprécié", et c'est déjà ça.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lily67 2018-12-19T02:42:04+01:00
Lu aussi

J'avais adorée Le rouge et le noir, et bah là c'est pas du tout du même niveau. L'histoire ne m'a pas plus intéressée plus que ça, les personnages m'ont beaucoup fait soupirer d'agacement et l'écriture est franchement assez barbante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laks98 2014-03-23T11:17:31+01:00
Pas apprécié

J'ai lu une fois ce livre pour les cours et ça m'a été suffisant. Honnêtement, je m'endormais en lisant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tioralak 2012-05-27T10:37:37+02:00
Bronze

J'ai bien aimé cette œuvre (même si c'est la seule que j'ai lue) de Stendhal. Notre prof nous l'a fait lire en complément de Manon Lescaut, de l'Abbé Prévost, mais je l'ai trouvé bien mieux. Bien que l'histoire soit prévisible, les rebondissements sont nombreux et viennent "pimenter" quelque peu les aventures de nos deux héros.

Spoiler(cliquez pour révéler)La mort d'Hélène, quoique rapide, nous est tellement bien présentéeque nous ne restons pas sur notre faim.

Par moment, Spoiler(cliquez pour révéler)notament à la fin, la sottise des personnages nous donne envie de les secouer pour leur dire de réagir. C'est le seul petit inconvénient à mon gout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par peatchy 2011-07-18T09:19:18+02:00
Lu aussi

Ce n'est pas le livre de Stendhal que j'ai préféré. L'histoire semblait prometteuse, mais je n'ai pas accroché du tout au style.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Margaux13500 2011-03-31T13:40:00+02:00
Lu aussi

J'ai vraiment peu apprécié ce livre étudié en seconde. Stendhal n'est vraiment pas mon auteur favori et ma prof de français n'a rien fait pour me prouver le contraire. Je n'aime pas spécialement les interventions du narrateur qui sont beaucoup trop régulières et nombreuses.

Je l'ai relu quelques années plus tard, et le narrateur m'a une fois de plus dérangée, mais je pense avoir mieux apprécié l'histoire générale. En tout cas, ce n'est plus un livre "pas apprécié", et c'est déjà ça.

Afficher en entier

Date de sortie

L'Abbesse de Castro

  • France : 2009-03-23 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 32
Commentaires 6
Extraits 2
Evaluations 11
Note globale 5.55 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode