Livres
472 714
Membres
445 642

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par anonyme 2010-10-27T16:09:15+02:00

-Le soin comprend une épilation? fais-je, d'une voix aussi dégagée que possible.

-Vous avez choisi l'épilation intégrale, me répond l'esthéticienne d'un air surpris. Des pieds à la tête.Jambes, bras, sourcils et brésilien.

Les bras? Les sourcils? Je sens ma gorge se serrer d'angoisse.

Je n'ai pas eu aussi peur depuis mes vaccins pour la Thaïlande.

-Brésilien? C'est...C'est quoi?

-C'est une forme d'épilation du maillot.Une épilation totale.

Je la regarde, bouche bée, mes cellules grises fonctionnant à toute allure.Ca signifie tout de même pas...

-Si vous voulez bien vous allonger...

-Attendez! (J'essaie de ne pas trahir mon affolement.). Quand vous dites intégral,est-ce que vous voulez dire...

-Hum,hum, réplique l'esthéticienne avec un sourire.Ensuite, si vous voulez, je peux vous incruster un petit cristal sur...sur la zone...Les coeurs ont beaucoup de succès.Mais si vous préférez des initiales...

NON! Dites-moi que je rêve!

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marie-A 2018-08-03T18:06:02+02:00

Bon, je vous l'accorde : à strictement parler, je n'avais pas vraiment besoin des sandales mandarines. Cette paire-là n'avait rien d'essentiel. Mais ce qui m'est apparu tandis que je les essayais, c'est que les acheter ne contrevenait en rien à ma nouvelle ligne de conduite, parce que le truc, voyez-vous, c'est que je vais en avoir besoin.

Après tout, à un moment ou un autre, j'aurai besoin d'une nouvelle paire, non ? Personne n'y échappe. Donc, ce n'est que prudence de stocker maintenant, dans un style qui me plaît, plutôt que d'attendre que ma dernière paire rende l'âme pour ensuite ne rien trouver de bien. Cela s'appelle du bon sens, ni plus ni moins.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Chloe37 2014-07-13T10:28:11+02:00

"Je n'arrive pas à le croire.

C'est lui.

Lui, en chair et en os, qui traverse la pelouse dans ma direction, comme dans un rêve. Il est en costume de ville et tient deux coupes de champagne. Jamais je ne l'ai trouvé aussi beau."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Chloe37 2014-07-11T15:38:06+02:00

"J'adore mes parents ! Si je commettais un meurtre, ils trouveraient illico le moyen de justifier mon acte, de démontrer que la victime l'avait bien cherché."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Danaaa 2015-07-28T12:32:41+02:00

Je grimpe sur le tapis et observe les boutons de commande. Le mot "Temps" défile en clignotant sur le bandeau lumineux, et après deux secondes de réflexion j'entre : "40 minutes". A peu près la durée d'une promenade, non ? Le mot "Programme" apparaît ensuite, et après avoir pris connaissance des différents options je choisis "Everest", parce que ça m'a l'air tout de même plus amusant que "Colline". Puis, apparaît le choix du "Niveau". Je cherche Tony des yeux, mais il a disparu. Le type dégarni grimpe sur le tapis voisin et je me penche vers lui.

- Excusez-moi, quel niveau pensez-vous que je dois choisir ?

- Ça dépend de votre entrainement.

- Eh bien..., dis-je avec un sourire modeste.

- Moi, je travaille au niveau 5, si ça peut vous aider, m'indique-t-il en pianotant d'un doigt rapide sur le clavier.

- Ah, merci beaucoup !

Bon, si lui il travaille au niveau 5, il me faut au moins le 7 - je veux dire, regardez-le et regardez-moi...

J'appuie sur la touche "7" et sur "Démarrer".

Le tapis se met en route et je commence à marcher. C'est génial ! Je devrai vraiment faire de la gym plus souvent. Et m'inscrire à un club.

En tout cas, la preuve est faite que, même sans exercice, on peut garder naturellement la forme et la ligne. Parce que là, c'est vraiment du gâteau. Trop facile même. j'aurais dû choisir le niveau...

Hé, minute ! Le tapis s'incline. Et accélère. Je dois accélérer aussi pour garder le rythme.

Bon, ça va. C'est le but recherché, non ? Un bon petit jogging... On court, on s'essouffle un peu, on vérifie ainsi que son cœur fonctionne. Parfait ! Du moins tant que ça ne...

Nouvelle inclinaison. Et nouvelle accélération.

C'est trop. Je ne peux pas suivre. Je suis écarlate, une douleur me transperce la poitrine et j'halète comme un chien en agrippant les bras de la machine. Ce rythme est trop soutenu pour moi, je dois ralentir un peu.

D'un doigt fiévreux je tapote les touches, mais la machine ne veux rien entendre, elle continue à sa cadence infernale, et brusquement l'inclinaison progresse encore d'un cran. Pitié ! Non !

"Temps restant : 38 minutes" s'inscrit sur le bandeau. Quoi ? Encore trente-huit minutes ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-04-19T19:21:58+02:00

J'ai réussi ! J'ai réussi ! J'ai entièrement contrôlé mes désirs. Je n'avais besoin que d'une paire de chaussures et je n'en ai acheté qu'une ! Je n'ai fait qu'entrer-sortir du magasin, exactement comme prévu. Vous voyez ce dont je suis capable quand je le veux vraiment ? Vous avez devant vous la nouvelle Becky Bloomwood.

Afficher en entier

« Chère Mademoiselle Bloomwood,

Je vous remercie pour votre lettre du 15 juillet et me réjouis d'apprendre que vous êtes une fidèle cliente de notre banque depuis presque cinq ans. »

Afficher en entier

Tel un charognard sentant sa proie céder, Alicia se penche vers moi, un rictus mauvais sur les lèvres.

- Vous savez tout de même que Luke va partir s'installer à New York, non, Rebecca ?

Le choc me cloue sur place. Je suis paralysée. Luke part s'installer à New York ! C'est ça qui l'excite autant. Il part pour New York. Mais... Pourquoi ne m'a-t-il rien dit ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Chloe37 2014-07-11T15:41:49+02:00

"Le résultat que j'admire dans le miroir me satisfait : un haut multicolore dans l'esprit Pucci, un jean délavé et coupé, ma nouvelle paire de sandales, des lunettes de soleil Gucci (en solde chez Harvey Nichols à moitié prix !) et mon écharpe bleu pâle fétiche Denny and George.

Luke a vraiment un truc avec cette écharpe. Quand quelqu'un lui demande comment nous nous sommes rencontrés, il répond toujours : "Nos yeux se sont croisés au-dessus d'une écharpe Denny and George", ce qui n'est pas entièrement faux. Il m'avait prêté une partie de la somme dont j'avais besoin pour l'acheter et il s'obstine à prétendre que je ne lui ai jamais rendue, que par conséquent cette écharpe lui appartient pour moitié. (Pur mensonge ; je l'ai remboursé immédiatement.)"

Afficher en entier
Extrait ajouté par Julie37 2014-07-03T13:55:25+02:00

"Pas de panique. Surtout pas de panique. Bah, c'est seulement une question d'organisation et de sang froid : d'abord, choisir exactement ce dont j'ai besoin puis tout ranger bien proprement dans le valise. Qu'y a-t-il de compliqué là-dedans ?"

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode