Livres
394 588
Comms
1 386 002
Membres
288 984

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Affaire Jennifer Jones



Description ajoutée par strawberry56 2010-10-11T18:19:08+02:00

Résumé

Alice Tully. 17 ans, jolie, cheveux coupés très court. Etudiante, serveuse dans un bistrot. Et Frankie, toujours là pour elle. Une vie sans histoire. Mais une vie trop lisse, sans passé, sans famille, sans ami. Comme si elle se cachait. Comme si un secret indicible la traquait...

Afficher en entier

Classement en biblio - 405 lecteurs

Or
78 lecteurs
PAL
28 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par fillequiaimeliredu72 2012-08-22T12:14:33+02:00

Michelle fixait sur elle un regard mêlé de crainte et d'admiration.

Cette expression dans les yeux de Michelle. Cette lueur étrange. C'était de l'excitation.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Ce livre raconte la réinsertion dans la vie d'une jeune fille après qu'elle ait passé plusieurs années en prison. Au fil de l'histoire, nous découvrons, par une série de flash backs, sa jeunesse, son histoire...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lizam
Or

J'aime la façon de refaire toute sa vie comme par rapport à quelqu'un d'autre. Ce livre est vraiment surprennant et cette l'histoire est très saisissante.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par PlumePhoenix 2017-10-23T22:11:51+02:00
Argent

Voilà bien un livre qui me perturbe... Au final, j'ai du mal à savoir si je l'ai aimé ou non. Je crois surtout que je suis très partagée.

D'un côté, je ne peux pas nier qu'il s'agit d'un très bon livre. Le sujet est, je trouve, très original. Le suspens est bien présent, on veut savoir ce qu'il s'est passé, si ça s'est vraiment passé comme on veut nous le faire croire ou si le meurtre cache autre chose. On tourne les pages sans s'en rendre compte, et c'est super agréable. L'univers est également bien travaillé, parfaitement digne d'un thriller avec son ambiance oppressante et noire au possible. J'ai également apprécié l'alternance passé/présent, qui évitait la lassitude et l'ennui.

Mais j'ai eu un gros problème au niveau des personnages. Je n'ai absolument pas réussi à m'y attacher. A aucun d'eux. Mes sentiments ont joué au yoyo concernant le personnage principal. J'avais de la peine pour elle, et puis ensuite j'étais terrifiée par son comportement, et finalement j'ai fini par la trouver simplement antipathique. Je ne savais jamais sur quel pied danser, mais la majeure partie du temps j'avais simplement peur de ses réactions. Je n'avais aucune confiance en elle et c'était assez perturbant.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Quant à son geste final, je veux bien comprendre que le comportement de sa mère a pas mal joué. Elle n'a pas eu une enfance facile et il est presque logique qu'elle ait des séquelles psychologiques. Mais j'ai eu du mal à comprendre son geste... je ne le trouve pas vraiment justifié (même si je me doute que l'auteur n'a pas cherché à lui donner une raison valable. Un meurtre reste un meurtre). Mais je ne sais pas trop comment expliquer mon sentiment. Je n'ai pas trouvé le geste en adéquation avec les sentiments de Jennifer à ce moment là. D'ailleurs elle-même le dit, elle ne comprend pas pourquoi elle fait ça.

Quant aux autres, j'ai trouvé Freddie insupportable, idem pour la victime pour laquelle je n'ai donc eu aucune réelle compassion. Même les personnages censés être "gentils" ne m'ont pas vraiment conquise.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Et puis, je dois avouer avoir été dubitative concernant la protection +++ de Jennifer/Alice... Une meurtrière, enfant/adolescente ou non, bénéficie-t-elle de toute cette attention dans la vraie vie ? Pas sûre... J'ai également été déçue de ne pas avoir de nouvelles des parents de Michelle. J'aurais aimé une confrontation entre Jennifer/Alice et eux.

Je ressors donc plutôt partagée. Au final, ce roman est pas mal dérangeant. Il aurait peut être mérité davantage de pages, voire une suite. Parce que la fin est assez ouverte, et j'aurais aimé avoir plus d'explications quant à la psychologie du personnage principal. Jennifer mérite d'être creusée. Parce que sur le coup, je trouve qu'elle s'en tire franchement bien. Quelques années de prison, pas de suivi psychologique à sa sortie, personne pour réellement discuter avec elle de son enfance. Ça manque un peu de crédibilité pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par apriltheseven 2017-09-06T03:21:52+02:00
Bronze

Je ne connaissais pas ce roman avant de découvrir sa réédition aux éditions Milan. Le résumé m’a tout de suite intriguée, car je n’avais jamais lu d’histoire avec pareilles thématiques. Ça a dû réveiller mon petit côté morbide, de celle qui aime bien se faire peur toute seule.

Jennifer Jones a tout l’air d’une enfant normale, si ce n’est que sa vie est très instable. Fille d’une mère mannequin aux revenus inconstants, elle lui voue un amour sans borne, mais n’a jamais eu la chance d’avoir des amis à proprement parler. La mère et la fille finissent par déménager et Jennifer – alors âgée de dix ans – se lie d’amitié avec Michelle et Lucy. Un jour, les trois amies se promènent dans les bois et c’est le drame : seules deux d’entre elles en reviennent. Par la suite, Jennifer est accusée de son meurtre, ce qui affole totalement la presse. Sept ans plus tard, on fait la connaissance d’Alice Tully, une jeune fille discrète qui n’aspire qu’à une chose : refaire sa vie loin des plus indiscrets.

Dans ce thriller sur fond de mystères, les histoires de Jennifer Jones et d’Alice Tully s’entrecroisent d’une étrange manière. J’ai très vite adhéré à ce schéma, cherchant dans les petits détails les indices qui pouvaient me permettre de reconstituer les événements. Pour ça, Anne Cassidy est particulièrement douée puisqu’elle nous explique le cheminement qui a amené Jennifer à commettre ce meurtre. À chaque nouvelle page tournée, je me répétais comme un mantra : « Qu’est-ce qui a bien pu se passer pour qu’une gamine en arrive là ? ». Et la réponse n’est pas facile à digérer.

La construction de l’intrigue est le gros point fort de L’affaire Jennifer Jones. Si j’ai été très rapidement prise dans la toile de mystères tissée par l’auteur, j’ai néanmoins été un peu ralentie par quelques longueurs qui auraient pu être facilement évitées.

L’ambiance est toute particulière. Elle met mal à l’aise et colle à la peau du fait des sujets ultra-sensibles abordés. Et le fait qu’on les découvre à travers les yeux d’une enfant ne fait que renforcer ces sentiments. La plume d’Anne Cassidy a quelque chose de candide, d’indéniablement enfantin, ce qui accentue le malaise. Je me voyais presque à la place de la petite Jennifer, j’avais l’impression d’avoir son âge et sa douce naïveté.

Le roman en lui-même repose sur une espèce de dualité. Peut-on pardonner cet acte abominable à une fillette ? Après avoir lu ce roman, ma réponse est formelle : oui ! Oui, moi je peux pardonner ça, surtout en sachant ce par quoi Jennifer est passée. Son geste – s’il m’a grandement choqué – m’a paru d’une terrible logique. C’est horrible de dire ça, mais je ne suis pas surprise qu’elle en soit arrivée là. Anne Cassidy nous montre que l’on peut avoir de l’empathie pour un tueur, qu’on peut le comprendre, compatir et le prendre en pitié. Et c’est, je pense, le message premier qu’elle a cherché à transmettre à ses lecteurs.

En dehors de Jennifer, je ne me suis malheureusement attachée à personne d’autre. Malgré toutes ses qualités, l’histoire n’a de cesse de nous tenir à distance. J’étais complètement indifférente quant à l’avenir, aux sentiments et aux pensées de ceux qui entouraient Jennifer et Lucie.

En résumé, L’affaire Jennifer Jones nous entraîne dans une histoire bien glauque. J’ai apprécié l’expérience, malgré la noirceur de l’intrigue et la distance que j’ai sentie entre moi et les personnages secondaires. En revanche, je suis impressionnée par la construction de l’intrigue ainsi que le cheminement qui amène cette petite fille à commettre un acte irréparable. Ce roman dégage quelque chose d’assez triste et nous pousse à reconsidérer nos principes et nos valeurs.

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/thriller---polar/laffaire-jennifer-jones-anne-cassidy

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carole94P 2017-08-07T18:07:48+02:00
Lu aussi

http://www.my-bo0ks.com/2017/08/l-affaire-jennifer-jones-anne-cassidy.html

Il y a des romans qui à mon sens, se doivent d’être lu. Parfois aux sujets tabous, difficiles ou qui poussent à la réflexion. L’affaire Jennifer Jones est ce genre de roman. Une histoire à la fois brute, réaliste et tellement triste qu’au final on en ressort sans savoir de quel côté on doit être. C’est en tout cas mon ressenti.

Jennifer Jones, dix ans, fille d’une mère mannequin (ou presque) assez solitaire se lie d’amitié avec Michelle et Lucy. Si cette amitié semble tout à fait normale, celle-ci tourne vite au vinaigre. Un soir, alors qu’elles s’aventurent toutes les trois dans les bois, deux d’entre elles reviennent. Après ça, les journaux s’en donnent à cœur joie : « une petite fille tue une autre petite fille ». Jennifer Jonesest accusé et enfermée. Plusieurs années après, Alice Tully, commence une nouvelle vie. Un nouveau job, un petit copain, pourtant, difficile de vivre sa vie quand on ne sait plus vraiment qui on est.

Vous l’aurez compris, dans L’affaire Jennifer Jones, nous suivons Alice, alias Jennifer Jones. L’alternance entre le passé et le présent est à la fois intriguant et nous met dans le contexte. Comment une petite fille de dix ans peut-elle en tuer une autre ? Que s’est-il passer ce soir-là ? Tant de questions que l’on se pose au fil des pages.

De l’autre côté, nous avons Alice, qui tente de vivre une nouvelle vie dans l’anonymat. Si au départ ce nouveau départ semble idéal et sans embûche, très vite, ses réflexions nous montre qu’elle a bien du mal à vivre avec son passé.

L’auteure a décrit avec brio et construit son histoire de telle sorte qu’on doute, qu’on ne sait plus qui a tort ou a raison. Finalement, ce questionnement est important et donne beaucoup à réfléchir. Sur les actes, les paroles et les conséquences que cela peut avoir.

Moi qui ne suit pas trop roman policier et thriller, j’ai passé un bon moment de lecture et ai été captivé par l’histoire de Jennifer Jones.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Unbrindelecture 2017-08-03T19:25:26+02:00

http://www.unbrindelecture.com/2017/08/laffaire-jennifer-jones-de-anne-cassidy.html je vous conseille ce roman parce que je pense qu’il est à mettre entre toutes les mains, il permet de réfléchir sur la double peine, sur le pardon et surtout sur la réflexion qu’on doit avoir fasse aux faits. C’est une belle histoire émouvante et triste qui réussira, je pense, à vous emmener bien plus loin que vous ne l’auriez cru.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OLDB 2017-07-23T20:31:50+02:00
Argent

http://dreamingreadingliving.blogspot.fr/2017/07/laffaire-jennifer-jones.html

Je ne connaissais pas du tout ce livre avant de l'apercevoir dans les rayons de la Fnac. J'ai été attirée par sa couverture énigmatique, une petite fille au regard perçant, une batte de baseball à la main. J'ai lu le résumé et l'ai acheté sur un coup de tête.

On suit donc Alice Tully, jeune femme de 17 ans qui mène une vie en apparence banale, avec un job et un petit ami. Mais elle s'appelait avant Jennifer Jones, et a assassiné sa meilleure amie à l'âge de 10 ans. Après quelques années de détention, elle essaie à présent de vivre une vie normale dans une nouvelle ville, avec une nouvelle identité, et surtout, loin de sa mère et de la presse.

J'ai malheureusement mis un long mois à lire ce livre. J'ai eu beaucoup de problèmes durant ce mois, alors je n'ai pas du tout eu la tête à lire. J'ai entre temps lu Sunshine que j'ai plus qu'adoré, il m'a donc donné envie de terminer ce livre, puisque je me suis sentie prête à repartir dans la lecture.

Je l'ai donc enfin terminé, et même si j'ai bien aimé, mon avis est mitigé. Je vais dire que j'ai autant de points positifs que de négatifs.

L'histoire est divisé en plusieurs parties : la vie de Alice Tully et la vie de Jennifer Jones. Une seule personne, un même passé, mais deux identités différentes.

L'histoire de Alice Tully, sa vie chez Rosie, sa tutrice provisoire, à son nouveau boulot et avec son petit ami Frankie ne m'a pas spécialement plu. Je me suis plutôt ennuyée, et j'ai surtout détesté Frankie. Je ne sais pas pourquoi mais tous les passages avec lui m'ont totalement ennuyés. J'ai par contre adoré Rosie, mais j'ai trouvé Alice ennuyante. Elle n'a rien de spéciale, pas de charisme rien du tout qui a fait que je m'attache à elle. On ne connaît pas spécialement sa personnalité, elle a juste l'air vide, comme si elle n'était personne. Mais cela est peut-être volontaire de la part de l'auteure aux vues de l'histoire de la jeune femme.

L'histoire de Jennifer Jones par contre, m'a beaucoup plu ! Les débuts m'ont plutôt soulés à vrai dire, j'ai trouvé la petite Michelle tellement horrible, je l'ai détesté ! Du coup, je n'ai pas du tout aimé les passages avec celle-ci, et j'ai trouvé Lucy vide, une petite fille sans caractère ni personnalité, rien du tout. J'ai par contre eu énormément de peine pour Jennifer, même si elle a parfois des réactions surdimensionnées, je la comprend tout à fait. Sa vie n'a pas été simple du tout, et sa mère a juste été abominable.

Alors est-ce que j'ai vraiment aimé ce livre ? Oui et non. J'ai beaucoup aimé la partie dédiée à la petite fille, Jennifer Jones. On apprend comment elle en est arrivée à devenir l'enfant meurtrière dont tous les États-Unis ont parlé durant des mois. Et on a de la peine pour elle, et on se dit qu'on aurait peut-être fait la même chose à sa place.

Mais je me suis ennuyée durant la partie présent, la partie Alice Tully, la nouvelle identité de JJ. Je ne l'ai pas trouvé spécialement intéressante, et j'ai trouvé qu'à part la partie petit ami et ses doutes comme quoi elle n'était pas sûre d'avoir le droit d'être aimée, il n'y avait pas spécialement de conséquences mentales à l'acte qu'elle a commis à l'âge de 10 ans.

Je pense que j'aurais aimé que l'auteure aille plus loin dans le côté psychologique de Jennifer/Alice, des années après son acte. Et j'aurais aussi aimé avoir une conclusion en ce qui concerne sa mère, peut-être une rencontre entre les deux ou autre.

Enfin bref, en conclusion, j'ai aimé une partie de ce livre, et je retiens d'ailleurs l'histoire de Jennifer Jones, cette petite fille qui a eu une enfance terrible et qui a juste succombé au trop plein d'émotions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par just2iine 2017-07-05T15:14:28+02:00
Or

http://lire-une-passion.weebly.com/contemporain/laffaire-jennifer-jones-anne-cassidy

"​En résumé, voilà un roman qui dérange, mais qui est tout autant addictif. Le lecteur veut comprendre comment une petite fille peut en arriver à de telles extrémités. Et pour cela, nous entrons dans sa tête, dans sa vie, et nous voyons rapidement qu’elle n’a pas la vie rêvée de toute petite fille. On se prend vite d’affection pour elle, bien qu’elle ait commis un crime atroce, et qu’elle en est consciente. L’alternance de points de vue est aussi un point fort du récit que je vous laisserai découvrir par vous-mêmes…"

Afficher en entier
Commentaire ajouté par revesurpapier 2017-06-24T17:24:34+02:00
Argent

http://revesurpapier.blog4ever.com/l-affaire-jennifer-jones-de-anne-cassidy

Jennifer Jones a tué à l'âge de dix ans. Après avoir passé six années en prison, elle change d'identité et tente une réinsertion. Désormais, elle porte le nom d'Alice Tully. Serveuse, amoureuse, c'est une jeune fille sans histoires qui recherche un peu de stabilité. Mais le détective privé et les journalistes sur les traces de Jennifer Jones en ont décidé autrement...

Cela fait maintenant six mois qu'Alice s'est installée à Croydon, où elle tente de se reconstruire. Encadrée au quotidien par une assistante sociale, elle mène une vie tout à fait normale. Tout est mis en œuvre pour lui donner une seconde chance et la faire oublier des médias. Le contexte de cette histoire m'a immédiatement interpellé et je n'ai eu aucun mal à me plonger dans ce roman. Je me suis aussitôt posée de nombreuses questions. Comment une petite fille peut-elle en tuer une autre? Qu'est ce qui a bien pu pousser une fillette aussi loin?

Vous vous en doutez, cette terrible affaire a fait beaucoup de bruit et il est bien difficile de faire oublier Jennifer Jones du jour au lendemain. Maintenant qu'elle a été relâchée, tout le monde se demande comment peut-on laisser une telle meurtrière en liberté. Il nous faut alors apprendre à connaître Alice Tully pour pouvoir répondre à cette question. Il nous faut découvrir Alice Tully ET Jennifer Jones.

L'auteure nous raconte donc l'histoire d'une Alice vulnérable, qui cherche à se reconstruire et à se projeter dans l'avenir. Mais nous suivons dans un même temps l'enfant qu'elle était, la petite Jennifer Jones. Je ne m'attendais pas à ce que la lecture devienne aussi dérangeante, aussi sombre. Alors qu'Alice tente d'oublier son passé, on découvre peu à peu son enfance. Qui était-elle? Pourquoi a t-elle tué? Que s'est-il passé ce jour là? Le contraste entre le point de vue de Jennifer Jones et Alice Tully est alors particulièrement saisissant et perturbant. Deux points de vue très différents qui soulèvent pas mal de questions. Alice est-elle devenue quelqu'un de bien, de fiable? A t-elle seulement le droit de passer à autre chose, de laisser son sombre passé derrière elle? Mais surtout, peut-on pardonner un acte aussi horrible?

Verdict : Sombre. Oppressant. Et tout autant bouleversant. L'auteure ne mise aucunement sur l'action et les rebondissements mais plutôt sur les émotions que le lecteur pourrait ressentir et sur la psychologie de son personnage principal. Elle nous parle de la reconstruction d'une criminelle, nous fait réfléchir à la justice et au pardon. Jusqu'à nous mettre peu à peu mal à l'aise puisqu'on ne s'imaginait pas s'attacher à une meurtrière...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KuroNeko 2017-02-26T14:01:13+01:00
Or

Un livre que j'ai adoré. Prenant, envoûtant, émouvant, il réunit toutes les qualités d'un excellent thriller psychologique. Le personnage d'Alice est touchant, Jennifer est une petite fille à l'histoire déchirante et pour laquelle on ne peut que ressentir une vive compassion. Un livre que je recommande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 04Affy26 2016-10-24T19:24:22+02:00
Argent

J'ai bien aimé ce roman qui possède une intrigue vraiment passionnante mais le déroulement était parfois vraiment trop longs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Charlie84 2016-08-17T16:28:17+02:00
Diamant

Ce livre est vraiment génial ! Au fil de l'histoire, on rentre dans la peau du personnage et on veut faire des choix à sa place puisque ses décisions nous paraissent pas toutes juste. Je conseille vraiment ce roman durant lequel notre coeur bat de plus en plus vite....

Afficher en entier

Date de sortie

L'Affaire Jennifer Jones

  • France : 2012-03-28 - Poche (Français)

Activité récente

cam32 le place en liste or
2017-12-04T17:45:53+01:00
Eralia l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-12T18:18:32+01:00
Nanours l'ajoute dans sa biblio or
2017-09-30T20:04:51+02:00
M-lire l'ajoute dans sa biblio or
2017-09-22T07:31:17+02:00

Les chiffres

Lecteurs 405
Commentaires 86
Extraits 1
Evaluations 110
Note globale 7.75 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

  • 239ème Prénom (97 participants)