Livres
421 354
Membres
337 760

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'âge des miracles



Description ajoutée par nosillaf 2012-05-04T15:51:01+02:00

Résumé

Dans un monde au bord du chaos, la voix d'une jeune fille s'élève :

« Il se peut que tout ce qui nous est arrivé, à ma famille et à moi, n'ait absolument rien à voir avec le ralentissement. C'est de l'ordre du possible. Toutefois, j'ai des doutes. De sérieux doutes. »

Un matin d'octobre apparemment comme les autres, j'ai découvert, avec le reste de la planète, que la Terre avait ralenti. Les jours et les nuits se sont allongés, la gravité s'est modifiée. C'est à ce moment que le chaos est entré dans ma vie : ma meilleure amie a déménagé, mes parents se sont déchirés, mon grand-père a disparu... C'est aussi cette année-là que j'ai rencontré Seth, mon premier amour. Je m'appelle Julia, et voici mon histoire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 246 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Globule54 2012-05-31T18:25:19+02:00

-On est vraiment obligés de faire cet exercice ? demanda Adam Jacobson, affalé sur sa chaise.

Il posait systématiquement la même question.

-Dans la vie, on n'a qu'un seule obligation : mourir, répondit Mme Pinsky, citant l'une de ses maximes préférées. Tout le reste relève du choix.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Un roman d'anticipation et sur la capacité d'adaptation de l'homme...

Un livre qui vous fait réfléchir ...

Que dire si ce n'est qu'il est angoissant à souhait.

Que faire si la nature reprend ses droits...

Si la Terre est menacée...

Le trou dans la couche d’ozone, les virus, des chutes d’oiseaux par centaines sans raison, ou encore la disparition en masse des abeilles…

Et ce n'est que le début...

Vue par les yeux de Julia ...

Vous partirez dans un roman exceptionnel...

Inquiétant...

Angoissant...

Un livre plein d'émotion et quelques larmes versé sur la fin...

À lire ...

Exceptionnel....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jordan
Or

http://wandering-world.skyrock.com/3141206450-The-Age-Of-Miracles.html

Je crois qu'en ce moment, les romans ont décidé de me casser la tête pour leur attribuer une note exacte. J'ai passé 10 bonnes minutes à chercher quel chiffre taper devant ce "/5". 3,5 ou 4 ? Pourquoi pas 3,75 ? Pour tout vous dire, je suis encore un peu perdu. The Age Of Miracles est un roman troublant et inquiétant, à la fois mélancolique, doux, émouvant et renversant. Mais, malheureusement, il possède quelques défauts qui peuvent gêner notre lecture. A côté de cela, les derniers chapitres m'ont mis les larmes aux yeux, alors que la toute fin m'a frustré car elle est ouverte. Je fais comment moi, au milieu de tous ces sentiments contradictoires ? Et quelque part, est-ce que justement le roman n'en est pas plus beau et plus poignant grâce à eux ? Si je suis autant perturbé, c'est bien qu'il doit y avoir une raison. Bref, je suis un plein questionnement sentimental.

Comme vous le savez certainement, j'attendais de lire The Age Of Miracles avec énormément d'impatience. Depuis le moment où j'ai entendu parler de lui, il s'est mis à m'obséder. Et je pense que cette obsession va me tourmenter encore un moment. Vous savez pourquoi ? Grâce à la narratrice de cette histoire : Julia. Oh mon dieu quoi. Julia ! Je l'ai adooooooooré !!! Le truc, c'est qu'on pourrait s'inquiéter en découvrant qu'elle n'a que onze ans. J'ai eu peur que le récit soit pas mal biaisé du coup, et que de nombreux sentiments nous soient épargnés. Eh bien ce n'est pas absolument pas le cas ! Le fait, justement, que l'histoire soit retranscrite derrière son regard est bouleversant. Je ne m'en suis toujours pas remis. On expérimente de nouvelles choses avec elle, vu que rares sont les romans décrits par de jeunes enfants. Julia est ultra attachante. Vivre cette lecture à ses côté a été un véritable bonheur. Le moindre de ses sentiments nous parvient et nous gifle. On ressent une foultitude de choses et de sensations grâce à elle. Ouaw !

Mais vous savez pourquoi on en voit vraiment de toutes les couleurs ? Grâce à l'écriture de l'auteure. Karen Thompson Walker m'a coupé le souffle, c'est aussi simple que ça. C'est bien la première fois que je passe aussi facilement et abruptement du rire aux larmes. L'écriture de l'auteure est tellement poétique, tellement nostalgique, tellement mélancolique, que j'en ai eu le sentiment d'être oppressé. Mais dans le meilleur sens du terme. Elle utilise à de très nombreuses reprises des phrases coups de poing, qui nous traumatisent et nous brisent. Mon cœur a loupé de nombreux battements, tant ces baffes apparaissaient de manière parfaitement inattendue. L'ambiance du roman est si prenante, si fascinante, si enivrante, que j'en suis resté ébahi. La mélancolie transpire véritablement de chaque page. Chaque mot, chaque phrase, chaque sentiment est lourd de sens et d'interprétation. J'ai complètement et entièrement craqué pour cet aspect de l'histoire. Le climat est juste jouissif. Pesant, poignant, noir, inquiétant, saisissant, palpitant et nostalgique. Je dois bien avouer qu'avec son écriture, Karen Thompson Walker m'a laissé sur les fesses. Pour un premier roman, c'est juste brillant !

Pour continuer avec les merveilleux côtés de l'intrigue, j'aimerais vous parler des relations humaines que recèle le roman. Julia nous décrit en effet les relations qu'elle entretient avec ses parents, ses amis, et ses camarades de classe avant et pendant le Ralentissement. Seigneur, qu'est-ce que j'ai été ému ! Avec notre héroïne, on va droit au but. Aucun sentiment ne nous est épargné. La peur, la haine, le regret, l'amour ou la compassion, toutes les palettes de ressentis sont explorées et détaillées. Entre amitiés déchues, instants perdus, mots muets, regards intenses et histoires d'amour insensées et impossibles, Karen Thompson Walker dépeint là des émotions humaines universelles, qui ne pourront pas vous laisser indifférents. Par ailleurs, l'auteure nous offre une petite romance entre Julia et Seth qui m'a juste tué. Purée !!! Même si elle très courte et que nos deux protagonistes sont très jeunes, je n'ai pas pu m'empêcher de verser quelques larmes pour eux. Et pour que j'en arrive là, c'est vraiment qu'il s'est passé quelque chose. Julia et Seth m'ont ému au plus haut point, et je pense que cela a été possible grâce à leur jeune âge, justement. Karen Thompson Walker fait de ce qui aurait pu être un énorme frein à son histoire un avantage magnifiquement maîtrisé. La romance que possède The Age Of Miracles est digne des plus grands drames romantiques et des plus belles histoires que j'ai jamais lu. J'en frissonne encore ! Tout est en regards, en moments figés dans le temps, en baisers calcinant et en phrases dévastatrices. Ouaw. Juste ouaw.

Côté intrigue, ça se gâte un peu. En effet, j'en attendais beaucoup venant du roman sur ce point-là. Vous me connaissez, je suis un grand fan des histoires de ce genre. Tout ce qui touche à la fin du monde me plaît énormément. Bizarrement, je ne sais pas si je suis déçu ou pas. Tout ce que je sais, c'est que je suis pas entièrement convaincu. J'ai adoré l'idée de nous faire découvrir petit à petit la situation qui s'aggrave sur la planète. On ne plonge pas directement dans l'horreur de l'apocalypse. On en découvre les prémices et les conséquences. Là, j'ai complètement adhéré. Par contre, j'aurai aimé avoir beaucoup plus d'explications sur le Ralentissement en lui-même. Par ailleurs, je n'ai pas pu m'empêcher de comparer l'histoire à celle de Chroniques De La Fin Du Monde, qui ne traite pas du même sujet mais qui reste dans le même registre. Les catastrophes naturelles y sont beaucoup plus développées et beaucoup plus cohérentes. Ici, Julia ne nous livre que ce qu'elle entend, et ne vit pas vraiment les dégâts du Ralentissement. J'ai trouvé ça dommage, vu qu'on peut grandement s'attendre à expérimenter de nombreuses horreurs, tels que les tremblements de terre ou les tsunamis par exemple. Là, nous n'avons droit à rien. C'est bête, parce qu'avec un peu plus d'approfondissement, tout aurait été parfait ! En effet, l'auteure nous livre tout de même des passages poignants, dans lesquels elle nous décrit les théories les plus folles sur l'avenir de la Terre en cas de ralentissement de sa course. Le truc, c'est que la situation semble très réelle, et entièrement possible. Mais il m'a manqué ce petit plus qui fait que j'aurais pu complètement succomber.

En revanche, les dernières pages m'ont juste tué une nouvelle fois. Purée !!! Les ultimes chapitres sont merveilleux. Ils regorgent d'intensité et de profondeur. Tout s'accélère, et l'histoire de Julia nous prend véritablement aux tripes. Mon cœur a battu la chamade pendant de longues minutes, et j'avais les doigts crispés sur le roman. Quelle explosion de sensations ! Quel suspense ! Le monde autour de moi était complètement flou. On se laisse aller corps et âme dans la conclusion de l'histoire. Et j'ai, bien sûr, eu les larmes aux yeux une nouvelle fois.

Néanmoins, les ultimes pages m'ont frustré, car la conclusion reste pas mal ouverte, chose que je déteste par-dessus tout. J'aurais voulu - et j'attendais - beaucoup plus de réponses. J'ai un peu eu l'impression d'avoir lu le roman pour rien, en fait. Certaines de mes grosses interrogations restent en suspens, et c'est juste terrible !!! Mais, très étrangement, cette ouverture me laisse un goût moins amer que les autres que j'ai pu lire. La toute dernière phrase a provoqué en moi toute une série de longs frissons, chose qui montre bien que la conclusion n'est pas si horrible que ça. Et je me dis que si une fin ouverte me paraît supportable, c'est bien que l'auteure la maîtrise à la perfection.

En résumé, The Age Of Miracles est un ouvrage dévastateur, qui va, je le pense, me marquer encore longtemps. L'histoire de Julia est vraiment magnifique. Tout est intense, violent, et nous sommes à la fois perdus entre émerveillement et tristesse. Le climat mélancolique du récit joue un rôle majeur dans l'intrigue, et il m'a complètement subjugué. Il en va de même avec l'histoire de Julia et de Seth, qui m'a tiré quelques larmes à de nombreuses reprises. Néanmoins, de gros approfondissements au sujet du Ralentissement et de ses conséquences auraient dû être apportés. La conclusion est vraiment palpitante et renversante et bien qu'elle me fruste de par son ouverture, elle n'en reste pas moins très belle et très douce. The Age Of Miracles est un roman qui nous laisse un drôle de goût dans la bouche, et qui nous délivre de superbes messages de survie, de courage, et de nouvelles perspectives au sujet des relations humaines. Même s'il possède quelques défauts, ce livre est obsédant et magnifiquement bien écrit. Avis aux fans d'ambiances mélancoliques et marquantes, de protagonistes touchants et d'univers en perdition, cette histoire est faite pour vous.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lumina33 2018-07-05T17:16:31+02:00
Argent

J’avais peur d’une ambiance apocalyptique, comme c’était le cas dans un autre roman d’anticipation… Mais pas dans celui-ci (du moins, pas au début…) ! Certes, le ralentissement de la Terre est inexpliqué et inquiétant, mais malgré tout, les humains tentent de continuer à vivre. Je me suis vraiment retrouvée dans le personnage Julia, qui est isolée, cherche à passer inaperçue, se sent en décalage avec ceux de son âge, et dont la mère est catastrophiste et un peu autoritaire. C’est fou de constater toutes les choses qui dépendent de l’alternance jour/nuit, auxquelles on ne pense pas ! Ce roman a vraiment pour but de montrer la beauté de l’équilibre de la Terre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BillyMay 2018-04-24T18:28:27+02:00
Or

Récit d'une vie ordinaire.

Entre roman d'anticipation et roman d'apprentissage, « L'âge des miracles » dépeint le portrait d'une enfant à fleur de peau, témoin du plus grand bouleversement que l'humanité va connaître.

Du jour au lendemain, le monde découvre avec stupéfaction que la vitesse de rotation de la Terre a ralenti. Très vite, les journées commencent à s'allonger, d'abord de quelques minutes, puis de plusieurs heures, le jour devient la nuit et la nuit le jour. C'est au travers de Julia et de ses yeux d'enfant que nous devenons à notre tour témoin des conséquences du dérèglement terrestre : les jours atteignent progressivement 26, 30 puis 48 heures, la gravité est modifiée, entraînant des changements météorologiques radicaux, l'extinction de nombreuses espèces végétales et animales et l'apparition d'un mystérieux syndrome qui touche une partie de la population. Alors âgée de 11 ans, la jeune fille se retrouve confrontée aux conséquences du bouleversement sur sa famille et sa communauté. Enfant introvertie et sensible (dans laquelle je me suis reconnue je dois dire), elle se situe entre deux périodes : celle de l'enfance et celle de l'adolescence. Elle observe ainsi ses parents dont la force apparente se retrouve fragilisée, ses camarades dont le corps et le comportement changent, vit la perte de l'amitié et ses premiers émois amoureux. Julia est un personnage réaliste, mais surtout de plus en plus touchant au fil des pages, en particulier concernant sa relation avec son grand-père et Seth.

Si l'ambiance d'une fin du monde imminente se fait très vite ressentir, ne vous attendez pas aux cataclysmes habituels ni aux effusions de sang. Les semaines défilent et les protagonistes semblent tout à fait impuissants face aux événements. Alors que certains cèdent à la panique (fuites, isolements, suicides de masse à l'arsenic, etc.), d'autres s'accrochent à leur routine. Face aux pressions du gouvernement, arrive le moment où chaque individu doit prendre une décision : adhérer au système horaire mis en place par les autorités qui se calque sur les horaires ordinaires, ou bien rejoindre les partisans du temps réel qui, pour la plupart, quittent leur foyer afin de rejoindre les nombreuses communautés créées au sein du désert.

L'atmosphère se fait de plus en plus mélancolique et le quotidien semble comme engourdi, entre chaudes journées ensoleillées mais profondément maussades et nuits étoilées qui se révèlent sans fin et transforment l'environnement urbain en ville fantôme. Le temps, comme suspendu, plonge l'héroïne dans une contemplation rêveuse. Très vite, un parallèle se fait entre la jeune fille et la planète et l'on découvre alors de nombreuses similitudes entre leurs changements. Déjà bercé par une torpeur langoureuse, le roman prend alors une tournure poétique qui se joue de nos angoisses profondes. L'auteure effectue un petit tour de force en nous laissant sans réponse : pas d'explications scientifiques, pas de happy end au sens propre. Nous n'étions que des témoins passagers, seulement présents pour une année au côté de la jeune Julia.

Malgré son contexte apocalyptique, « L'âge des miracles » est un roman tendre sur une jeune fille en devenir et sur sa capacité d'adaptation. Si vous cherchez de l'action à foison, passez votre chemin. Malgré leur destinée fatale, les personnages qui peuplent le récit s'accrochent à la vie et cachent en leur sein une volonté commune, celle de laisser une trace afin de dire « Nous étions là ».

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merediana 2017-12-27T09:49:34+01:00
Or

J'ai beaucoup aimé ce roman. La situation, l'ambiance, les personnages, le tout donne une atmosphère assez poétique malgré les événements dramatiques. Je regrette juste qu'on n'en sache pas plus sur le Ralentissement. Un coup de coeur !

https://lecturesetchats.blogspot.be/2018/02/lage-des-miracles.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lelette1610 2017-09-20T13:35:02+02:00
Bronze

C'est un roman d'anticipation dans lequel les personnages sont assez classiques mais aussi assez touchants.

Ce n'est pas un récit bourré d'action qui se déroule en douceur. Il n'y a pas de grand spectacle, ni de violence.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lusylila 2017-07-24T21:39:28+02:00
Argent

En un sens, c'est effrayant, parce que ça pourrait bien nous arriver dans quelques centaines d'années...

Ce récit est plutôt court, trop court même, mais profondément manquant et ô combien prompte à la réflexion. Même si c'est écrit d'une façon disons "soft", j'ai trouvé cette histoire grave et angoissante. Spoiler(cliquez pour révéler)Surtout la fin, car si un jour la Terre venait vraiment à ralentir et que notre atmosphère changeait, eh bien nous serions condamnés...

Seul bémol que je pointerais du doigt, le titre de ce roman: L'âge des Miracles. Je ne vois pas le rapport avec le contenu de ce récit... Ou bien ai-je raté quelque chose?

Cela étant, je ne regrette pas ma lecture et la conseille fortement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2016-12-17T12:01:11+01:00
Bronze

Particulier mais agréable. Particulier parce qu’on ne sait rien de rien : sur l’origine, sur ce qui s’est vraiment passé entre Sylvia et Joel… C’est un journal intime comme on pourrait en trouver dans n’importe quelle maison qui raconte les banalités du quotidien, une tranche de vie sur une période donnée, voilà tout. Sauf que, bien sûr, la période n’a rien de banal ! La Terre ralentit et cela entraîne de nombreuses conséquences dans la vie de tous les jours. C’est la principale force de ce récit : donner à vivre quelque chose d’extraordinaire dans le rapport de nombreux fait insignifiants – ou qui le deviennent rapidement. Il y a une sorte de poésie, de légèreté dans le rapport des évènements que fait l’auteur. C’est fluide et gracieux et on se laisse emporter dans ces petits détails. On passe un bon moment même si au final, on ne sait rien – ni du début, ni de la fin (même si on imagine ce qui se passera dans dix ans, il n’y a finalement aucune certitude). Alors bon, l’histoire de la gamine qui s’achète son premier soutien-gorge, ce n’est pas forcément hyper palpitant mais ça donne du réalisme à l’ensemble. Pas de réflexion métaphysique, pas de super retournement, de grande révélation, de surprise épatante. Mais un livre gentiment agréable à suivre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2016-11-05T22:02:30+01:00
Or

L'âge des miracles est un petit roman d'anticipation Young Adult dans lequel nous lisons les mémoires de jeunesse d'une femme se déroulants lors de son adolescence alors que des changements majeurs s'opèrent sur notre chère Terre, en l'occurrence le ralentissement de la rotation de la planète sur elle même , ce qui rallonge le temps, les longueurs des jours et des nuits et dérègle pas mal de choses sur les êtres vivants et son environnement autant physiquement que psychologiquement.

À cela vient se greffer les aléas de la vie courante et notre petite ado va devoir composer avec tout ça.

Une lecture sympa qui plaira aux plus jeunes mais pas que, la preuve j'ai bien aimé. Les personnages sont assez classique mais aussi assez touchant, pour ma part l'intérêt du roman ne se trouve pas là mais sur les phénomènes que "le ralentissement" opère sur la moindre chose comme la gravité, le développement des espèces, l'humeur des gens et bien entendue leurs façon de réagir.

Ce n'est pas un récit bourré d'action et ne vous attendez pas à du grand spectacle ou à de la violence, c'est un livre qui se déroule en douceur, ce qui fait la balance avec le sujet et qui justement permettra aux jeunes lecteurs d'y trouver leur compte.

Pour conclure je reprocherais à ce livre la petite romance qui s'y installe mais si peu que ce n'était pas forcément nécessaire, l'amitié aurait certainement mieux fonctionnée.

Je regrette également la tournure que prend la relation avec les parents car leurs problèmes ne sont au final que survolés, pour le reste c'est plaisant.

Voir la chronique sur mon blog :

http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2016/11/lage-des-miracles-karen-thompson-walker.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par scara 2016-10-06T15:26:01+02:00
Argent

J'ai trouvé cette histoire assez originale, ça m'a beaucoup fait penser au livre : chronique de la fin du monde, que j'ai adoré.

Pourtant j'ai eu plus de mal à m'accrocher, je trouve que l'histoire d'amour qui se créée avec Seth est en trop. Elle n'apporte rien à l'intrigue.

Spoiler(cliquez pour révéler)

Enfin j'ai trouvé la fin imaginé par l'auteur : audacieuse, c'est ce qui apporte le plus au livre, même si sur le coup j'avoue que j'ai été un peu déçue.

Finalement dans le même genre, oui, je vous recommandrais plutôt chronique de la fin du monde, qui est selon moi plus solide dans la crédibilité, la solidité et la vraisemblance des personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par berlioz2312 2016-05-08T11:48:44+02:00
Lu aussi

Un roman très bien écrit, dont la fluidité sert habilement l'histoire. Néanmoins, l'aspect scientifique et fantastique n'est pas totalement exploité et l'on tombe vite dans un roman basique. L'histoire nous permet de suivre une adolescente, mais on ne le comprend réellement qu'au milieu du roman, dommage. L'héroïne paraît sympathique au départ pour finalement se révéler passive,limite dépressive et il est difficile de ne pas avoir envie de la faire réagir. Bref, de bonnes idées qui ne sont pas exploitées, regrettable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lauramortelette 2016-03-16T14:00:39+01:00
Or

Un très bon roman et surtout une histoire originale qui nous montre comment l'homme va essayer de s'adapter au changement climatique de la terre.

Un livre qui nous entraine dans ce phénomène qui touche la terre mais aussi les personnages.

Un livre formidable a lire.

Afficher en entier

Dates de sortie

L'âge des miracles

  • France : 2012-05-16 (Français)
  • France : 2014-02-20 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 246
Commentaires 69
Extraits 18
Evaluations 80
Note globale 7.13 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode