Livres
478 211
Membres
459 727

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'aleph



Description ajoutée par siegrid 2010-10-18T16:51:37+02:00

Résumé

L'Aleph restera, je crois, comme le recueil de la maturité de Borges conteur.

Ses récits précédents, le plus souvent, n'ont ni intrigue ni personnages. Ce sont des exposés quasi axiomatiques d'une situation abstraite qui, poussée à l'extrême en tout sens concevable, se révèle vertigineuse. Les nouvelles de L'Aleph sont moins roides, plus concrètes. Certaines touchent au roman policier, sans d'ailleurs en être plus humaines. Toutes comportent l'élément de symétrie fondamentale, où j'aperçois pour ma part le ressort ultime de l'art de Borges.

Ainsi, dans L'Immortel : s'il existe quelque part une source dont l'eau procure l'immortalité, il en est nécessairement ailleurs une autre qui la reprend. Et ainsi de suite... Borges : inventeur du conte métaphysique. Je retournerai volontiers en sa faveur la définition qu'il a proposée de la théologie ; une variété de la littérature fantastique. Ses contes, qui sont aussi des démonstrations, constituent aussi bien une problématique anxieuse des impasses de la théologie. Roger Caillois Traduit de l'espagnol par Roger Caillois et René L.-F.

Durand.

Afficher en entier

Classement en biblio - 73 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par kaminari 2011-08-29T00:42:17+02:00

"Tous les neuf ans, neuf hommes pénètrent dans la maison pour que je les délivre de toute souffrance. J'entends leurs pas et leurs voix au fond des galeries de pierre, et je cours joyeusement à leur rencontre. Ils tombent l'un après l'autre, sans même que mes mains soient tachées de sang. Ils restent où ils sont tombés et leurs cadavres m'aident à distinguer des autres telle ou telle galerie. J'ignore qui ils sont, mais je sais que l'un d'eux, au moment de mourir, annonça qu'un jour viendrait mon rédempteur. Depuis lors, la solitude ne me fait plus souffrir, parce que je sais que mon rédempteur existe et qu'à la fin il se lèvera sur la poussière. Si je pouvais entendre toutes les rumeurs du monde, je percevrais le bruit de ses pas. Pourvu qu'il me conduise dans un lieu où il y aura moins de galeries et moins de portes. Comment sera mon rédempteur ? Je me le demande. Sera-t-il un taureau ou un homme ? Sera-t-il un taureau à tête d'homme ? Ou sera-t-il comme moi ?"

(La Demeure d'Astérion)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Brindilla 2017-09-17T13:34:09+02:00
Or

Délicieuse lecture. J'ai été brusquée par certaines réflexions apportés au court de l'oeuvre, j'ai appris des choses, j'ai voyagé. Je crois que l'histoire d'Emma Zunz est celle qui m'a le plus marquée.

Afficher en entier

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 73
Commentaires 1
Extraits 34
Evaluations 7
Note globale 7.86 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode