Livres
558 130
Membres
606 221

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'amour c'est comme les emmerdes ça n'arrive jamais au bon moment



Résumé

L’existence de Thibault est bien compliquée depuis la mort de son père. Il lui a fallu composer avec son licenciement, sa rupture… sans compter la peine de sa mère, Astrid, que son joli monde de lutins et de fées n’a pas réussi à soulager. Prendre un nouveau départ loin de tout ce qu’ils ont connu était la meilleure chose à faire, pour elle comme pour lui.

À cette vie presque chaotique, Thibault n’avait pas prévu d’ajouter sa rencontre avec Bruno.

Bruno et sa petite routine tranquille qu’on envierait presque. Bruno qui ne connait d’ailleurs rien des tourments de Thibault et qui ne voit de lui que ses airs de beau gosse, trop parfait pour qu'il ne s'en méfie pas.

Seulement l’amour, c’est comme les emmerdes. Ça n’arrive jamais au bon moment et ça peut tomber sur n’importe qui. Eux compris.

Afficher en entier

Classement en biblio - 44 lecteurs

extrait

“- T’es venu, murmure Thibault. T’es venu…

Bruno le serre plus fort et le berce de son étreinte.

– Toujours pour toi, mon coeur. Toujours.”

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

L'humour toujours au rendez vous sa ne change pas. J'ai ris, pleurer et espérer avec tes personnage. Les perso secondaire son géniaux j'adore capitole et consort. Le coter déjantée des perso et génial.

Les 2 perso principaux sont à l'opposer physiquement, le surfeur et le nounours ( j'adore les nounours barbu), mais pourtant il sont hyper complémentaires. Bref une lecture sympathique que j'ai beaucoup aimer.

Afficher en entier
Argent

Je remercie Mix Édition pour ce service presse.

( PEUT CONTENIR DES SPOILER )

Pour ce début de partenariat, j’ai eu envie de découvrir le nouveau livre de Charly R. J’ai déjà lu les deux tomes de Totally Nuts et je dois dire que j’avais bien apprécié sa plume.

Dans ce nouveau livre, nous suivons Thibault qui emménage avec sa mère pour un nouveau départ afin de continuer d’avancer après la perte de son père, mari de sa mère, une douloureuse rupture et la perte de son travail.

Ils font la rencontre de superbes voisins avec qui, ils vont se lier d’amitié rapidement.

Thibault fait la rencontre de Bruno sur son lieu de travail dans l’import/export de transport, un peu ronchon et méfiant au début , Bruno fini par reprendre au début sa rencontre avec Thibault car plus les jours passent, plus ils se rapprochent doucement, et il se rend compte que finalement Thibault n’est pas un Don Juan au air de surfeur crâneur à vouloir montrer ses pectoraux.

Thibault est tout le contraire, ce que Bruno comprend au fur et à mesure qu’ils apprennent à se connaître. Les deux jeunes hommes commencent a développer des sentiments, ce qui surprend Bruno, car lui est tout le contraire de Thibault. Il n’a pas ce gabarit d’homme musclé, tatoué de partout, bien au contraire, Bruno est un peu enrobé. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé le fait que l’auteure casse l’image des deux hommes beaux gosses musclés à outrance!

J’ai apprécié les voisins qui font tout pour les mettre à l’aise. La maman de Thibault m’a touché, et donc forcément quand les choses ne se passe pas comme prévu pour Thib, ça m’attriste vraiment que ce mauvais sort s’acharne sur lui. Heureusement Bruno à croiser son chemin et sera là pour l’aider par la suite.

Bien que j’ai passé un bon petit moment, j’ai trouvé que malheureusement, il y avait un peu trop de longueur que j’ai survolé. J’ai également survolé quelques passages et j’aurais aimé en apprendre d’avantage sur les voisins, apprendre a connaître plus en détail la mère de Thibault. J’ai moins apprécié quand un ex qui débarque un peu trop au dernier moment ( j’aime quand ça se bagarre et que ça dure un peu plus longtemps) Ici, c’était juste un bref passage. Dommage que ceci n’ai pas été plus exploité.

Dans l’ensemble c’était plutôt agréable, cependant ce n’est pas un coup de cœur.

Si vous aimez la romance sans trop de prise de tête, ce roman pourrait vous plaire.

RETROUVEZ MON AVIS SUR INSTAGRAM : https://www.instagram.com/p/CPaPvJiHwsr/

Afficher en entier
Argent

Pas un immense coup de cœur, mais j’ai passé un bon moment. L’écriture est agréable et la maturité des personnages m’a beaucoup plu. Ça change un peu des jeunes éphèbes habituels (même si je n’ai rien contre les éphèbes, je les aime beaucoup), mais c’est chouette de voir autre chose, d’être le spectateur privilégié d’une histoire d’amour un peu rugueuse qui apporte tout de même son lot de tendresse. La note est peut-être un peu basse par rapport à mon véritable ressenti, car l’histoire m’a semblé tirer en longueur sur la fin (alors que c’est assez court et que ça se lit vite). Je n’ai pas été tellement convaincue par le sexe (goût perso, j’ai toujours un peu de mal avec ça dans mes lectures, romance ou pas), et j’ai eu le sentiment que l’intrigue aurait pu s’arrêter un chouïa plus tôt. J’ai été un peu plus touchée par la sensibilité de Thibault et son histoire, un peu moins par Bruno, plus cynique et désabusé. Toutefois c’est une lecture sans regret, la plume est solide, la psychologie des persos et leurs backgrounds aussi. Je n’aurais aucun mal à le recommander pour qui voudrait découvrir l’homoromance avec des personnages moins clichés qu’à l’accoutumée et ce petit goût de tranche de vie qui sent bon le réel.

Afficher en entier
Argent

J’ai commencé ce roman sans grande attente pour finalement être très surprise de ma lecture, que j’ai terminée en deux jours. Comme presque pour chaque roman de Charly Reinhardt, la profondeur des personnages est un des points forts, autant que les thématiques qui y sont abordées et surtout la façon dont elles le sont. Tout n’est pas abordé avec légèreté, mais globalement, cette histoire est assez chamallow dans sa plume et ses dialogues.

Elle raconte la vie de Thibault, qui vient d’emménager avec sa mère, et sa rencontre avec Bruno, un nounours un peu grognon aux premiers abords. Si les deux pensent respectivement garder leurs distances au commencement, il faut croire que l’amour ne peut pas les garder éloignés trop longtemps.

J’ai eu beaucoup d’attachement pour Thibault, mais surtout pour Bruno, que j’ai trouvé très vrai, très touchant dans sa façon d’être et de soutenir. Les personnages, même secondaires, sont bien travaillés, bien abordés, et tous reconnaissables à leur manière.

Là où je n’ai évidemment pas été déçue, c’est avec la plume hard-poétique de l’auteure. Son narrateur s’exprime de façon assez singulière, surtout, il donne l’impression de « parler », mais ça ne retire rien à certaines poésies et métaphores entre deux comparaisons comiques. Le contraste m’a plu, et c’est ce qui rend la patte de l’auteure aussi reconnaissable. Et une nouvelle fois, la profondeur et le travail des dialogues m’a emportée avec les personnages, et j’ai adoré toute la sincérité qui se dégageait de tous ces mots si bien amenés.

Mais là où ça a un peu plus prêché que d’habitude, c’est dans l’aspect psychologique que j’ai trouvé un chouïa négligé sur certaines thématiques. Bruno traîne une valise assez lourde, mais j’ai ressenti que l’auteure n’avait pas pris le temps d’en dévoiler l’intégralité, tout comme certains passages du roman que j’ai trouvé trop rapides, pas assez exploités, alors qu’il y avait de la matière. Après, peut-être que l’intérêt de ce roman était avant tout de faire passer quelques messages légers, mais dans ce cas peut-être que certains passages étaient un peu lourds en psychologie pour être abordés avec une telle légèreté.

J’ai tout de même passé un bon moment de lecture, et recommande ce roman à tous les friands de belles romances MM avec une touche de psychologie et surtout d’humour. Parce que si ce roman peut être très sérieux et parfois même triste, il lui arrive plus souvent d’être drôle et de voler un sourire à son lecteur.

Afficher en entier
Or

« Il y a certains pas dans l’existence qui coûtent plus que d’autres. »

Une plume… captivante. Voilà ce qui me vient en premier après cette lecture et je dois dire que la beauté de ce roman tient à la plume de l’autrice, d’une justesse, d’une finesse… incroyables. Ce récit de vie, Thibault, Bruno, Capitole (alors, poule ou poulet ?), tous les personnages qui gravitent dans leur sphère, une ode à la vie, à l’amour. Ce roman c’est une force, un plaisir à lire, quand bien même la romance reste basique avec ni trop de remouds, ni trop de passés tortueux. Cette simplicité c’est ce qui en fait sa force. L’amour filial, des gens décalés, des préjugés à gogo, bref, ce qui s’y passe, ça pourrait arriver à tout le monde. Ce que Bruno vit avec les siens, c’est ce que de nombreuses personnes homosexuelles vivent et j’ai aimé le fait qu’on n’entre jamais dans l’excès, que tout, absolument tout reste commun, en fait. Dis comme ça, on a l’impression que c’est bateau, que c’est du déjà-vu, mais pas du tout. C’est si beau et encore une fois si juste.

Thibault et sa mère déménagent dans une nouvelle vie pour… un nouveau départ : faire le deuil d’un père et d’un mari, laisser une relation derrière-soi et trouver de la compassion en des personnes un peu décalées, mais toujours si justes dans leur manière d’être et de penser. Chaque personnage offre quelque chose dans ce roman. La romance est belle, douloureuse par moment, pudique aussi d’une certaine façon, mais jamais dans l’intimité. Entre Bruno et Thibault c’est une sorte d’évidence camouflée derrière des relations qui ont laissées leur empreinte, derrière des peurs et des doutes, mais quand ils se laissent une chance, c’est… bouillant.

Une histoire coup de cœur pour ma part. J’ai eu un peu de mal avec la narration au début : 3ième personne et présent, mais mama, je me répète, mais cette plume, un coup de poing. Il y a de la poésie, des vérités, aucune platitude. C’est fort. C’est magnifique.

« […] et parfois les évidences naissent dans les silences. »

L’évidence ici, c’est de lire ce roman. Vraiment. Lancez-vous les yeux fermés.

Afficher en entier
Or

Quand Thibaut Duchêne vient s’installer dans cette petite maison de banlieue d’une ville de province, sa vie est partie en miettes : la mort de son père, son mec qui l’a plaqué car il manque d’ambitions, la perte de son job, Astrid sa mère qui vit dans son monde merveilleux peuplé de fées, de lutins et de farfadets… Il n’en est pas à rêver d’un nouveau départ, il veut juste pouvoir continuer à avancer, à s’occuper de sa mère au quotidien, que son nouveau job dans l’import/export d’une boite de transport se passe bien, il est trop englué dans le quotidien pour espérer autre chose.

Mais peut-être qu’il peut se permettre d’espérer. D’abord, Melo, Toc, Omar, Capitole, Pet et Bullaire, les locataires de la maison voisine qui adoptent Astrid, lui permettant quelques bulles d’espace pour lui, son job qui se passe plutôt pas mal, un patron humain, et Bruno, son collègue, un barbu ronchon un peu enrobé tout à fait à son goût, Bruno qui après des débuts un peu froids, semble se réchauffer un peu.

Bruno Langlois voit ce beau gosse, mauvaise caricature d’un surfeur blond californien, arriver d’un œil plus que méfiant. Une mauvaise expérience avec un gars du même type l’a laissé amer, empli de complexes et d’insécurités. Des gars comme ça, c’est pas pour lui, trop beau, trop blond, trop musclé, trop souriant, trop gentil, trop tout quoi... ils jouent pas dans la même catégorie, même si « Ken » s’avère finalement très sympa, avenant et prêt à rendre service.

L’accident d’Astrid conduit Thibaut dans les bras de Bruno pour une nuit intense et prometteuse. Mais au petit matin, un malentendu fait remonter les insécurités de Bruno à pleine vitesse et Thibaut se les prend dans la figure de façon plutôt violente. Mais les deux hommes sont adultes, ils vont bien devoir trouver une solution pour pouvoir continuer à bosser ensemble. Ce qui peut leur laisser le temps, à l’un et à l’autre, de digérer et d’avancer… sauf que la vie, si elle est aussi très belle, peut parfois être une chienne…

J’ai craint un peu dans les premiers chapitres d’avoir une sorte de remake de Totally Nuts, avec le Ken blond et musclé et le barbu brun rondouillard et un poil acariatre. Et bien, pas du tout. Là où Totally nuts prenait le parti de l’humour un peu caustique, ici, nous sommes dans la sensibilité, la douceur, les failles et les fêlures de l’être humain. Deux hommes touchants qui ne sont finalement pas ce qu’ils semblent être, bouffés par leur passé et leur passif, qui montrent bien qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Des personnages que la plume de l’auteur rend tangibles, humains, on les connait, ça pourrait être nos potes, nos frères, nos sœurs, nos collègues de boulot, on est dans le quotidien, dans la vie.

L’histoire est vraiment forte, belle, pleine d’émotions et de tendresse, de moments chauds bouillants, tous les personnages ont leur importance et à part une petite scène en toute fin (une rencontre dans un bar) que j’ai trouvée superflue, j’ai vraiment aimé partager ce moment de vie avec eux. Merci à l’auteur pour cette jolie romance.

Afficher en entier
Bronze

Sympa mais j'ai pas réussi à être accroché.

Très réaliste.

Afficher en entier
Bronze

j'ai dans l'ensemble bien aimé l'histoire mais tout est un peu trop survolé et rien n'est vraiment aboutie

J'ai aimé le personnage de Thibault et son dévouement pour sa mère est fabuleux (j'aurai souhaité en savoir un peu plus sur elle car ses apparitions sont trop sporadiques et superficielles)

Le début de l'histoire est très réaliste avec l'adaptation de Thibault à son nouvel environnement (professionnel et personnel).

La rencontre avec Bruno m'a plu également , la rupture sur un malentendu m'a paru exagérée mais bon.

Le chemin de la reconquête est assez rude pour Bruno et c'est là que l'auteur m'a un peu perdu en effet tout est survolé : les voisins géniaux , la santé de la mère de Thibault dont l'issue sera tragique. Et l'apparition de l'ex de Bruno comme un cheveu sur la soupe est quelque peu maladroite

Je trouve que l'histoire s'achève ou elle aurait dû commencer.

Afficher en entier
Or

Ce roman fait l'éloge de la normalité avec délicatesse derrière des mots et des personnages "bruts". L'accent est mis sur les qualités du coeur au milieu d'un quotidien qui pourrait être normal sans le regard de l'auteur. Un roman touchant et différents des précédents écrits de l'auteur qui sort de son univers avec succès.

Afficher en entier
Or

J'ai tout adoré dans ce livre. Tout.

Aussi bien les caractères des personnages. Leur rencontre naturelle, réaliste, commune à chacun.

Leur relation qui prend son temps, qui s'enflamme avant de subir un contretemps.

J'ai adoré d'ailleurs ce passage. Voir Bruno s'armer de patience parce qu'il craque carrément pour le tendre beaugosse.

C'était sincère, ancré dans la réalité. Thibault et Bruno, on pourrait les rencontrer au coin de la rue et sourire de les voir si proches, tellement faits l'un pour l'autre.

Une fois encore les personnages secondaires sont attendrissants et apportent un vrai plus (une famille de coeur) à ce joli tandem.

A lire pour les amoureux de belles plumes et d'histoires d'amour évidentes.

Afficher en entier

Activité récente

Noyai l'ajoute dans sa biblio or
2021-07-24T15:37:45+02:00
Poppy24 l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-01T10:30:27+02:00
takiko l'ajoute dans sa biblio or
2021-05-17T16:14:33+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 44
Commentaires 14
extraits 7
Evaluations 24
Note globale 8.13 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode