Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
jukebox_fr Or
Note : 8/10
https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Pour ma première incursion dans une série de cet auteur, j'ai choisi celle sur les assassins, euh...non... pardon, sur les pisse-culottes, s'inscrivant de plein pied dans la Dark Fantasy.

D'entrée, le ton est donné, quand nous découvrons Azoth, 11 ans, survivant au jour le jour dans son enfer quotidien très justement nommé le Dédale, où oppression des plus faibles, famine, décadence, violences et éliminations sans scrupule, lui laissent peu de chance d'en réchapper et de faire de vieux os.
La loi du plus fort régit ces bas fonds et Azoth rêve de s'en soustraire en devenant un pisse-culotte qu'on redouterait et qu'on respecterait car mortellement dangereux. Pour ce faire, il veut devenir l'apprenti du meilleur d'entre eux : le charismatique Durzo Blint.
Quand il y parvient, une nouvelle vie commence pour lui. Adieu Azoth l'enfant misérable, bonjour Kylar bien nourri qui vit dans les beaux quartiers mais qui doit renoncer à tout pour servir les desseins de son maître.
Rapidement une trame de fond se met en place avec des forces bien déterminées et des enjeux, qui se précisent et se complexifient, au fur et à mesure que certains personnages révèlent leur jeu. Dans cet enchevêtrement de manigances, d'alliances et de trahisons, il est parfois difficile de tirer le vrai du faux, et de jurer de la fidélité et des intentions de chacun. Kylar l'apprend souvent à ses dépends, allant de révélations en déconvenues.

Brent Weeks semble cultiver l'ironie du sort en proposant des personnages intéressants qui, de bonnes natures, par de bonnes actions provoquent le mal et d'autres qui, indéniablement plus amoraux, par de mauvaises actions l'empêchent. Dans cet univers corrompu et décadent, il semblerait que les meilleurs recours soient ceux qui emploient les mêmes procédés que l'ennemi, validant le proverbe "combattre le mal par le mal", mais surtout, questionnant sur la définition, l'essence même de celui-ci.
Il semble prendre un malin plaisir à faire subir les pires épreuves à ses personnages, comme pour tester les limites de leur bonté et leur sens du sacrifice, nous amenant à nous demander si une fin heureuse est possible pour eux. En tout cas, les morts se comptent à la pelle...
Le style de l'auteur est dynamique et très agréable. Dans la première partie on se laisse un peu endormir par le quotidien dans le Dédale, puis l'apprentissage apporte un regain d'intérêt qui se transforme en attention soutenue jusqu'au dénouement haletant du tome qui appelle forcément à une suite. Difficile de ne pas succomber à la tentation d'ouvrir le tome suivant. Chapeau bas à l'auteur pour son sens aigu de la narration.
Par le Editer
bookmystere Lu aussi
Note : 9/10
Quelques défauts, mais qui passent presque inaperçus au milieu de toute cette action.
Par le Editer
Gwenn_Prgt Diamant
Note : 10/10
Un coup de coeur absolu. Je ne vois pas comment bien transmettre les émotions qu'on ressent une fois plongé dans ce livre mais c'est un concentré des sensations fortes, d'une part on a un gamin qui est prêt à tout pour survivre et garder ses compagnons en vie de l'autre un vieux grincheux qui à vécu sans vie mais qui ne sait plus vivre. Brent Weeks est un véritable génie. Il à réussi à créer un véritable univers sombre où de nombreux vices sont commis. C'est un livre à la fois dure et merveilleux ou s'emmêle magie et épées, politique royal et assassinat. Une vraie perle pour ceux qui aiment la fantasy sans paillette et couronne doré.
Par le Editer
Saarah72 Diamant
Note : 8/10
Premier tome très accrocheur. Que ce soit au niveau de l'intrigue, des personnages, de l'écriture ... Tout est très bien réalisé et fait pour emporter le lecteur. Le style est quand même assez cru et des sujets assez sombres son abordés dans ce premier tome, donc a ne pas placer entre toutes les mains.
L'intrigue est complexe mais très intéressante et tout y est pour faire une série de qualité. C'est mon premier roman de Dark Fantasy et je suis loin d'être déçue. Cette lecture m'a laissée une forte impression et je vais m'empresser de lire la suite !
Par le Editer
Oryana35 Or
Note : 9/10
J'ai trouvé ce premier tome vraiment excellent. Que ce soit les personnages, l'univers ou l'histoire, un vrai délice de m'y plonger. Je pense fortement continuer à lire la suite de cette série.
Par le Editer
Laywhen Diamant
Note : 10/10
Parfait. Je crois que c'est le mot qui décrit le mieux ce livre.
J'ai tout adoré. Aussi bien l'univers sombre où les meurtres, la violence et les viols sont une chose commune, que les personnages tous complexes et mystérieux, que l'histoire en elle même.
On peut s'attendre à tout et à rien. Les personnages qu'on aime et semblent invincibles peuvent aussi bien mourir que revenir alors qu'on ne pensait jamais les revoir. On peut apprendre une information pour se rendre compte 300 pages plus tard qu'on nous a trompé là dessus depuis le début.
J'ai eu du mal à comprendre les enjeux "politiques" au début, mais le fait qu'Azoth rentre dans ce monde en même temps que nous a permit de tout détailler au fur et à mesure, rendant la compréhension plus simple. Cela n'empêche pas l'auteur de nous faire des révélations inattendues mais totalement logiques.
Ce premier tome est assez volumineux mais on ne s'ennuie jamais, ce qui est un très bon point. Tous les personnages sont assez intéressants pour qu'on ne regrette pas de lire leur histoire à la place de celles d'Azoth ou Durzo. J'aime aussi beaucoup le développement des personnages secondaires, qui pour la plupart ne sont clairement pas là juste pour décorer.
En bref, je n'arrive pas à reprocher quoique ce soit à ce roman, que j'adore tout simplement.
Par le Editer
M6marine Diamant
Note : 9/10
Génialissime tout simplement !
Par le Editer
pierrot2101 Lu aussi
Note : 6/10
Ce livre trainait dans ma pal depuis... 5 mois (déjà ?!) ! Et si j'avais su que cette histoire serait un tel coup de coeur, je l'aurais lu beaucoup plus tôt !

Une mise en place de l'histoire très sombre, très dure. La violence règne dès les premières pages du livre.

Le vocabulaire utilisé et violent et cru, et accentue l'impression de malaise que l'auteur veut faire ressentir à ses lecteurs.

Le style d'écriture est fluide, vraiment très agréable à lire. Un point cependant qui n'est pas dans le livre mais qui aurait été très utile durant la lecture, c'est un lexique, afin de pouvoir mieux comprendre et se repérer dans les termes utilisés.

Cotés personnages, on sens tout de suite que l'auteur les à travaillés.

Durzo Blint, le pisse-culotte, est sans aucun doute mon personnage préféré. Froid, mystérieux, complexe, c'est le personnage le plus énigmatique de l'histoire. Un coup on l'adore, un coup on le maudit, il ne fait rien qui ne serve pas ses propres intérêts. Très dur envers son apprenti, autant pendant ses entraînements que dans ses paroles, il n'en reste pas moins protecteur, même si ses actions nous laissent souvent mitigés.

Logan est également un personnage que j'apprécie beaucoup. Meilleur ami de Kylar, c'est une force de la nature. Droit et loyal, il trouve toujours la force de rester debout malgré les malheurs qu'il a vécu.

Kylar lui, enfant des rues devenu apprenti pisse-culotte, est un personnage très attachant. Tout le temps pris entre deux feux, il doit choisir entre la promesse faite à son maître et ses propres sentiments. Autant dire que ca lui réserve de belles surprises... !

L'intrigue est très bien ficelée. Entre complots politiques, meurtres et trahisons, l'auteur nous mène dans une intrigue des plus complexe. Plus l'histoire avance et plus le nœud se complique et se resserre. Une chose est sûre, Brent Weeks est fort. Très fort. Il nous promène dans son histoire comme un toutou au bout d'une laisse ! Et nous pauvre lecteur, nous suivons ! Autant dire que c'est très frustrant !

Petit plus, des ellipses temporaires font leurs apparitions lors de l’entraînement de Kylar. Ca ne dérange absolument pas et permet justement de garder une part de mystère, comme si Durzo Blint se méfiaient même des lecteurs et voulait garder sous silence les secrets de ses connaissances. De plus, ca permet de passer plus rapidement une partie qui serrait vite devenue lassante et répétitive à la longue.

Bref, pour résumer, gros gros coup de coeur pour cette lecture. Un dernier mot ? Je veux la suite !!
Par le Editer
G34C Diamant
Note : 9/10
Ce livre est tout simplement génial.
C'est mon premier roman de dark-fantasy et de Brent Weeks par la même occasion et j'adore.
L'auteur nous attrape dès les premières pages et après il est impossible de lâcher le livre.
On plonge dans un monde très sombre , avec des assassins, des trahisons, des complots, ..
La quantité de morts dans ce tome est aussi très impressionnante, et tous les thèmes les plus obscurs comme le viol, la torture, le meurtre sont traités.
Au niveau des personnages, ils sont très nombreux et variés, et ceux que j'ai le plus appréciés sont Azoth,Durzo, Mamma K, Logan et étonnamment Poupée.

C'est donc un livre génial, un récit passionnant et de superbes moments de lecture que nous offre Brent Weeks.
Par le Editer
Eilia Or
Note : 9/10
Comme j'ai boulotté la trilogie le temps d'un voyage, je vais tenter de ne pas faire de gaffe entre les tomes.

Dans ce premier tome, nous découvrons Azoth, orphelin qui se retrouve Rat de Guilde, sous la houlette d'un chef cruel et violent. Jusqu'au jour où la guilde se confronte par hasard à Durzo Blint, mythique pisse-culotte.

Les pisse-culottes sont plus que des assassins, ils utilisent leurs dons magiques et ne loupent jamais leur victime. Mais je n'ai pu m'empêcher de me faire une remarque tout le long de la lecture : ce nom manque furieusement de classe. Peut être qu'ils ont voulu rappeler l'aspect terrifiant qu'ils doivent avoir avec leurs proies qui se font pipi dessus ... Mais j'ai clairement pas accroché au nom.

L'histoire étant centrée autour de Azoth/Kylar, on découvre à travers ses yeux la société dans laquelle il vit : petit garçon des rues, il doit vite s'adapter pour ne pas qu'on le repère au milieu de nobles. Les personnages sont très bien écrit : autant au niveau de ceux de la rue que parmi les nobles, il est facile de s'attacher ou haïr aussi bien des deux côtés.

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.