Livres
511 863
Membres
522 846

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Ange de la nuit, Tome 1 : La Voie des ombres



Description ajoutée par camillel54 2010-05-07T20:33:13+02:00

Résumé

Le tueur parfait n'a pas d'amis, il n'a que des cibles.

Pour Durzo Blint, l'assassinat est un art et il est l'artiste le plus accompli de la cité, grâce à des talents secrets hérités de la nuit des temps.

Pour Azoth, survivre est une lutte de tous les instants. Le petit rat de la guilde a appris à juger les gens d'un seul coup d'oeil et à prendre des risques - comme proposer à Durzo Blint de devenir son apprenti.

Mais pour être accepté, il doit commencer par abandonner son ancienne vie, changer d'identité, aborder un monde d'intrigues politiques, d'effroyables dangers et de magies étranges, et sacrifier ce qui lui est le plus précieux...

Brent Weeks, né en Arizona, passa quelque temps à parcourir le monde comme Caine, le héros de KungFu, à s'occuper d'un bar et à corrompre la jeunesse (mais pas en même temps), avant de commencer à écrire sur des serviettes en papier de restaurants. Enfin, un jour, quelqu'un décida de le payer pour ça. Voici le coup d'envoi de sa première trilogie, déconcertante de maîtrise, entre Robin Hobb, Scott Lynch et David Gemmell. À couper le souffle.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 267 lecteurs

Extrait

Ton travail ce n'est pas de verser dans l'art, c'est de fabriquer des cadavres. Tuer c'est tuer. Ne joue pas avec ta proie. Ne cherche pas à terminer le contrat par un coup de toute beauté. Inflige vingt blessures à ta cible et, quand elle s'effondrera parce qu'elle aura perdu trop de sang, achève la.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

Voila un livre bien sombre, l'enfance du héros et loin d'être heureuse. Vivant dans des dédales sombres, violentes et décadentes, il fait tout pour survivre mais ne se fera pas épargner pour autant. Il lui reste cela dit une certaine bonté qui ne sera pas s'en rappeler un certain Fitzchevalerie (la prise de tête existentiel en moins)

Les intrigues politiques sont la, les coups durs frappent comme la foudre et la mort omniprésente. La fin de se premier tome de cette trilogie est d'ailleurs vraiment sanglante et ceux qui survivront seront loin d'en sortir indemnes.

Un très bon livre mais à ne pas mettre entre toutes les mains : tortures, viols ou cannibalismes sont d'autant de sujet survolé mais belle et bien présent.

Afficher en entier
Or

Ce livre est un de ceux qui m'ont tapé dans l’œil dès la lecture de la quatrième de couverture.

J'ai immédiatement plongée dans l'histoire et je ne regrette pas de l'avoir acheté !

Le fait que le personnage principale change de nom est assez déstabilisant, et les parallèles établis entre sa personnalité avant et après sont souvent très déchirants.

C'est une histoire à l'ambiance sombre et c'est tout ce que j'aime <3

Je le conseil vraiment car c'est vraiment un livre dans lequel on peux se plonger facilement et dont les personnages sont étonnamment attachant mal grès le caractère de certain.

C'est une aventure où l'on a parfois beaucoup de difficultés à différencier le bien du mal.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

J'ai adorer ce premier tome qui es tassez sombre et dont l'intrigue nous tient en halène. Les nombreux rebondissements, la complexité des personnages donne à cette univers tous les ingrédients pour etre des plus passionnants à lire.

Afficher en entier
Argent

Ce premier tome est sympathique mais assez complexe dès le départ, l'auteur donne beaucoup d'informations d'un seul coup.

Afficher en entier
Or

Un premier tome qui met la barre très haut. Cette série à tout du best-seller mais surtout un conteur née, qui vous emmène au grès de sa plume et ne vous relâche qu'au mot fin. Scénario,personnages,suspense,rythme tout est en superlatif, vivement la suite !

Afficher en entier
Argent

J'ai acheté ce livre il y a tellement longtemps , il est resté tellement longtemps dans ma PAL que je l'avais oublié . Ensuite lorsque je me suis décidé à le lire j'ai reporté sans cesse sa lecture pour des prétextes peu convainquant ... et puis je me suis enfin décidé en février .

Cette lecture est globalement bonne mais elle aurait pu être grandiose et c'est vraiment dommage . Je n'ai pas réussi à m'attacher au personnage masculin Kylar/Azoth que je trouve trop indécis , peu crédible . Son amourette (le gros défaut du livre) est visible dès le début et je l'ai détesté : on aurait pu s'en passer . Les autres personnages de l'histoire ont su attirés mon attention mais le héros , j'espère que dans la suite de la série son caractère et son background vont davantage s'étoffer .

Le maitre du héros est mystérieux, très complexe au niveau de sa personnalité avec son passé nébuleux en fait l'un des personnages les plus intéressant de cette histoire . Les scènes d'actions et de combats sont très imagées, chorégraphiés : je vois bien cette série adapté en format série TV.

Un autre défaut que j'ai pu relevé c'est que certaines parties de l'histoire qui regorgent d'éléments clés peuvent apparaitre comme indigeste tant l'auteur réussi à perdre son lecteur dans les révélations . Ces dernières sont bien trouvées mais moi il y a des fois où je ne parvenais plus à suivre les propos de l'auteur .

En bref, une découverte sympathique dont j'en attendais un peu mieux et qui faire mieux au prochain tome.

Afficher en entier
Or

Une jolie réussite. La jeunesse du héros issu des bas quartiers permet de poser l'univers, une cité médiévale cruelle et politiquement complexe. La relation avec le mentor est parfaite. L'intervention de la magie nous esquive pas mal de clichés de fantasy. La fin apporte la dose attendue d'action et de retournements de situation.

Afficher en entier
Diamant

Une très belle réussite pour ce premier livre de l'auteur et premier tome d'une trilogie.

Azoth est un orphelin, livré à lui-même dans les rues noires et glauques du quartier pauvre de Cénaria. Lorsque son chemin croise celui de Durzo Blint, maître assassin, un seul espoir pour Azoth qui ne veut plus avoir peur : Devenir l'apprenti de la légende. de son douloureux apprentissage à ses premiers pas et plus si affinités ; passant par le développement de son Don (qui ajoute la dimension magique à l'oeuvre), dans un univers sombre, où les complots se joignent aux trahisons, vous suivrez les aventures de notre héros avec un leitmotiv : La vie ne vaut rien. Bien pratique lorsqu'on pratique ce métier.

Vous avez trouvé l'Assassin Royal de Hoob un poil trop littéraire, manquant de fange, de noirceur ? Vous auriez voulu rajouter un peu d'Abercrombie au mélange ? Vous en avez marre des Elfes qui, quand ils pètent ils font des paillettes ? La voie des ombres est faite pour vous (d'ailleurs il n'y a pas d'elfes ici).

Ne vous fiez pas à la couverture de l'édition Milady qui fait plus jeu vidéo, voire roman de gare écrit à la ligne que roman de Fantasy. (Celle de l'édition grand format Bragelonne est nettement mieux).

Nous avons là un roman de qualité, bien écrit (mais point trop n'en faut) avec une histoire dense (quoique parfois un peu confuse) et des personnages travaillés et nuancés. On découvre peu à peu l'univers riche de l'auteur (tout en laissant pas mal de place aux opus suivants je pense).

J'ai particulièrement aimé le Don, sa description, son fonctionnement, sa spécialisation fonction des cultures et des à priori des sociétés.

Un excellent premier tome qui appelle indéniablement à la lecture du suivant, le choix des ombres.

Afficher en entier
Or

Ce livre est dans ma PAL depuis des années, et pour une raison inconnue je ne l'ai jamais lu alors qu'il correspond à presque tous mes critères pour un livre réussi : des personnages forts, ni blanc ni noir mais qui font de leur mieux pour survivre dans un monde qui ne les aide pas, une histoire complexe qui tient debout, de la magie mais qui a des limites et ne rend pas tout-puissant (quoique je devrai peut-être retirer cette réflexion mais j'espère de tout coeur que non). Le seul reproche que j'aurais éventuellement à faire c'est le rythme : très lent au début et effréné vers le milieu. Des centaines d'évènements qui arrivent en très, très peu de temps et beaucoup de personnages dont on ne souvient que très rarement de qui ils sont. J'ai pourtant l'habitude de devoir mémoriser des dizaines de personnages rapidement, mais l'impression que j'ai eue c'est qu'ils étaient présentés très vite, dans une petite scène sans importance et qu'ils ont des noms et des titres différents selon le personnage qui parle d'eux. Par exemple, si on a le point de vue de Durzo, il va décrire son rôle et pourquoi il doit le tuer ou non, mais selon un autre point de vue, on aura son physique, ou de quelle famille il est membre, ou que sais-je encore et j'avais parfois du mal à faire le lien avant quelques pages.

J'ai adoré le fait qu'on commence l'histoire avec un Azoth de 11 ans, puis qu'on fasse des bonds de 2 ans à chaque fois. Cela permet de comprendre le personnage, mais de ne pas avoir plein de détails inutiles sur son apprentissage et d'avoir un personnage mature et qu'on peut imaginer réellement prêt quand l'intrigue commence réellement. Il est logique, honnête avec lui-même la plupart du temps et se prend en main, un personnage comme je les aime !

Afficher en entier
Diamant

Livre prenant , personnages passionnants. très bonne lecture

Afficher en entier
Argent

J'ai lu ce premier tome sur le conseil d'une amie, et je dois bien admettre qu'au début, je n'étais pas très emballée. Je pense que c'est le genre de saga qu'il faut relire plusieurs fois pour tout comprendre et repérer les détails qui nous sont donnés. Néanmoins, j'ai été un peu noyée sous la colossale quantité d'informations et de références propres à l'univers non-expliquées sur le coup et le nombre hallucinant de personnage qui nous sont présentés dès le début. Ça ne s'applique peut-être qu'à moi, mais j'ai eu la désagréable sensation d'être complément paumée pendant les trois quarts du livre. Cependant, je dois bien admettre que l'intrigue est fascinante, que les personnages ont tous une psychologie très intéressante et travaillée, et que le contexte est extrêmement original et "adulte" pour un roman de fantasy. Je ne suis pas une grande adepte du genre, mais j'ai passé un bon moment et j'espère être un peu plus à l'aise en lisant le deuxième tome, car je ne doute pas que l'histoire soit incroyable quand on en saisit toutes les nuances.

Afficher en entier
Bronze

J'ai fini ce livre en étant dubitative.

La fin était très addictive, mais j'ai mis énormément de temps à y arriver.

Je ne sais pas si c'est parce qu'il m'a fallu plusieurs semaines pour le finir, mais j'étais souvent un peu perdue, confuse. Il y a énormément de descriptions donc les éléments importants à retenir ne m'ont pas marqué et je suis passée à côté d'une bonne partie de "l'intrigue".

Car le nœud de l'intrigue n'est évident qu'à la fin, sur au moins la moitié du roman on ne sait pas en quoi elle consiste, donc on navigue à tâtons et on suit passivement les personnages. On assiste à des scènes très longues avec des personnages qui sont introduits parfois à la fin de l'histoire, on se doute que ça a son importance, sauf que l'auteur ne nous a donné aucune carte pour comprendre quoi, ou deviner.

L'univers m'a plu, il est sombre, sale, corrompu, par contre je pense qu'il est complexifié pour rien et que le vocabulaire et les personnages sont mal introduits. J'ai remarqué que je suis la seule à faire ce type de commentaire, mais franchement il y a parfois des moments où je n'ai rien compris à qui était qui, parce que les gens ont des noms, des titres, des surnoms, d'autres identités. Et pareils pour les éléments magiques, tout à plusieurs appellations.

Les personnages sont intriguant, mais pas attachants, pourtant ils sont bien travaillés, tout comme l'intrigue qui au final et très bien pensée et complexe. Mais à la limite, j'aurais préféré que tout soit moins compliqué et plus clair. Je suis sûre que ce livre me paraîtrait génial si je le relisais, mais je n'en ai pas le courage.

Pour conclure, c'était une lecture décevante, je m'attendais à mieux, à moins d'intrigue et plus d'action. Le mystère est cultivé trop longtemps et fait perdre l'attrait que l'histoire aurait pu avoir à mon goût.

Afficher en entier

Dates de sortie

L'Ange de la nuit, Tome 1 : La Voie des ombres

  • France : 2011-05-20 - Poche (Français)
  • France : 2015-04-15 (Français)

Activité récente

Flintho l'ajoute dans sa biblio or
2020-05-26T11:06:55+02:00

Titres alternatifs

  • The Way of Shadows - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 1267
Commentaires 169
Extraits 58
Evaluations 338
Note globale 8.44 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode