Livres
399 398
Comms
1 404 468
Membres
298 620

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'année du flamant rose



Description ajoutée par Lectrice-Lambda 2017-01-05T12:10:06+01:00

Résumé

Louise, Ethel, Caroline. Trois amies, joyeuses mais solitaires, partagent tout, leurs peines et leurs bonheurs, leur passion aussi pour les belles choses. Toutes trois sont des créatrices, des faiseuses de rêves, dans leurs ateliers qui se font face dans un passage parisien.

Louise, joaillière, crée des bijoux qui réjouissent le coeur et les yeux. Ethel, corsetière, réveille les sentiments et les sens des amoureuses éperdues (et des autres). Caroline, relieuse, redonne vie aux livres anciens, tout en rêvant la sienne. Toutes trois, passionnées, sont amoureuses de l'amour, mais celui-ci leur semble inatteignable…

Le jour où Louise s'entiche d'un flamant rose empaillé, superbe et quelque peu étrange, qu'elle installe dans son atelier, son regard sur la vie semble changer. Après sa rupture, elle est face à un défi : se relever, tenir debout, comme le flamant sur une patte, pour sa petite fille, Rose, malgré sa fragilité et les obstacles.

Cette année, les trois femmes sauront-elles trouver la force de se reconstruire ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

Or
1 lecteurs
PAL
1 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par FiftyShadesDarker 2017-03-04T17:31:07+01:00

Maël, écoute, c’est peut-être maladroit de ma part, mais je voulais te dire que j’aime les moments passés avec toi. Je me sens légère en ta présence.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Jazzmen 2017-08-31T00:34:21+02:00
Argent

Arf ! Je ne sais pas trop quoi dire. J’ai adoré et pas adoré en même temps. Je vais y aller point par point du coup.

L’écriture : très poétique, très fluide et très agréable à lire, très portée sur les détails et les petites choses, comme si l’auteure voulait nous pousser à apprécier ce qui nous entoure. Par moments on a l’impression de lire les idées de l’auteur comme elles lui sont venues. Mais ce n’est pas gênant, au contraire, ça va avec le caractère fantasque de ses personnages. Bref, j’ai eu un petit coup de cœur pour l’écriture. Comme à mon habitude, je déplorerai quelques coquilles et fautes d’inattention qui me chagrinent pour un livre publié par un éditeur, mais il y en a relativement peu.

Les personnages : attachants et agaçants, ils sont un peu tous comme ça. Certains plus agaçants qu’attachants et vice versa. Pour autant, je me suis vraiment attachée à Louise et je n’ai pas souvenir qu’elle m’ait agacée. Puisqu’il s’agit de l’héroïne, c’est un bon point. Mais aucun personnage n’est parfait ou stéréotypé, malgré quelques (inévitables et agréables) clichés, et ça c’est vraiment appréciable pour la lecture.

L’histoire : assez décousue, assez passionnante. On suit une année dans la vie de trois femmes, et d’une en particulier. Une année avec sa routine, ses surprises, ses drames, ses petites choses de la vie. Il y a une partie par saison, ce qui permet de se repérer dans l’évolution des personnages en fonction de ce qui leur arrive. Et c’est vraiment une année d’évolution pour ces trois amies. L’année où elles doivent se découvrir, comprendre ce qu’elles veulent de la vie et aussi ce qu’elles ne veulent pas, retrouver la paix avec elles-mêmes. Ce n’est pas une romance, même s’il y a des histoires d’amour. Elles servent aux héroïnes à évoluer, à grandir, à se comprendre, mais elles ne prennent pas la place qu’elles auraient pu prendre dans une vraie romance.

La fin (je ne spoile pas la fin, mais pour ceux et celles qui ne veulent pas avoir une idée de celle-ci, passez ce paragraphe) : il y a des fois où j’adore les fins ouvertes, même leur côté frustrant et cet agacement qui nous pousse à réfléchir et à douter de nos conclusions et de ce qu’on voudrait pour les personnages. Il y a d’autres fois où je déteste les fins ouvertes. Malheureusement, pour L’année du flamant rose, je déteste la fin ouverte choisie par l’auteure. À vrai dire, je n’aurais pas souhaité une fin convenue et fermée non plus, ça n’aurait pas été dans le style du livre et ça n’aurait pas été avec l’évolution constante et, on le sent, pérenne, des personnages. Mais cette fin ouverte était particulièrement frustrante pour moi. Elle est assez abrupte et franchement je n’ai rien compris au dernier paragraphe, je crois qu’il faudrait que je le relise. J’aurais voulu une vraie prise de décision à la fin, j’aurais voulu savoir ce que Louise décidait : Ulysse, Maël ou aucun des deux ? N’importe laquelle de ces décisions m’aurait convenue, mais là je suis vraiment trop dans l’incertitude et je n’aime pas ça.

Je crois que c’est ça qui fait que j’ai adoré et pas adoré. J’ai tout aimé sauf la fin, visiblement.

Sinon, c’est un petit livre qui se lit très vite, donc n’hésitez pas à vous faire votre propre opinion.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luciole40 2017-07-28T15:28:58+02:00
Bronze

Une lecture moyenne. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages que je n'ai pas trouvé assez développés.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FiftyShadesDarker 2017-03-04T18:31:55+01:00
Pas apprécié

Un roman que j’ai eu grâce à un concours du site MyLibrarie-Online, que je recommande comme sorte de réseaux social des livres. Je pensais que j’allais bien aimer, mais cela ne fut pas le cas…

L’histoire est celle de trois amies, que l’on va suivre dans leur petite vie face à leur bonheur, leur peine, leur joyeux comme leur tristesse pendant une année où tout va changer pour elle. Louise, Caroline et Ethel travaillent ensemble dans différents domaines dans un atelier où leur seul but est de rendre le bonheur aux gens qui les entourent, à leur client.

Je pense être passé totalement à côté de l’histoire… Je n’ai pas réussi à rentrer dans l’univers où évolue les personnages. Même si je reconnais que l’histoire est pour le moins originale, mais je ne comprenais vraiment pas où l’auteur voulait en venir, ce qui m’a beaucoup ennuyé. Du coup, je n’ai pas apprécié l’histoire de ce roman…

La fin est surprenante, mais pas vraiment une fin pour moi. J’aurai voulu en savoir plus sur les personnages et leur devenir. Je ressens un manque à la sortie de ce roman… Je trouve cela dommage, car le résumé m’avait vraiment donné envie. Que dire des personnages si ce n’est que je n’ai pas non plus réussi à m’identifier à eux… Caroline est un peu trop peste et se plaint toujours de tout, ce qui a le don de m’agacer…

Louise n’est pas sûr d’elle, elle doute de nombreuses fois et est beaucoup trop timide à mon goût au vu qu’elle est déjà mère et qu’elle doit un peu montrer l’exemple… Enfin, j’ai eu beaucoup de mal aussi avec elle. Ethel, quant à elle, est trop refermée sur elle, solitaire… Elle cherche l’amour, elle voudrait qu’on lui trouve l’amour, mais elle ne fera jamais le premier part pour elle, préférant s’occuper des affaires des autres.

Côté personnage masculin, on est face à des personnages, qui, comme ils sont nombreux, n’ont pas le temps d’évoluer au fils de la lecture. Donc, pour moi, leur manque de choix est signe de leur manque de maturité. Bref, aucun d’eux n’a réussi à me toucher de près ou de loin.

Je pense que le roman est beaucoup trop éloigné des clichés des romances que je lis et apprécie habituellement. Cela fait que je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages trop nombreux et à l’histoire, qui ne m’a pas touché.

Le style d’écriture est généralement ce qui fait que j’apprécie ou non un roman. Je dois dire que j’ai été parfois perdu dans les pensées de tous les personnages. Car le point de vue externe, que j’apprécie parfois, m’a un peu empêché de rentrer dans l’histoire de ce roman-ci.

En général, une romance à laquelle je n’ai pas réussi à accrocher, qui ne m’a pas fait rêver.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2017/03/lannee-du-flamant-rose-danne-de-kinkelin.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lectrice-Lambda 2017-01-05T12:13:01+01:00
Bronze

L’une de mes premières lectures en tant que Lectrice Charleston 2017.

Autant dire que le titre et la couverture sont bien mystérieux puisque je me demandais ce que pouvait bien faire un flamant rose dans un récit contemporain.

Petit clin d’oeil à une autre Lectrice Charleston 2017, Bettie Rose Books : cette lecture était faite pour toi !

« L’année du flamant rose » met en scène trois femmes, trois amies, toutes différentes les unes des autres et pourtant complémentaires. Ethel et Caroline entourent Louise, notre héroïne.

C’est lors d’un voyage que toute cette histoire va se déclencher. Louise étant partie en vacances avec son mari, Hugo, cette dernière ramènera dans ses bagages un flamant rose empaillé en plus de la certitude que plus rien ne fonctionne entre elle et son mari. Bien qu’ils soient parents d’une petite fille, Rose, ils décident d’un commun accord de se quitter.

C’est alors que Louise retrouve la vie de célibataire. Petit-à-petit, elle va reprendre possession de sa vie, toujours accompagnée de ses deux amies.. Et de son flamant rose.

Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en me plongeant dans cette histoire.

Autant dire que j’ai été surprise, dans le bon sens du terme.. Mais je suis également mitigée.

La grande révélation de ce livre est l’auteur. Anne DE KINKELIN a un style d’écriture unique et vraiment plaisant. Ses phrases sont concises, à l’image de ses chapitres et de son histoire, et cela fait vraiment du bien de lire un récit qui ne tourne pas autour du pot et qui ne traîne pas en longueur. Elle a le mot juste quand il le faut.

J’ai été agréablement surprise par sa finesse d’écriture, son choix de mots et la description qu’elle fait des sentiments. Tout est simplement parfait de ce côté-là et l’on se laisse transporter par ses mots.

Cependant, lorsque le récit est concis, le risque que prend l’auteur est de ne pas assez développer ses personnages et son intrigue.. Et c’est ce qu’il arrive ici.

J’ai eu comme l’impression que les personnages étaient un peu négligés. Il me manquait des petits détails, des petits éléments, qui m’auraient permis de pouvoir m’attacher à eux.

Alors oui, j’ai quand même ressenti des émotions aux côtés de ses personnages.

Louise est attendrissante en tant que mère célibataire. Elle est peu sûre d’elle et j’ai apprécié la suivre dans son émancipation, dans sa reconstruction.

Ethel et Caroline sont toutes les deux sympathiques et ont aussi leurs lots de problèmes qui les rendent attachantes.

Quant aux personnages masculins, j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à eux. Ils me paraissent si mauvais et calculateurs, que j’ai fini par ressentir que des émotions négatives lorsqu'ils étaient mis en scène.

L’histoire, en général, est plaisante et captivante.

L’auteur arrive à nous donner envie de connaître la suite des aventures de ces trois femmes et l’on tourne les pages sans s’en rendre compte.

Malheureusement, il manquait ici encore du développement dans l’intrigue et dans les relations entre les personnages. Beaucoup de choses sont suggérées, sont passées à la trappe. L’auteur laisse énormément de liberté au lecteur, mais je fais partie de ces gens qui aiment que les choses soient claires et précises dans les lectures. Vous comprendrez donc pourquoi cet aspect ne m’a guère enchantée.

Parlons enfin du flamant rose, la star de cette histoire.

Présent du début à la fin, ce bel oiseau empaillé a une place très importante dans ce récit. On a presque l’impression qu’il est vivant et qu’il est également un personnage à part entière.

Il apporte une touche de mystique à cette histoire, symbolisant parfaitement la renaissance de Louise.

La fin est surprenante, déstabilisante, mais aussi un peu décevante.

Nous restons réellement sur notre faim et l’on se retrouve littéralement sur les fesses face aux choix de l’auteur. Elle ajoute un nouveau personnage au dernier moment, nous proposant ainsi un triangle amoureux des plus déroutants.

Alors je ne sais pas si l’auteur va écrire une suite ou si elle a décidé de nous laisser sur une fin ouverte, mais dans tous les cas je suis déçue par ce revirement de situation.

En conclusion, « L’année du flamant rose » m’a laissée mi-figue mi-raisin. Anne DE KINKELIN m’a vraiment séduite par son style d’écriture unique et addictif. Cependant, son récit est à mon sens un peu sous-exploité et laisse trop de liberté au lecteur pour combler ses omissions et passages à vides.

Je suis quand même curieuse de découvrir ses prochains livres et de retrouver sa plume dans d’autres histoires, car j’ai vraiment été charmée par la personnalité et l’univers d’Anne DE KINKELIN.

Un livre à lire pour découvrir l’auteur.

( http://lectrice-lambda.blogspot.fr/2017/01/lannee-du-flamant-rose-anne-de-kinkelin.html )

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"L'année du flamant rose" est sorti 2018-01-18T00:00:00+01:00 en version poche
background Layer 1 18 Janvier

Date de sortie

L'année du flamant rose

  • France : 2018-01-18 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 6
Commentaires 4
Extraits 3
Evaluations 2
Note globale 7 / 10

Évaluations