Livres
540 931
Membres
571 917

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par x-Key 2020-07-21T21:29:15+02:00

Il est des amours qui s'additionnent, d'autres qui ne se diviseront jamais.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2020-07-18T19:13:52+02:00

La vérité, avec l’amour, c’est que le cœur sait tout de suite et il le crie. Bien sûr, on ne va pas déclarer à la personne qu’on l’aime, comme ça, de but en blanc. Elle ne comprendrait pas. Alors, histoire de se cacher qu’on est déjà son otage, on lui fait la conversation.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2020-07-21T18:48:21+02:00

Il y a une vie après la mort, surtout celle des autres.

Afficher en entier
Extrait ajouté par athega_ 2021-02-24T10:37:02+01:00

La vérité, avec l'amour, c'est que le coeur sait tout de suite et il le crie. Bien sûr, on ne va pas déclarer à la personne qu'on l'aime, comme ça, de but en blanc. Elle ne comprendrait pas. Alors, histoire de cacher qu'on est déjà son otage, on lui fait la conversation.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lili5 2021-01-31T17:32:30+01:00

La verité, avec l'amour, c'est que le cœur sait tout de suite et il le crie. Bien sûr, on ne va pas déclarer à la personne qu'on l'aime, comme ça, de but en blanc. Elle ne comprendrait pas. Alors, histoire de se cacher qu'on est déjà son otage, on lui fait la conversation.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Aldo-2 2021-01-24T18:51:56+01:00

Sur la plateforme, André qui se déteste de l'aimer encore se réjouit déjà de l'aimer moins.

Afficher en entier
Extrait ajouté par monikaR 2021-01-24T15:12:03+01:00

Lors de l'entretien qui devait lui ouvrir les portes du département des PsyOps, la responsable du recrutement avait demandé à Jamy sa religion, et la psychologue avait répondu : "Je n'en ai pas". La femme avait insisté: "Donc, vous êtes athée", jouant de son stylo comme si elle avait eu une case à remplir sur un questionnaire imaginaire. Jamy Pudlowski avait haussé les épaules: "Je m'en fous, Dieu, pour moi, c'est comme le bridge: je n'y pense jamais. Donc, je ne me définis pas par le fait que je me fous du bridge, et je ne me réunis pas non plus avec des gens qui discutent du fait qu'ils se foutent eux aussi du bridge."

Afficher en entier
Extrait ajouté par monikaR 2021-01-24T15:04:55+01:00

Le mathématicien observe cet homme primaire, et il se conforte dans l'idée désespérante qu'en additionnant des obscurités individuelles on obtient rarement une lumière collective. (p.206)

Afficher en entier
Extrait ajouté par monikaR 2021-01-24T15:02:21+01:00

"Je ne connais pas de problème qui résiste à une absence de solution. (p.214)

Afficher en entier
Extrait ajouté par monikaR 2021-01-24T15:01:08+01:00

- Ce mal, c'est Elpis, l'Espérance. C'est le pire de tous les maux. C'est l'espérance qui nous interdit d'agir, c'est l'espérance qui prolonge le malheur des hommes, puisque, n'est-ce pas, contre toute évidence, "tout va s'arranger". Ne peut pas être ce qui ne doit pas être... La vraie question que nous devrions chaque fois nous poser est celle-ci: En quoi est-ce qu'accepter un point de vue donné m'arrange?" (p. 305)

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode