Livres
475 899
Membres
454 308

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par MilieP 2019-09-12T22:31:56+02:00
Bronze

Atypique. C’est le premier adjectif qui me vient à l’esprit quand je pense à L’Anti Magicien, dans le bon sens bien sûr. Une bonne lecture qui m’a principalement séduite avec son univers original.

Afficher en entier
Argent

Ce monde est dur, sans pitié pour ceux qui sont faible et empli de mensonges et de mépris. Je n'aime pas les Jan’Tep, ni la façon dont ils traitent les Sha’Tep qui sont sans magies ni la vérité sur les Mahdek. On récolte ce qu'on sème 'J'ai été curieuse de Furia dont j'apprécie les réparties et la façon de ne pas se laisser démonter par les menaces ou le mépris. Je n'arrive pas à savoir ce que je pense de Kelen, englouti par son apprentissage Jan' Tep et confronté à des vérités et actes sans pitié. Rakis le Chacureuil est une vraie teigne étrangement efficace et j'ai souffert avec lui. J'adore sa mère... Beaucoup de révélations très fortes. J'ai détesté Ra’meth et ses enfants... Vraiment détesté, surtout Tennant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Corentin17 2019-08-23T20:24:31+02:00
Bronze

L'Anti-magicien est mon premier livre de fantasy jeunesse depuis très longtemps. C'est exactement le genre de livre dont j'avais besoin. Les pages défilent très rapidement, c'est très agréable à lire et vraiment drôle.

L'univers est quelque chose de jamais vu, il y a plein d'idées géniales. Kellen est un très bon personnage, il offre un point de vue particulier comparé aux héros classiques et son évolution au cours du roman est saisissante. Les personnages secondaires sont tout aussi bons, Furia et Raki sont particulièrement mémorables.

L'intrigue va là où on ne l'attend pas ou offre des situations et des réflexions plus complexes que le ton du livre ne lassait paraître. J'ai définitivement envie d'en savoir plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cindy-42 2019-06-25T12:01:12+02:00
Or

J'avais peur que ce livre soit trop jeunesse... et bien pas du tout ! Le personnage principal, Kelen, m'a surprise de par sa force et son esprit. On le voit grandir et mûrir au fil des pages ! Une très bonne lecture pleine de magie et d'aventures ! Je lirai la suite avec grand plaisir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jadina47 2019-06-24T19:50:13+02:00
Or

Une très bonne lecture. L’histoire est originale et les personnages sont très attachants : Kelen le mage sans grand pouvoir mais très rusé, Furia qui arrive à tourner en ridicule les Jan’tep et leur magie et bien sûr le Rakis le Chacureuil.

Afficher en entier
Diamant

Un sans faute pour Gallimard ! Sans même avoir lu le résumé ( ce n'est pas bien ...) je me suis jetée sur ce livre au titre plus qu'inhabituel pour un Roman Fantasy. Et je ne savais absolument pas à quoi m'attendre. Simplement, à mon sens, le titre brisait déjà quelques stéréotypes bien encrés du genre. Harry Potter, pour ne pas le citer, est l'un des canon du genre. la Fantasy c'est quoi ? De la magie, des prophéties, des héros prédestinés et des créatures fantastiques ( chimériques), un monde imaginé quoi qu'inspiré plus ou moins largement du nôtre.

Et, à la lecture du roman, la première chose qui m'a surprise c'est son personnage principal : un jeune homme dénué de pouvoir ou presque ( c'était dans le titre) dans un société où ne pas avoir de pouvoir magique c'est ne pas avoir de pouvoir, au sens politique. Notre héros, issus de la classe d'élite est un marginal qui se démène pour ne rien faire paraître de ce qui ressemble fortement à un handicap en faisant appel à son intelligence et son esprit créatif.

Ce roman ne prend pas seulement le contre-pied de la fantasy, il parodie les codes du genre, les tourne en dérisions et brouille les frontières du bien et du mal.

la lecture est fluide et c'est avec plaisir que l'on va à la découverte de cet ouvrage, qui sans totalement révolutionner la fantasy, se permet un petit coup de pied dans la fourmilière d'un genre dont Tolkien ( et d'autres avant, d'autres après) est l'un des pères fondateurs, un classique, une sorte de Victor Hugo de la Fantasy !

Franchement, rien que pour l'effort de tenter de l'originalité dans un genre où je trouve que beaucoup trop de romans sont inspirés du modèle de Tolkien et du Seigneur des Anneaux, ça fait un bien fou. Et rien que pour ça, déjà je le recommande.

C'est bien sûr sans mentionner le charisme d'anti-héros absolu du protagoniste, les personnages secondaires à la fois ultra badass et hilarants, et bien sûre une intrigue bien pensée et quelques rebondissements.

Ah oui, et je n'ai pas mentionné la sublime couverture !

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est juste génial :D !!! Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu un tel coup de cœur pour un livre :).

C'est de l'excellente fantasy pleine d'action, de suspense et d'humour, mais surtout, c'est un roman très intelligent qui s'éloigne joyeusement des clichés du genre, notament celui de l'horripilant « élu » ;)...

En plus, les personnages sont purement géniaux - j'adore tout particulièrement Furia (Spoiler(cliquez pour révéler)quand tous les mages n'arrivent pas à réanimer Kelen malgré tous leurs sorts, elle réussit à faire repartir son cœur avec... un massage cardiaque, et j'ai trouvé ça plutôt génial :)) :D !!!

Bref, je n'attends qu'une chose : pouvoir me jeter sur le tome 2 ;) !

Afficher en entier
Argent

Très bonne surprise pour ce premier tome avec un héros attachant et atypique (qui n'a aucun pouvoir dans un monde où la magie règne en maître!)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par takiko 2019-04-09T09:16:44+02:00
Lu aussi

L'idée globale était franchement intéressante avec ce monde fait de magie, néanmoins je n'ai pas trouvé ma lecture vraiment passionnante. Les personnages ne sont pas particulièrement attachants, ce qui a freiné en partie ma lecture. Je lirais le tome 2 par curiosité néanmoins.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lianne80 2019-02-28T10:36:28+01:00
Or

Malgré quelques facilités et points un peu plus moyens, cette lecture a été agréable.

Kellen approche des 16 ans, l'age ou il doit prouver qu'il est un mage Jan’Tep si il ne veut pas devenir domestique dans sa propre famille ou travailler à la mine (en gros un esclave). Mais malheureusement, ses pouvoirs sont quasiment inexistants, malgré les efforts de ses parents depuis toujours pour faire de lui un grand mage. Du coup il est en réduit à faire semblant, ou à donner le change pour faire croire que ce n'est pas le cas.

C'est alors qu'arrive en ville Furia Perfax, une nomade Argosi, un peuple de marchands qui utilisent la science pour leurs tours. Avec elle et son amitié avec Kellen, va résultat tout une série d'épreuves qui vont secouer le jeune homme et le faire réfléchir à son avenir.

On va commencer par les points qui m'ont moins plu mais je précise une nouvelle fois que malgré tout j'ai aimé cette lecture.

Si il y a pas mal de retournements de situations qui eux ne sont pas vraiment prévisibles, notamment au niveau du world-building, le schéma global du livre est limpide dés les premières pages. On se doute totalement où va finir Kellen, rien de surprenant, que du classique. Les méchants restent les méchants, et en fait dés la description de départ de son meilleur ami j'ai compris qu'il n'allait pas le rester longtemps, et le fait qu'on n'ai quasiment aucune occasion de faire sa connaissance ensuite me l'a mainte fois confirmé.

Mais mon principal point noir a été toute la partie concernant les esclaves/domestiques des mages. J'ai trouvé la façon dont c'était traité très moyenne, à la limite du mauvais gout, et surtout j'ai peur que sur la suite, vu la fin de ce tome, on ne la traite finalement jamais et qu'ils finissent exactement dans l'état ou ils ont commencés.

Je suis d'accord qu'on n'est pas dans une dystopie où le but est de renverser le système, donc je ne m'attendais pas à ça. Mais même dans la vision de Kellen sur ces personnages (même vers la fin) on ne trouve nulle empathie, nulle révolte, rien qui montre qu'il a vraiment compris que cette situation était mauvaise et quelle méritait qu'on s'y oppose.

Au final j'avais l'impression que les passages en question étaient juste la pour faire avancer l'intrigue, ils avaient un coté trop anecdotiques et ponctuels.

Ça viens surtout je pense du personnage de Kellen. Durant le livre je n'ai pas eu de difficulté pà me prendre au jeu et à m'identifier à lui et à ses problèmes ou à comprendre ses réactions. Mais c'est vrai qu'avec le recul ce n'est pas vraiment un personnage très sympathique par certains cotés.

Son principal problème étant qu'il est foncièrement égoïste, les problèmes des autres ne le concernent absolument pas puisque de toute façon "il n'a rien fait, ce n'est pas sa faute".

Pour nuancer je comprend bien que c'est le premier tome. Le personnage évolue déjà pas mal entre le début et la fin et c'était justement le but je pense. Mais il fait tout de même le noter.

Après les autres points sont moins importants, comme le fait que j'aurais aimé avoir plus d'explications sur la magie ou les sciences (ici on doit limite deviner à certains moment comment ça fonctionne, on nous donne juste certains indices au fur et à mesure - limite pour moi on se rapprochait d'un TGCM*).

Par exemple on nous dit qu'il y a 6 formes sans jamais nous les citer entièrement, et ensuite on découvre (enfin quelqu'un dit) qu'il y en a 7 mais on n'a aucune idée de ce qu'est la 7ième ni de ce qu'elle a de différents avec les autres. Trop de flou tue le flou. Je n'ai aucune idée claire de comment tout ça marche vraiment et ça me frustre.

Par contre un point que j'ai beaucoup apprécié a été le world-building. Il s'en passe des retournements de situations sur ce point, c'était vraiment très intéressant de les découvrir petit à petit. Et il est déjà pas mal riche pour un premier tome, j'ai hâte d'en découvrir plus dans la suite, ça c'est sur.

Le peu qu'on découvre de la magie est aussi assez original, avec ce métal qu'on tatoue en bande pour attirer la magie.

Le peuple de Kellen, les Jan’Tep, sont en fait le pire peuple qui soit. Ils sont égoïstes, auto-centrés, ils se prennent pour les meilleurs. Bien sur on est aussi très loin du féminisme. Au final rien de nouveau, vu que c'est un peu toujours le cas en fantasy. L’intérêt du livre est justement le fait de voir Kellen petit à petit ouvrir les yeux sur ces défauts.

En fait au final de toute les personnages, seuls ceux extérieurs aux Jan’Tep valent le coup d'être cités.

On retrouve en premier Furia Perfax. Elle est un peu le bon sens incarné. Elle ne se laisse pas marcher dessus en montrant une confiance en elle qui n'est des fois que de façade. J'aime bien imaginer en elle la grande sœur ou la mère que Kellen aurait mérité d'avoir.

J'ai aussi vraiment envie d'en savoir plus sur ses fameuses cartes dont je n'ai rien compris une nouvelle fois (ça fait parti des points dont j'aurais aimé avoir plus d'infos, ça reste trop flou pour moi).

Et bien sur je ne peux pas terminer sans vous parler de Rakis, un personnage qui n'arrive que tardivement dans le récit mais qui le marque durablement. Il s'agit en fait d'un chacureil (une espèce d'écureuil de la taille d'un chat) au langage totalement ordurier et cynique qui a un sacré caractère mais aussi pas mal d'humour.

Malgré tout ce que j'ai développé avant pour vous expliquer ce que j'avais moins aimé, il n'en reste pas moins que j'ai passé un bon moment dans cette lecture, ça ne m'a pas gâché mon plaisir. L'écriture est vraiment fluide et le rythme est bon, on n'a pas du tout le temps de s'ennuyer.

En plus il est relativement complet et complexe pour un livre YA, avec des personnages moins manichéens et figés dans leurs schéma que ce qu'on trouve en général.

Au final une lecture un peu mitigée, ça reste du YA, mais elle était tout de même bien agréable. A noter quand même que je l'ai terminé d'une traite, ce qui devient très très rare pour les romans YA, et que je lirais la suite.

15/20

https://delivreenlivres.blogspot.com/2019/02/lanti-magicien-tome-1-de-sebastien-de.html

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode