Livres
455 137
Membres
404 347

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Avec un immense sourire, Diego a levé la main. Il m'a fallu une minute pour saisir qu'il attendait que je tape dans sa paume en signe de victoire. Hésitante, je me suis approchée, me suis exécutée puis me suis rapidement éloignée de lui. Une expression étrange a traversé ses traits, puis il a filé en haut à la vitesse de l'éclair. Un peu décontenancée, je l'ai suivi. Lorsque j'ai émergé, il s'étranglait presque de rire.

-Quoi?

Pendant un moment, il a été incapable de s'expliquer.

-Personne ne m'en a jamais tapé cinq avec autant de maladresse, a-t-il fini par crachoter.

Afficher en entier

"- Figurez-vous que ces vieillards sont devenus si tendres avec les siècles qu'ils ont intégré à leur clan une humaine domestique. Un peu comme un chien, si vous voulez".

"- Mais...., comment ça ? Ils transportent leur repas un peu partout ?"

Afficher en entier

Il m'a balancé: "Tu veux une nouvelle vie, môme?"

_Ha! me suis-je esclaffée. C'est mieux que ce à quoi j'ai eu droit. Moi ça a été "Tu veux un hamburger, môme?"

Afficher en entier

"j'avais beau ne vouloir ni parler ni attirer l'attention, j'aurai bien aimé que quelqu'un arrête un choix. j'avais très soif et je me fichais que nous partions à droites, a gauche ou sur le toit. je désirait juste dégoter quelque malchanceux à qui je ne laisserais même pas le temps de se dire qu'il serait trouvé au mauvais endroit au mauvais moment."

Afficher en entier

-Félix ! a appelé Jane sur un ton décontracté.

-Un instant ! a protesté celui qui lisait dans les esprits.

Il s'est rapidement adressé à Carlisle :

-Nous pourrions expliquer à cette jeune fille. Elle paraît prête à apprendre. Elle ignorait ce dans quoi on l'entraînait.

-Nous sommes tout disposés à prendre Bree en charge, a aussitôt renchéri Carlisle en contemplant Jane.

Cette dernière a semblé hésiter à croire qu'ils plaisantaient et que, si tel était le cas, ils étaient plus drôles que ce à quoi elle s'attendait de leur part. Quant à moi, j'ai été touchée au plus profond de moi. Ces vampires ne me connaissaient pas, pourtant ils s'étaient mis dans une situation périlleuse pour moi. J'avais beau avoir compris que ça ne fonctionnerait pas, c'était quand même quelque chose.

-Nous ne tolérons aucune exception, a décrété Jane, et nous ne donnons pas de deuxième chance non plus. Cela nuirait à notre réputation.

Afficher en entier

- Ecoutez-moi ! a ordonné Riley d'une voix calme mais féroce. Nos vies à tous vont dépendre de votre attention à ce que je vais vous dire maintenant et de votre aptitude à réfléchir ! Si vous êtes incapables de vous comporter comme des êtres pensants, ne serait-ce que pendant quelques jours, nous mourrons tous. Vous, moi, tous.

Afficher en entier

"Le vampire enlaçait la fille qui, de son côté, appuyait ses mains sur son torse. Sa gorge se trouvait à seulement quelques centimètres de sa bouche à lui, mais elle ne paraissait pas du tout effrayée. Et lui n'avait pas l'air d'être en chasse. J'avais tenté d'imaginer un clan doté d'une humaine domestique, sauf que ceci était loin de ce qui m'avait alors traversé l'esprit. Si elle avait été vampire, ces deux-là seraient sortis ensemble."

Afficher en entier

j'ai observé les autres. Très vite il m'est apparu qu'ils ne réfléchissaient pas comme moi. Raoul et Kristie se toisaient, Sara et Jen marchandaient avec force chuchotements sur la possibilité de se partager la récompense. Bref, seul Fred semblait avoir des doutes, à en juger par ses sourcils froncés

Page 155

Afficher en entier

- Un duel d'homme à homme te fait donc tellement peur ? Typique.

- Ce truc-là existe-t-il vraiment ? a ricané Raoul. A part au cinéma, s'entend. Pourquoi devrais-je m'embêter avec un combat singulier ? Il m'est égal de l'emporter sur toi. Je veux seulement en "finir" avec toi.

Je me suis tassée sur moi même, prête à bondir. Raoul continuait à pérorer. Ce type adorait s'écouter parler.

Afficher en entier

"-Tu est Bree, n'est-ce pas ? m'a lancé Diego. Une jeunette.

Ça ne m'a pas plus. Jeunette. Passons.

-Oui, je m'appelle Bree. Mais je ne suis pas du dernier groupe. J'ai presque trois mois.

-Tu est plutôt douée pour ton âge. Je n'en connais pas beaucoup qui auraient réussi à quitter les lieux de l'accident comme ça.

Sa phrase a résonné comme un compliment. A croire qu'il était réellement impressionné."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode