Livres
467 261
Membres
432 201

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Horace, perplexe, observait ses amis tourner autour du pot, évitant d'aborder le sujet de leur affection mutuelle, que tous deux refusaient obstinément d'admettre. <Ils sont censés être intelligents, pensait Horace, alors que je ne suis qu'un idiot de guerrier. Dans ce cas, pourquoi suis-je le seul à voir ce qu'ils ne voient pas ? Parfois, quand on réfléchit trop, cela ne fait que compliquer les choses...>

Afficher en entier

- Je ne ronfle pas, déclara Horace avec dignité.

Will leva les sourcils.

- ,Ah ? Dans ce cas, tu ferais mieux de chasser cette colonie de morses qui a envahi la tente. Tu ronfles, admets-le.

- Non, tu te trompes. Si je ronflais, je m'entendrais.

Afficher en entier

Les gens considéraient souvent qu'Horace n'avait rien d'un grand penseur - certains prétendaient même qu'il était un peu lent d'esprit. Ils se trompaient : il était seulement méthodique. Tandis que Will, plus intuitif, avait des éclairs de génie, bondissant d'une illumination à l'autre comme une sauterelle, Horace réfléchissait avec circonspection, chacune de ses idées menant logiquement à la suivante.

Afficher en entier

-Si t'es un fantôme, déclara-t-il d'une voix ferme, loin de nous l'idée de t'offenser. En revanche, si t'en es pas un, décline ton identité- sinon, t'en deviendras bientôt un.

Afficher en entier

Will le salua d'un signe de tête. Horace sortit de la tente à genoux. Il se releva avec difficulté et s'étira en gémissant.

- Rien en vue ? demanda-t-il.

- Si. Une troupe de cinquante Scotti est passé sur le sentier il y a vingt minutes.

- Quoi ? s'écria Horace.

Le Rôdeur leva les yeux au ciel.

- Je te jure. Ils chevauchaient des bœufs et jouaient de la cornemuse en tapant sur des tambours. Bien sûr que non, ajouta-t-il. Je t'aurais réveillé... au moins, cela aurait mis fin à tes ronflements.

- je ne ronfle pas, déclara Horace avec dignité.

Will leva les sourcils.

- Ah ? Dans ce cas, tu ferais mieux de chasser cette colonie de morses qui a envahit la tente. Tu ronfles, admet-le.

- Non, tu te trompes. Si je ronflais, je m'entendrais.

Afficher en entier

-Tu ne croyais tout de même pas qu'on allait te poster là-bas? demanda-t-il.

-Non! s'empressa de répliquer Will. Certainement pas!

-Imagine un peu: tu passerais ton temps à festoyer avec des Skandiens et à leur vendre comme esclaves tout ce que tu n'aiment pas!

Afficher en entier

Le jeune homme s’assit sur une bûche devant le feu, sous un abri fabriqué avec la grande voile du drakkar. Il accepta une chope de bière et la but avec plaisir, tout en portant un toast aux Skandiens qui l’entouraient.

— Eh bien, Will, dit alors le skirl, qu’est-ce qui t’amène jusqu’ici ?

Le Rôdeur dévisagea chacun des membres de l’équipage, aux visages anguleux et barbus.

— Je cherche des guerriers, répondit-il. J’ai l’intention de prendre un château d’assaut, et il paraît que vous vous y connaissez…

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode