Livres
478 162
Membres
459 569

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

« Il est inutile de passer son temps à attendre d'être prêt, sinon, on attend toute sa vie.»

Afficher en entier

Ils savaient que l'autorité véritable s'acquiert dans le partage des tâches, non pas en se croyant au-dessus d'elles.

Afficher en entier

-Lui confierais-tu ta vie, Halt ?

-Oui, répondit le Rôdeur.

Gilan lui tapota l'épaule.

-Dans ce cas, n'hésite pas à lui confier la sienne.

Afficher en entier

-Ce n'est pas la sympathie qui vous étouffe, tous les trois, lança-t-il aux Rôdeurs.

Ces derniers sourirent.

-Non, pas vraiment répliqua joyeusement Gilan.

Afficher en entier

"Les rôdeurs échangèrent des regards incrédules.

- Ce poney n'a jamais été brusque de sa vie,précisa Halt. Du moins, pas depuis quinze ans.

- Ce n’est pas pour rien qu'on l'a baptisé Balourd, renchérit Will."

Afficher en entier

« - Laissez-moi vous éclairer. Une rançon est une somme d'argent qu'un individu propose de donner à un second individu, contre la libération d'un troisième individu.

- Ca fait un bon paquet d'individus.»

Afficher en entier

Un missile invisible heurta la tête de sa lance. La force de l’impact l’obligea à lâcher son arme, qui fut projetée loin de lui. D’instinct, le garde porta la main au pommeau de son épée, qu’il avait presque dégainée quand une mince silhouette se dressa derrière la table, à sa gauche, à une trentaine de mètres de lui.

Le cri d’alarme qu’il s’apprêtait à lancer resta dans sa gorge alors que l’inconnu rabattait le capuchon de sa cape, découvrant une épaisse chevelure blonde.

— Ne t’inquiète pas ! Ce n’est que moi ! déclara la jeune fille sans cacher son amusement.

Malgré l’obscurité et la distance, il n’y avait pas à se tromper : la blonde chevelure et la voix rieuse appartenaient à Cassandra, Princesse d’Araluen.

Afficher en entier

- Bon sang ! s'exclama-t-elle, ses doigts tambourinant sur le bureau. Par les dents de Gorlog ! ajouta-t-elle, comme si le juron précédent ne lui paraissait pas assez fort.

- Non, c'est par sa barbe que l'on jure, rectifia Halt.

Afficher en entier

"Pas de repos pour les braves"

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode