Livres
547 226
Membres
584 070

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Arabe du futur, Tome 2 : Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985)



Description ajoutée par x-Key 2015-05-06T13:04:03+02:00

Résumé

Né d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf raconte dans L’Arabe du futur sa jeunesse au Moyen-Orient.

Dans le premier tome (1978-1984) le petit Riad était balloté entre la Libye, la Bretagne et la Syrie.

Dans ce second tome, qui couvre la première année d’école en Syrie (1984-1985), il apprend à lire et écrire l’arabe, découvre la famille de son père et, malgré ses cheveux blonds et deux semaines de vacances en France avec sa mère, fait tout pour devenir un vrai petit syrien et plaire à son père.

La vie paysanne et la rudesse de l’école à Ter Maaleh, les courses au marché noir à Homs, les dîners chez le cousin général mégalomane proche du régime, les balades assoiffées dans la cité antique de Palmyre : ce tome 2 nous plonge dans le quotidien hallucinant de la famille Sattouf sous la dictature d’Hafez Al-Assad.

Afficher en entier

Classement en biblio - 371 lecteurs

extrait

A la récréation, j'essayai de savoir discrètement si j'étais le seul à n'avoir rien compris à la première sourate du Coran que j'avais lue à haute voix.

Tous les garçons éludaient la question.

Saleem finit par reconnaître que lui non plus ne comprenait pas tout.

" - Mon père m'a dit que plus on grandit et plus on comprend.

- Ça veut dire que la maîtresse comprend ?

- Bien sûr ! C'est la maîtresse. "

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Lecture sympathique comme le premier tome !

Afficher en entier
Bronze

Je ne sais pas si la vérité sort de la bouche des enfants. Mais du dessin et de son histoire, Riad Sattouf nous offre un très beau témoigne sur son enfance. C’est un exercice très difficile que d’être objectif sur sa vie et celle de sa famille. Pourtant, le recul avec lequel l’auteur arrive à nous entraîner entre ces deux cultures, tellement opposées, est stupéfiant. Tout comme la capacité d’adaptation du jeune Riad, 6 ans, ballotté entre sa vie bretonne, et occidentale et une vie en Syrie, souvent dur, peine de préjuger et d’ignorance.

Comme dans le premier tome, le regard de l’enfant sur son père m’ont attendri, même si ça m’est difficile de comprendre certaines attitudes et réflexions qu’il fait. Les même sentiments m’assaillent vis à vis de la maman de Riad. Elle semble trop souvent transparente, comme spectatrice des événements et de la vie très spartiate et recluse qu’elle mène. Mais je suis conscient que ce jugement à la lumière de ma propre histoire et de ma propre culture, est « facile » !

Alors Riad est-il l’arabe du futur, nous le serons peut-être mieux dans le tome 3...

Afficher en entier
Bronze

Surfait!

Dessins et écriture naïfs, peu recherchés, plus appropriés sans doute â une rubrique quotidienne d'un journal.

Ayant déjà lu de nombreux récits plus ou moins autobiographiques traiant de sujets analogues, je trouve ce "document"plus anecdotique qu'intéressant.....

Mais ne voulant pas rester sur une déception, je continuerai à lire la suite

Afficher en entier
Or

Deuxième tome de l'Arabe du Futur qui se concentre sur la vie en Syrie et l'entrée à l'école de Riad.

L'auteur décrit avec une réalité frappante ce qu'il a vécu avec son regard d'enfant de 6 ans : les difficultés d'approvisionnement, l'écart social entre les différentes villes du pays, les méthodes d'apprentissage à l'école, les relations familiales et l'omniprésence de la religion.

La mère de Riad occupe une grande place dans ce tome. Elle commence à se rebeller face aux contraintes matérielles et au confort rudimentaire dans lequel ils vivent. Elle s'oppose également à la manière dont les femmes sont traitées.

Il me tarde de lire le tome suivant.

Afficher en entier
Argent

J'ai adoré la mère de Riad dans ce tome surtout quand elle dit que les hommes qui ont enterrés vivants la fille doivent aller en prison.

Afficher en entier
Or

Un second tome toujours aussi agréable à lire, dans un contexte politique moins changeant et donc plus facile à assimiler. C'est la première année de Riad à l'école, et son regard d'enfant nous montre encore une fois et sans jugement toutes les contradictions de son père et surtout le contraste immense entre la France et la campagne syrienne de l'époque.

Afficher en entier
Argent

Un même plaisir que cette relecture du 2e tome de L'Arabe du futur, qui confirme les contradictions du père de Riad, obnubilé par les dollars, persuadé de devenir un jour un grand homme dans sa Syrie natale, mais confiné dans une grande maison qu'il n'arrive pas à meubler et à équiper. La violence quotidienne est également omniprésente, des enfants aux adultes, avec des scènes surréalistes de coups de bâton de la part des enseignants, ou de crapauds écrasés par des enfants qui les avaient fixés sur la roue avant de leur vélo. Le tout sous le regard somme toute perplexe du jeune Riad, qui laisse peut-être passer l'étonnement encore plus grand de Riad adulte face à ce dont il a pu être le témoin.

Afficher en entier
Or

J'ai bien aimé aussi la suite.

Je trouve bizarre le père de Riad. Il pense qu'à l'argent, à faire fortune et ne pas acheter le strict nécessaire.

Afficher en entier
Or

Ce tome se concentre sur l’école en Syrie, mais pas seulement. La mère de Riad commence à en avoir marre, et du coup se pose la question de la comparaison entre la France et la Syrie : quel pays est le meilleur ? Le père de Riad s’emploiera à démontrer que la Syrie est mieux, après tout, TOUT est mieux là-bas puisque la Syrie est le meilleur pays au monde.

Pour cela, il s’emploiera à emmener la petite famille en vacances dans une station balnéaire syrienne, et à acheter de l’électroménager pour contenter sa petite femme. Le problème ? Il est radin. Et les taxes sur les produits étrangers n’aident pas. De plus, il promet depuis plusieurs années de faire construire leur villa, villa qui n’arrive pas non plus. Une tentative désespéré et pathétique de prouver à sa famille que tout va bien dans le meilleur des mondes, et que ses choix de carrière comme de vie les rend heureux.

La comparaison la plus frappante pour moi est lorsque le petit Riad, en vacances en France, découvrira l’hypermarché Euromarché de Langueux (meilleur endroit au monde, dixit Riad), près de Saint-Brieuc, ou dans le rayon confiserie « chaque paquet était différent ! » et ou dans le rayon magnétoscope, il découvrira le même magnéto Betamax que son père a acheté, vanté comme étant une merveille de technologie, vendue à 300 francs en France comme une fin de série.

Encore une fois une vision frappante, raconté par les yeux d’un petit garçon, qui montre à quel point sa mère a renoncée à beaucoup pour son mari.

Un second tome aussi bon que le premier, un gros coup de cœur de pour moi !

Afficher en entier
Or

Une suite où l'on en apprend plus sur la vie de Riad en Syrie d'Hafez el-Assad notamment sur l'école. Toujours aussi drôle et instructif à la fois.

Afficher en entier

Prix littéraire

  • Sélectionné Prix de la BD Fnac 2016 Sélectionné
    Prix de la BD Fnac 2016

Date de sortie

L'Arabe du futur, Tome 2 : Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985)

  • France : 2015-06-11 (Français)

Activité récente

MissAg le place en liste or
2021-01-03T20:43:34+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 371
Commentaires 25
extraits 4
Evaluations 88
Note globale 7.77 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode