Livres
461 410
Membres
417 733

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Aryia 2019-03-01T21:00:24+01:00
Bronze

Jamais deux sans trois, parait-il : encore une fois, je me suis retrouvée avec un mail de Babelio me proposant de recevoir un thriller sans comprendre ni comment ni pourquoi je suis devenue « novice » en romans policiers et thrillers … Mais je ne m’en plains absolument pas ! C’est fort sympathique – et excitant – de sortir de temps en temps de sa zone de confort littéraire, et c’est bien pour cela que je postule à chaque fois : je peux ainsi découvrir des ouvrages que je n’aurais probablement jamais lu autrement, tout simplement parce que je ne vais jamais fouiner du côté des thrillers à la librairie ou à la bibliothèque … Cependant, si mes deux précédentes irruptions dans le genre ont été couronnées de succès, cette fois-ci, ce ne fut le cas, et mon bilan est plus mitigé : ce n’est pas un mauvais livre, loin de là, mais je ne l’ai pas trouvé si exceptionnel que ne le promettait la quatrième de couverture (indiquant que cet ouvrage a été « encensé par la presse » aux Etats-Unis et qu’il a même reçu un prix) …

Comme tous les week-ends, Nora quitte Londres et se rend chez sa sœur Rachel, qui vit à la campagne. Mais ce soir-là, une macabre découverte l’attend lorsqu’elle entre dans la paisible petite maison : sa sœur git au sol dans une mare de sang, tandis que le chien pend au bout de sa laisse … A partir de cet instant, Nora n’a plus qu’une seule idée en tête : retrouver l’assassin. Tandis que l’enquête de la police piétine, alors qu’elle découvre petit à petit qu’elle ne connaissait finalement pas sa sœur aussi bien qu’elle le pensait, la jeune femme tente désespérément de débusquer le coupable …

Objectivement parlant, c’est un bon livre : si l’histoire semble au premier abord assez classique (un meurtre, l’enquête policière qui tourne en rond, le proche qui décide de prendre les choses en main à ses risques et périls), elle n’en reste pas moins bien menée et riche en mystères et en rebondissements. Lorsqu’arrive le dénouement final, le lecteur est tout aussi surpris que Nora, mais pas pour la même raison … C’est en effet l’intérêt de ce récit : tandis que généralement, le lecteur est « de connivence » avec le protagoniste-narrateur et est presque « contraint » de penser comme lui, ici, au contraire, le lecteur peut facilement se détacher des conclusions – parfois hâtives – de Nora et se faire sa propre opinion sur l’affaire. Il est en effet difficile de s’attacher réellement et de s’identifier véritablement à la jeune femme : elle vient de perdre sa sœur, la seule famille qui lui restait, mais n’en semble pas si accablée que cela … Si au début, on peut mettre cette indifférence sur le compte du déni, on se demande finalement si cela ne cache pas quelque chose d’autre … et nos soupçons grandissent au fur et à mesure que Nora nous dévoile des bribes de leur passé commun.

Arrivée au milieu du roman, une fois passée la satisfaction éphémère (« Je sais qui a tué Rachel ! »), j’ai rapidement ressenti une certaine déception : l’idée était intéressante, mais le lecteur trouve trop facilement la solution, tellement c’est gros comme le nez au milieu de la figure ! Sans oublier que c’est un schéma vu et revu dans les polars … Je ne continuais donc que pour savoir comment l’auteur allait parvenir à faire éclater cela au grand jour, comment les personnages allaient arriver à la même conclusion que moi … Et là, l’électrochoc final. J’avais tort. Ce qui me paraissait si évident n’était qu’un leurre, qu’une fausse piste, délibérément mise en place pour induire le lecteur en erreur ! Quelle agréable surprise, vraiment ! Je m’attendais à tout sauf à cela ! Et c’est d’autant plus incroyable que le dénouement ne tombe pas du ciel, il est parfaitement cohérent avec les informations en notre possession, c’est juste que ni Nora ni le lecteur n’avaient songé à creuser dans cette direction … Ce final est vraiment époustouflant car il est à la fois inattendu et prévisible ! Pour son premier roman, l’auteur a donc vraiment bien mené sa barque en menant le lecteur par le bout du nez !

Dans ce cas-là, me direz-vous, pourquoi suis-je tellement mitigée vis-à-vis de ce roman ? Je pense, tout d’abord, que j’attendais trop de ce livre : la quatrième de couverture me promettait « un thriller vorace sur le deuil, le poids des traumatismes et la puissance des liens du sang » … Ces trois éléments m’intéressaient énormément, mais finalement, je ne les ai pas trouvés. Nora ne fait pas son deuil : elle se plonge dans une quête obsessionnelle qui relève bien plus de la névrose que du deuil … Le passé et ses traumatismes sont bien évoqués, mais de façon fort superficielle, ils ne sont que des prétextes pour faire avancer l’enquête tant bien que mal, ils ne pèsent pas réellement sur Nora (et c’est logique, d’ailleurs) … Et pour la puissance des liens du sang, on repassera, Nora étant loin d’être dévastée par la perte de sa sœur ainée. On a limite l’impression qu’elle est plus peinée par la mort du chien ! Je me suis sentie trahie par ce résumé plein de promesses et par le roman qui ne les tient pas. De plus, j’ai eu beaucoup de mal avec la narration : elle était creuse, vide. Elle raconte, oui, mais sans plus. Moi qui aime les narrations vivantes, celles qui transforment les mots en images dans l’esprit du lecteur, celles qui font naitre des émotions dans le cœur du lecteur, je me suis retrouvée face à une narration aussi froide que celle de mon manuel de latin !

En bref, ce roman, malgré ses qualités, n’a pas su me convaincre. C’est une lecture divertissante, mais pas captivante : on veut connaitre le fin mot de l’histoire par simple curiosité, et non par envie dévorante de connaitre le coupable. L’intrigue est fort bien menée, et le dénouement est vraiment fort surprenant, mais cela n’a pas suffi, et je reste sur ma faim. Je m’attendais à un livre bien plus émouvant, bien plus passionnant, bien plus angoissant … Et je suis donc un peu frustrée par cette lecture qui, si elle fut sympathique, est bien loin d’être exceptionnelle. Je conseille donc ce roman à ceux qui cherchent un polar se lisant facilement et rapidement, qui aiment les retournements de situations totalement imprévisibles et qui apprécient les narrations très cinématographiques, sans fioritures … Mais ne vous attendez pas à un thriller psychologique poignant, vous n’y trouverez pas votre compte …

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.com/2019/01/lassassin-de-ma-soeur-flynn-berry.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tiinker 2018-12-03T13:35:59+01:00

L’auteure nous plonge directement dans le vif du sujet. Nora est la narratrice, elle arrive chez sa sœur et découvre d’abord le chien pendu, puis les traces de sang et enfin le corps sans vie de sa sœur. Elle est sous le choc, incapable de réagir comme on s’y attend. Pas de larmes, elle est comme figée dans le temps.

En réalité, elle va passer par plusieurs étapes du deuil. J’ai trouvé ça intéressant mais pas très bien mené. La colère, la négociation, le déni sont bien là. Malheureusement, j’ai eu l’impression qu’elle manquait cruellement d’empathie, de par son comportement et ses réflexions. La phase de dépression est quasi inexistante ou mal exploitée car finalement je n’ai pas eu l’impression que Nora soit si triste que ça. L’acceptation pour finir (rapide aussi). Même si cette dernière ne se fera qu’à la condition de trouver qui a fait ça.

Et qui a commis ce crime ? Est-ce quelqu’un d’ici ? Est-ce celui qui a agressé Rachel quand elle avait 17 ans ? Nora va se relancer dans les recherches et lever le voile sur une partie de la vie de sa sœur qu’elle ignorait. C’est comme si Rachel était un personnage actif du roman et ces secrets ne vont pas toujours lui plaire.

Alors j’avoue qu’ayant du mal à m’attacher à Nora, j’ai continué surtout pour savoir qui avait tué Rachel et pourquoi. L’auteure nous balade, plutôt bien, il fait douter et paf ! On l’a ! Mais. Mais c’était un peu rapide à mon goût tous ces fins mots des histoires. Oui, je le dis ainsi car deux mystères sont résolus en même temps et c’est limite expédié. 200 pages de souvenirs et d’une enquête étrange, et 50 pages pour tout expliquer. Heureusement (ou pas), les chapitres sont courts, parfois deux pages, et permettent des pauses.

C’est donc une lecture mitigée. Je m’attendais aussi à plus sur le village, surtout que plusieurs fois ça vient sur le tapis que Rachel a dit que quelque chose ne tournait pas rond ici. A la fin on se sent presque arnaqué. C’est étrange. https://lireoudormir.wordpress.com/2018/12/03/lassassin-de-ma-soeur/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Delphine-42 2018-11-05T23:34:41+01:00
Bronze

L'assassin de ma sœur, le meurtre de départ mis à part, est un thriller psychologique, qui commence de façon forte pour se perdre dans des fausses pistes et des flashbacks, nous en apprenant, certes, plus sur les personnages mais nous déroutant très souvent également.

Le personnage de Nora est très intrigant également : femme fragile, elle est très touchée par la mort de sa sœur mais développe un instinct obsessionnel à trouver elle même le coupable, quitte à se comporter très bizarrement, éveillant chez le lecteur des sentiments divers.

Si ce thriller a une intrigue plutôt solide, j'ai déploré les longueurs et le match se livrant deux suspects, se renvoyant constamment la balle, occultant les autres possibilités de suspects.

Du coup, le dénouement m'a paru un peu bâclé, tout se termine en une dizaine de pages, on a tout de même les motivations mais le final m'a frustré, personnellement.

Cependant, comme je le disais plus haut, l'intrigue est solide et le suspense est bien conservé jusqu'au bout mais j'ai trouvé la forme trop déroutante pour que je sois totalement captivée.

Sachant que c'est un premier roman, la plume de l'auteure est bien sûr perfectible et je reste curieuse de lire son prochain roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilith86 2018-10-27T18:06:53+02:00
Lu aussi

Je n'ai jamais réussie à entrer dans ce livre. Si le début m'a beaucoup plu, au fil des pages j'ai commencée à me désintéresser de l'histoire et de ses personnages. Dommage.

Afficher en entier
Or

L'avis d'Esméralda :

Premier roman de Flynn Berry et déjà en lice pour être adapter par la Paramount ! Et en refermant ce thriller décapant, je n’en suis pas du tout étonnée.

Nora n’a rien d’une super héroïne. Ce n’est pas une super nana aux pouvoirs bluffant. Une femme lambda qui voue pourtant une admiration sans faille à sa sœur, Rachel. En y regardant de plus près, cette relation s’avère très vite toxique. Nora a découvert sa sœur assassinée. Témoin du dernier soupire de Rachel, Nora va se battre pour que la police découvre le meurtrier.

Très vite, je me suis sentie acculée. Une chape de plomb m’écrasant littéralement. Un roman noir flirtant avec le thriller ou l’inverse. L’immersion dans la problématique est très rapide et par la suite il n’y aucun temps de répit.

La personnalité de Nora se fait plus précise au fil des chapitres : le personnage frôle la névrose et la paranoïa, accaparé par la nervosité et le chagrin. La suspicion et la vengeance deviennent un leitmotiv très puissant. Le lecteur suit les pérégrinations d’une femme abandonnée, orpheline où le passé effrayant resurgit de plus belle. Le lecteur se balade au grès de flash back, de la réalité induite par le présent et des songes sur un avenir bienheureux qui se présentait.

Flynn Berry a le don incroyable de balader son lecteur. Elle l’incite avec une incroyable facilité à prendre les mauvais chemins et lui inonde le cerveau avec une multitude de détails faussant le final. Personnellement tous les personnages ont été des suspects. Il est rare que je fasse autant de conjonctions.

L’ASSASSIN DE MA SOEUR est sans contexte une sacrée découverte. Il m’a manqué tout de même ce petit frisson pour en faire un coup de cœur. Auteur à suivre au talent de conteuse hors paire qui dans un proche avenir, j’espère, fera vivre de belles heures de lecture tourmentée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par brokebackjoker 2018-10-08T14:01:26+02:00
Bronze

Je n'avais jamais entendu parler de ce livre, ou même de l'auteure, malgré les (excellentes) critiques publiées par la presse. J'ai donc eu une total découverte du bouquin, sans aucun spoiler.

On y rencontre Nora, une jeune femme qui vient de perdre sa soeur. C'est d'ailleurs elle qui la retrouve, c'est elle qui doit s'occuper d'appeler police et pompiers. Nora est une jeune femme très forte, un personnage que j'ai bien aimé. Elle ne lâche rien, et se bats, avec ses idées. C'est elle qui mène l'enquête, avec l'aide des enquêteurs d'abord, puis seule, et enfin avec une autre personne que je vous laisse découvrir. Mais malgré la lenteur de l'enquête, elle ne lâche rien et sait au fond d'elle qu'elle retrouvera le tueur. J'avais peur de ne pas apprécier le personnage, ou de m'en lasser. Absolument pas. J'ai compris tous ses choix, j'ai ressenti sa douleur, j'ai eu l'impression de faire un certain deuil avec elle, et je ne saurais comment l'expliquer. C'est un bout de jeune femme qui a souffert auparavant, et qui ne se laisse pas abattre, jamais.

Et puis, malgré sa mort, il y a Rachel, qui est finalement le personnage principal du bouquin. Rachel, qui a subi des choses lors de son adolescence. Rachel, qui n'a jamais oublié. Rachel, qui avait peur et ne disait rien à sa soeur malgré leur proximité. Rachel, qui cachait au final beaucoup trop de choses à sa soeur. C'est un personnage qui m'a un peu énervé, pour diverses raisons, dont je ne peux parler sinon je spoilerai. Elle a fait de mauvais choix. Elle était moins maligne que sa soeur. Je ne peux en dire plus sur ce personnage, au final.

Il y a les amies de la famille, il y a les habitants de la ville, il y a les exs, il y a les enquêteurs... Il y a au final pas mal de personnages, mais on s'y retrouve toujours. J'ai juste mélangé deux prénoms à un moment mais c'est vite revenu.

Ce livre est extrêmement lent au début. J'ai eu beaucoup de mal à être captivée (ce dont j'ai besoin avec les thrillers, policiers) et donc, je l'ai laissé traîner. J'ai dû mettre plus de 15 jours à le lire, alors qu'en temps normal, je n'aurais mis que 3 jours pour un livre de cette taille là. J'ai accrochée à la moitié du livre, je dirai, quand tout s'accélère. C'est haletant, presque angoissant. Les choses bougent, l'enquête avance.

La révélation m'a surprise, oui, mais elle ne m'a pas tellement plu. Parce que je m'attendais à mieux. Sûrement parce que j'aime bien trouver des suspects potentiels et imaginer des scénarios très glauques. J'ai aussi trouvé la fin bâclée, on abandonne un personnage qui m'intéressait en cours de route et je trouve ça moyen. Je me demande ce qu'il est devenu.

En bref, une lecture qui passe mais qui n'est captivante que parfois, une révélation qui ne me plaît pas. Malgré tout, j'ai découvert une auteure dont j'apprécie la plume, et l'histoire est bien ficelée. Les personnages ne sont pas clichés. Je lui donne la note de 3,5/5.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Totopinette 2018-09-14T17:03:36+02:00
Argent

Avant de commencer ma critique, je tiens à remercier les équipes de Babelio et de Presse de la cité qui m’ont permis de donner mon avis sur ce roman. 
À la fin de ce roman, j’ai encore du mal à lui donner un genre. Je ne peux pas le qualifier de thriller puisqu’il n’y a pas ces sentiments de panique et de stress qui nous assaillent dans un thriller. Et à la fois, je ne peux pas le qualifier de policier puisque l’enquête, c’est surtout Nora qui la mène. Malheureusement, je rencontre souvent ce problème dans mes récentes lectures. Ça n’enlève pas la qualité de l’œuvre, mais trompe toutefois le lecteur. 
Ce qui m’a été très désagréable en lisant ce roman c’était les erreurs d’impressions : mots pas correctement imprimés, tâches d’encre … Ce genre de petits détails ont tendance à gâcher une expérience de lecture tant ça peut couper l’entrain du lecteur. 
L’histoire en elle-même n’a rien de bien innovant en la matière. Quelqu’un meurt, un membre de la famille le pleure, une enquête qui traîne, le proche qui enquête … Intrigue somme toute banale ! L’écriture est très fluide et est accessible à tout type de lecteurs. Mais du coup, tout est plat ! Le rythme est très lent et il n’y a pas de suspens puisque, dès le début, on sait parfaitement de quoi découlera la fin de l’œuvre. 
Du côté des personnages, j’ai eu beaucoup de peine à m’identifier à Nora, ou simplement, à m’attacher à elle. Elle parle beaucoup de sa sœur dès le début du livre, ce qui nous laisse imaginer un profond attachement. Pourtant, une fois qu’elle la découvre morte, on a pas l’impression qu’elle soit triste ou dévastée. Il n’y a plus aucun sentiment d’attachement qui traverse le roman alors qu’il parle principalement de deuil. 
En résumé, je dirais que c’est un roman qui se lit rapidement et sans grand questionnement puisque tout coule de source. Il n’est pas désagréable à lire, mais ne restera pas non plus ancré à mes souvenirs.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode