Livres
475 851
Membres
454 103

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Astragale



Description ajoutée par juliendu08000 2011-08-15T01:53:14+02:00

Résumé

" Le ciel s'était éloigné d'au moins dix mètres.

" Ainsi débute ce livre culte, récit de la cavale d'une jeune fille de dix-neuf ans évadée de la prison où un vol l'a conduite et qui, dans sa fuite, s'est brisé un os du pied nommé astragale. La route d'Anne croise celle de Julien, qui deviendra l'amour de sa vie. Il parle comme elle le langage des prisons et va l'aider à échapper aux autorités qui la traquent. De planque en planque, de rencontre en rencontre, la mineure en cavale lutte au prix de toutes les audaces pour sa fragile liberté.

Quoiqu'il en coûte, chaque rayon de soleil est à prendre. Anne, c'est Albertine Sarrazin (1937-1967), qui, avec ce livre, paru en même temps que La Cavale en 1965, a fait découvrir à des milliers de lecteurs son style mêlant verdeur de l'argot, trouvailles poétiques et humour. Le destin scandaleux d'Albertine est devenu cette œuvre romanesque dont la vitalité littéraire défie le temps.

Afficher en entier

Classement en biblio - 54 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Samaritain 2014-01-26T18:24:14+01:00

Je n’aime pas les accompagner ; ce n’est pas que j’aie le trac, mais le parloir est le seul moment de la semaine où la baraque m’appartient. Sans but, sans curiosité même, je fourrage partout, pour compenser les six autres jours de « Puis-je, Annie… » ; je me lave la tête ; je peux me regarder à la glace depuis la porte du cagibi, ouverte en direct sur celles de la chambre et de l’armoire : redevenue Ève, vêtue du seul turban après-shampooing, j’évolue dans un désert semé de cravates et de jouets. Pour prouver ma gentillesse et effacer mes découvertes – honte du linge sale fourré en boule entre l’étagère du réchaud à gaz et le compteur, tristesse d’un bout de gruyère oublié depuis des mois au fond du buffet –, j’astique le plancher et le cul des casseroles ; je range, sans trop empiéter sur le fouillis, me contentant de lui donner un aspect plus géométrique ; et, pour traduire mon impatience de les revoir, je descends prendre des bonbons chez l’épicier, deux doubles Ricards au bistrot, et je leur dresse un accueil. J’aimerais bien, tout de même, aller un de ces jours patienter une demi-heure « Chez Marcel », rue de la Santé, en face de la taule. Les visages de ce rade appartiennent à des amis non admis au parloir, des amis des parents du détenu ; les colis et les valises amoncelés dans tous les coins sont destinés aux prisonniers ou viennent d’eux : ils charrient leur crasse ou leur linge propre, ils recèlent peut-être la lime ou le bifton pour la cavale du siècle… Non : chez Marcel, tout visage est honnête, tout trafic aussi.

Je regarderais entrer et sortir les gens et les bagages, propres et joyeux, sales et sanglotants ; et le spectacle des coulisses de la grande geôle saurait m’émouvoir, comme lorsque je tripote les chemises vides de Julien.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Noone 2018-07-15T07:50:39+02:00
Argent

Une auteure déroutante au premier abord, qui parle de tout sans tabou, la prison, la prostitution, ses relations avec les gens, alors qu'elle est encore très jeune et c'est justement ce que j'ai apprécié dans ce récit: sa vérité.

Je ne sais de la vie d'Albertine Sarrazin que ce que j'ai pu en lire dans le résumé à la première page (lu après le roman pour pas gâcher le tout) mais elle a eue une si courte vie, si pleine de difficultés, de coups durs mais d'envie de vivre tout de même que j'ai été séduit par le personnage et plus encore par l'écrvain en devenir qu'elle était. Partie trop tôt, elle aurait pu être une grande auteure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Johanne24 2016-02-16T11:31:34+01:00
Argent

C'est un livre que j'ai vraiment apprécié, mais je pense ne pas l'avoir capté dans les moindres détails.

L'histoire est vraiment palpitante surtout qu'elle est écrite avec humour et justesse. L'histoire d'amour est bien retranscrites traçant les sentiments qui évoluent au fur et à mesure.

Mais l'écriture avait ce côté brouillon où on aurait dit que l'écrivaine voulait mettre tous ce qui lui passait par la tête en message codé en pensant qu'on comprendrait tout. Je suis sûre que je n'ai pas saisi toutes les nuances du récit ou de ses sentiments ne m'arrêtant pas à chaque mot argotique que je ne comprenais pas ou à chaque comparaison un peu loufoque. Sûr que je me serais plus attachée au personnage si je l'avais étudié plus en profondeur mais je n'avais pas envie de me prendre la tête, alors quand il y avait de l'action tout coulait bien mais quand elle était seule avec son cerveau je ne saisissais pas tout.

Malgré tout un très bon livre que d'autre ont dû mieux comprendre que moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Snake 2015-08-01T18:40:47+02:00
Argent

Très bon livre, lecture intéressante, j'ai bien aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par coucougi 2014-03-21T23:40:38+01:00
Or

Il y a longtemps que j'ai lu ce livre mais j'en garde un bon souvenir. Je ne me souviens pas de grand-chose donc peut-être à relire car je l'ai toujours dans ma bibliothèque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chrislaeti 2012-08-20T20:11:23+02:00
Lu aussi

Un style assez magnifique, même si les tournures argotiques, souvent elliptiques, rendent la lecture assez fastidieuse. Albertine Sarrazin raconte sa cavale, l'hôpital, la prostitution... Un témoignage aussi sur la France du début des années 1960...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par M1r25 2012-08-13T12:50:55+02:00

J'ai visité l'endroit de où elle s'est échapée et en ai entendu parler. En tout cas si vous voulez visiter c'est à la citadelle d Doullens en Picardie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par seelie 2011-07-18T18:27:37+02:00
Pas apprécié

J'ai été obligée de lire ce livre pour le cours de français alors que j'avais 16 ans. Je ne suis pas du tout difficile au niveau lecture, et pourtant celui m'a valu plusieures heures de retenue : impossible pour moi de le continuer tellement il était barbant.

Le résumé que j'en fais est : elle s'est cassé le pied (ou l'astragale, mais on disait que...), elle s'est cassé le pied, elle s'est cassé le pied. Tout ne tourne qu'autour de sa petite personne, je n'ai pas ressenti du tout ses sentiments (en avait-elle seulement?), le rythme est très lent, aucun élément ne me revient en fait.

Heureusement, le livre n'était pas long du tout !

Afficher en entier

Date de sortie

L'Astragale

  • France : 2013-10-02 (Français)

Activité récente

Sarafyn l'ajoute dans sa biblio or
2019-04-24T12:42:22+02:00
Tessa-3 l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-29T04:11:28+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 54
Commentaires 7
Extraits 5
Evaluations 15
Note globale 6.86 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode