Livres
414 788
Membres
326 721

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par AnnaLouise 2018-05-20T08:57:11+02:00
Or

Un roman feel good un brin poétique. Le style de l'auteure est d'une douceur appréciable tout comme les aventures de ses protagonistes, jeunes et vieux. J'ai passé un très bon moment avec ce roman original qui porte un vent de fraicheur bien particulier. On en ressort le sourire aux lèvres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sorello 2018-03-30T12:45:27+02:00
Bronze

feel good, plein de douceurs et de mélancolie.

alice s'enlise dans son chômage et l'atmosphère négative qui entoure souvent cette situation jusqu'à ce qu'elle mette en place un atelier d'écriture dans deux maisons de retraites. entourés de ceux qu'elle nomme affectueusement "ses petits vieux", alice sourit a nouveau.

ce livre avait un petit air de "un petit quelque chose en plus" (de sandy hall), dans le sens ou les narrations sont multiples mais rarement sous l'oeil d'alice qui se place pourtant en personnage principal.

là ou ça diffère c'est que finalement, tout les personnages de ce livre sont importants, on leur histoire et la raconte. entre les souvenirs des retraités qui prennent la plume et leur croisade loufoque pour l'amoureux d'Alice, ce roman n'est qu'un petit bijou de douceur pure, pas prise de tête, parfois drôle et souvent touchant.

pour une lecture légère, un bon moment a passer, je ne peux que le conseiller.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nightlyreadingaddict 2018-03-14T14:05:12+01:00
Argent

Un joli roman qui donne le sourire.

Ce qui démarre d’une idée d’un simple atelier d’écriture, pour se sortir du chômage, se transforme en un travail sur les souvenirs d’une bande de « petits vieux » et qui vont leur permettre de se vraiment se connaître les uns les autres. L’auteur nous plonge tout à tour dans l’histoire, les souvenirs de cette joyeuse petite bande et l’histoire de notre héroïne qui sort doucement de sa coquille et finira par se trouver après deux longues années de chômage post diplôme.

Une lecture facile même si le patois n’est pas mon fort mais ajoute un petit côté authentique.

Des personnages attachants, même si je n’ai pas accroché avec les enfants mais les petits vieux, on avait envie de leur faire un gros câlin.

Bref une lecture qui nous rappelle au combien le chemin de la vie n’est pas un chemin tout tracé et que parfois c’est en se perdant qu’on se retrouve. Une belle histoire et une belle écriture que je recommande sans hésiter.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vanessa82 2018-02-25T20:42:01+01:00
Argent

Roman simple et émouvant dans la même veine qu'Ensemble c'est tout! Les personnes du 3ème âge y sont à l'honneur ainsi que les gens dévoués qui chaque jour s'occupent d'eux avec tendresse! une vraie bouffée de fraîcheur!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par H-tchoum 2018-02-21T15:34:07+01:00
Lu aussi

Alice, doctorat de sociologie en poche mais déprimée par une longue période de chômage qui inquiète ses proches, se lance dans l’autoentreprenariat : elle dispensera des cours d’écriture aux seniors de deux maisons de retraite – cours poétiquement rebaptisés « l’Atelier des Souvenirs ».

Je dois dire que je me suis facilement identifiée à elle, de par nos parcours semblables, sans pour autant parvenir à m’y attacher. J’ai saisi ses motivations, ses hésitations et questionnements – mais jamais ses sentiments, survolés.

Et il en est de même pour la plupart des nombreux personnages : Jeanne, Marthe, Marie, François, Julien, Chloé, Antoine… Certains sont tout de même remarquables de par un trait de caractère, Pierrot et sa poésie, Germaine et son franc-parler, Lucien et sa mnésie, Elisabeth et Georges. Cependant, même à la fin du bouquin, j’en confondais certains.

Mais les seniors sont quand même touchants, et sincèrement, ils sont l’âme du récit et la raison pour laquelle j’ai continué à tourner les pages. C’est quand ils sont ensemble et fomentent leurs plans qu’ils m’ont émue – j’ai adoré leur mission « Gougueul ».

Je salue la volonté de l’auteur de raconter leurs vies avec leurs mots, leur vécu ; mais cette multiplicité de points de vue m’a parfois perdue. Attention, donc, à ne pas privilégier la forme sur le fond.

Un petit livre sympathique, tout en tendresse et nostalgie, qui se lit vite et bien… mais qui manque d’un petit quelque chose.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesLecturesDeLily 2018-02-06T15:45:13+01:00
Argent

Mon avis complet : http://www.leslecturesdelily.com/2018/02/latelier-des-souvenirs-ecrit-par-anne.html#more

Extrait : Lorsque j'ai découvert le résumé, j'ai eu une pensée toute particulière pour Valérie Perrin et pour son magnifique roman "Les oubliés du dimanche", un livre coup de cœur que je vous conseille vivement de lire.

La couverture est dans les mêmes tons, du coup, je me suis dit qu'avec tant de points communs, je ne pouvais qu'aimer L'atelier des souvenirs ! Malheureusement, ça n'a pas tout à fait été le cas.

J'ai trouvé les petits passages écrits par les personnes âgées vraiment très beaux, poétiques et touchants. Ils ont tous quelque chose de très personnel à délivrer, à raconter, à confier. Leurs dialogues sont remplis de tendresse, d'amour et d'humour, ça rend toutes ces personnes très attachantes.

En revanche, je n'ai pas particulièrement été emportée par l'histoire d'amour mystérieuse d'Alice qui prend beaucoup de place dans ce roman.

www.leslecturesdelily.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Root 2018-02-03T18:41:38+01:00
Lu aussi

Son doctorat en poche, Alice briguait un poste de chercheur en sociologie. La voilà pourtant de retour dans sa Meuse natale, après huit années passées dans la capitale, avec pour maigre CV la liste de ses compétences. C’est à ce moment-là que l’idée lui vient : pourquoi ne pas créer un atelier d’écriture pour le Troisième Âge?

Rapidement, le projet prend forme, et deux maisons de retraite décident de l’accueillir. Si certains pensionnaires sont ravis de jouer le jeu, d’autres se montrent plus réticents à l’idée de se dévoiler, mettant la timidité d’Alice à l’épreuve. Mais même les plus bougons restent attendrissants, et des Mirabelliers à la Maison Saint-Joseph, l’ « atelier des souvenirs », comme il a été rebaptisé, devient vite un rendez-vous attendu de tous.

L’atelier voit naître de jolies plumes. L’auteur a su donner un style à chacun, tendre et appliqué. Impossible de ne pas s’émouvoir des récits des « Petits Vieux » d’Alice, une mémé qui me raconte la guerre et un papi qui écrit des poèmes, moi je craque! Au-delà de l’histoire de chacun, une nouvelle histoire se tisse et laisse un place à un passé prêt à renaître. Le roman fait aussi la part belle à l’humour, les Seniors ne manquent ni d’imagination, ni de répartie. Leur mission « Gougeule » pour retrouver l’amour secret de leur animatrice vaut le détour.

Jolie ode à la mémoire, ce conte de fées aux cheveux blancs saupoudré de patois lorrain se picore comme une madeleine (de Commercy). Léger, attendrissant, une bouffée d’air frais.

Merci aux éditions Michel Lafon

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nanounette 2017-03-13T16:13:42+01:00
Argent

Un roman tout en tendresse. Les personnages sont tous très attachants, c'est très agréable à lire. On se prend à suivre les aventures de toutes ces personnes âgées.

Un roman feel good que je conseille !

Afficher en entier