Livres
564 530
Membres
616 836

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Alex2503 2017-10-02T18:53:10+02:00

J'ai souri, elle m'a sourit aussi, et nous sommes restés là, silencieuses, tandis que la nuit montait en même temps que le chant des grenouilles.

Afficher en entier
Extrait ajouté par maelyss01 2018-04-07T18:12:46+02:00

"Ici, c'est toujours comme ça. On dirais que le jour ne va jamais revenir, dit Titania. Mais tu verras, l'aube sera grandiose. "

Afficher en entier
Extrait ajouté par Maagg 2019-06-21T08:52:37+02:00

- J'étais là. Debout, exactement au même endroit. Sauf que ma vie était compliquée à cette époque, et que je me demandais ce que j'allais bien pouvoir offrir à un enfant. J'ai attendu que le jour se lève. Et quand le soleil a franchi la ligne de l'horizon, là-bas, j'ai su que j'avais envie de t'offrir ça.

- Le lever de soleil?

- Oui, le rougeoiement de l'aube. Et les oiseaux, l'eau, la brume, les grenouilles....

- Et les moustiques, complète Nine en écrasant une bestiole sur son bras.

- Oui, même les moustiques, murmure Titania assez émue. Le monde, tel qu'il est: avec son infinie beauté, et son lot d'emmerdements. Tu comprends ce que je veux dire?

Nine répond d'un hochement de tête.

Elle comprend parfaitement ce que sa mère veut dire car elle a toujours aimé la vie. Même quand ça ne va pas, m^me quand elle se sent triste, ou malade, ou moche, même quand Marcus passe devant elle, dans les couloirs du lycée, sans lui accorder un regard, elle continue d'apprécier l'essentiel: respirer, courir. Boire un truc froid quand il fait chaud. Boire un truc chaud quand il fait froid. Ecouter de la musique à l'arrière du bus. Voir surgir la tour Eiffel entre deux immeubles. Saisir au vol les mots d'une o-conversation. Grimper sur le plot numéro 3 - son numéro fétiche -avant de plonger dans le bassin, et nager vite. Nager bien. Nager juste.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Svea 2018-06-19T16:00:29+02:00

- Personne n'est jamais prêt à entendre la vérité. Je peux te le dire par expérience, il n'y a pas de bon moment pour ça. Il arrive, et on n'y peut rien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Animia8 2021-07-17T01:44:20+02:00

- J'étais là. Debout, exactement au même endroit. Sauf que ma vie était compliquée à cette époque, et que je me demandais ce que j'allais bien pouvoir offrir à un enfant. J'ai attendu que le jour se lève. Et quand le soleil a franchi la ligne de l'horizon, là-bas, j'ai su que j'avais envie de t'offrir ça.

- Le lever du soleil ?

- Oui, le rougeoiement de l'aube. Et les oiseaux, l'eau, la brume, les grenouilles...

- Et les moustiques, complète Nine en écrasant une bestiole sur son bras.

- Oui, même les moustiques, murmure Titania assez émue. Le monde, tel qu'il est : avec son infinie beauté, et son lot d'emmerdements. Tu comprends ce que je veux dire ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par miss_mimy16 2020-06-20T20:37:54+02:00

Cette douloureuse impression que les choses changent, que le temps passe, et que l'on n'y peut rien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par miss_mimy16 2020-06-20T20:37:27+02:00

Toutes les mères de l'univers ont sans doute une vie secrète, des activités à elles, des amis ou des collègues dont elles ne parlent jamais, des rêves enfouis, des soucis qu'elles dissimulent. Des amants, parfois.

Afficher en entier
Extrait ajouté par miss_mimy16 2020-06-20T20:36:53+02:00

Certaines histoires, comme les vieilles maisons, ont des entrées dérobées difficiles à trouver.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Animia8 2021-07-17T01:36:55+02:00

Toutes les mères de l'univers ont sans doute une vie secrète, des activités à elles, des amis ou des collègues dont elles ne parlent jamais, des rêves enfouis, des soucis qu'elles dissimulent. Des amants, parfois. La mienne a une cabane au bord d'un lac.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Svea 2018-06-19T16:01:02+02:00

Bien sûr, Nine a hurlé à cause de la fête du lycée qu'elle va rater. Tant pis. L'heure n'est pas à la fête. L'heure est à la vérité. Et la vérité les attend au bout de ce chemin tout juste praticable.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode