Livres
463 831
Membres
423 413

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par jesgar87 2019-05-11T18:35:13+02:00
Or

J'ai été attirée par la couverture et par le résumé que j'ai trouvé très intriguant, je n'ai pas été déçue.

J'ai dévoré cette aventure dès que Keyran se met en route pour l'autre royaume jusqu'à la fin. L'auteur a bien mis en place l'intrigue d'une façon simple et addictive.

L'univers est bien décrit et ne m'a pas donné envie de le quitter une seule seconde en le découvrant petit à petit en même temps que Keyran.

Les personnages sont diverses que ce soit humains ou autres. Ils ont chaqu'un leurs caractères et se dévoilent petit à petit (difficile à dire dès la première rencontre de quels côtés ils sont surtout pour Aslynn et Lurat pour moi, je vous laisse le découvrir pourquoi?).

J'ai adoré la fin et j'aimerai bien savoir s'il y a une petite suite ou une autre aventure...

En conclusion, j'ai beaucoup aimé, juste pas un coup de cœur sûrement à cause d'un petit passage un peu lent.

Pour les amoureux de la fantasy, je pense qu’ils seront conquis. Pour ceux qui n'ont pas l'habitude, ce roman pourra leur plaire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-Helene-7 2019-03-30T18:15:31+01:00
Diamant

Je n’ai pas l’habitude de lire de l’heroic fantasy et pour une première j’ai été gâtée ! Merci aux Éditions du Saule et à Simplement pro pour cette belle découverte !

Un roman très bien écrit, au style fluide et efficace, un récit qui nous enchante entre autres grâce au choix des personnages, tous très bien définis, en particulier les protagonistes qui nous touchent forcément. Des idéaux, de l’entraide, des combats de l’issue desquels le monde des héros dépend, des rebondissements à n’en plus finir et un monde magique qui se dévoile progressivement. Que du bonheur et une seule question : à quand la suite ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Khiad 2019-03-31T11:37:53+02:00
Argent

Je voulais tout d'abord commencer par remercier les Éditions du Saule qui m'ont proposé ce nouveau SP via la plateforme SimPlement.

La couverture est très simple, mais j'aime beaucoup les couleurs ainsi que la petite flamme, tout à fait de circonstance.

J'ai, dans l'ensemble, apprécié la plume de l'auteur qui est assez fluide et agréable, avec des descriptions détaillées, mais ni lourdes ni rébarbatives. Petit point négatif, on notera quand même quelques légers soucis de conjugaison et de concordance des temps.

Petit plus, je trouve les... (j'allais dire les enluminures, mais on ne va pas pousser quand même. lol) petites illustrations annonçant les chapitres très jolies et bien dans l'esprit fantasy du livre.

L'histoire commence sur les chapeaux de roue avec le héros, Keyran (j'ai eu du mal à prononcer son prénom comme il faut parce que si on inverse la position de deux lettre, on obtient le prénom de Gremlin n°2 lol), qui fuit des Bestioles. Les Bestioles, ce sont des monstres de cauchemar, de grande taille, aux yeux rouges, aux griffes et aux crocs acérés et très très agressives. Chances de survie si vous en rencontrez une : pratiquement aucune, sauf si vous êtes doué, très malin et/ou grâce à un monstrueux coup de chance.

Heureusement pour lui, Keyran n'est pas un homme lambda. C'est un mercenaire de renom qui faisait avant partie de la garde d'Heferveros, autant dire qu'il sait se défendre, a plus d'un tour dans son sac, pas mal d'humour (même si ça ne sert à rien dans ce genre de situation) et quand même une sacrée dose de chance mine de rien.

Parce que vous vous en doutez, vu que c'est le héros, il va survivre à cette course poursuite et va même sauver une adolescente au passage ! Ashlynn, de son prénom, n'est pas une jeune fille comme les autres et est porteuse d'une terrible nouvelle. A partir de là, nous allons assister à la création de l'expédition de la dernière chance qui va devoir pénétrer dans la Grande Barrière de Roche et affronter tous ses dangers (et il y en aura !) pour tenter de vaincre la menace qui pèse sur leur monde.

C'est une trame qui peut paraître assez classique dans son ensemble, mais qui vous réservera également son lot de surprises, ne vous inquiétez pas. ;-)

Mais revenons auxdits personnages.

Comme vous l'aurez peut-être compris, j'ai beaucoup aimé Keyran, ce mercenaire au cœur tendre et à l'humour parfois un peu piquant.

Mais j'ai aussi eu un petit coup de cœur pour Eliezer, le nain sapeur (et non pas pompier, oui je sais, ce n'est pas drôle mais je manque de sommeil, alors soyez un peu compréhensifs ^^' ). Cet être bourru, un peu asocial, mais très compétent dans son domaine et à l'humour décapant, bien que parfois un peu grinçant. M'enfin je ne suis pas très objective parce qu'en général dans la fantasy, j'adore la race des nains et je suis toujours très contente d'en croiser ! ^^

Il y a également le colosse placide Toshka, un combattant émérite (avec des talents pour la cuisine) mais qui peine à se déplacer discrètement et Lurat, que je n'ai pas aimé dès le départ.

Et maintenant passons à la gent féminine ! Eh oui messieurs, les femmes aussi savent se battre, et celles qui vont suivre sont loin d'être sans défense et sans caractère. Ce qui est tant mieux !

Il y a donc la gentille et mystérieuse Ashlynn, dont le corps recèle bien des secrets. Cette jeune fille, bien qu'en apparence elle donne l'impression de n'avoir rien à faire dans ce groupe, prouvera avec force et détermination qu'elle y mérite sa place tout autant que les autres.

N'oublions pas Anikka, qui se trouve être la meilleure archère d'Heferveros. C'est une jeune femme de caractère qui ne se laisse pas monter sur les pieds, mais sans pour autant être hargneuse. Et nos allons terminer avec la présentation de la capitaine de ce groupe, qui s'avère être aussi la capitaine de la garde d'Heferveros : la volcanique Kendra. Comme ses consœurs, elle ne se laisse pas faire et a en plus un atout de taille : c'est elle qui a le pouvoir et le commandement de cette compagnie.

Je ne vais pas trop m'étendre sur l'histoire en elle-même, parce que je ne voudrais pas vous spoiler, mais sachez que j'ai grandement apprécié de "vivre" cette aventure aux côtés des personnages et que l'action et l'humour sont suffisamment présent pour que l'on ne s'ennuie pas une seule seconde.

Quant à la fin, j'avais vu venir certaines choses, d'autres non et certaines révélations nous laissent des questions sans réponses. Pour autant, j'ai apprécié la façon dont tout cela se termine. J'espère juste qu'il y aura un second tome, pour nous en révéler un peu plus parce que je n'aime pas rester autant dans le flou avec encore plein de mystères à résoudre. ^^

En résumé, vous l'aurez compris, j'ai passé de très bons moments de lectures entre les pages de ce livre d'héroïc-fantasy où les légendes prennent parfois le pas sur la vérité, où les monstres sont vraiment redoutables et où les personnages, très attachants, se démènent entre survie, amitié, entraide et humour. Le parti pris, pour moi, de mélanger un autre genre (je ne vous dirai pas lequel, il vous faudra lire ce livre pour ça ! :p ) matche plutôt bien et apporte des touches d'originalité et de mystère bienvenues.

Alors, convaincu/e/s/es ? ^^ http://booksfeedmemore.eklablog.com/l-autre-royaume-la-grande-barriere-de-roche-gavriel-howard-feist-a161688560

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2019-03-30T16:52:24+01:00
Or

Je remercie les éditions Du Saule pour la confiance qu'ils m'accordent, ainsi que pour cette nouvelle lecture. Il suffit de peu pour m'appâter, un peu de sorcellerie, une légende, un monde d'humains, ce qui signifie qu'il n'y a pas qu'eux ? Par contre je trouve que la couverture, même si elle représente la barrière, ne rend pas justice à l'histoire.

Au départ, en 1977, nous suivons un lancement d'une sonde, de la terre vers Jupiter. Ce qu'elle est devenue ? Aucune idée. Nous passons directement à 40 ans plus tard auprès d'un homme qui est en danger de mort. Des Bestioles le poursuivent. Keyran est un mercenaire, parti récupérer des pierres précieuses pour lui et son ami. Alors qu'il tente de retrouver son campement, il tombe nez-à-nez sur une adolescente qui veut également échapper à ses Bestioles. Après bien des péripéties, ils vont réussir à se cacher, non sans mal, mais grâce aux compagnons de Keyran, ils vont s'en sortir. Jusqu'à ce que la nuit tombe. Ces fameuses Bestioles qui ne vont jamais dans la forêt, la traverse. Il se passe quelque chose pour que ces monstres les suivent. C'est lors de ce combat que la jeune demoiselle va démontrer des capacités hors normes apportant plus de questions que de réponses. Une guerre est en marche, mais contre qui ?

En très peu de pages, l'auteur nous emporte déjà dans une aventure où le danger rôde. Il n'y a que peu de temps mort pour les personnages qui vont devoir tout donner pour faire en sorte que l'Humanité reste en vie. ne devienne pas des esclaves. Un récit qui démarre très vite et ne nous laisse respirer que du plus juste. S'il n'y avait pas les Bestioles du départ, je n'aurais pas vu de suite qu'il s'agissait d'un fantasy (sauf avec le résumé bien entendu). L'auteur nous donne les explications des personnages à chacune des rencontres et également leur manière de vivre. Ici, il s'agit de savoir se défendre, se battre pour ses convictions et lutter pour sa survie. Il y a beaucoup d'éléments qui étoffent le récit sans pour autant que ce soit lourd. Comme dit précédemment, tout se fait en douceur, au fur et à mesure que nous avançons. L'intrigue tourne essentiellement autour de cette adolescente, Ashlynn, qui arrive de l'autre côté de la barrière, celle-là même que les Bestioles gardent. Pour empêcher d'entrer ou de sortir, c'est une bonne question.

Concernant les personnages, il ne sont pas trop nombreux, ce que j'ai beaucoup apprécié. 6 hommes et femmes feront partis d'une expédition pour bloquer les accès d'entrées de cette barrière. L'équité est respectée, trois hommes et trois femmes. J'ai beaucoup apprécié Keyran, un mercenaire au grand coeur, Kendra qui est épatante, Eliezer avec son humour décapant et son habilité aux armes, Anikka une combattante hors pair, Toshka que l'on voit peu mais qui a de très bons points pour lui malgré son pas de pachyderme, Ashlynn qui est une oeuvre d'art à elle-même. Et puis il y a Lurat qui cache bien son jeu du départ. L'auteur le montre bien du début et cela me titillait les neurones de connaître la personne qui est derrière tout cela. Je n'oublie pas Viztrihan qui tient bien son rôle de méchant. Et que dire de ces Bestioles en tous genres qui rampent, sautent, volent, dévorent tout sur leur passage ? Et bien entendu, qui dit fantasy, dit autres créatures qu'humaine.

Une aventure qui n'est pas de tout repos. Sans compter sur Kendra qui a plus d'un atout dans sa manche. Certains points sont à découvrir sur le tas, donc je n'en dirais pas plus sur elle. De nombreuses batailles, des pertes aussi. J'ai eu peur jusqu'au bout, me disant que l'auteur pouvait être encore plus sadique qu'il ne l'a été. Ouf, non, merci pour moi ! De nombreux obstacles qui ne cessent de venir se poser, délicatement ou non devant ces compagnons d'infortunes. La dernière bataille avec tous les personnages m'a fait un peu peur, mais en fait je l'ai suivi comme un déroulé de film. Les hommes comme les femmes savent se défendre, se battre. L'auteur ne relègue pas les femmes à la cuisine, ou la couture, elle savent monter à cheval, user d'un arc, d'une lame. Elle sont intelligentes, de braves combattantes et aussi montrer un peu de sentiment sans montrer leurs formes, ni perdre leur féminité.

Seul bémol : La fin !!!! Non, mais sérieux, c'est quoi ce final ??? Il manque un chapitre ou deux, ou encore, je ne sais pas un tome complet ! Une fois la dernière page tournée, c'est le manque cruel, snif ! J'espère qu'il y aura une suite, car il reste encore des questions sans réponses...

En conclusion, je ne m'attendais pas à être emportée si vite. Impossible de le lâcher une fois commencé. Une aventure fantasy entraînante, des personnages auxquels on s'attache. Je le recommande vivement !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/l-autre-royaume-gavriel-howard-feist-a161686838

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aurore-155 2019-06-03T01:28:09+02:00
Bronze

Ce roman est plein d’action, dès le départ, nous faisons la connaissance de Keyran, un mercenaire chargé d’escorter une caravane jusqu’à Heferveros. Alors qu’il ramène des pierres précieuses découvertes dans une grotte, il est attaqué par des Bestioles, sorte de singe aux dents acérés. Il tente de s’enfuir et tombe nez à nez avec une adolescente en danger aussi. Il la ramène tant bien que mal au campement après s’être débarrassé des bestioles. Mais la caravane est attaqué et beaucoup de ses membres meurent, dont le meilleur ami de Keyran mais ils sont sauvés par Ashlynn, l’adolescente, qui désintègre toutes les bestioles en projetant des flammes. Keyran ramène la jeune fille à Heferveros. Ashlynn est porteuse d’une terrible nouvelle : les Hommes vont être attaqués par les habitants de l’Autre Royaume, ils doivent bloquer l’accès de la Grande Barrière. Une expédition composée du capitaine de la garde, de son lieutenant, d’une archère, d’un nain, de Keyran et d’Ashlynn est formée afin de protéger le monde des Hommes de cette invasion. Réussiront-ils à mener leur mission à bien ?

Ce que l’on peut dire, c’est qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer ! Ce roman laisse peu de répit face aux événements, l’action est présente du début jusqu’à la fin. Le rythme est soutenu. L’équipe formée pour l’expédition est hétéroclite et rend le voyage plus sympathique, drôle à certains moments. On rencontre des bêtes peu communes : les Bestioles, ces sortes de singes aux yeux rouges qui se déplacent en bande et qui donnent beaucoup de fil à retordre à nos héros, des monstres volants tout aussi sanguinaires, des raies invincibles, des esprits de la forêt … Les personnages sont plutôt attachants, surtout quand ils commencent à s’habituer les uns aux autres : un nain râleur (comme tous les nains d’ailleurs) mais qui veille sur les autres, le mercenaire et la capitaine amoureux, Keyran et son attitude paternaliste envers Ashlynn. La jeune adolescente doute beaucoup d’elle-même et tente de trouver sa place au sein de ce groupe, sa vie a été bouleversée et elle a trouvé une famille avec ce groupe. C’est une jeune fille solide, prête à tout pour aider. A eux tous, ils vont devoir affronter bon nombre d’épreuves… mais à vous de les découvrir. Ils vont affronter bon nombre d’ennemis aussi.

Sur le fond, je peux dire que je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer, j’ai pris plaisir à lire ce livre. La fin laisse sous-entendre une suite et cela laisse présager de nouvelles aventures très intéressantes. Mais en revanche, dans la forme, on note de nombreuses fautes d’orthographes, répétitions, fautes de concordances au niveau des temps, tout cela rend la lecture bien moins agréable malheureusement. Les descriptions manquent de détails, dans la fantasy on a l’habitude d’en prendre plein les yeux au niveau des paysages, de se sentir presque présent, ce qui n’est pas le cas ici. Je pense que ce livre s’adresse surtout à un public qui est peu habitué à ce type de lecture et donc moins demandeur de détails.

En conclusion, un roman plein d’action, des personnages sympathiques, une histoire passionnante malgré des soucis d’orthographe et de temps très importants qui gâtent la lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Senrys 2019-05-31T17:07:58+02:00
Or

Je remercie tout d’abord les éditions du Saule de m’avoir contacté via la plateforme Simplement Pro afin de me faire découvrir ce roman d’héroic fantasy, l’Autre Royaume : la Grande Barrière de Roche, par l’auteur Gavriel Howard Feist.

En tant que fan de ce genre de thème, j’ai été heureuse et surprise devant ce titre au résumé assez mystérieux.

Une gigantesque barrière servant de rempart afin de protéger la civilisation de créatures aussi effrayantes que dangereuses, une expédition au cœur de celle-ci afin de protéger le monde des Humains ? Tout ceci est bien intriguant et soulève du même coup beaucoup de questions.

Mais avant d’obtenir les premières réponses que nous attendons, nous découvrirons dès les premières pages la ligne directrice du roman : une plume acérée et vive, un rythme soutenu et sans pitié et une pluie de questions qui alimenteront rapidement la curiosité du lecteur.

Le premier protagoniste que nous découvrirons est un jeune homme fougueux et intrépide se prénommant Keyran, un mercenaire qui, dès le premier chapitre, est en prise avec des créatures dangereuses et très violentes qu’il tentera de fuir pour sauver sa peau. Son butin sous le bras, il rencontrera de façon fortuite une jeune femme aussi menacée qu’il l’est lui-même par les crocs et les griffes des monstres lancés à ses trousses.

Le facteur chance sera la bonne étoile de Keyran tout au long de l’aventure, car lorsqu’il sera de retour à son camp avec la jeune femme se prénommant Ashlynn , il aura l’immense surprise de découvrir qu’elle vient de derrière la Grande Barrière de Roche et que sa mission est vitale. Elle doit prévenir au plus vite les autorités humaines d’un grave danger qui les menace ! C'est d'ailleurs à partir de ce moment là que tout commencera vraiment à se mettre en place.

S’en suit alors la préparation de l’expédition qui devra se rendre à la Grande Barrière avec Ashlynn.

Nous pourrons découvrir de nouveaux personnages aussi haut en couleur que fort de caractère. C’est d’ailleurs un point fort intéressant !

Les multiples personnalités de chacun donneront à l’histoire beaucoup de moments épiques ainsi que son lot d’intenses émotions, car le travail fournit par l’auteur est impressionnant.

En effet, les personnalités sont bien travaillées, que ce soit pour le protagoniste principal, Keyran, qui ne cessera jamais de nous surprendre, ou encore la capitaine en chef de l’expédition, une jeune femme au caractère et à la poigne de fer, l’archère dont la précision est sans faille ou encore le colosse au cœur tendre, pour finir par le nain grincheux à souhait. Il est quasiment impossible de ne pas aimer ou détester ces personnages.

En ce qui concerne l’histoire, le rythme est soutenu pour nous permettre de ne pas nous ennuyer une seule seconde. Les descriptions des paysages sont accessibles et non assommantes comme l’on peut parfois le redouter dans ce genre de roman, les actions sont fluides et sanglantes, rien n’est laissé au hasard. Le lecteur est plongé rapidement et facilement avec les protagonistes, lui offrant ainsi la possibilité de ressentir leur fureur, leur sensibilité, leur désarroi ou encore leur émoi.

Ce roman, une fois que l’on plonge dedans, ne nous laissera pas une seule seconde de répit. Actions, émotions, découvertes et désillusions, j’avoue avoir parfois encouragé les protagonistes lors des moments critiques, la tension est palpable jusqu’à ce qu’on tourne la dernière page. C’est agréable de pouvoir savourer une histoire dynamique avec une plume qui n’est pas assommante.

L'expédition arrivera t-elle à la Grande Barrière de Roche gardée par ces féroces bestioles ? Que découvrira t-elle durant cette longue aventure ? Pour le savoir, foncez découvrir ce roman, il est addictif et très original !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sarah-68 2019-04-12T17:40:53+02:00

L’autre royaume par Garviel Howard Feist est un roman de fantasy paru aux Editions du Saule.

Après un prologue intéressant qui questionne, mais ne laisse pas deviner ce qui va suivre, on plonge tout de suite dans une aventure qui ne présente aucun temps mort.

Une guerre se prépare entre deux peuples séparés depuis longtemps par une muraille à priori infranchissable. Le récit démarre vite, le danger se montre omniprésent, l’action succède à l’action, mais l’immersion dans ce monde m’a fait défaut. Il me manque des éléments pour vraiment ressentir l’univers si particulier de la fantasy.

Je serais tentée de dire que ce livre s’adresse en priorité aux novices de ce type d'histoires.

Pour moi, la fantasy, c’est avant tout un genre qui plante le décor et nous en met plein les yeux, car, ne nous voilons pas la face, les histoires, bien que différentes, suivent toutes une trame assez classique à laquelle celle-ci n’échappe pas.

Les paysages, les personnages, les créatures, tous ces éléments ne sont pas assez étoffés. Je ne me les représente pas suffisamment, je ne sais pas où je suis, qui je côtoie, à quoi ressemble précisément mon environnement. J’ai pris goût aux longues descriptions des paysages, des personnages, des batailles, de tout ce qui apporte une richesse à cet univers, et là, je reste sur ma faim.

Même le retour moyenâgeux et son vocabulaire qui accompagne auraient pu gagner en précision et variété, des termes reviennent de façon récurrente et enlève un peu ce qui, à mon goût, crée le piment de la fantasy.

D’où mon impression que ce roman propose une très bonne approche pour ce genre qui peut paraître rébarbatif quand on n’en est pas familier. C’est en quelque sorte une version light qui permet de mettre le pied à l’étrier sans se sentir submergé de détails qui peuvent couper le rythme.

L’histoire nous amène tambour battant et dans un style très fluide à la découverte d’un monde qui vit sous la menace permanente des gardiens de la muraille. De ce qui se passe de l’autre côté, tout n’est que rumeur et légende, jusqu’à ce jour, où, une personne prend le risque de traverser pour prévenir d’une grande menace qui se profile pour les hommes de ce côté.

Qui est donc cette jeune fille qui brave le danger pour des personnes qu’elle ne connaît pas ? Ce personnage, central dans ce premier tome, n'a sans doute pas fini de faire parler de lui et son rôle ne s’arrêtera sûrement pas là. Bien des mystères l’entourent qui ne demandent qu’à nous être révélés.

Le bien, le mal, on y est, la lutte s’engage. Un groupe de courageux plutôt hétéroclite va devoir faire front, expérimenter la confiance et braver le danger pour la sauvegarde de leur mode de vie.

L’équipe se découvre et se soude au fur et à mesure de l’avancée du périple. Le caractère des personnages est bien trempé, chacun ses forces, ses faiblesses. Pèle mêle, on rencontre courage, amitié, trahisons et un soupçon de magie.

La fin revient comme un écho vers le prologue qui m’a paru bien mystérieux tout au long du récit. Elle ouvre vers plus de questions que de réponses.

Je ne doute pas que le prochain tome apportera un éclairage plus approfondi sur ce point intriguant.

On sent que l’auteur en a gardé sous le pied pour une suite que j’espère beaucoup plus immersive.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leona-1 2019-06-16T20:12:24+02:00
Diamant

La fantasy se prête décidément à des mélanges inattendus, mais qui fonctionnent. En effet, ce genre est assez pratique, car avec lui, pas besoin d’être sur Terre, il suffit d’utiliser ses codes et d’y insérer de la SF par petites touches. Comme ce genre est déjà « races friendly », rencontrer une faune extra-terrestre n’est en définitive, pas si surprenant. Du moins, quand on y réfléchis…

Avec L’Autre Royaume, Gavriel Howard Feist signe sa 3ème production et ça se voit. Tout comme son expérience de rôliste, d’ailleurs. Il maîtrise son monde à la perfection et nous invite à prendre part à une quête unique en son genre.

Un excellent roman, doté une intrigue qui nous happe et ne nous lâche plus avant la fin. Mais on n’en sort pas rassasié pour autant, car les quelques mystères restés en suspend aiguisent déjà notre appétit pour la suite. Hélas, il faudra attendre. Un peu de patience, donc.

En attendant, cette œuvre 100 % addictive m’a donné envie de me plonger dans la bibliographie de l’auteur et de dévorer ses autres ouvrages.

Chronique complète :

https://biblideleona.wordpress.com/2019/06/12/heroic-fantasy-lautre-royaume-gavriel-howard-feist/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ayorin 2019-04-20T11:00:03+02:00
Lu aussi

Un livre de fantasy et d'aventure très prenant. Le lecteur se sent presque tiré par le bras dès les premières pages pour être mené dans des péripéties qui sont d'emblée intenses.

J'admire la valorisation des personnages et leur charisme, surtout pour les persos féminins qui sont bien loin d'être des jeunes filles en détresse et fragiles.

Les descriptions sont minimalistes, ne s'encombrant pas de détails superflus, allant à l'essentiel et laissant une grande part à imaginer. Agréable pour ma part, frustrant peut-être pour d'autres.

L'atmosphère est complète : stratégies militaires, combats rudes, légende et magie, trahison, deuil... tout est là.

Seul petit bémol tout personnel : je n'ai pas très bien compris le prologue et son écho dans l'épilogue que j'ai laissés de côté volontairement car la raison de ce décalage m'a échappée, et je n'y ai pas trouvé d'intérêt...

J'en garde néanmoins un avis bien positif.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode