Livres
461 371
Membres
417 632

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'École des femmes



Description ajoutée par Hillja 2017-03-28T09:04:32+02:00

Résumé

Une femme instruite peut-elle être vertueuse ? Selon le vieil Arnolphe, l'ignorance seule permet aux femmes de rester sages et droites. Pour s'assurer une épouse docile, il élève sa jeune pupille, Agnès, à l'écart des garçons et des choses de l'amour. Mais voilà qu'elle aperçoit par la fenêtre un jeune homme, Horace, qui lui fait la cour...

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 600 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par myra44 2012-08-26T11:40:20+02:00

"Qui rit d'autrui doit craindre qu'en revanche on rie aussi de lui. "

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Une comédie vraiment intéressante à lire. On découvre une satire de la société une fois de plus brillante, de la part de Molière, et on comprend bien pourquoi cette pièce a pu par le passé déclencher une si grande querelle. Un sujet original et intéressant, qu'est celui de l'éducation des femmes au XVIIème siècle. On voit la mise en place d'une situation qui restera culte au théâtre et qui inspirera de nombreux dramaturges des siècles suivants, comme Beaumarchais par exemple. En tout cas, il est sur que seul Molière pouvait avoir l'audace de si vivement critiquer et remettre en cause le système éducatif des filles qui peut aujourd'hui paraître comme horrible et injuste.

Les personnages sont tous très particuliers, mais vraiment intéressants à étudier. Arnolphe joue à merveille le rôle de cocu imaginaire, un homme paranoïaque sur les bords, et qui a pour obsession de se croire constamment trompé. Agnès joue quant à elle, à merveille le rôle de jeune ingénue. Les autres sont tantôt moralisateur, tantôt comique, ce qui ne fait qu'apporter des éléments comiques et satiriques à cette pièce.

J'ai donc beaucoup apprécié cette oeuvre, qui pour moi relève du très bon théâtre et qui respecte bien les règles du classicisme. La pièce est courte et ce lit donc relativement vite. On ne s'ennuie pas et le fil de l’histoire est très prenant. On retombe dans une histoire avec une intrigue simple mais qui est belle quand même. Le plus intéressant fut sûrement de voir comment l'amour peut changer radicalement une personne, et comment il peut rendre courageux et téméraire aussi. La beauté de l'amour de la jeunesse est ici très bien exploitée, et c'est un régal à lire. Spoiler(cliquez pour révéler)Je dois avouer que même si la fin était complètement attendue , et qu'elle peut sembler un peu invraisemblable, elle reste quand même heureuse, mais j'ai quand même eu un peu de peine pour Arnolphe, qui même si c'est un personnage excessif, jaloux, manipulateur et égoïste, il était un petit peu attachant, et le voir triste à la fin, c'est dommage. Mais bon au moins Horace et Agnès pourront se marier, et cette dernière va enfin sortir de son innocence et de son ignorance.

Ce fut donc un agréable moment de lecture, une pièce divertissante et amusante mais qui nous en apprend plus sur les mœurs de la société contemporaine à l'auteur.

Le lexique est cependant un peu difficile à comprendre par moments, et on passe pas mal de temps à lire les notes en bas de page aussi... Mais ça reste tout de même abordable et sympathique.

Une lecture que je ne regretterais pas, et qui fait partie de mes pièces favorites.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Ludivine-76 2019-05-20T09:40:33+02:00
Pas apprécié

J'avais lu en classe "Le malade imaginaire", j'ai voulu continuer à lire du Molière mais là, me voilà fort désappointée : je suis tombée sur un sujet qui m’écœure et, bien que je sache parfaitement que cette pièce date d'une époque où l'égalité des sexes n'était pas du tout à l'ordre du jour, ça a eu le chic de me décevoir.

Arnolphe est un personnage que j'ai trouvé détestable avec ses stupides maximes du mariage et Georgette a bien raison de le traiter de nigaud. A la place d'Agnès, il est clair que je l'aurais bien remis à sa place, ce Arnolphe.

Par contre, j'ai bien apprécié le style en vers, avec des expressions bien tournées et le fameux proverbe "Qui rit d'autrui doit craindre qu'en revanche on rie aussi de lui".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Agirlhasnoname 2019-05-15T19:30:34+02:00
Argent

Je n'ai pas l'habitude des pièces de théâtre, mais je dois avouer que L'école Des Femmes me plait, un bon début pour mon initiation au théâtre classique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na09 2019-05-07T21:37:28+02:00
Lu aussi

Une pièce que j'ai pas vraiment aimé mais qui ne pas non plus déplu. Mon avis et mitigé car les personnage ne sont pas vraiment accrochant. Mais certains passage sont drôle ce qui donne un coté amusant à la pièce.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lizziecls 2019-05-02T21:18:00+02:00
Lu aussi

Un classique que j'ai lu pour les cours. C'est une bonne pièce de théâtre mais sans plus, j'en préfère d'autres de Molière mais peut-être que la voir au théâtre me permetrait de mieux l'apprécier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lovea 2019-04-08T16:43:01+02:00
Lu aussi

Un pièce qui reste dans le genre habituel de Molière qui n'est pas du tout pour me plaire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par unxfillereveuse 2019-04-05T19:07:01+02:00
Lu aussi

J'ai du lire cette pièce pour les cours et j'ai été étonnamment surprise, j'ai trouvé cette pièce facile à lire et à comprendre. On peut y distinguer plusieurs messages de l'auteur. Je ne qualifierai pas tellement cette pièce de comique à part bien sur l'énorme quiproquo où on voit bien Spoiler(cliquez pour révéler)que la roue tourne, je me suis alors dit à ce moment-là, bien fait pour toi Arnolphe :)

Je trouve que cette est plus profonde, la réflexion va bien plus loin que le comique des personnages ou la naïveté d'Agnès.

Enfin, je ne verrais pas quand même que des livres en ce genre dans ma bibliothèque mais pourquoi pas en lire de temps à autre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Klaroline03 2019-03-28T21:49:08+01:00
Lu aussi

Une pièce qui se lit facilement et est définitivement un classique à lire. Riche en actions, on vit Agnès s'émanciper tout au long de la pièce, alors qu'Arnolphe se ridiculise de plus en plus.

Ce qui est particulièrement est le fait que cette situation peut être d'actualité. En effet, partout dans le monde, des filles sont cachées, enfermées, violées par des hommes autoritaires, des ruées dans l'obscurantisme religieux alors qu'il n'y a rien de religieux également, constituent nos tragédies quotidiennes. Cette fiction n'est pas si fictive après tout et reste un sujet d'actualité à ne pas négliger.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par xurum 2019-03-13T12:12:11+01:00
Bronze

Étonnamment, cette pièce de théâtre m’a plu. Étonnamment parce qu’en général je n’aime pas les romans, les nouvelles ou les pièces de théâtre que je dois lire pour les cours. Mais je dois avouer que cette pièce de théâtre est bien différente de celles que j’ai pu lire auparavant. L’écriture de Molière, pour commencer, est agréable à lire. Ensuite, le sujet traité est original et la comédie envoie un bon message à ceux qui la lisent. Les personnages sont bien créés : Arnolphe m’a tapé sur les nerfs… Le scénario est bon et je voulais connaître le fin mot de l’histoire, ce qui m’a poussé à continuer ma lecture et à l’apprécier. Malgré tous les bons côtés, je n’ai pas trouvé cette comédie drôle, mais c’est dû au fait que l’humour XVIIe en général ne me plaît pas. En bref, c’est une bonne lecture qui m’a fait un peu plus aimé les classiques.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pilou62200 2019-03-02T09:37:54+01:00
Argent

Après l'avoir lu il y a de nombreuses années, je l'ai ressorti de la bibliothèque pour une nouvelle lecture : et j'y ai pris beaucoup de plaisir, au point que je vais surement relire "Tartuffe" qui traine également au même endroit.

L'histoire est simple : un jeune homme rencontre une jeune fille, Agnès.

Agnès est la protégée d'une homme plus âgé qu'elle , Arnolphe. Celui ci se l'est ..."réservée" et voudrait se marier avec elle.

Un malentendu amène Horace à confier ses sentiments à Arnolphe...qui, bien sur, va sauter sur l'occasion pour avantager ses propres intérêts. Mais un dernier rebondissement rétablira le sens logique des choses : tout est bien qui finit bien.

A noter que les explications sont réellement très utiles à la compréhension du texte, et que l'ancien français est véritablement savoureux !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ninou08 2019-02-15T21:56:32+01:00
Lu aussi

Preuve que toutes les précautions sont inutiles... On retrouve un trio amoureux classique de la comédie, avec des personnages typiques comme le barbon, la jeune ingénue et l'amant. Molière pose avant l'heure la question de la place de la femme dans la société.

Afficher en entier

Date de sortie

L'École des femmes

  • France : 2012-11-07 - Poche (Français)

Activité récente

Chiro l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-28T17:16:01+02:00
David54 l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-11T19:59:17+02:00

Les chiffres

Lecteurs 2600
Commentaires 293
Extraits 30
Evaluations 562
Note globale 6.69 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode