Livres
512 278
Membres
523 556

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'École du Bien et du Mal, Tome 1



Description ajoutée par Marine2002 2015-04-09T20:43:18+02:00

Résumé

Kidnappées par une sombre nuit d'orage, Sophie et Agatha intègrent l'école du bien et du mal... Un lieu très spécial, où on forme les personnages de contes de fées. Pantoufles de verre et chevelure blonde soyeuse, Sophie est sûre de devenir princesse. Tandis qu'Agatha, cynique et solitaire, toute de noir vêtue, se voit déjà en sorcière. Pourtant, rien ne se passe comme prévu... Et si l'erreur de casting révélait leur vraie nature ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 891 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par grenalie 2017-07-17T23:56:29+02:00

Elle avait toujours trouvé les méchants plus intéressants que les héros. Ils étaient ambitieux, passionnés. C'était grâce à eux que l'intrigue existait.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Pas apprécié

En lisant le résumé, L’ÉCOLE DU BIEN ET DU MAL avait l'air d'un livre très sympathique, adressé aux enfants mais tout de même sympathique. A la lecture pourtant j'ai enchainé les déceptions et j'ai finis ma lecture avec un avis très négatif sur le roman.

Pour commencer je n'ai pas aimé les personnages; Sophie est superficielle, idiote par moment et tout simplement cruelle avec les autres. Agatha de son côté n'est pas mieux, elle se dévalorise sans cesse, est naïve au plus haut point et bien trop gentille (ce qui, excusez mon avis, peut-être embêtant dans la vie). Pour ce qui est des personnages secondaires le bilan est similaires, au final tous les protagonistes partagent une même opinion manichéenne sur la société (du moins dans les 3/4 du roman). Cerise sur le gâteau, les adultes sont tout aussi mauvais d'après moi: ils dévalorisent volontairement leurs élèves et sont parfois plus idiot et insipide que ces derniers.

Concernant l'histoire, j'ai trouvé le concept de base très intéressant, et je m'attendais à un livre montrant aux enfants (étant la cible éditoriale ici) que la vie ce n'est pas les méchants d'un côté et les bons de l'autre. Au contraire, l'impression qu'il me reste après la lecture est que la laideur est mauvaise et la beauté pleine de bonté. Me dira-t-on, "Et la fin du livre alors?", certes elle coupe un peu avec cet avis général, mais ce ne sont que quelques pages sur plus de 400. Je ne dis pas que le roman prône ces idées, mais je les ai ressentie bien trop présentes lors de ma lecture personnelle.

Un autre point important d'après moi est l'utilisation des stéréotypes, qui est ici massive, et à double tranchant. D'un côté l'auteur les utilisent pour tourner en ridicule les contes et leur schéma prédéfinie, ce qui est un point intéressant du roman; mais d'un autre côté, ces stéréotypes ont conduit à BEAUCOUP de propos sexistes. Les garçon devait cultiver leur force physique tandis que les filles apprenaient à sourire pour charmer un homme. De plus, pour les professeurs de cette école, hors de question pour une princesse de ne pas avoir un prince, cela étant considéré comme un échec et un motif de renvoie de l'école... Merci mais les femmes n'ont pas besoin d'un homme pour être heureuse, et ne sont d'ailleurs pas toutes attirés par ces derniers.

Au final c'est une lecture très décevante pour moi, j'avais envie de secouer les personnages et de leur parler d'un concept qui leur semble inconnue: l'égalité. Évidemment il n'y a pas que des points négatifs dans ce roman, mais malheureusement ce sont ceux-ci qui m'ont marqués.

Afficher en entier
Argent

J'étais curieuse de découvrir l'histoire de l'Ecole du bien et du mal avec tout ce que j'en entendais depuis quelque temps. Et pour ne rien gâcher, cette jolie couverture ! L'école du bien et du mal, c'est l'histoire de Sophie et Agatha, deux ados, qui vont se retrouvées kidnappées, pour aller dans cette fameuse école. Alors que Sophie est persuadée d'être une princesse, et fait tout pour être celle choisie par l'école du bien, Agatha elle n'y croit pas vraiment. Et le peu de conviction qu'elle a sur ça, la laisse penser qu'elle serait la méchante. Pour cause, elle ne s'habille que de noir, vit dans un cimetière et n'a pas d'amis en dehors de Sophie. Très vite, on voit bien la différence entre les deux filles. Dès le début, je n'ai pas aimé Sophie. Elle se montre très égoïste et ne fait ses bonnes actions que par intérêt. Alors qu'Agatha est prête à tout pour Sophie.

Une fois le jour J arrivé, les choses ne se passent pas comme prévu. Sophie est lâchée devant l'école du mal alors qu'Agatha celle du bien. Une fois de plus, avec cette inversion, Sophie se montre vraiment cruelle. Elle ne fait que rabaisser Agatha et tente le tout pour le tout d'inverser sa place avec son amie. De son côté Agatha tente de s'habituer à tout ça, et à réussir dans ses tâches. On voit bien qu'elle n'a pas confiance en elle, et que du coup, elle se laisse totalement faire par Sophie.

Plus les pages passent et plus je ne l'aimais pas. Mais vraiment pas. Au final, la suite était pour moi évidente pour le coup. Au milieu de tout ça, nous avons le Prince ! Et oui, entre ces deux jeunes filles il y a le Prince ! Sophie, elle ne voit qu'en lui son physique et le sien. Quant à Agatha, elle le déteste ! Enfin, c'est ce qu'elle croit. Vue ma préférence, j'étais bien contente de la tournure des évènements !

Quant à la fin, je reste assez pensive sur ce que ça va donner ! La suite s'annonce assez intrigante.

En conclusion, je dirais que c'était une bonne petite histoire. Certes, pas l'histoire du siècle, et assez jeunesse. Disons que la première partie du roman était plus lente. On découvrait l'histoire, l'univers, les personnages et Agatha était totalement "soumise" à Sophie. Dans la seconde partie, tout s'accélère, et là, je ne voyais pas les pages passer ! Bonne surprise donc pour cette fin, et petit plus pour le personnage d'Agatha et son histoire pas si simple avec le Prince !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Marie-Pier-2 2017-12-16T22:15:55+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Ce qui m'a séduite au début dans le pitch de base du roman, c'était qu'il existe une école pour le Bien et l'autre pour le Mal, parce je pensais que ce serait un livre qui briserait les codes prédéfinis et exposerait des personnages tout en nuances au fur et à mesure de l'avancée de l'intrigue. Eh bien... grosse déception !

Dès le départ, on a des clichés de base : Sophie, blonde et portant beaucoup de rose, devrait aller à l'Ecole du Bien, tandis qu'Agatha, qui habite dans le cimetière et qui possède des cheveux aussi noirs que ses habits, est désignée comme la "sorcière" et devrait aller à l'Ecole du Mal. Autrement dit : rose = princesse = Bien, et noir = sorcière = Mal. Bref, très manichéen comme raisonnement, et pas très réaliste sur le long terme. Vu ce que j'attendais du roman, j'avais donc espoir que cela change une fois que les filles auraient pris leurs marques dans leurs écoles respectives.... mais non.

Ensuite, vient le cliché du prince charmant : une femme est une moins que rien si elle n'épouse pas un homme (car les filles se font renvoyer de l'école si elles ne trouvent pas chaussure à leur pied avant la fin de l'année scolaire). Et enfin, le cliché relatif aux rôles de la femme dans la société : les princesses sont censées être belles, parler aux animaux, et parader aux bras de leur prince quand il le faut. Au vu de mon opinion sur tous ces sujets, ce sont des clichés qui passent assez mal en ce qui me concerne, mais si c'est pour les détruire au fur et à mesure de l'histoire, ça me dérange moins. Au contraire, même, car c'est une démarche que j'apprécie. Sauf que là, si on voit clairement qu'il y a une intention de dénoncer ces clichés et ces stéréotypes, c'est trop maladroit pour être crédible. Du coup, il ne reste... que des personnages emplis de clichés ! Je n'ai pas du tout adhéré à la façon de faire de l'auteur, et c'est à mon sens l'un des gros point noirs du livre.

Le second point noir, ce sont les personnages. Tout le long, Sophie agit comme une peste mais Agatha & Tedros la traitent comme une princesse, tandis qu'Agatha est gentille, agréable et serviable avec les autres malgré la façon dont ils la traitent (ça comprend Sophie). De ce fait, ni Sophie ni Tedros ne m'ont été sympathiques alors qu'ils font partie du trio de tête (je les ai même détestés parfois), et la naïveté d'Agatha m'a souvent agacée. Je n'ai pas non plus compris son amitié avec Sophie, car vu le comportement de cette dernière envers elle, c'est clairement une relation toxique. Agatha se fait sans arrêt rabaisser par Sophie mais elle reste à ses côtés envers et contre tout parce qu'elle se persuade que Sophie a besoin d'elle. Non, décidément, je ne comprends pas... et je n'adhère pas non plus, surtout. Cependant, avec les trois sorcières (qui, elles, sortent finalement des sentiers battus, et ça fait du bien !), Agatha est la seule que je suis parvenue à apprécier malgré tout.

Autre défaut qui m'a souvent fait tiquer : l'auteur a tendance à passer du coq à l'âne d'un paragraphe sur l'autre. Alors que je ne décrochais pourtant pas de ma lecture, j'avais régulièrement l'impression d'avoir loupé des passages. Les personnages passaient d'un endroit A à un endroit B sans explications, idem quant à leurs actions. Plus que déstabilisant, c'était perturbant. Un espace entre ces paragraphes aurait permis d'éviter cette désagréable sensation.

Le Bien d'un côté et le Mal de l'autre, l'idée de base est chouette. Je m'attendais à ce que certains personnages frôlent l'entre-deux dès la fin de ce premier tome, et malheureusement mes attentes n'ont pas été comblées. En bref, une lecture en demi-teinte pour moi, mais puisqu'il était déjà dans ma PAL, j'ai quand même tenté le deuxième tome pour voir si les choses s'amélioraient...

Afficher en entier
Or

Après Harry Potter, mes fils de 8 et 6 ans ont complètement craqué pour Sophie et Agatha!

Afficher en entier
Argent

Malgré un début très compliqué ma lecture c'est rapidement améliorée, l'intrigue c'est mise en place et le suspense a commencé à arriver. J'ai adoré le contraste crée entre le bien et le mal, la différence d'univers selon les écoles.

Les personnages de l'histoire étaient vraiment intéressants à analyser pour au final découvrir leur vraie nature.

L'élément qui rend cette histoire vraiment incroyable c'est la morale de fin, elle est si belle et réellement profonde.

Tout le monde peut s'identifier dans cette histoire addictive !

Afficher en entier
Lu aussi

L’exploitation des clichés liés au conte de fée offre des pistes de réflexion pour les plus jeunes. Les princesses sont mauvaises et ridicules alors que certains méchants veulent juste être appréciés à leur juste valeur. Une histoire où les filles n’ont besoin que d’elles même pour se sauver.

Il ne faut donc jamais juger un livre par sa couverture.

Afficher en entier
Diamant

ça faisait un moment que ce livre trainait dans ma PAL, je l'ai enfin ressortis et j'en suis plus qu'heureuse ! Un très bon livre, l'univers de Sophie et Agatha est juste Waouh !

Afficher en entier
Diamant

J’ai été charmée par cette lecture dès les premières pages, c’est sans aucune résistance que je me suis laissée emportée dans les aventures d’Agatha et de Sophie dans l’enceinte de l’école du bien et du mal. Ou les jeunes filles vont apprendre à se connaître, découvrir ce qu’elles sont au fond d’elle, mais aussi que les histoires des contes de fées ne sont pas toujours ce qu’elle laisse paraître. Dans le duo que forment les deux jeunes filles, tous les opposent et pourtant elle sont amies.

J’aime beaucoup la morale que propose l’auteur sur les apparences, c’est une réflexion très importante et amenée de manière légère et absolument pas moraliste, il s’agit à la fois de divertir le lecteur, mais aussi le faire s’interroger sur ce qui est raconté dans le livre. C’est d’autant plus important que le roman est réservé à un jeune public

Afficher en entier
Or

Ce livre est certes destiné à un public jeune je dirais environ 10 ans. Cela ne m'a pas empêché d'apprécier ce livre. La qualité du récit est peut être à revoir et certains scénarios sont un peu surfaits. Mais l'histoire est très originale et on a tout de même envie de connaître la suite, je suis curieuse de voir ce que nous réserve les prochains tomes.

Afficher en entier
Lu aussi

Je n'ai pas du tout accrocher sur ce livre. J'ai trouver les personnage mauvais et la qualité littéraire n'était pas au rendez vous. Bref, déçue

Afficher en entier
Or

J'ai bien rigolé. L'auteur va vraiment dans les détails quand il s'agit de faire une école maléfique et bénéfique. Une fin qui fait plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ems29 2020-02-18T16:49:27+01:00
Or

J’ai vraiment adoré, c’est très spécial... mais c’est vraiment super bien. On si attend pas du tout à la fin... bref je conseille pour les jeunes entre 9-14ans :)

Afficher en entier

Dates de sortie

L'École du Bien et du Mal, Tome 1

  • France : 2015-05-07 (Français)
  • France : 2019-05-02 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • L'école du bien et du mal - Français
  • The School For Good And Evil, Book 1 : The School For Good And Evil - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 891
Commentaires 128
Extraits 18
Evaluations 249
Note globale 7.83 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode