Livres
524 178
Membres
542 340

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Écume des jours



Description ajoutée par Virgile 2009-01-01T00:00:00+01:00

Résumé

L'Ecume des jours : ce titre léger et lumineux annonce une histoire d'amour drôle ou grinçante et inoubliable, composée par un écrivain de vingt-six ans. C'est un conte de l'époque du jazz et de la science-fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, merveilleux et fantastique, féerique et déchirant. Dans cette oeuvre d'une modernité insolente, l'une des plus célèbres du Xxe siècle et livre-culte depuis plus de trente ans, Duke Ellington croise le dessin animé, Sartre devient une marionnette burlesque, le cauchemar va jusqu'au bout du désespoir. Mais seules deux choses demeurent éternelles et triomphantes : le bonheur ineffable de l'amour absolu et la musique des noirs américains...

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 734 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-11-10T18:32:39+01:00

- Et vous, que faîtes-vous dans la vie ?

- Moi, j'apprends des choses, et j'aime Chloé

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Un petit roman riche de métaphores et d'images poétiques se laissant lire comme on boit un breuvage doux et sucré. Malheureusement, le bonheur n'est pas toujours le synonyme de l'amour. Les descriptions de l'innocence et les symboles de cette histoire d'amour surnaturelle, nous enveloppe (si on se laisse entraîner) par des jeux de mots (néologisme, inversion, déformations...), des points de vue satirique (religion, société, monde du travail, amitié...). La lecture de ce livre n'est rien d'autre qu'un rêve éveillé. J'ai aimé rêver avec ces personnages innocents.

Afficher en entier
Pas apprécié

je l'ai lu en cours il y a assez lontemps mais je garde un souvenir assez bizarre, j'ai pas tout compris et j'ai trouver sa un peu tordu. je pense pas lire un livre de Boris vian car je n'arrive pas trop a rentrer dans son monde. mais la lecture n'a pas été désagréable

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Intranucleaire 2020-01-13T11:25:59+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par lolafabob 2020-10-26T16:59:57+01:00
Or

Ce livre est un petit bijoux. Un classique à lire au moins une fois dans sa vie. Je le recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lartie 2020-09-01T17:33:59+02:00
Lu aussi

Un livre lu au lycée il y a un moment et une belle redécouverte. Loin de l'esprit loufoque de Vian, c'est une histoire non sans contresens intéressants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dimess47 2020-07-12T21:44:50+02:00
Lu aussi

Je n'ai pas du tout l'habitude de lire ce genre de roman et l'écrit est assez spécial aussi. Je n'ai pas su savourer tout l'ampleur du roman et des émotions évoquées, les personnages ne m'ont pas vraiment touché, bon au moins j'aurais essayé...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par book-princess 2020-07-09T14:22:51+02:00
Argent

L'Écume des jours est un roman assez expérimentaliste, entre absurde et modernisme. Du coup, je ne sais pas trop quoi en penser au sortir de cette lecture, j'ai parfois été enchantée mais souvent perplexe.

Boris Vian crée cette ambiance surréaliste notamment grâce au langage fantasque, avec des jeux de mots, non-sens et autres néologismes. Si j'ai parfois trouvé cela un peu trop lourd - car éloigne du récit -, l'originalité poétique du roman est incroyable.

Et puis on ressent fortement les influences de l'auteur, ses passions et son époque : le jazz noir américain, évidemment, le cinéma, Jean-Paul Sartre (renommé Jean-Sol Partre pour l'occasion), etc...

Le livre raconte la rencontre entre Colin et Chloé, et cette jolie romance est teintée de poésie et de féerie. Hélas, un nénuphar se met à pousser dans le poumon de la jeune femme... Le récit fait passer plusieurs message, comme le fait que l'amour n'amène pas forcément le bonheur, l'argent non plus d'ailleurs ; on y retrouve le monde du travail sous un jour très négatif (et je ne sais toujours pas quoi penser de l'obsession de Chick).

J'ai parfois eu du mal avec ce monde fantasmagorique crée par l'auteur, mais j'ai globalement été séduite par ma lecture. Je pense que pour pleinement apprécier, il faut juste essayer de ne pas chercher à tout comprendre et se laisser porter par les mots.

En tout cas, c'est une très belle histoire, un témoignage d'une époque révolue écrit dans un style unique ; L'Écume des jours mérite largement d'être l'un des romans français les plus populaires et j'espère qu'il le restera longtemps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par s_elena34 2020-07-06T17:01:45+02:00

Ici, nous avons un classique français exubérant à la limite du surréalisme qui ne paie pas de mine par son épaisseur et son résumé. Pourtant, ce roman absurde aux personnages candides a su m’émouvoir plus que je ne le croyais...

.

La première chose qui saute aux yeux, c’est l’univers "onirique" où se déroule l’histoire. Nous sommes en plein sur la ligne entre la réalité et l’abstrait ce qui nous mène à des situations loufoques. Après quelques recherches, la ‘Pataphysique est le terme qui exprime le mieux cet entre-deux. Nous sommes dans le monde que nous connaissions mais pas vraiment !

.

Mon attachement pour les personnages a été une surprise pour moi ! En effet, Colin est un jeune homme décrit comme banal et naïf qui souhaite tomber amoureux dans l’absolu, n’importe quelle femme lui conviendrait. Autant dire, ce n’est pas vraiment le genre de personnage qui m’attire. Étonnement, je me suis prise d’affection pour ce garçon sensible et gentil qui va aimer sa femme et voir son monde lumineux se charger d’ombres au fil du récit. Son monde enfantin va être balayé par les épreuves et drame de la vie. Sa détresse a fait écho à la mienne. Je trouvais ça terriblement injuste pour lui et sa femme, Chloé.

.

Le groupe d’amis va en voir de toutes les couleurs tandis que Boris Vian nous propose une sorte de bras de fer avec la société de l’époque. Autorité, Église, mouvement intellectuel, médecine et travail, tout y passe. Cynisme, style contestataire et absurde est le mélange que choisit l’écrivain pour dénoncer ce monde d’après-guerre.

.

Je n’ai certainement pas tout saisi mais j’ai apprécié ce roman, le personnage candide qu’est Colin et je me pencherai sûrement sur les autres œuvres de cet artiste qu’était Boris Vian !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CouteauSuisse78 2020-06-10T08:46:07+02:00
Argent

Un classique qui peut parler de la vie de tous les jours :de la romance et une tragédie bien mise en avant, faisant partie du quotidien de Colin. On y retrouve tristesses et passions, mort et chagrin, joie et fêtes....De meêm, il est bien écrit

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miaouss 2020-04-27T08:45:11+02:00
Diamant

Je m’attendais à un roman très sérieux, philosophique et complexe dans le sens péjoratif alors qu’après lecture je luis trouve ces qualificatifs mais dans le sens positif.

Je lui trouve aussi d’autres qualités, c’est drôle, loufoque, pleins de curiosités qui piquent la mienne, j’adore les jeux de mots comme Jean-Sol Partre ou manuscripte.

Les personnages sont bons, peu nombreux mais suffisant pour avoir de la diversité, sans oublier la souris, tous trouvent leur place naturellement dans l’intrigue. J’adore les tournures de phrases de Nicolas !

Des thèmes résolument modernes, le nénuphar dans le poumon, la version poétique du cancer, les agents de force qui abusent de leurs pouvoirs, les conditions de travail dégradantes. En lisant entre les lignes, en faisant attention aux détails, ce qui ressemble à un conte, un Alice aux pays des merveilles pour adultes, dévoile sa complexité. Le champs lexical change « bruit de baiser sur l’épaule nue » à « son cœur éprouvait une angoisse étrange », la couleur aussi, celle de la vie puis celle grisâtre de la vie.

L’idéalisme du début se change en rage à l’annonce de la maladie de Chloé, par elle d’abord, elle en perd sa joie de vivre peu à peu, Colin également sombre dans la mélancolie et l’alcoolisme. Intéressant à suivre, sans être déprimant pour autant, il y a toujours des pointes de légèreté. Le romantisme moderne qui est décrit dans la première moitié n’est pas du tout ennuyant, moi qui n’aime pas trop les romances, il fait désormais parti de mes exceptions.

Sur une autre note, le livre est musicale, par ses titres de jazz déjà et par son rythme, le roman est écrit comme une partition, cela m’a sauté aux yeux quand je l’ai commencé. La musicalité du début sonne comme une balade idyllique, cette belle symphonie tantôt s’accélère, tantôt se repose pour repartir de plus belle, quelques silences utiles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Altanais 2020-04-19T16:48:27+02:00
Or

Drôlatique, lumineux, mais également mélancolique, cette ode à l'originalité désarçonne le lecteur, et offre mille lectures différentes selon son imagination. Un classique !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elody92 2020-04-07T13:48:59+02:00
Argent

Un de mes premiers Boris VIAN. J avoue qu au début, j ai eu du mal à entrer dans le roman et le monde décrit par l auteur. Mais, une fois habituée aux métaphores et au style de l auteur, j ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre. Une belle histoire d amour.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emrys98 2020-03-28T11:29:15+01:00
Argent

On reconnaît bien ici la patte de Boris Vian ! Cet auteur est vraiment un maître dans l'art de prendre la réalité pour la transcender.

L'univers de "L’Écume des jours" prend ses racines dans le nôtre, sans l'être tout à fait. On y reconnaît tout dans les situations et les caractères des personnages, et l'on pourrait aisément faire un résumé de l'intrigue sans citer le moindre élément décalé. Et pourtant, il en vient sans cesse se mêler au récit, à la fois absurdes et poétiques. Cela va de l'anguille que Nicolas pêche dans son lavabo aux rayons de soleil tentaculaires. Mais, comme les personnages trouvent ces éléments parfaitement normaux, nous aussi. Je dirais même que le loufoque passe comme une lettre à la poste ! Et finalement, de mot-valises en distorsions de la réalité, c'est avant tout de la douceur qui transparaît dans ce récit, à l'image de la relation entre Chloé et Colin.

Je suis assez curieuse de voir le film maintenant. Outre le casting de rêve, j'ai envie de savoir comment les réalisateurs auront réussi à transposer à l'écran l'ambiance générale de ce livre.

Afficher en entier

Date de sortie

L'Écume des jours

  • France : 1994-05-13 - Poche (Français)

Activité récente

alex361 l'ajoute dans sa biblio or
2020-10-26T13:34:02+01:00
crounch l'ajoute dans sa biblio or
2020-10-17T17:37:26+02:00
SamHul l'ajoute dans sa biblio or
2020-10-08T12:09:11+02:00

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 4734
Commentaires 530
extraits 90
Evaluations 934
Note globale 6.94 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode