Livres
511 999
Membres
523 054

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaire de Miaouss

L'Écume des jours


Commentaire ajouté par Miaouss 2020-04-27T08:45:11+02:00

Je m’attendais à un roman très sérieux, philosophique et complexe dans le sens péjoratif alors qu’après lecture je luis trouve ces qualificatifs mais dans le sens positif.

Je lui trouve aussi d’autres qualités, c’est drôle, loufoque, pleins de curiosités qui piquent la mienne, j’adore les jeux de mots comme Jean-Sol Partre ou manuscripte.

Les personnages sont bons, peu nombreux mais suffisant pour avoir de la diversité, sans oublier la souris, tous trouvent leur place naturellement dans l’intrigue. J’adore les tournures de phrases de Nicolas !

Des thèmes résolument modernes, le nénuphar dans le poumon, la version poétique du cancer, les agents de force qui abusent de leurs pouvoirs, les conditions de travail dégradantes. En lisant entre les lignes, en faisant attention aux détails, ce qui ressemble à un conte, un Alice aux pays des merveilles pour adultes, dévoile sa complexité. Le champs lexical change « bruit de baiser sur l’épaule nue » à « son cœur éprouvait une angoisse étrange », la couleur aussi, celle de la vie puis celle grisâtre de la vie.

L’idéalisme du début se change en rage à l’annonce de la maladie de Chloé, par elle d’abord, elle en perd sa joie de vivre peu à peu, Colin également sombre dans la mélancolie et l’alcoolisme. Intéressant à suivre, sans être déprimant pour autant, il y a toujours des pointes de légèreté. Le romantisme moderne qui est décrit dans la première moitié n’est pas du tout ennuyant, moi qui n’aime pas trop les romances, il fait désormais parti de mes exceptions.

Sur une autre note, le livre est musicale, par ses titres de jazz déjà et par son rythme, le roman est écrit comme une partition, cela m’a sauté aux yeux quand je l’ai commencé. La musicalité du début sonne comme une balade idyllique, cette belle symphonie tantôt s’accélère, tantôt se repose pour repartir de plus belle, quelques silences utiles.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode