Livres
539 979
Membres
569 924

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'éducation d'une fée



Description ajoutée par anonyme 2009-08-08T16:57:44+02:00

Résumé

"J'ai une femme que j'aime et qui est en train de me quitter, et un fils de son premier lit que j'adore et à qui je n'arrive pas à dire la vérité." Jamais Nicolas n'a énoncé aussi clairement sa situation depuis que le rêve a tourné au cauchemar. Le rêve c'est la double rencontre-miracle qui a changé la citrouille en carrosse : "Je suis tombé amoureux de deux personnes en même temps, un vendredi matin, dans un bus d'Air France." Le cauchemar, c'est le besoin d'Ingrid d'enterrer vivant tout ce bonheur malgré son amour pour Raoul, son fils, et pour Nicolas. Qu'y comprendre ? Devant Sezar, l'étudiante iranienne apparue comme pour panser ses plaies ou comme la fée que Raoul veut voir en elle, il est soudain possible d'être lucide mais aussi de réintroduire le merveilleux au sein du drame.

Afficher en entier

Classement en biblio - 265 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Lusylila 2016-01-09T10:57:22+01:00

"Nous nous donnions raison de vouloir rester contre vents et marées ce que nous étions l'un pour l'autre: deux éternels enfants trop mûrs parmi des adultes puérils ayant remplacé le rêve par l'ambition, la révolte par la susceptibilité et les jardins secrets par la pression sociale."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Allebei 2020-06-01T18:39:57+02:00
Or

Au début, dès les premières pages, j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire. Cependant, au fur et à mesure, le charme a opéré. Nicolas tombe amoureux de l’ornithologue Ingrid, veuve de guerre, et du fils de celle-ci, Raoul. Il épouse la maman et considère l’enfant comme le sien. Tout va bien pendant quelques années… Nicolas et Raoul partagent une grande complicité. Le papa réinvente le quotidien pour l’enfant émerveillé. Or, soudainement, la jeune femme décide de quitter son mari, sans aucune raison et en lui avouant qu’elle l’aime toujours. Blessé, incrédule, Nicolas en est effondré. Il cherche des causes, se laisse gagner par la déprime au moment où sa femme part à l’étranger pour aller observer des oiseaux. Lorsqu’il fait ses courses, il croise une caissière avec qui il n’échange que des regards. Il ignore que l’employée est une étudiante Kurde qui attend un visa pour continuer ses études supérieures en France. Celle-ci ne se sent pas à son aise dans le milieu où elle travaille. Harcelée par son supérieur hiérarchique (un harceleur notoire qui s’en prend à toutes les caissières, les utilise et leur permet d’avoir leurs CDI), presque forcée d’accepter l’invitation de celui-ci, elle échappe de peu à la tentative de viol grâce à deux jeunes de la cité où elle vit, qui veillent sur son honneur. Sézar, dont on orthographie le nom « César » sur son badge de caissière déprime aussi. Mais le hasard fait bien les choses. Au moment où elle est renvoyée, elle finit par parler avec Nicolas. Mine de rien, ces deux personnes en crise finissent par s’aider… Et Raoul s’en mêle ! Très attaché aux légendes de son père, il considère l’étudiante comme la fée qu’il attend pour exaucer ses vœux et n’hésite pas à le lui dire ! César ne comprend pas, mais finit pas se mettre dans la peau de la fée et s’en va même parler à Ingrid de retour chez elle. Le miracle arrive : l’épouse était partie car un médecin avait diagnostiqué un cancer. Désespérée, elle avait voulu que son mari trouve une autre femme pour combler son absence définitive. Or, c’était une erreur médicale. En bonne santé, Ingrid n’ose pas tout avouer. César la secoue et force le destin. La famille se réconcilie enfin. La fée a réussi… Et en prime, elle obtient son visa et s’élance vers son rêve : la Sorbonne. Tout est bien qui finit bien ! Ce livre plein de poésie est finalement attachant et les personnages sont sympathiques (sauf le harceleur bien sûr). La féerie n’est pas dans le monde fantastique mais dans le quotidien tout à fait banal, voire sordide. Au final, j’ai bien aimé...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sarahvox 2019-03-05T11:00:27+01:00
Bronze

Je suis assez partagée suite à la lecture de cet ouvrage.

D'un côté je l'ai refermé en me disant :"et c'est tout?"

D'un autre, le style, l'émotion et le sujet traité ne m'ont pas laissée de marbre.

De manière générale l'histoire ne m'a pas parlé mais la manière dont elle se développe et la poésie qui l'entoure ont compensé ses faiblesses et m'ont donnés l'envie de dévorer ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ally08 2018-09-10T14:45:19+02:00
Pas apprécié

je n'ai pas aimer cette lecture, je n'ai pas du tout accrocher donc j'ai du laisser tomber au bout de quelques pages

Afficher en entier
Bronze

On m'avait conseillé cet auteur et c'est vrai qu'il écrit terriblement bien : c'est doux, tendre et très nostalgique. Malheureusement, ce n'est pas trop mon genre d'intrigue : trop triste, une mélancolie qui ronge. Même si la fin est plutôt positive, je n'ai pas réussi à m'en remettre ! Ce livre a beaucoup de qualités mais ne me convient pas car j'ai trop besoin d'action et d'humour.

Afficher en entier
Or

J'ai vraiment beaucoup, beaucoup, beaucoup aimé ma lecture. J'ai passé un moment incroyable, j'ai découvert des personnages touchants, qui nous semblent si proches et si uniques. J'ai tout aimé: le style d'écriture, les personnages, les liens qui les unissent ou les séparent... Je n'ai trouvé aucun temps mort, aucune description décourageante ou ennuyeuse, aucun dialogue qui n'apportait pas son plus à l'histoire, aucun personnage inutile etc.

Le seul point qui m'a un peu déçu et le suivant : Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai moyennement aimé le dénouement de la "crise" d'Ingrid. Son histoire de cancer détecté puis finalement non c'est rien tu peux rentrer chez toi, ouais, bon. Moi, j'aimais bien l'idée qu'il n'y avait pas forcément d'explications, parfois les Hommes sont étranges, ils ont besoin de changer d'air, ils font des choses qui ne leur ressemblent pas... pourquoi est-ce qu'il s'est senti obligé de donner une explication ? Certes, tout le long du livre on se demande ce qui lui prend, à cette femme, mais avec le temps on se dit juste qu'elle avait besoin d'un réel mouvement dans sa vie. Plus encore, on se dit que ELLE NON PLUS, elle ne sait pas trop pourquoi elle fait ça ! Et moi, ça m'allait bien comme explication: elle a pété un câble, c'est tout, comme tout le monde pourrait le faire. Bon. Je comprends que l'auteur ait voulu lui donner une raison, mais pour moi c'était pas nécessaire.

J'ai beaucoup aimé la place que prenait l'enfance dans ce roman, l'importance que lui donne notre personnage principal. Je trouve qu'il avait une vision poétique de l'enfance, c'était vraiment plaisant.

Le personnage de Raoul est merveilleux, un petit garçon plein de ressource, fier de "ses pères", courageux, et qui croit en lui, en son amour pour sa famille. Un personnage très jeune et pourtant très intelligent.

Sézar (écrit à la bonne orthographe :P) est un personnage auquel on s'attache aussi. Son passé difficile, ses désillusions sur la France et puis, ENFIN, la rencontre qui lui redonnera la force et le courage. Elle force le respect, cette nana, quand on sait ce qu'elle a vécu et comment, à la fin du roman, elle reprend sa vie en main et se montre déterminée.

Même Louisette, je l'ai trouvée touchante ^^

Bref, les personnages sont bien sûr la force de ce roman. Grâce à eux j'ai vécu un moment doux, poétique, rempli d'authenticité et de vérités, de blessures du passé et de foi en l'avenir.

Merci à Didier Van Cauwelaert, dont je compte bien découvrir d'autres oeuvres !

Afficher en entier
Or

L'année 2015 commence en beauté avec cette fable tendre et lumineuse. Au début, j'ai eu de la peine à me plonger dans ce roman car ma lecture était trop hachée. Heureusement, j'ai pu lire la deuxième partie d'une seule traite et là, le texte m'a révélé tous ces délices et ses délicatesses. Une petite merveille de tendresse et de douceur, de respect et d'amour des autres ! Les 4 personnages principaux m'ont touchée, leurs besoins d'amour ressemblent tant aux miens. La complicité de Nicolas et de Raoul est bouleversante.

Je referme ce roman, un sourire aux lèvres et avec la conviction que les fées existent.

Afficher en entier
Diamant

Peu de livres me donnent envie de les commenter, d'autant que la plupart du temps, quelqu'un d'autre a déja exprimé votre ressenti avec exactitude!Cependant pour ce livre, j'ai très envie de vous faire part de mon avis, il est bien sûr positif puisque je l'ai DE-VO-RE! J'adore le style de Didier Van Cauwelaert, ses personnages hauts en couleur permettent d"aborder des thèmes pas toujours joyeux avec légerté!Il nous donne un oint de vue neuf et frivole! J'ai souri à chaque page ;)

Afficher en entier
Lu aussi

Une jolie histoire. Facil a lire et agreable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lusylila 2016-01-09T11:02:12+01:00
Diamant

Comment ne pas être émue, touchée et profondément bousculé par l'innocence et les mots de Nicolas? Je me sens toujours réfléchir, concernée, par les mots de cet auteur de génie...

C'est bête, mais à chaque fois que je lis un roman de cet auteur, j'ai l'impression de découvrir quelque chose de nouveau sur moi...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ThomasC 2015-04-15T10:46:54+02:00
Bronze

C'est une histoire très simple, fluide, qui se lit rapidement. J'ai aimé les deux narrateurs et recommande ce livre pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête.

Afficher en entier

Date de sortie

L'éducation d'une fée

  • France : 2002-05-29 - Poche (Français)

Activité récente

Allebei l'ajoute dans sa biblio or
2020-06-01T18:39:27+02:00
PIGEON l'ajoute dans sa biblio or
2020-04-03T07:23:37+02:00
Estriny l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-01T14:14:36+02:00
Shifu le place en liste or
2018-11-16T22:09:25+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 265
Commentaires 30
extraits 30
Evaluations 54
Note globale 7.43 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode