Livres
436 348
Membres
361 639

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'éducation de Jane



Description ajoutée par Virgile 2011-07-04T02:01:25+02:00

Résumé

Jane le sait : lord Matthew peut être dur. Cassant. Impitoyable avec ceux qu’il pense faibles. Pourtant, lorsqu’elle l’a trouvé, affreusement blessé, dans l’hôpital où elle travaille, et qu’elle l’a veillé jour et nuit, c’est lui qui, les yeux protégés par un bandage, se trouvait à sa merci. Lui, l’homme à la réputation sulfureuse, qui la suppliait de le laisser toucher son visage, sa peau, ses lèvres, son corps tout entier, comme si ces gestes troublants avaient le pouvoir de le ramener à la vie. Alors aujourd’hui, même s’il a recouvré la vue et risque de la trouver laide, comparée à ses nombreuses maîtresses, même s’il est redevenu l’aristocrate arrogant dont les frasques libertines défrayent la chronique mondaine, Jane est décidée à se livrer à lui, corps et âme. Un choix insensé qui pourrait la détruire, mais devant lequel elle ne reculera pas. Car à l’instant où Matthew a posé les mains sur elle, elle a su qu’elle avait trouvé son maître… A propos de l’auteur : Charlotte Featherstone a toujours eu un faible pour la fiction érotique, un genre dans lequel elle excelle particulièrement. Après L’emprise du désir (Spicy mars 2010), elle nous offre, avec L’éducation de Jane, un nouvel aperçu du talent qui est le sien pour inventer des personnages hauts en couleur et passionnés, et des intrigues où la sensualité le dispute au romanesque.

Afficher en entier

Classement en biblio - 203 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Simiche 2013-06-07T01:50:33+02:00

Matthew ne pouvait s’empêcher de la dévorer des yeux. Elle portait un manteau gris bon marché. Ses doigts gantés frémissaient sur la poignée de son parapluie. Il aurait voulu la rassurer mais il ne parvenait pas à bouger, fasciné par la façon dont sa jupe épousait la courbe de ses hanches et de ses cuisses. Il contempla sa taille et sa poitrine, avant de tenter de croiser son regard à travers la voilette noire qui dissimulait son visage.

Il avait les mains qui tremblaient. Etonnante, cette fébrilité chez un homme habitué aux étreintes furtives et aux rendez-vous clandestins. Mais il avait le sentiment que cette rencontre ne ressemblerait pas aux autres. Jane était… spéciale.

Surmontant l’émotion qui le paralysait, il lui tendit la main.

— Venez à moi, Jane.

Après un long moment d’hésitation, elle jeta un regard derrière elle, en direction des fenêtres crasseuses de l’hôpital, comme si elle demandait la permission. Inglebright les observait-il, caché derrière un rideau ? L’image du médecin, tapi dans l’ombre, disparut de son esprit quand Jane avança vers lui. Les quelques pas qu’elle fit pour le rejoindre lui parurent une éternité. Il résista à grand-peine à l’envie d’effacer en deux enjambées la courte distance qui les séparait encore et de l’écraser contre lui. Mais il s’obligea à ne pas bouger. Il avait voulu cet instant, la regarder s’offrir à lui de sa propre volonté.

Elle glissa timidement sa main dans la sienne et une impression étrange l’envahit aussitôt. Baissant les yeux sur leurs doigts enlacés, il éprouva un sentiment inhabituel de complémentarité. Son instinct lui cria de se méfier, de chasser au plus vite cette pensée ridicule de son esprit mais à cet instant elle parla, et le son de sa voix répandit une chaleur exquise dans tout son corps.

— J’ai failli ne pas venir, avoua-t‑elle tout bas.

Au diable son instinct ! Il n’était pas le sulfureux duc de Wallingford avec Jane. Il était Matthew, un homme neuf.

Otant son gant, il pressa ses lèvres sur le point sensible au-dessus du pouce et ferma les yeux. Il s’imprégna de son odeur de savon mêlée à son propre parfum, aux notes d’épices orientales. L’association, terriblement érotique, lui monta à la tête.

— Je…

Elle déglutit et détourna les yeux.

— Je ne suis pas sûre…

— Laissez-moi vous aimer, Jane, murmura-t‑il, incapable de s’empêcher de porter sa main une fois encore à ses lèvres.

Relevant la tête, il scruta son visage levé vers lui et crut entrevoir des prunelles vertes derrière la voilette noire.

— Aucune question, Jane. Je ne prendrai que ce que vous êtes prête à m’accorder.

Il vit sa gorge se contracter et effleura la peau délicieusement douce de son cou du bout du doigt. Son cœur battait si fort. Pour lui.

— Venez à moi, murmura-t‑il en l’attirant plus près. Mon attelage vous attend. Je vous attends.

Avec un soupir étranglé qui le bouleversa, elle l’autorisa à l’escorter jusqu’à la voiture, baissant la tête pour dissimuler son visage au cocher, aussi immobile qu’une statue sur son siège, le regard fixé devant lui.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Voici une romance qui ne suit pas le courant habituel dans ce type de lecture où une fois que les héros se sont découvert leur passé tourmenté, ils deviennent inséparables et ne se quittent plus.

Pour Jane, la douce infirmière "quelconque" et Matthew, le lord débauché et sans coeur, rien n'est plus atypique que l'amour qu'ils vont découvrir.

Elle fait sa connaissance à l'hôpital alors qu'il y a été amené après avoir été agressé. Atteint d'une mauvaise blessure aux yeux, il doit porter un bandage et tombe sous le charme de Jane qu'il peint en esprit. Oui, mais quand il rentre chez lui et qu'il veut absolument retrouver son infirmière avec qui il a échangé de fougueuses étreintes, la chose devient compliquée. Jane a peur d'être rejetée car elle sait qu'elle n'ait pas jolie et lui, ne veut - peut- -pas s'attacher.

Finalement, ils se donnent rendez-vous mais il ne la reconnait pas... et là tout va basculer.

C'est un roman profond où les scènes de passions sont belles et vivantes. On ressent chaque moment qu'ils partagent. Chaque doute et chaque crainte. Mais la vie n'est pas simple et le passé de Matt le rattrape ainsi que ses obligations. C'est un livre à lire pour le message qu'il fait passer mais aussi parce que l'auteure fait partager la douleur et les obstacles qui naîssent fatalement dans les classes sociales différentes. C'était beau, vraiment.

Afficher en entier
Diamant

J'ai totalement adoré. J'étais sceptique en l'achetant mais quand j'ai commencé à le lire, ça à tout changer. L'histoire est passionnante et pleine de rebondissement. Un livre qui se dévore en un seul trait ...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Eblizir 2018-01-15T05:04:02+01:00
Argent

Quelle femme mais quelle femme ! C'est un livre comme j'en lis peu en ce moment. Je lis beaucoup d'historique mais celui-ci fait parti des rares qui me resteront en mémoire. J'ai été totalement transporté par les émotions que ce livre a remué en moi. J'ai été heureuse, frustrée, impatiente, surprise, dégoûtée, choquée, déçue mais punaise alors ce que j'ai pu en ressentir des émotions ! C'est ce que je recherche dans les livres : l'évasion et les émotions. J'ai vraiment été retourné par les situations rencontrées et terriblement surprise par le cours pris par l'histoire. Il faut dire que je me suis installée dans une certaine redondance en lisant à la chaîne des historiques dont la fin est pratiquement toujours couru d'avance. Là j'ai été surprise. Ça fait du bien ! Et le questionnement autour de certains sujets m'a fait réfléchir sur moi-même, sur ma vision de ces situations avec des sujets comme la fidélité, l'amour, le sexe, l’orgueil, le mariage, les maitresses...etc. Mais aussi la vision de la femme et ces femmes qui à cette époque déjà se battait pour leur droit, pour changer la vision que l'on avait de la femme : ne pas être une marchandise, un objet utilisé pour satisfaire des désirs ou pour obtenir un titre/de l'argent/des relations/des héritiers/une alliance..ect. Se valoir pour sois-même et être libre de ses choix. J'ai admiré lady Blackwood d'avoir divorcé pour se libérer. Non vraiment je ne regrette pas cette lecture.

D'un côté j'adore cette fin pour le message qu'elle essaie de nous faire passer, par la réflexion qu'elle pousse à avoir Spoiler(cliquez pour révéler)(après tout, j'ai souvent lu des historiques où le père de l'héro/héroïne avait une maîtresse ou alors c'était la mère de l'héro/héroïne qui était la maîtresse d'un aristocrate mais on savait toujours peu de chose sur ces femmes alors ça me plait qu'on ai connu l'histoire qui pousse l'une de ces femmes à devenir la maîtresse d'un aristocrate, de voir à quoi elles renoncent et pourquoi. Après je ne suis pas naïve, c'est une romance, la réalité et les raisons étaient souvent tout autre. mais en même temps je rejoins le commentaire de "ingaelisa", cette fin me frustre et me déçois tout du moins par certains aspects Spoiler(cliquez pour révéler)Je sais pas si c'est mon côté orgueilleux qui ressort mais comme "ingaelisa", j'aurai apprécié de la voir marié et que sa relation avec Matty reste une belle histoire d'amour de son passé. Elle le mérite amplement. Même s'il a promis de divorcer de sa femme dès qu'il sera duc, et par conséquent j'ai fait la supposition qu'il comptait l'épouser ensuite, je suis frustrée et j'ai peur pour elle. Tout peu si facilement basculé et alors elle se retrouverait sans rien comme ça a été le cas de sa mère. La seule chose qui m'a fait vraiment plaisir c'est qu'il compte vivre avec elle de façon permanente et non simplement venir la visiter après l'avoir installé à proximité de son château. C'est la seule chose qui me rassure un peu vis à vis de ses intentions envers elle sur la durée.

Quoi qu'il en soit, j'ai adoré le personnage de Jane. Je la trouve forte par ses principes, son passé et ce qu'elle a réussi à se construire à partir de lui, l'amour qu'elle porte à Matty car soyons honnête c'est un amour qui déchire par bien des aspects surtout quand on connait le passé de Jane, je salue d'autant plus le courage dont elle a du faire preuve à la fin. Je viens juste de terminer ma lecture donc je n'ai pas suffisamment de recul mais cette fin va me travailler un moment : elle me plait et en même temps j'ai l'impression que l'auteur à trahi Jane par rapport aux principes qu'elle a. Mais cela fait aussi plus réaliste. Bah, je viendrais peut-être éditer ce commentaire plus tard, quand j'aurai pu mettre tout ça au clair.

En attendant, je vous conseille cette lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GGDJI 2017-02-02T15:15:01+01:00
Or

Magnifique ! Je trouve que les sentiments des deux protagonistes sont très bien décrits. On voit surtout comment la vie les a brisés mais comment ils tentent d’avancer : Matthew lui renvoi sa frustration sur les femmes qu’il considère comme des objets et Jane elle, se tue au travail pour compenser ses manques.

Franchement j’ai adoré, même le côté cynique de Matthew qui m’a bien fait rire parfois quand il essayait de choquer avec ses mots crus et son arrogance. Mais surtout j’ai apprécié Jane : une femme digne, douce et généreuse qui ok, n’est pas une beauté mais qui possède de plus belles qualités encore.

J’ignorais que c’était la suite de « L’emprise du désir » mais même sans l’avoir lui cela ne dérange pas du tout et j’ai donc hâte de découvrir l’histoire de Raeburn et d’Anaïs !

Par contre, il ne faut pas se fier au titre car il n’est vraiment pas question de « l’éducation sentimentale » de Jane, mais plutôt de reconstruction de soit par la voie de l’amour! L’histoire est un peu courte et un épilogue aurait était super mais dans l’ensemble franchement c’est une très belle romance, il y a une histoire profonde pleine de tourment qui les touchent et le fait que leurs amour leurs permettent d’y arriver est magnifique.

A lire sans se priver !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Azane95 2017-01-26T14:09:02+01:00
Or

Une histoire bien plus profonde et complexe que ce à quoi je m'attendais. Il y a une telle intensité chez les personnages et dans leurs émotions que s'en est presque douloureux à lire. L'auteur a parfaitement bien exploité ses personnages et la trame est vraiment très bien construite, rien à redire de ce côté là! Mais j'ai trouvé une telle souffrance chez Jane et Matthew, surtout vers la fin, que même si on peut dire qu'ils ont leur "happy end", on garde un petit goût amer de leurs mésaventures qui fait que je ne considère pas ce livre comme une histoire heureuse.

Une très belle histoire, triste tout de même.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MalauryL 2017-01-24T12:41:24+01:00
Diamant

Enorme coup de coeur ! C'est une histoire vraiment originale passionnante et très addictive que j'ai lu en à peine 1 jour ! Même si l'ambiance rappelle parfois les oeuvres de Jane Austen, on est bien loin de la romance à l'eau de rose. Au contraire, dès le début on est plongé dans l'univers sombre du libertinage et des bas fonds de Londres. Les deux protagonistes, quant à eux, n'ont rien à avoir avec les amoureux habituels :

Jane est une infirmière, simple roturière, vieille fille pas vraiment jolie (rouquine à lunettes, yeux verts, tâches de rousseurs, corps avec des formes) qui doit soigner un soir un homme victime d'une agression, Matthew. Contrairement à elle, celui-ci est un aristocrate, libertin et beau comme un Dieu (grand, brun ténébreux, musclé, yeux bleus...) mais suite à son agression, il a perdu temporairement la vue. Contre toute attente, Matthew va se sentir irrémédiablement attiré par la voix douce de Jane qu'il peint dans son esprit, à défaut de pouvoir la voir. De son côté, Jane est éblouie par la beauté du comte mais elle reste convaincue qu'au moment où Matthew recouvrira la vue, elle perdra tout attrait à ses yeux. Aussitôt guéri, Matthew devient obsédé par son infirmière qu'il demande à rencontrer. Mais voilà, lorsqu'ils se rencontrent Matthew ne la reconnait pas, pire il la considère comme une moins-que-rien. A partir de là, tout va changer entre eux.

Cette romance ne se contente donc pas seulement de décrire une histoire d'amour mais elle explore également les différentes particularités de la société victorienne, à commencer par le fossé considérable entre l'aristocratie et le peuple. Par certains aspects, on pourrait décrire cette histoire comme un "cendrillon" de l'époque victorienne et pourtant, dans celle-ci tout ne se dénoue pas comme on l'espérait. C'est d'ailleurs ce que j'ai vraiment apprécié, on est très loin des clichés habituels où les deux magnifiques héros tombent amoureux au premier regard. Au contraire, ici le couple est imparfait, meurtri par de terribles passés. C'est donc très clairement la beauté intérieure qui est au coeur de cette romance.

Bref, voilà une véritable découverte pour moi que je recommande les yeux fermés à tous les amoureux de romances historiques !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ingaelisa 2016-03-30T03:22:51+02:00
Bronze

Alors ce livre je l'ai aimé tout du long mais la fin ne m'a pas trop emballé . Pour une fois elle sort un peu des fins habituelles qu' on retrouve dans la plupart des romances mais en même temps j'ai un peu l'impression que Matthew gagne plus dans l'histoire que Jane , je veux dire qu'a la fin il s'est marié avec une autre que Jane et malgré que les circonstances l'imposaient je me suis quand même dit qu'il s'en sort pas trop mal il a une femme une maîtresse et sa fille peut rester avec lui ok le contexte n'est pas rajouté mais dit comme ca il fait quand même l'effet d'un petit saligaud profiteur et au final même si il n'aime pas son épouse et qu'il a fait l'amour avec elle qu'une fois il sera son mari jusqu'à ce que l'un des 2 meurent et même si il veut rester fidèle à Jane moi je n'y crois pas car il suffirait que son épouse revienne , fasse du chantage et c'est bon le tour est joué il est de nouveau dans son lit et vu comme elle était enthousiaste la seule fois ou ils l'ont fait je serais pas surprise du contraire :/

Quant à Jane je suis triste pour elle même si ils sont fous amoureux l'un de l'autre elle restera à jamais une simple maîtresse aux yeux de la société, ses enfants seront des bâtards et son mari sera toujours sous le joug de sa femme malgré leur amour voilà la finalité du livre et c'est ça qui me déplait . J'aurais alors préféré une fin normale digne de ce genre de livres avec un " ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants " car j'ai de la peine pour Jane même si ce n'est pas l'intention de l'auteur ou alors si il fallait mettre un peu d'originalité j'aurais voulu qu'elle ait un mari et que leur amour soit un beau rêve c'est un peu sombre mais toute façon ce n'est que mon imagination alors c'est pas grave :P

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CoeurdeGivre 2016-01-28T23:47:49+01:00
Argent

Magnifique. Émouvante. Surprenante.

Cette romance est exceptionnelle par son histoire et par le style de l'écriture de l'auteure que j'ai trouvé splendide.

Lorsque l'on commence l'histoire, nous nous attendons forcément à une fin typique des romances historiques, c'est-à-dire à un mariage et, éventuellement, des enfants. Et bien, c'est loin d'être le cas ici. J'étais été incroyablement surprise de découvrir une fin dérivant du schéma habituel mais je n'en dirai pas plus pour ne pas trop en dévoiler.

Mais ce qui m'a le plus marqué dans cette romance, ce sont les sentiments des personnages principaux, Jane et Matthew. Surtout ceux de Matthew. C'est un homme brisé, hanté par son passé et ses souvenirs, qui refuse de ressentir des émotions et qui ne se laisse approcher de personne... jusqu'à ce que sa route croise celle de Jane. Bien évidemment, leur relation est difficile, voir chaotique par moments, mais un lien se créé et s'épanoui entre eux pour devenir un lien amoureux.

Matthew m'a complètement émue par ses déclarations et ses confessions, ses peurs et ses désirs, et découvrir cette facette tellement fragile et sensible de lui m'a fait venir les larmes aux yeux. C'est un personnage extrêmement touchant qui a su me marquer par son amour inconditionnel pour Jane et sa vulnérabilité qu'il s'efforce de cacher sous un masque cynique et froid.

C'est une romance fabuleuse que je conseille, autant pour l'histoire que pour la plume de l'auteure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vivi 2015-09-13T14:48:45+02:00
Lu aussi

Une belle romance dans un contexte historique.

Elle se lit rapidement et on s'attache.

je la recommande

Afficher en entier
Commentaire ajouté par phanie-j-c-g 2015-09-02T10:15:00+02:00
Or

Une romance différente dans ce genre "historique". Des sentiments et des réactions de la part des deux personnages très sincères, même ceux difficiles à admettre. des héros torturés. des scènes très belles et pleines de passions. ont partage leurs douleurs, leurs chagrins de subir les obligations dû à leur classe sociale. la fin n'est pas celle qu'on aurait peut être souhaiter, mais justement elle n'en ai que plus belle et honnête.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kakine16 2015-08-12T10:50:00+02:00
Lu aussi

Ca change des romances historiques habituelles dans le sens où nous n'avons pas affaire une jolie fille qui n'a pas conscience des ses atouts mais davantage à une jeune fille qui doit mettre en avant ses points forts face à un homme arrogant mais surtout torturé... Et je dois dire que j'ai été surprise par la fin : Spoiler(cliquez pour révéler)il n'est pas habituel de voir l'héroïne se contenter d'accepter le rôle de maitresse pour plusieurs années...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par karinechouzier 2015-07-18T12:30:59+02:00
Bronze

C'est vraiment une très belle histoire. Il va leur en falloir du temps et du courage pour se trouver et se garder. J'ai vraiment aimé. C'est triste, inconvenant, beau, tout à la fois. Pour tous ceux, toutes celles qui aiment les histoires d'amour avec un grand"A"...

Afficher en entier

Date de sortie

L'éducation de Jane

  • France : 2011-07-01 (Français)

Activité récente

Lila66 l'ajoute dans sa biblio or
2018-07-16T09:26:29+02:00

Les chiffres

Lecteurs 203
Commentaires 40
Extraits 4
Evaluations 57
Note globale 8.09 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode