Livres
466 881
Membres
431 459

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Éducation de Stony Mayhall



Description ajoutée par Honnola 2016-08-30T15:54:14+02:00

Résumé

Stony n’est pas un enfant comme les autres. Recueilli bébé, alors que son coeur ne battait plus, il est mort et vivant à la fois. Il est une anomalie, un mystère dissimulé dans le secret de la ferme familiale.

Kwang, son seul ami, l’appelle l’Inexorable et s’amuse à lui planter des flèches dans le ventre. Alors ses soeurs le recousent et veillent sur lui.

Mais Stony, bien qu’unique, n’est pas le seul de son espèce. D’autres, comme lui, vivent cachés. Les morts s’apprêtent à clamer leur droit à la vie. Et la quête de réponses de Stony pourrait tout emporter sur son passage.

Afficher en entier

Classement en biblio - 33 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Rayonnante 2014-12-22T15:03:31+01:00

-Je trouve que c'est... génial. Je veux dire, je n'arrive pas à me faire à l'idée que c'est toi qui l'as fabriquée, en toi.

-Je me suis fait aider.

-Oui, mais n'empêche. C'est stupéfiant, non ?" D'une manière ou d'une autre, un amas de cellules avides avait dérobé à des spermatozoïdes une bande de chromosomes, avait décidé de se dupliquer de manière discrète, puis s'était agencé en oreilles, yeux et doigts. Enfin, à un point indéterminé, l'amas de tissus était devenu conscient, un être intelligent doté de pensées et de sentiments propres. Une personne. Une personne unique, spécifique.

Ruby.

Le processus semblait totalement improbable, guère plus qu'une plaisanterie. S'il ne se produisait pas à chaque instant, partout dans le monde, parmi toutes les espèces de la planète, personne ne le croirait possible.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lupa 2017-10-15T13:08:31+02:00
Argent

Bluffée par ma découverte de Daryl Gregory avec "Nous allons tous très bien, merci", c'est avec engouement que je me suis tournée vers cet autre titre !

Séries, films, BD's, et romans de zombies ne se comptent plus ! Un sujet qui commence sérieusement à faisander, à l'image de la chair de ses protagonistes :) Mais quand un titre se détache de la masse gémissante, autant le signaler !

[...]

Avec L'éducation de Stony Mayhall, il nous démontre une fois de plus qu'il sait s'y prendre avec les créatures terrifiantes, allant même jusqu'à nous les rendre attachantes !

Voilà donc une histoire qui renouvelle la représentation du zombie de bien belle manière !

[...]

Ce roman est une vraie bouffée d'air frais dans l'atmosphère confiné de la mouvance zombiesque !

Différent des stéréotypes habituels, l'auteur nous offre le parcours initiatique d'un être souffrant de la monstruosité de son état et de la peur qu'il engendre, pour devenir le porte-drapeau des minorités opprimés. Le personnage irradie de sa lumière malgré son teint cadavérique, et les nombreuses mutilations subies n'altèrent en rien l'humanité qui se dégage de cet attachant personnage.

Loin des scènes dégoulinantes d'hémoglobine que recèlent ce genre d'histoires, l'angoisse est là malgré tout, mais pas pour les même raisons que d'habitude. Même si la menace de La Grande Morsure plane, et que l'inquiétude pour les souffleux (vivants) monte, le sort de Stony nous est cher !

Daryl Gregory nous apprend à éprouver de l'empathie pour ce qui nous terrorise, il brouille avec subtilité la ligne de démarcation entre beauté et monstruosité.

N'attendez plus pour découvrir son univers ;-)

Ma chronique complète sur le blog :

http://lup-appassionata.blogspot.fr/2017/10/leducation-de-stony-mayhall-de-daryl.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dael_Liane 2017-04-10T17:04:21+02:00
Diamant

Ce livre est juste incroyable.

Pour commencer, j'adore l'écriture, et cette narration, vous savez, le point de vue omniscient et les petites remarques qui rappelle qu'il sait déjà la fin, du style « Vous vous attendiez peut-être à un happy-end ? Navré » (qui est en 4e il me semble)

Stony est une personne très complexe, et attrocement intelligent, on voit bien plus cette aspect de sa personnalité dans la 2e/3e partie d'ailleurs ^^ Mais il est surtout et avant tout un être unique, dans tout les sens que l'on peut trouver au terme (d'où son intérêt)

J'ai adoré le tournant qu'a pris la vie de Stony lorsqu'il a été découvert, l'évolution subtile vers un univers encore plus fantasy, avec ce phénomène étrange, lié à la notion du moi, et puis toutes ces théories sur ce que sont, en réalité, les zombies.

Un livre que j'ai donc vraiment eu énormément de chance de piocher au hasard à la bibliothèque ! (oui oui, je n'avais pas le temps, j'avais 6 minutes avant que la sonnerie des cours sonne, soit moins de temps que me dure le trajet en faite)

PS : Et puis cette couverture... Ce livre a tout pour lui (sauf les 23€, mais on fait semblant de ne pas le voir

Livre que je conseille énormément, a commencer sans a priori sur les zombies, en faite vous découvrirez des créatures bien loin des légendes !

Afficher en entier
Diamant

Un très très bon livre, j'ai regretté de tourner la dernière page.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rayonnante 2016-11-03T15:54:17+01:00
Argent

J'ai pris plaisir à lire ce livre même s'il ne m'en reste pas tant d'images que ça dans la tête, s'il n'a pas été totalement à la hauteur de mes espérances, il ne m'a pas déçue non plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Skritt 2016-02-15T19:37:25+01:00
Argent

Ce roman raconte une histoire apocalyptique. En effet, un virus transforme les morts en être morts. Après une première épidémie rapidement maîtrisé en 1968, les services secrets des Etats-Unis étouffent l’affaire mais continuent, discrètement, à traquer les morts-vivants pour les éliminer ou les étudier.

Ce virus a la particularité de tuer le patient puis de le ressusciter. Pendant quelques jours, il est atteint d’une faim inextinguible avant de se calmer. Le zombie retrouve ses esprits et devient un être doué de conscience, d’intelligence, parfois même de sa mémoire d’avant son décès.

Pendant cette première épidémie, la famille Mayhall recueille un nouveau-né, apparemment mort de froid, dans les bras de sa mère. La mère le fait revenir à la vie et contre toute attente, il est presque normal et grandit comme tous les enfants.

Ce roman trouve son originalité, parce que le thème du zombie est bien usé maintenant, et son atout réside dans l’approche du virus et la vie des zombies. Il apparaît encore plus que dans les autres récits ou même les bandes dessinées un héros mort doué de conscience, mais il n’est pas seul dans ce cas. Ses congénères sont conscients et peuvent réfléchir, aimer, haïr et avoir des projets. Bien sûr, les vivants combattent ces zombies afin de les exterminer. Et au fur et à mesure, plusieurs décennies plus tard, les fuyards ne sont plus que quelques centaines disséminés sur le territoire américain.

Plusieurs fois dans le roman, l’auteur essaye de nous convaincre qu’il y a une explication scientifique à l’existence des zombies, mais pas une seule il ne l’explique s’égarant un peu trop parfois. Finalement, aucune explication n’est donné et seule la conscience d’être serait la solution.

Le personnage est attachant et malgré les années qui passent, il reste adolescent, avec une nature profonde qui ne change pas. Le récit est bien construit mais possède des passages trop long et sans intérêt. L’écriture, quant à elle, est fluide et facile à lire.

Le héros du roman décrit finalement comment un enfant devient une sorte de porte-parole religieux, au point que ses semblables le considèrent même comme une divinité. Utiliser le thème du zombie permet à l’auteur de décrire une différence importante par rapport au standard, comme les indiens d’amérique lorsque les européens sont arrivés sur le continent américain et les ont découverts.

En somme, un roman intéressant qui parfois se perd dans détails inutiles mais dont le thème est d’actualités avec un dénouement divin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manon-Marie 2014-10-15T09:42:42+02:00
Or

Grâce à une bonne dose d’humour noir et à de multiples interpellations du lecteur, Daryl Gregory a réussi à faire de L’Éducation de Stony Mayhall un roman prenant rempli d’action que j’ai apprécié de découvrir. Bien que n’étant toujours pas une adepte de ce genre de romans, j’ai été très surprise de voir à quel point, une fois complètement plongée dedans, j’ai eu du mal à le lâcher avant de l’avoir terminé ! C’est une lecture que je ne peux que vous recommander !

Ma chronique : http://drunkennessbooks.blogspot.fr/2014/10/leducation-de-stony-mayhall.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par malachi 2014-09-20T09:45:39+02:00
Argent

Un très bon livre. On suit le parcours de ce personnage pas comme les autres, tellement attachant. Ce n'est pas un thriller, ce n'est pas non plus un livre horrifique, c'est autre chose, pourtant les pages défilent, la vie de Stony est passionnante. Les thèmes abordés et la façon dont le récit évolue nous tiennent en haleine jusqu'à la fin.

La citation de James Morrow que l'on peut lire après le résumé peut quelque peu refroidir certains, bien sûr on aborde dans le livre ce dont il parle (religion, politique) , mais le tout est tellement bien fait et bien écrit que l'on ne s'ennuie pas.

Allez, donnez une chance à Stony, vous ne le regretterez pas.

Afficher en entier

Dates de sortie

L'Éducation de Stony Mayhall

  • France : 2014-08-28 (Français)
  • France : 2016-09-08 - Poche (Français)

Activité récente

Sara717 l'ajoute dans sa biblio or
2018-10-07T01:18:20+02:00
Givres l'ajoute dans sa biblio or
2017-12-16T16:04:26+01:00

Les chiffres

Lecteurs 33
Commentaires 7
Extraits 4
Evaluations 17
Note globale 8.12 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Raising Stony Mayhall - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode