Livres
467 261
Membres
432 201

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

-Tu viens avec moi? Lui demanda Luna en se dirigeant vers la porte.

-Avec plaisir, si tu m'offres un truc a grignoter. Moi aussi, j'ai un petit creux.

-Bien sûr qu'on va partager, ventremou ! Tu me connais je..

Luna s'arrêta soudain et tounra la tête, abasourdie, cherchant instinctivement quelqu'un dans la pièce. Mais il n'y avait personne. Seul Elbion, debout sur le lit, la regardait avec intensité. Luna arrondie un sourcil, perplexe. Elle se demandait si elle n'avait pas été victime d'une hallucination.

-Elbion, dis-moi que je ne suis pas folle ! Tu a bien entendu une voix. toi aussi, non ?

-Évidemment, puisque c'est moi qui t'ai parlé !

Pétrifiée, Luna regarda son frère de lait avec ahurissement.Soudain elle comprit.Elle n'était pas vraiment réveillée. Elle nageait encore en plein rêve. Bientôt, Hérildur allait réapparaître pour lui intimer l'ordre de mettre un terme à ces songes de loups.

-Ne fait pas cette tête là ! Reprit Elbion en bondissant du lit.on dirait que tu a vue un fantôme.

L'adolescente cessa de respirer et se pinça la peau du bras. La douleur lui prouva qu'elle ne rêvait pas.Ça devait être la fièvre qui remontait en flèche et la faisait délirer !

-Allez, dis quelque chose ! reprit Elbion. Tu commences à m'inquiéter, là.

De plus en plus déroutée, Luna se laissa tomber à genoux pour se mettre au niveau du loup.

-Mais..mais c'est impossible ! suffoqua-t-elle. Les..les loups ne parlent pas !

-Ah, les bipèdes et leurs préjugés ! se moqua l'animal en frottant son museau contre le nez de sa soeur. Je pensais pourtant que tu était différente. Tu t'es toujours adressée a moi comme si je pouvait te comprendre. Et je te comprenais, tu sais.

-Oui, mais tu ne me répondait pas ! objecta Luna.

-Bien sûr que si, mais tu n'arrivais pas à me comprendre. Là où maintenant tu entends des mots et des phrases, tu n'entendais avant que jappements, aboiements ou hurlements.

Afficher en entier

Azraël avait eu l'air surpris qu'elle en sache autant, certes, mais il n'avait pas nié la présence d'autres elfes à Laltharils. Elle n'aurait pas dû le gifler, pas tout de suite, du moins.

Maintenant, elle allait devoir attendre qu'il revienne à lui. Quelle poisse !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode