Livres
483 310
Membres
470 643

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Élixir de longue vie



Description ajoutée par anonyme 2015-02-05T08:46:58+01:00

Résumé

Sur le point de mourir, Bartholoméo Belvidéro demande à son fils don Juan de le ressusciter en lui appliquant sur le corps, dès qu'il aura rendu le dernier soupir, l'eau contenue dans un petit flacon de cristal. Mais plutôt que de sauver son père, don Juan ne pourrait-il pas se réserver à lui-même le précieux élixir ? C'est un dilemme comparable que met en scène El Verdugo - Le Bourreau - pendant la guerre que le Premier Empire livre à l'Espagne : le jeune Juanito acceptera-t-il d'obéir aux soldats français et de sauver sa tête et son nom en exécutant sa propre famille ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 62 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Zinthia 2011-12-29T14:30:19+01:00

Elles ne différaient ni par les mots ni par les idées ; l'air, un regard, quelques gestes ou l'accent servaient à leurs paroles de commentaires libertins, lascifs, mélancoliques ou goguenards.

L'une semblait dire : « Ma beauté sait réchauffer le cœur glacé des vieillards. »

L'autre : « J'aime à rester couchée sur des coussins, pour penser avec ivresse à ceux qui m'adorent. »

Une troisième, novice de ces fêtes, voulait rougir : «Au fond du cœur je sens un remords ! disait-elle. Je suis catholique et j'ai peur de l'enfer. Mais je vous aime tant, oh ! tant et tant, que je puis vous sacrifier l'éternité. »

La quatrième, vidant une coupe de vin de Chio, s'écriait : « Vive la gaieté ! Je prends une existence nouvelle à chaque aurore ! Oublieuse du passé, ivre encore des assauts de la veille, tous les soirs, j'épuise une vie de bonheur, une vie pleine d'amour. »

La femme assise auprès de Belvidéro le regardait d'un œil enflammé. Elle était silencieuse. « Je ne m'en remettrais pas à des bravi pour tuer mon amant, s'il m'abandonnait ! » Puis elle avait ri, mais sa main convulsive brisait un drageoir d'or miraculeusement sculpté.

— Quand seras-tu grand-duc ? demanda la sixième au prince avec une expression de joie meurtrière dans les dents, et du délire bachique dans les yeux.

— Et toi, quand ton père mourra-t-il ? dit la septième en riant, en jetant son bouquet à don Juan par un geste enivrant de folâtrerie. C'était une innocente jeune fille accoutumée à jouer avec toutes les choses sacrées.

— Ah ! ne m'en parlez pas, s'écria le jeune et beau don Juan Belvidéro, il n'y a qu'un père éternel dans le monde, et le malheur veut que je l'aie !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Laurien 2019-04-08T16:53:17+02:00
Bronze

Ou quand don Juan - le don Juan originel qui sert de modèles à tous, devient un saint ressuscité de la sainte Eglise apostolique et romaine, célébré dans une messe par un Te Deum...

Don Juan est devenu un séducteur athée, libertin, blasphémateur, parce qu'il a découvert un secret, celui de l'immortalité. Il peut donc prendre du plaisir dans la première, sachant qu'il pense en avoir une autre en réserve...

Si le point de départ n'est guère original - comme le reconnaît lui-même Balzac dans l'adresse au lecteur, il s'inspire d'Hoffmann et des écrivains gothiques ou pré-romantiques pour réécrire le mythe de don Juan, les réflexions sur l'amour et la paternité sont intéressantes : le père qui aimait son fils n'est pas obéi, contrairement à celui qui s'en est fait craindre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Serafima 2017-08-30T23:14:28+02:00
Bronze

Une fois de plus une excellente nouvelle de Balzac dans laquelle les personnages se poussent au vice les uns les autres.

Afficher en entier
Lu aussi

Toute petite nouvelle de Balzac. Si on s'intéresse aux réécritures de Don Juan dans la littérature, cette nouvelle est incontournable.

C'est une réelle démythification de Don Juan

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melou78 2015-08-17T19:23:26+02:00
Lu aussi

Courte nouvelle lu en seconde que j'ai plus ou moins apprécié. Je n'ai en revanche pas du tout apprécié le personnage de Don Juan.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CodeSecret148 2015-04-20T18:23:22+02:00
Bronze

On a vu Balzac faire beaucoup mieux!!

Et pour une réécriture de Dom Juan, pas terrible....

Bien sûr l'auteur garde ses quelques qualités intéressantes, not. son innovation; mais franchement, ce personnage, on n'y croit pas trop. La fin fantastique relève un peu la chute, et c'est vrai que le rôle du personnage détestable est aussi intéressant. Mais vraiment, on sent que l'auteur n'a pas mis dans cette nouvelle autant de foi que dans un roman par exemple.

Pour ce qui est de la nouvelle qui la précède, pas mémorable. Je dis comme je pense, le sujet est remâché et si je me souviens encore des péripéties de la trame, je ne peux pas dire non plus que j'ai vraiment apprécié, quand bien même l'idée peut être bonne. Une lecture générale qui bien sûr ne nuit pas à la culture mais reste comme une dont on se serait bien passé, surtout comme je l'ai dis, après avoir lu quelques best-sellers de Balzac. Ceci dit ayant ses avantages, le livre est un pas vers une bonne connaissance critique. ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Isawien 2015-02-09T20:56:59+01:00
Argent

J'ai adoré lire cette nouvelle ! Très intéressant à découvrir, à lire et à relire !

Je recommande :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par frisouille 2013-09-29T21:16:41+02:00
Lu aussi

J'aime bien cette nouvelle même si elle est un peu dégoutante et qu'elle nous montre un personnage principal avec tout les défauts du monde. que l'on pourrait comparé aux diable lui même.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ttdim 2013-08-27T12:28:01+02:00
Bronze

Les deux nouvelles étaient assez dures à lire et même si les histoires sont bien, dans l'édition que j'avais, il y avait plein de notes sur tous les petits détails du texte et même si certaines étaient pertinentes, d'autres relevaient plus du perfectionnisme avec des informations inutiles. Je n'ai pas pu vraiment apprécié la lecture, parce que constamment perturbée et énervée par ces précisions agaçantes !

Pour la première nouvelle, tout est très noir et très sadique. Comme je ne connaissais pas bien le contexte historique, le début a été très difficile à comprendre.

Pour la seconde, j'ai plus apprécié mais je n'ai pas bien compris la fin qui était très très bizarre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Haruka 2012-10-21T11:41:22+02:00
Pas apprécié

Je n'ai pas beaucoup aimé. Je ne suis pas très fan des fin aussi noire et j'ai eu un peu de mal à comprendre la deuxième nouvelle avec le peu de culture que j'ai acquise depuis le début du collège!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lovebouquin 2011-05-03T22:54:54+02:00
Lu aussi

Lecture cursive pour le bac. C'est une autre histoire du mythe de Dom Juan.

Afficher en entier

Date de sortie

L'Élixir de longue vie

  • France : 2009-02-05 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 62
Commentaires 10
Extraits 22
Evaluations 18
Note globale 6.35 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode