Livres
486 071
Membres
475 865

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Empathie



Description ajoutée par TERVERCHANTAL 2018-12-16T11:16:54+01:00

Résumé

"Il resta plus d'une heure debout, immobile, face au lit du couple. Il toisait la jeune femme qui dormait nue, sa hanche découverte. Puis il examina l'homme à ses côtés. Sa grande idée lui vint ici, comme une évidence ; comme les pièces d'un puzzle qu'il avait sous les yeux depuis des années et qu'il parvenait enfin à assembler. On en parlerait. Une apothéose."

Cet homme, c'est Alpha. Un bloc de haine incandescent qui peu à peu découvre le sens de sa vie : violer et torturer, selon un mode opératoire inédit.

Face à lui, Anthony Rauch et Marion Mesny, capitaines au sein du 2e district de police judiciaire, la "brigade du viol".

Dans un Paris transformé en terrain de chasse, ces trois guerriers détruits par leur passé se guettent et se poursuivent. Aucun ne sortira vraiment vainqueur, car pour gagner il faudrait rouvrir ses plaies et livrer ses secrets.

Un premier roman qui vous laissera hagard et sans voix par sa puissance et son humanité.

Afficher en entier

Classement en biblio - 62 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par TommyRollrbox 2019-05-20T06:07:55+02:00

PROLOGUE

Il avait commencé par s'introduire dans des maisons. Pas pour voler. Non qu'il fût opposé à cette idée, car il n'hésitait jamais à dérober un objet de valeur ou qu'il trouvait à son goût si une opportunité se présentait. Mais à cette époque il gagnait relativement bien sa vie, la navigation lui offrant un revenu suffisant au vu de ses très modestes besoins.

D'autres raisons l'avaient poussé à pénétrer dans ces foyers. L'oisiveté, principalement. Le navire sur lequel il devait embarquer pour le Brésil était coincé au port de Plymouth pendant huit jours, pour un problème de logistique. Il aurait pu partir sur un autre cargo, mais il avait préféré attendre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Claire93 2020-01-21T09:12:18+01:00
Or

Je trouve qu'il y a trop de scènes de viols décrites à se demander quel personnage n'a pas été violé... mais globalement ce roman reste un excellent thriller, j'ai adoré les passages sur la vie passée des personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kymmy38 2019-11-02T11:14:53+01:00
Diamant

C'est une histoire qui fait froid dans le dos. Ici personne n'est a l'abri, ni les femmes, ni les hommes, ni la police. Et même à l'abri chez soi !!

Alpha, s'introduit chez des couples, bat l'homme et le force à regarder le viol de sa compagne. C'est une histoire de tordu.

Tout le monde est visé et même l'inspecteur qui mène l'enquête. Ici contrairement aux autres romans polars, le policier a un vécu, qu'il cache à tout le monde et que nous allons découvrir un peu plus loin dans le roman.

Jusqu'au bout il y a du suspense.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RUCHON 2019-11-01T23:53:01+01:00
Or

Histoire déchirante. Certains passages très violent. Le violeur et tueur en série, Alpha a été très très difficile à intercepter.

Alpha rentrait chez les gens par leur fenêtre ouverte. L'inspecteur Anthony Rauth dit la Poire et sa coéquipiere Marion vont tout faire pour le mattraquer.

Suspense et frissons garantis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leeyou 2019-09-13T21:57:24+02:00
Pas apprécié

Livre qu'il m'a été difficile d'apprécier: j'ai eu l'impression que les seuls passages décrits avec une précision chirurgicale étaient ceux des scènes de viols et de torture, pour le reste tout m'a paru tellement expédié que je me suis parfois demandée si l'auteur n'avait pas au préalable écrit ses scènes de violence pour ensuite essayer de broder une histoire autour. Bref, j'ai trouvé les personnages sans saveur et le livre relativement sombre pour une histoire qui m'a paru au final inintéressante

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanie-Arsigny 2019-09-13T10:25:29+02:00
Or

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre que j’ai trouvé très bien écrit. Il est surprenant, angoissant, très dur. Alpha est un psychopathe un violeur, très violent deux policiers vont tenter de l’arrêter le capitaine Rauch et Marion Mesny...

La psychologie de chaque personnage est bien travaillé nous apprenons à les connaître à travers leur passé. Aucun temps mort tout s’enchaîne. Un livre très addictif qui nous tient en haleine du début à la fin.

Après avoir lu ce livre vous ne dormirez plus la fenêtre ouverte...

Un livre que je recommande, un auteur très prometteur que je vais suivre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanie-232 2019-09-11T22:56:20+02:00
Or

C'est un thriller psychologique efficace, haletant et très addictif. L'histoire est très prenante avec une intrigue bien ficelée et avec de nombreux rebondissements. Certaines scènes sont peut être dures à lire car très violentes.

La psychologie des personnages est très bien travaillée. J'ai beaucoup aimé découvrir leur passé. Forcément , je ne suis pas restée indifférente et j'ai encore plus apprécie le flic Anthony.

L'écriture est incisive et très cinématographique.

C'est un excellent premier roman !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pearl84 2019-09-03T15:50:33+02:00
Argent

Une agréable surprise

Ce thriller a quelque chose de différent des autres, peut être par son écriture, par ces différents points de vue. Il y a quelque chose de nouveau. Quand on lit beaucoup de thriller c'est difficile parfois de les apprécier, ils peuvent se ressembler tous en fil rouge. Pas celui la.

Il est très sombre mais pas gore, il raconte juste la noirceur de certains individus. Très accrocheur, difficile à lâcher. On est impliqué dans l'histoire des personnages et ça devient un peu plus qu'une enquête policière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lireetsortir 2019-08-28T21:58:21+02:00

L’empathie …

Un (premier!) livre d'Antoine Renand qui vole très très très haut.

Un livre de la rentrée littéraire à se procurer, coûte que coûte.

Alors que beaucoup d’enquêtes se résolvent grâce à l’ADN, Alpha fait tout pour la cacher …

Il s’introduit chez des femmes seules ou en couple, les viole, pendant que le mari assiste à la scène, impuissant.

La violence s’intensifie après chaque agression.

Alpha est de plus en plus fort et virulent.

L’enquête est confiée à Anthony et Marion, du deuxième district de la police judiciaire.

Au fur et à mesure que les victimes viennent se faire entendre au commissariat, ils sont dépités de l’ampleur des violences.

Alpha est machiavélique. Il ne semble pas vouloir tuer mais pire : faire souffrir d’une manière inouïe, laissant suffoquer les victimes.

Marion adore passer du temps avec son collègue et aimerait plus de sa part, sauf que lui n’a rien à lui donner. Il ne peut pas, non pas qu’il soit homosexuel, loin de là, d’ailleurs l’envie ne lui manque pas, mais il cache un lourd secret…

Bien lointain de ce que l’on peut imaginer.

Marion quant à elle a tout avoué à Anthony de sa vie passée, et du terrible drame qu’elle a vécu lorsqu’elle avait 12 ans à peine. Alors pourquoi Anthony reste de marbre ? Qu’a t-il de si grave à cacher ?

Pourquoi évite t-il toutes les personnes l’ayant connu jeune ?

Ce n’est pas auprès de sa mère Louisa qui a le chic pour se faire totalement absente quand il avait besoin d’elle que l’on peut espérer une réponse. Elle qui s’efforce toujours d’être collante quand il ne le faut pas.

Pendant ce temps, Alpha continue à faire de plus en plus de victimes, et progresse…

Un tant soit peu spécial, son fantasme est très particulier, avec une mise en scène inédite.

Antoine Renand réussit avec brio la sortie de ce premier livre, thriller on ne peut plus psychologique, écrit sans faux pas, 450 pages et pas une de trop, détaillé avec aisance, il nous tend « L’empathie » qui va vous sortir du thriller ordinaire.

Comme une perle rare, le livre est unique, le scénario, tel un film, se déroule d’une manière dont on reste tous spectateurs, et se lit avec une envie inhabituelle.

Laissez-vous tenter par ce premier roman d’une intensité inédite!

Edité par Editions Robert Laffont, 17 janvier 2019

20 € – avec Antoine Renand.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-08-18T21:43:38+02:00
Lu aussi

J’aime quand les bandeaux-titres disent la vérité et ne vantent pas ce qui n’est pas.

En effet, on a beau avoir un système velux, on a tout de même peur de les laisser ouvert la nuit, même en position sécurité.

Oui, cette histoire fout la trouille et le lecteur n’en sort pas tout à fait indemne. Oui, ce roman est un page-turner assez addictif.

Oui j’ai aimé découvrir le passé des différents protagonistes au fur et à mesure, à attendre pour savoir. C’est le genre de procédé qui vous scotche les mains sur le livre.

Mais… Oui, vous l’aviez vu venir, ce "mais"… Comme on dit chez nous "Trop is te veel" ou, pour traduire en bon français « Trop c’est trop ».

Trop de violence annihile la violence, on ne la ressent plus, elle ne nous fait plus rien et bardaf, l’embardée, j’ai pris des distances avec le roman et, de ce fait, avec les victimes et les différents protagonistes.

La violence dans un roman ou un film ne me dérange pas lorsqu’elle est justifiée (si tant on peut justifier de la violence, mais on se comprend), ici, j’avais plus l’impression qu’elle était là pour donner un côté voyeurisme au viol sordide qui se déroulait sous mes yeux.

Oui, il se déroulait sous mes yeux car l’écriture de l’auteur est très cinématographique, ce qu’il écrit, on le voit. Mon cerveau a fermé ses portes et mis la clé sous le paillasson devant tant d’horreur.

Au niveau des personnages, j’ai éprouvé peu de sympathie aussi car trop caricaturaux, trop torturés, une fois de plus. Je leur donnerai tous leurs points pour leur prise en charge des victimes de viols, car ils étaient humains (des tas de victimes rêveraient de flics tels que ceux du livre).

Pour le reste, on est dans la caricature entre un flic gras, avec un secret, riche comme Crésus à la mère avocate castratrice et sa collègue qui a, elle aussi, un passé très lourd.

En ce qui concerne le méchant, le fameux Alpha, il a tout d’un super-héros, genre Spiderman (le balancement entre les immeubles en moins), invincible et ça ne le rend pas crédible du tout. Tiens, bardaf, lui aussi a souffert dans sa petite enfance (mais moins que sa frangine). Décidément…

Bref, j’en étais à me demander s’il y avait, dans ce roman, un personnage qui n’avait pas vécu un viol dans sa petite enfance (ouf, il y en avait). Désolée, mais autant de pauvres gosses violés au mètre carré, ça frôle l’exagération. Une concentration pareille, c’est lourd dans un roman (et dans la vraie vie, ce serait atroce).

Une fois de plus, je suis passée à côté d’un thriller que toute la blogo a saluée, que tous mes copinautes de Babelio ou de blogs ont encensés, parlant de la maîtrise de l’auteur, alors que c’est son premier roman et moi, ben non…

C’est ennuyeux, à la fin, de passer à côté de ce que les autres apprécient et mettent en avant. Ça m’arrive aussi avec des films dont la planète entière a hurlé au génie, au film magnifique (Lalaland, par exemple) et quand je suis devant, je me demande pourquoi ça bloque, qu’est-ce que les autres ont ressenti et que je ne ressens pas, qu’est-ce que je ne vois pas et qu’eux ont vu ?

Tant pis pour moi, tant mieux pour les autres. Ce ne devait pas être le bon jour pour lire ce roman, ou alors, il n’était pas fait pour moi. Je ne vais pas en faire une maladie et passer à une autre lecture, ce n’est pas ce qui manque chez moi.

Comme quoi, je suis de temps à contre-courant des chroniques et des ressentis de la blogo. Cherchez pas docteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enrika 2019-08-10T18:39:53+02:00
Diamant

Un roman percutant! Honnêtement je ne pensais pas autant réagir face à ce livre (car je ne connaissais pas l'auteur et je l'avais loué par hasard). Ce thriller psychologique est très bien ficelé et nous faire vivre maintes émotions. Plusieurs sujets tabous sont illustré au cours du roman. Sans parler des personnages qui ont tous une parcelle d'ombre qui sommeille en eux, qui seront peu à peu dévoilé au grand jour.

Ce qui m'a le plus étonné dans ce livre, ce ne fut pas tant le sujet du viol, mais la manière dont il était abordé. Certaines scènes étaient très explicites, nous déstabilisait et allait même jusqu'à créer un malaise en nous, comme si nous étions physiquement présent lors de la scène. L'auteur a très bien su aborder le sujet de la pédophilie et du viol en général.

Je ne suis vraiment pas habitué de lire des romans aussi sombre, mais celui-là est vraiment venu me chercher et m'a beaucoup touché. Dire qu'il s'agit du premier tome de l'auteur ; je le félicite pour son entrée remarqué et j'attends avec impatience ses prochaines œuvres!

Afficher en entier

Dates de sortie

L'Empathie

  • France : 2019-01-17 (Français)
  • Canada : 2019-03-20 (Français)

Activité récente

RUCHON le place en liste or
2019-11-01T23:49:41+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 62
Commentaires 20
Extraits 2
Evaluations 29
Note globale 8.18 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode