Livres
472 297
Membres
444 354

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Empire Brisé, Tome 1 : Le prince écorché



Description ajoutée par Gkone 2012-02-02T13:09:38+01:00

Résumé

À neuf ans, il aidait des bandits à s’échapper du château familial. À treize ans, il est à la tête d’une bande de hors-la-loi assoiffés de sang. Ce qu’il a prévu pour ses quinze ans ? Être roi, tout simplement. Mais de retour à la cour paternelle, c’est la traîtrise qui attend l’immoral et charmant Jorg Ancrath, celui qui ne craint ni les morts ni les vivants. Dans ce monde de cauchemar où règnent chaos et violence, un jeune homme, même animé d’une volonté aussi farouche, peut-il venir à bout d’ennemis dotés d’incommensurables pouvoirs ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 503 lecteurs

Extrait

Ce sont elles qui m'ont enseigné le jeu. Elles m'ont permis de comprendre ce que tous ces messieurs sinistres et sérieux qui ont combattu pendant la Guerre des Cent n'ont pas encore assimilé. Vous ne pouvez remporter le jeu que si vous comprenez que c'en est un. Prenez un joueur d'échec, dites-lui que chaque pion est un de ses amis. Incitez-le à penser que les deux fous sont sacrés. A se souvenir des jours heureux passés à l'ombre de ses tours. A aimer sa reine.

Voyez comme il les perdra tous.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

Avis à tous ceux qui cherchent un bon antihéros : vous êtes ici chez vous ! Dès les premières pages (dès le résumé, en fait), on est absolument sûrs d'une chose : Jorg est un connard de première. C'est un menteur, arrogant, ambitieux, meurtrier, violeur et mangeur de cœur (oui oui)... Et pourtant, comme il nous le dit si bien : "Il y a du sang sur ces mains, mais je n’ai pas l’impression d’avoir péché". Parce qu'il a malgré tout une intelligence incroyable, un passé ignoble, et une philosophie qui se tient. Alors non, ça n'excuse pas ses erreurs, et ça ne devrait pas nous faire l'apprécier mais... le style de l'auteur est tellement particulier, tellement entraînant, qu'on ne peut pas détester Jorg et que sa colère devient la nôtre, tout comme son refus de ressentir la peur, d'être manipulé ou encore de courber l'échine. Ne pas être du bon côté de la barrière, pour une fois, incarner la folie et la cruauté plutôt que les valeurs des héros traditionnels... ça change, c'est sûr. Et malgré tout, on a envie que Jorg s'en sorte, même si on compatit totalement avec la haine que les autres personnages lui vouent.

Ce roman est plein de colère, de sang, de boue, d'horreurs, mais il est étrangement addictif et fascinant. Le héros prend la vie avec une telle simplicité qu'on ressent, nous lecteurs, encore plus le poids de nos principes et de nos valeurs... dont Jorg est totalement dépourvu. Au final, le Prince Fou parvient à nous entraîner avec lui dans sa crasse, et on n'a qu'une seule envie... en redemander !

Afficher en entier
Or

Le ton est donné dès les premières phrases, et l'on comprend clairement que l'on a affaire ici à un univers sombre. Pas de doute.

Les 100 premières pages se sont révélées difficiles. J'avais du mal à m'immerger dans l'histoire et à accrocher pleinement pour plusieurs raisons : la 1 ère concerne le style d'écriture. Je me suis demandée si c'était un problème de traduction ou si cela venait de l'auteur et il s'avère que cela proviendrait de la traduction. L'écriture m'a donc un peu échappée au départ, avec en outre des répétitions produisant un effet bizarre sur la lecture. Bref, ça clochait. Mais passé ces 100 premières pages, l'univers s'est enfin dévoilé et je peux dire que j'ai adhéré à l'ensemble. On fait également davantage connaissance avec le personnage principal, Jorg. (Un petit détail qui a déjà été souligné : je n'ai pas saisi l'intérêt d'avoir représenté sur la couverture un jeune homme plutôt mûr, alors que Jorg n'a que 13 ans. Mais bon... )

Jorg présente un penchant indéniable pour le meurtre. Il a des espèces de "pulsions" meurtrières, toutefois, elles sont en réalité bien plus complexes et ont une origine riche de sens : un traumatisme de son enfance et Spoiler(cliquez pour révéler)une manipulation mentale par autrui. Il ressort de ce traumatisme, une part de culpabilité ainsi qu'un lien étroit de Jorg avec la peur.

Je ne chercherai pas à l'excuser mais l'on peut observer qu'il a des actions ou un comportement qui sont le fruit d'un passé violent. Son père a vendu sa femme en guise de meurtre. J'imagine par là qu'il a dû mal avec la notion "d'amour" entre un homme et une femme. Ses attitudes avec les filles ne sont pas toujours honorables, il renvoie l'impression de ne pas savoir ce que c'est que d'aimer, de ne pas bien savoir comment fonctionne une relation, si bien qu'il peut tout à la fois se montrer joliment attiré par le sexe opposé et en même temps, se montrer odieux.

Jorg est ferme pour un individu de 13 ans. Il a du charisme, il sait guider des hommes et les mener. C'est un garçon intelligent. Il est capable d'avoir des réflexions et des pensées profondes, et parfois des dialogues teintées d'humour noir.

J'ai trouvé la fin de ce tome plutôt bonne. En ce sens, qu'elle cloue le bec : Jorg, après recul, s'assume, lui et ses actes. Il montre alors une aptitude à l'introspection dans le dernier chapitre.

C'est un personnage que j'ai finalement apprécié. Il est ambigu intérieurement parlant, emprunt d'une noirceur qui est loin d'être superficielle. Non, ce n'est pas un gentil, mais comme il l'a dit :

"Je suis ainsi fait, et si vous voulez des excuses, venez les chercher. "

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Violence, meurtres, souffrance et désirs. Voilà pour moi ce que ce premier tome m'a évoqué à la fin de sa lecture. Dans un premier temps on a du mal à se situer. Univers moyenâgeux : mais d'où viennent toutes ses références ? Monde post apocalyptique : d'où vient leur magie ? Univers fantastique : un monde parallèle sombre où l'on suit l'histoire d'un garçon (10 ou 14 ans) qui veut se venger, bataillant aussi bien physiquement que psychologiquement.

Impatiente de lire la suite

Afficher en entier
Or

Après plusieurs mois d'attentes j'ai enfin pu m'attaquer à L'Empire brisé que j'ai beaucoup apprécié. J'ai aimé l'univers, les personnages. Je suis impatiente de me mettre à lire la suite.

Afficher en entier
Or

Violent et sombre ce roman emporte le lecteur dès les premières pages. Le héros, bien que n'étant encore qu'un jeune garçon, est impitoyable dans cet univers où règne le plus fort. On met un moment à être sûr mais l'univers se place dans un futur post-apocalypse où l'homme est renvoyé au moyen-âge. Un excellent livre dont on est impatient de lire la suite

Afficher en entier
Lu aussi

La lecture a été un peu poussive. J'ai eu du mal avec le début: le héros semble surcompétent: il dirige une bande de bandit à 12 ans, "parle 6 langues et en comprend 6 autres", triomphe d'adversaires plus forts et plus nombreux que lui (trop) facilement. C'est seulement vers les 100 dernières pages qu'il "trébuche" et que l'histoire devient plus intéressante. La fin du livre a réussi à suciter de l'intérêt et donner envie de découvrir la suite de l'histoire.

Afficher en entier
Argent

J'ai bien aimé ce premier tome, à voir le prochain.

Afficher en entier
Argent

Un univers très sombre, encore plus que je ne me l'imaginais avant de commencer le roman. Mais très prenant, on suit Jorg dans sa quête et sa revanche. Et sa quête de pouvoir est loin d'être à son paroxysme à l'issue de ce premier tome ! A suivre donc dans le tome 2, voir comment il va se sortir de tous les complots qui l'entourent.

Afficher en entier
Argent

Un contre-pied bienvenue dans l'univers de la Fantasy avec un anti-héro en guise de personnage principal.

J'ai bien aimé ce changement par rapport aux standards du genre, et l'univers sombre qui l'accompagne font que j'ai vraiment apprécié ce premier tome.

Avec quelques surprises et indices qui intriguent et donnent envie de lire la suite.

Afficher en entier
Bronze

Difficile d'expliquer mon ressenti face à ce livre...

J'ai une impression d’inachevé en terminant ce premier tome. Comme si je n’avais pas compris les tenants et les aboutissants de ce roman fantasy. Loin de moi l’idée de ne pas avoir apprécié l’histoire mais je n’arrive pas à entrevoir la trame principale. Le fil conducteur qui nous pousse à poursuivre la lecture.

Pour ma part, j'ai particulière aimé la construction psychologique du protagoniste, Jorg, qui est à contre pied de ceux que l'on rencontre habituellement. Anti-héro par excellence, on l'aime ou on le déteste mais il ne nous laisse pas indifférent ça c'est sûr. Il est dérangeant, légèrement sociopathe et de ce fait, il est impossible de s'attacher à lui. Ses actes en eux-même nous font hérisser le poil mais d'un autre côté, je me dis que c'est en total accord avec son passé et la façon dont l'auteur veux qu'il soit.

En revanche, il y a peu d’effort fourni pour nous présenter les autres personnages, du coup on se sent un peu perdu parfois. Ainsi, malgré la multitude de morts, je n'ai rien ressenti pour eux.

Le livre est très lent avec beaucoup de longueurs - ce qui ne me dérange pas la plupart du temps - mais ici je ne sais pas pourquoi mais j'ai eu beaucoup de mal à m'immerger complètement dans le récit.

La seconde partie est plus accrocheuse car on commence à apercevoir les fils tissés par l’auteur pour faire évoluer Jorg. Il passe de petit merdeux à homme voulant réunir l’empire et y régner de toute sa puissance. La magie s’en mêle et ce que l’on croit être est peut-être tout autre chose. En même temps, la première partie n’est pas tout à fait claire et certains éléments manquaient à ma compréhension afin de garder un certain suspens sur ce qui se jouait réellement.

Et puis, peu à peu on découvre que la construction de l’univers ne se situe pas dans une époque médiévale comme le laisse suggérer les armures et les habitations mais bien dans un futur où nous sommes les vestiges du passé. J’ai trouvé ça super bien pensé et assez original en soi. Découvrir ces petites choses du quotidien que Jorg et ses comparses ne connaissent que très peu sinon comme des objets plus mystérieux les uns que les autres.

Bref, ce premier tome ne m'a pas emballée plus que ça et depuis, j'ai malheureusement abandonné la série en plein milieu du tome 2. Que voulez vous, je m'ennuyais alors je suis passée à autre chose.

https://melimelobooks.blogspot.com/2018/10/lempire-brise-1-le-prince-ecorche-mark.html

Afficher en entier
Or

Un premier tome qui ne plaira pas à tous le monde, du à son univers sombre. Heureusement, je fait partie de ceux qui ont adoré malgré le fait que j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire.

Afficher en entier
Argent

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

--- Avec un temps de retard ---

La saga de L’empire brisé prend la poussière dans ma bibliothèque depuis… pfioou une éternité ! En fait, depuis la parution du premier volet, en 2012. Et là, j’ai honte…

Heureusement, Le prince écorché me faisait toujours autant envie qu’au moment de son achat et ce, en dépit des avis négatifs que j’ai pu voir sur la toile. J’ai donc fini par le sortir. Et je ne suis pas déçue !

--- Une lecture déstabilisante ---

Difficile de choisir entre les adjectifs « dur », « sanglant » et « cruel » pour vous décrire ce récit, car il est tout ça à la fois. Mais au-delà de cette ambiance sombre que j’affectionne et qui est ici poussée à l’extrême, je dois vous avertir : le texte n’est pas fluide. Comment le pourrait-il ? Il nous plonge dans les pensées d’un enfant perverti par le sang et la mort. Un enfant qui, pour devenir adulte, a pris comme modèle des mercenaires dont le sadisme dépasse l’entendement.

Avec le recul, je m’aperçois que j’ai mis du temps à arriver au bout de ce premier tome, non pas parce que je ne l’appréciais pas, mais parce que j’avais l’impression que chaque mot avait un sens caché, que chaque phrase révélait un secret.

--- La haine en étendard ---

Les personnages du Prince écorché m’ont fait horreur. Pourtant, ils sonnent juste. Ici, les vrais héros n’existent pas. Il ne reste que des hommes qui peuvent se montrer bons et mauvais selon leur humeur. Les personnages de cette trilogie sont donc capables de sauver un village et, la minute suivante, d’en condamner un autre, si cela sert leurs intérêts.

Par conséquent, Jorg, le protagoniste central, n’est pas un exemple à suivre. Il pille, viole et tue sans états d’âme. Pourquoi ? Parce que dans son monde, c’est la loi du plus fort. Pour être au-dessus des autres, il faut ruser. Or, Jorg excelle dans ce domaine !

Mais avant de devenir cet adolescent barbare, il n’était qu’un petit garçon que l’on entrevoit parfois derrière sa carapace. J’ai d’ailleurs aimé découvrir son passé au moyen de flashbacks. Avant d’être bourreau, il a lui aussi été victime. Malgré le dégoût que nous inspirent ses actes, on ne peut s’empêcher de le comprendre. C’est comme un cercle sans fin ; la haine engendre la haine qui engendre la haine… Et ça ne s’arrêtera que lorsqu’il ne restera plus qu’un seul vainqueur. Ça vous donne une petite idée du genre de batailles menées dans L’empire brisé, non ?

--- Un soupçon de magie ---

Outre les combats épiques pour gagner le pouvoir, Le prince écorché contient sa part de magie. Je préfère ne pas vous en dire plus, afin de vous laisser la surprise, mais j’ai adoré me confronter, en même temps que Jorg, à des puissances qui le dépassent. Ne vous attendez donc pas à des dragons ou des elfes, ce sont ici des créatures tout droit sorties de l’imagination – assez tordue, il faut le dire – de Mark Lawrence.

--- Âmes sensibles s’abstenir ! ---

Il est clair que ce roman n’est pas à mettre dans toutes les mains. Ainsi, si vous avez un peu de mal avec les comportements les plus vils qui soient, je vous conseille de passer votre chemin. En revanche, si vous êtes un grand amateur de dark fantasy, L’empire brisé pourrait vous plaire.

Toutefois, je préfère vous prévenir : entrer dans cette histoire n’est pas facile. Ce livre est comme une montagne que l’on peine à gravir ; une fois que vous avez grimpé le premier versant, vous n’avez qu’une seule envie, celle de poursuivre. Mais encore faut-il arriver jusque-là…

Afficher en entier

Dates de sortie

L'Empire Brisé, Tome 1 : Le prince écorché

  • France : 2012-06-22 (Français)
  • France : 2015-06-19 - Poche (Français)
  • USA : 2011-08-02 (English)

Activité récente

Dmon l'ajoute dans sa biblio or
2019-09-17T12:54:10+02:00
Snake le place en liste or
2019-07-21T15:53:40+02:00

Titres alternatifs

  • Prince of Thorns (The Broken Empire #1) - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 503
Commentaires 82
Extraits 31
Evaluations 131
Note globale 7.61 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode