Livres
495 456
Membres
494 529

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Sand35 2020-03-26T23:54:24+01:00
Diamant

Quelle lecture enlevante et angoissante! Les faits sont lourds et dérangeants mais le style de l'écriture est sublime, l'autrice nous emporte dans son enquête intime et personnel tout doucement. Pour moi, ce livre est un 10/10 en tout point malgré la dureté et l'abomination des événements. Je le recommande à tous...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Katheriina 2020-03-14T18:38:38+01:00
Or

À la fois investigation, témoignage, roman, récit autobiographique et thriller juridique, ce livre raconte la vie de deux personnes :

► L'auteure, Alexendria Marzano-Lesnevich, farouche opposante à la peine de mort

► Ricky Langley, pédophile et meurtrier condamné à mort

Deux histoires parallèles qui vont pourtant se croiser quand l'auteure, encore étudiante en droit, ressent le besoin de se plonger corps et âme dans cette enquête dans l’espoir de trouver des réponses sur les raisons profondes qui ont conduit Ricky Langley à ce crime épouvantable.

Et en s'immergeant dans son passé, sa vie, elle espère également trouver des raisons aux traumatismes qui la rongent depuis son enfance, mieux comprendre son passé et peut-être aussi en faire le deuil.

Une lecture addictive, poignante, entre témoignage intime et enquête policière.

Un récit ambitieux et parfaitement maîtrisé.

Un témoignage magnifique, douloureux et absolument nécessaire qui nous montre que malgré l'horreur, les blessures et les secrets, on peut toujours se relever.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chrystelle1104 2020-02-28T12:34:26+01:00
Pas apprécié

quel ennui !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marggaux 2020-01-22T21:07:44+01:00
Or

? L’empreinte, Alexandria MARZANO-LESNEVICH

? Éditions 10-18

? 455 pages

? Thriller-Témoignage-Documentaire

☕️ Ce roman est atypique dans sa construction et dans son fond. L’auteur a recueilli des témoignages, des images d’archives etc... et a tenté de donner sens aux retranscriptions d’une enquête judiciaire. C’est extrêmement bien fait.

On est avec Alexandria, l’auteur : étudiante en droit à Harvard, qui décide d’effectuer un stage dans un cabinet spécialisé dans La Défense des condamnés à mort en Louisiane. Lors de ce stage elle visionne la vidéo des aveux d’un tueur d’enfant.

☕️ L’écriture de ce roman se situe à deux niveaux : l’un évoque Ricky, le pédophile-assassin et l’autre la propre histoire d’Alexandria, qui a été violée par son grand père lorsqu’elle était petite fille...

Ricky va être condamné à la peine de mort mais lors de son second procès quelques années plus tard, la mère du petit Jeremy, l’enfant assassiné, témoigne pour Ricky : « Même si j’entends le cri de détresse de mon enfant...j’entends également l’appel à l’aide de Ricky Langley ».

En vertu d’un principe de droit nommé : cause adéquate (qui schématiquement explique que rien n’arrive par hasard et que les faits qui mènent à l’évènement sont le résultat d’un ensemble de circonstances, de rencontres et de décisions ), Alexandria MARZANO-LESNEVICH va tenter le remonter le temps pour retracer les événements afin de tenter de comprendre -et non d’excuser- comment on en est arrivé là...

L’analyse psychiatrique est également hyper intéressante.

☕️ J’ai adoré cette manière atypique de raconter une histoire. Ce roman est bouleversant.

L'avez-vous lu?

Afficher en entier
Diamant

Un livre qui prend aux tripes ! Un livre qui traite d’un sujet encore d’actualité et qui fait encore débat : la peine de mort.

Alexandria, jeune étudiante en droit est une opposante à la peine de mort jusqu’au jour où elle va devoir s’occuper de l’affaire Rick Langley, jeune homme condamné pour les meurtres et viols de nombreux enfants. Après des confessions effroyables de celui-ci, pour elle, cela ne fait aucun doute ; cet homme doit être exécuté.

Un livre d’une force et d’une justesse époustouflante qui nous fait passer par les pires émotions possibles : la tristesse, le dégoût la colère… « C’est un récit au croisement du thriller, de l’autobiographie et du journalisme d’investigation. »

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jenna95 2019-06-07T21:19:25+02:00
Bronze

Je ressors de cette lecture plutôt mitigée.

D'abord, parce que c'est un livre très intéressant : un mélange improbable entre autobiographie, réflexions et compte rendu d'un fait divers. Contrairement à ce que nous promet, pas vraiment de thriller ici : pas de suspense, mais une analyse d'un fait divers retranscrite sous forme de récit. Pas de mise en scène, ou d'épisodes romancés, tout est réaliste.

Ce sont des notions assez graves qui sont abordées ici, et deux histoires s'entrecroisent : celle de Ricky, tueur et pédophile condamné à mort, puis à perpétuité, et celle d'Alexandra, qui s'intéresse à son histoire, et qui fait part de ses traumatises passés.

Une forme plutôt originale, avec des réflexions bien menées sur la peine de mort et la pédophilie, des réflexions emplies d'intelligence, surtout au vu du sujet. C'est même étonnant, malgré ce qu'elle a vécu, elle arrive à prendre de la distance et analyser ses sentiments comme elle le fait, et les faits : elle ne diabolise pas Ricky (alors que cela aurait été si simple de le faire, la pédophilie étant un des sujets les plus tabous).

On nous dépeint un personnage finalement assez ambivalent qu'il est difficile à cerner : et elle le dit très bien, rien n'est jamais simple, et une personne n'est pas exclusivement quelque chose. Ricky peut nous pousser à nous poser des questions sur cette affaire : était-il psychotique, comme a essayé de le faire croire la défense ? Ou bien était-il tout simplement malade. Qu'est-ce qui fait de lui un "monstre", et si la mère de la victime accepte la situation, ne devrions-nous pas faire la même chose ? Ce livre - partant d'un fait réel - nous pousse à la réflexion et nous pose les questions qu'on ne se serait pas posés autrement. Pour cela, je trouve que c'est une lecture passionnante, et très enrichissante. Même si ce que j'ai préféré, c'est la façon dont l'auteur se livre elle-même progressivement au fil des pages : ce qu'elle a vécu avec son grand-père, et ce qu'elle fait pour se reconstruire, c'est raconté au compte-goutte avec brio. Et forcément, le parallèle entre le grand-père et le tueur était très intelligent et donne davantage de poids à ce roman.

Néanmoins, on reprochera les grosses longueurs de ce récit. Beaucoup de faits qui reviennent, beaucoup de répétitions et beaucoup de passages peut-être inutiles qui pourraient pousser à lire en diagonale (et ce n'est pas vraiment la chose à faire puisqu'on passe de Ricky à Alexandra sans forcément de transition, on peut facilement s'y perdre). Passé plusieurs centaines de pages, cela devient franchement ennuyeux, et on n'apprend pas grand-chose de plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par softyfristy 2019-05-22T22:17:09+02:00
Lu aussi

Un livre surprenant où deux histoires s'entrecroisent, je ne sais que penser de ce roman, il ne laisse pas indifférent, évoquant la pédophilie, la peine de mort, l'empreinte du passé, le crime.Jusqu'à la dernière page, je me suis demandée, faits réels ou fiction, c'était troublant. Petit bémol la troisième partie , trop de longueur mais peut-être était-ce nécessaire pour rendre l'histoire pesante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-03-29T11:43:47+01:00
Argent

Lorsque j’apprends qu’un enfant a été victime d’un pédophile ou d’un meurtrier (ou les deux combinés), mon sentiment premier est de lui souhaiter la prison à vie et je ne dois pas être la seule…

Mais que se passe-t-il lorsqu’on enquête sur ce crime horrible et que l’on découvre que la vie n’a jamais fait de cadeau à ce meurtrier de la pire espèce ?

Non pas une vie à faire pleurer dans les chaumières, je ne suis pas son avocate de la défense !

Si ces faits ne lui accordent pas l’indulgence du jury et le pardon de la société, ils tendent tout de même à nous dresser un autre portrait de l’assassin… Notre jugement changera-t-il ou pas ? Lui accorderons-nous le fait qu’il n’est pas tout à fait responsable de cette vie qu’il a cueillie de manière abjecte ?

Non, je ne vous demande de me répondre en 3h, je vous donne juste le fond de ma pensée et le fait que l’enquête de l’auteure et avocate (Alexandria Marzano-Lesnevich) m’a poussé à cette réflexion parce que j’ai découvert la vie de merde qu’à eu Ricky Langley. Même si je ne l’excuse pas.

Voilà un roman qui n’est pas facile à lire car on est face à un crime horrible, celui d’un enfant. Doublé d’une possibilité d’abus sexuel sur l’enfant, sans que l’on sache à 100% si ce fut avant ou après son assassinat ou si abus il y a eu par le meurtrier.

L’auteure a fait un véritable travail de fourmi, de forçat, pour arriver à nous livrer un récit expurgé du superflu mais en faisant des parallèles avec sa propre vie et des abus dont elle fut la victime.

Bizarrement, j’ai ressenti plus d’empathie pour Ricky Langley que pour le grand-père de l’auteure car Ricky savait qu’il était malade, il a tenté plusieurs fois de se faire soigner, interner, a demandé qu’on ne le libère jamais, là où le grand-père n’a eu aucun remords d’avoir eu des rapports avec deux de ses petites filles. Comme quoi le monstre n’est pas toujours celui que l’on croit…

Ce roman est comme "De sang-froid" de Truman Capote : une enquête sur une affaire criminelle, le tout raconté de manière romancée car l’auteure a dû imaginer des dialogues ou des situations, n’ayant pas accès aux pensées des gens.

Et heureusement que le tout est romancé car la lectures des kilos de dossiers et des kilomètres de blablas judiciaire auraient été indigeste et c’est Alexandria Marzano-Lesnevich qui les a bouffé pour nous les régurgiter expurgés des choses inutiles.

C’est assez subtil, mais malgré le crime commis, l’auteure n’est pas pour la peine de mort, elle est même contre, même si son jugement évoluera au fil des pages en voyant son grand-père dans Ricky, c’est aussi un roman qui parle de rédemption et d’une chose qui devrait être impossible : la mère de l’enfant assassinée qui ne souhaite pas que le meurtrier de son fils soit exécuté.

C’est puissant, une sorte de vague qui t’emporte et qui te ramène ensuite sur la plage, sans que tu saches vraiment comment tu t’appelles et il m’a fallu plusieurs jours pour pondre une chronique tant j’avais été tourmentée par ma lecture et que mes questions sans réponses m’avaient tourneboulées.

On a beau avoir une opinion précise sur la peine de mort, elle peut changer si l’on est touché de plein fouet par une affaire ou si on fait un parallèle avec ses propres souffrances, comme c’est le cas ici pour l’auteure qui a dû vivre avec ça puisque ses parents avaient mis une chape de plomb sur les agissements de son grand-père, comme si ceux-ci n’avaient pas existé.

Un roman puissant, fort, émouvant, dérangeant, angoissant et des certitudes qui ont tendance à chavirer, à être mise à mal une fois que l’on suit le récit de la vie merdique qui fut celle de Ricky. Au moment où j’écris cette chronique, je n’ai toujours pas trancher et je pense que je n’y arriverai jamais.

Un putain de roman qui mêle un crime réel à la vie de l’auteure qui, tout en cherchant à éclairer cette affaire, a cherché des réponses à ses questions et nous a livré son récit avec passion, mettant à nu ses fêlures, sa fragilité et son impossibilité à vivre en couple, du moins, avec certaines personnes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sentikelt 2019-03-05T17:37:25+01:00
Diamant

C’est un roman inclassable. L’auteur se fonde sur le procès d’un pédophile pour écrire son autobiographie. On a donc entre les mains un récit bien documenté, mais aussi un polar juridique et une autobiographie émouvante: 3 genres que j’affectionne particulièrement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armony22 2019-02-21T17:16:02+01:00
Diamant

L'empreinte est un livre atypique, entre roman, témoignage et documentaire, autobiographie et thriller juridique. Si vous pensez que ce mélange des genres est barbant, détrompez-vous. L'auteure nous accroche dès les premières pages avec son incontestable talent de conteuse et rend le récit tout à fait passionnant.

Deux récits vont s'entremêler, la vie et les différents procès de Ricky Langley, un tueur pédophile, et l'enfance et la vie de l'auteure. Deux histoires totalement différentes mais qui se ressemblent quelque part. Elles ont comme point commun le poids des secrets de famille, du silence et des impacts que cela a sur la vie future.

Ce livre est dur de par les thèmes abordés tout d'abord, la pédophilie, l'inceste, la peine de mort. Mais également parce qu'il nous pousse au questionnement et à analyser les faits.

Le récit est violent et bouleversant. Le ton est froid, analytique mais plein de pudeur. C'est concis et maîtrisé.

Je salue le colossal travail de recherches de l'auteure et la façon dont elle les a utilisées pour raconter son histoire. Comme une sorte de remède, de thérapie à sa propre histoire. Un besoin viscéral de comprendre pour exorciser ses propres démons.

Cette lecture a été douloureuse pour moi pour des raisons personnelles. Elle m'a profondément touchée et remuée comme rarement un livre ne l'a fait. J'ai éprouvé plein d'émotions différentes, contradictoires parfois, que ça soit pour Alexandria ou pour Ricky. Le moins que l'on puisse dire c'est que ce livre ne vous laissera pas indifférent.

Ce livre nous démontre que le passé influe toujours dans nos vies et les que traumatismes enfouis remontent tôt ou tard à la surface avec parfois des conséquences dévastatrices.

Un récit dur, bouleversant, déchirant, qui vous travaillera même une fois le livre refermé. Un récit qui laisse une empreinte indélébile. Un livre que je ne peux que vous recommander.

Merci à #NetGalleyFrance et Sonatine pour cette excellente lecture.

https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode