Livres
464 034
Membres
424 104

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Enfant



Description ajoutée par Oo_Emmanuelle_oO 2015-05-20T20:43:37+02:00

Résumé

L'enfant, Jacques Vingtras, c'est Jules Vallès. Un gamin vêtu en charbonnier quant il n'est pas attifé de redingotes et de chapeaux vertigineux. J'ai l'air d'un poêle, dit-il, les étrangers me saluent, les savants me regardent .

Sauter, courir, se battre... tous les jeux de son âge lui sont interdits. Les corrections, non ! Pincé, balafré, tamponné, bourré, souffleté, frotté, cardé et tanné , il est le tambour sur lequel sa mère bat les rra et les fla ...

Un enfant dont les malheurs défraient la chronique mais un gosse qui a une imagination de feu. Tour à tour cocasses ou poignants, souvenirs, rites et manies, épisodes dérisoires ou sordides d'une famille délirante composent un récit qui prête à rire, enchante et émeut.

Afficher en entier

Classement en biblio - 386 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-01T18:53:33+01:00

Je puis penser, causer avec moi, ce sont mes seuls moments de grand silence. Je ne suis pas distrait par le bruit de la foule où ma timidité m'isole.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Vallès raconte l'enfance du petit Jacques, fils d'un instituteur et d'une marâtre . Jacques, c'est Jules... Jules c'est l'auteur mais pourtant valles dit ne pas avoir réalisé une autobiographie...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Em-6 2019-06-25T10:46:54+02:00
Lu aussi

Livre lu pour mes épreuves de français du BAC mais j'avais beaucoup aimé cette histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melenda 2019-05-09T09:59:29+02:00
Bronze

Ce livre réaliste est rangé parmi les "romans autobiographiques", ce n'est donc pas exactement une autobiographie, car elle est romancée et c'est cette part de fiction qui prend le dessus. Le but n'est aucunement pour Jules Vallès de raconter sa propre vie, mais de raconter la vie d'un enfant, et de préparer le troisième texte de la trilogie, L'Insurgé.

L'Enfant ne s'en lit pas moins de façon indépendante : premier tome, il ne pose aucune difficulté quant à des personnages qui pourraient être inconnus ou une intrigue qui pourrait être en cours ; mais la fin se suffit également à elle-même et ne laisse pas l'impression que l'histoire n'est pas finie.

L'ouvrage est d'une grande finesse psychologique, au point de pouvoir être dérangeante, et je ne suis pas sûre de le conseiller à des enfants. Beaucoup d'élèves de lycée, même, ne me paraissent pas toujours avoir assez d'expérience : car si lire un roman représente le partage d'une expérience au lecteur, il faut parfois connaître un peu de contexte pour pouvoir en profiter. Or, si le vocabulaire ou le contexte historique ne posent guère de difficulté (une fois, on cite une bataille, et il y a plusieurs morceaux de latin glissés au milieu mais la musicalité est plus importante que le sens et ne pas comprendre ne gêne pas ; au surplus, l'édition scolaire chez Larousse, dans Les Petits Classiques, a un excellent système de notes), le cadre de l'histoire peut être moins facile à concevoir : c'est l'histoire d'un enfant battu, et ce n'est jamais facile à découvrir. D'autant plus que L'Enfant ne se justifie pas, n'explique pas, et sa finesse psychologique peut alors être trop subtile et parfois dérangeante. Oui, il est malsain qu'un enfant battu soit persuadé d'être battu pour son propre bien, mais cela peut arriver, et parents et enfants peuvent tout à fait s'aimer, même dans ce contexte. En ce sens, la subtilité du livre peut créer une barrière pour les lecteurs les moins préparés, là où un autre ouvrage, plus rentre-dedans (comme La Maladroite d'Alexandre Seurat, mais qui est encore plus dur psychologiquement) donnera une plus claire conscience des enjeux généraux de l'enfance battue, qui ne sont qu'un des aspects du livre L'Enfant.

L'Enfant parle bien d'abord d'un enfant battu, mais il nuance le propos, éclaire des amitiés, des remords, et ouvre une perspective d'autant plus large que le narrateur lui-même considère ce milieu familial violent comme relativement normal pendant assez longtemps, et s'intéresse également à des sujets comme la valeur du travail et l'utilité de l'éducation (en particulier l'éducation au collège avec latin et grec).

C'est donc un livre intéressant, abordant plusieurs sujets et invitant à la réflexion, et qui délaisse la puissance pour la subtilité et une ironie narrative tantôt douloureuse, tantôt drôle (oui, c'est aussi un livre où l'on rit, certains personnages sont proprement tournés en ridicule, comme les professeurs de lettre prétendant que les grecs anciens n'étaient pas mathématiciens).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rayonnante 2018-11-09T09:29:38+01:00
Lu aussi

Texte très dur mais non sans intérêt puisqu'il suscite de nombreuses interrogations à propos de la relation parents/enfants ainsi que sur le genre autobiographique et la mémoire.

C'est en effet, le récit de la vie d'un enfant fait par un homme adulte avec son regard mâture et plus analytique, même si l'identité auteur/narrateur/personnage n'est pas totalement avérée.

Ce n'est pas très joyeux puisque l'enfant est maltraité et privé de tout plaisir ou presque mais on suit sa croissance et avec elle, la relation avec ses parents qui évoluent.

Ce livre est donc intéressant et ce d'autant plus que je connais les premiers lieux de l'enfance du personnage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ocenamo3 2018-06-23T19:49:24+02:00
Lu aussi

Alors, pour commencer, je l'ai lu dans un cadre scolaire. De ce fait, d'être obliger à le lire m'a plutôt perturbé, cela reste tout de même rare comme impression car j'avais par exemple adoré lire Bel-ami de Maupassant. Le nombres de pages m'a mis à distance du livre, sachant que se fut une période où la littérature et moi se côtoyons seulement. Mais le pire resta un chapitre de plus de 60 pages, que j'ai du lire de force, et qui m'a au final arrêté. Je n'ai lu donc qu'environ 65 pages, et cela est dommage. Je le relierai (ou pas) dans peut-être 10 ans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CharlotteEaulnes 2018-02-19T19:38:38+01:00
Lu aussi

Lu pour l'école. Un livre réaliste et bien écrit, mais pas forcément très édifiant...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miss-Charley 2018-01-24T21:27:23+01:00
Lu aussi

Au final j'ai pas mal apprecié ce roman. Cependant il m'a fallut du temps pour m'y faire. Pour me faire à ce manques d'action et à ce trop plein d'événements maussades. Mais j'ai tenu le bon bout et plusieurs passages me tenaient captivée, je me suis attachée à ce petit Jacques Vingtras. Je ressentait réellement de l'énervement face aux intarrissable restrictions de sa mère. Et encore plus quand je constatais que Jacques trouvait du courage en sa mère et la remerciait de ne lui avoir accordé que des coups plutôt que des bisous. Et puis ce livre m'a beaucoup appris de l'histoire, de l'époque de nos grand-parents maintenant, de tout le vocabulaire qu'ils employaient. Donc même si j'aurai peut être d'autant plus aimé que ce livre soit plus court, je ne regrette pas sa lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alexiali 2017-10-12T15:50:19+02:00
Bronze

Un livre qui ne m'a paru interessant qu'apres son etude en cours...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chrichrilecture 2017-10-04T04:35:54+02:00
Argent

Bien

J'ai bien aimé cette autobiographie, certains passages sont un peut long, mais c'était la vie d'avant. Un livre que certains parents devraient lire avec leurs enfants cela leur ferait prendre conscience de beaucoup de choses Peut être que pour l'enfant la vie était dur, mais au moins il avait une éducation et du respect car a l'heure actuelle on se demande s'il y en a encore.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jeannon 2017-08-10T18:07:44+02:00
Lu aussi

Un livre bouleversant que j'ai du lire pour les cours de français.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par emilie35 2016-12-30T18:30:30+01:00
Argent

Un agréable souvenir du lycée. Je le recommande !

Afficher en entier

Date de sortie

L'Enfant

  • France : 2012-08-29 - Poche (Français)

Activité récente

lord l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-23T20:44:43+01:00

Les chiffres

Lecteurs 386
Commentaires 52
Extraits 16
Evaluations 88
Note globale 6.45 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode