Livres
472 955
Membres
446 294

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Punchina 2016-04-09T01:17:04+02:00

Il s'assit devant le bureau et écrivit trois cartes postales -une à sa mère, une à Ella et une à son grand-papa- pour leur dire qu'il allait bien et qu'il partait en vacances avec son père. Puis il alla dans le couloir et se mit en quête d'un steward à qui il demanda de les poster avant le départ du bateau. Le jeune homme mit les cartes dans sa poches et lui fit un petit salut militaire, et Roddy fut tout fier d'être traité comme un personnage important.

Plus tard, debout sur le pont, il regarda le quai s'éloigner. Il vit des passagers adresser de grands signes à leurs amis restés à terre, agiter des mouchoirs, et il regretta que sa famille ne soit pas là. Et puis brusquement, il se sentit malade. Une violente panique l'assaillit, le submergea tout entier, et il fut parcouru de tremblements. Il avait perdu le contrôle des événements. C'était lui qui avait voulu ce rendez-vous, qui l'avait organisé. Son père avait pris cela comme le signe qu'il voulait retourner vivre avec lui. Il ne pouvait plus revenir en arrière. Et il pressentit obscurément que, désormais, sa vie ne lui appartenait plus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Nora04 2012-10-15T15:09:46+02:00

-Dans une guerre, il n'y a jamais de gagnants. Seulement des gens qui croient avoir gagné.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Pixie-Girl 2015-06-06T16:44:35+02:00

Percevant une présence derrière elle, elle se retourna brusquement. "Bravo, dit une voix familière, je savais que tu finirais par revenir à la raison, ma chérie. Continue comme ça, ne gaspille pas tes dons." Les mots d'Anthony lui parvenaient distinctement, transperçant les murailles qu'elle avait érigées pour se protéger. "Je ne te quitterais jamais." [...] Anthony, je suis rentrée à la maison, et c'est ici que je vais recommencer à vivre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Pixie-Girl 2015-06-06T16:43:37+02:00

C'est le destin qui nous a réunies, toi et moi. Le dernier cadeau du capitaine, nous ne dirons rien a personne! chuchota-t-elle à l'oreille de la petite.

Afficher en entier
Extrait ajouté par claire-obscure 2019-04-09T10:00:23+02:00

"Vous n'avez jamais songé à vous marier ?" s'était-elle enhardie à demander à Selwyn, sachant parfaitement qu'un homme comme lui serait impossible à vivre, avec ses accès de mauvaise humeur, même s'il était séduisant à sa façon, maintenant que les cicatrices sur son visage s'étaient atténuées.

"Qui voudrait de moi ? Je ne peux même pas occuper un emploi. Et pourquoi diable voudrais-je engendrer des enfants, dans ce monde abominable ?

- "Me voilà prévenue, alors", avait-elle répliqué en croisant les bras. Il l'avait regardée d'un air sidéré, et il s'était mis à rire.

- "C'est ce que j'apprécie en vous, cette fougue nordique. Roddy et Ella sont de superbes specimen ; vous pouvez être fière de votre fille. Vous n'êtes pas si vilaine à voir vous-même, si l'on aime les femmes énergiques et coléreuses."

- "Dois-je le prendre comme un compliment, monsieur ?" avait-elle ironisé.

- "Comme vous voudrez, mais ayez l'amabilité de me laisser bouder en paix."

Il leur arrivait souvent de badiner ainsi, échangeant des réparties aigres-douces, et cette forme d'amitié singulière qui était née entre eux produisait parfois un effet troublant, un sentiment de frustration, d'inachevé.

P 291, 292.

Afficher en entier
Extrait ajouté par claire-obscure 2019-04-09T09:32:01+02:00

Frank avait reçu l'autorisation de quitter l'"église St-Rock dans le New-Jersey pour rejoindre la section des aumôniers de toutes confessions qui avaient répondu à l'appel de la mobilisation.

[...]

Ils étaient considérés comme formant un seul groupe et devaient accepter d'apprendre les pratiques et la liturgie des autres religions, et même d'officier à leurs rites au besoin. Il devrait être à même de célébrer le séder pour les juifs, et en retour les rabbins devraient pouvoir réciter réciter le rosaire et entendre les confessions.

L'idée d'être un ministre universel de Dieu, de répondre aux besoins spirituels d'hommes de toutes croyances, était aussi intimidante qu'exaltante.

P 468, 469.

Afficher en entier
Extrait ajouté par claire-obscure 2019-04-09T09:23:47+02:00

Soudain, à sa grande horreur, un soutier surgit devant eux, le visage couvert de suie, de brûlures et de sang, brandissant sa main dont tous les doigts avaient été arrachés. Incapable de parler, il se contentait d'agiter ce moignon.

L'officier le plus proche se rua vers lui pour le repousser. "Pas ici !" vociféra-t-il , mais l'un des passagers s'élança.

"Sommes-nous en danger ?" demanda-t-il au blessé, en se plaçant devant sa femme et son petit garçon pour les protéger de cette vision d'épouvante.

- "En danger ? Foutre oui, brailla l'homme. C'est l'enfer là dessous. Le bateau est en train de couler !"

P. 38

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lena10 2012-09-02T18:49:04+02:00

"Nous ne pourrons jamais quitter le navire, Joe, si nous attendons qu'on nous ouvre, chuchota-t-elle. Je le sais. Tout comme j'ai su que ce paquebot nous porterait malheur dès que j'ai posé les yeux sur lui. Me croiras-tu à présent ? Nous ne pouvons pas rester ici... Si nous voulons rester en vie, nous devons partir immédiatement."

Afficher en entier
Extrait ajouté par jauke 2018-09-13T08:59:47+02:00

La dentelle avait joué un rôle dans son histoire depuis le début. Pour découvrir qui elle était, il avait fallu presque toute vie, une série d'étranges événements entrecroisés comme les fils sur le coussin de la dentellière.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode