Livres
565 057
Membres
617 939

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Énigme de la chambre 622



Description ajoutée par VanessPiouPiou 2020-01-25T09:32:15+01:00

Résumé

Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L’enquête de police n’aboutira jamais.

Des années plus tard, au début de l’été 2018, lorsqu’un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver plongé dans cette affaire.

Que s’est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier?

  

Avec la précision d’un maître horloger suisse, Joël Dicker nous emmène enfin au cœur de sa ville natale au fil de ce roman diabolique et époustouflant, sur fond de triangle amoureux, jeux de pouvoir, coups bas, trahisons et jalousies, dans une Suisse pas si tranquille que ça

Afficher en entier

Classement en biblio - 705 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Anomalire 2020-06-04T18:11:20+02:00

Le succès d'un livre, me répondit-il, ne se quantifie pas au nombre d'exemplaires vendus, mais au bonheur et au plaisir que l'on a pu éprouver à l'éditer.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

L'énigme de la chambre 622.

Une lecture des plus addictive, un suspens permanent et une intrigue passionnante.

Des personnes hautes en couleur, un vrai délice !

Je suis vraiment une grande Fan de Joël Dicker, que je trouve être un auteur talentueux.

Je suis encore imprégnée de ce livre, j'étais vraiment dans l'attente permanente du dénouement qui fut, le temps de quelques pages : 569 tout de même ;-), un plaisir parfait...

Mon second préféré de cet auteur gros coup de cœur ❤️ 2020

Afficher en entier
Diamant

J'ai essayé de me ménager pour ne pas lire ce nouveau roman de Dicker trop vite, je l'avais tant attendu. C'est raté ! Je l'ai dévoré en trois jours, et encore, je me suis efforcée de lire lentement...

J'avais quelques appréhensions en le débutant. Si Dicker m'a conquise grâce à ses trois premiers romans, j'avais malgré tout été quelque peu déçue de son dernier opus, La disparition de Stephanie Mailer. L'intrigue policière était bonne, addictive, mais il manquait ce petit quelque chose de ses premiers romans.

Pour le coup, j'ai été comblée parce que j'ai retrouvé ce petit quelque chose propre à Dicker dans ce nouveau roman.

Dicker nous propulse en plein dans sa terre natale, la Suisse, et le monde de la finance. L'enquête n'est finalement que subsidiaire durant la majeure partie du roman : ce qui est intéressant, au fond, c'est l'histoire qui se noue entre les divers protagonistes.

Encore une fois, l'auteur nous dépeint un nombre assez impressionnant de personnages. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, à aucun moment il n'est possible de se mélanger les pinceaux entre plusieurs d'entre eux : ils sont tous hauts en couleurs, avec des caractères marqués et différents les uns des autres.

Finalement, plus qu'une enquête policière, Dicker peint un immense tableau dans lequel se mêlent des personnes toutes liées les unes aux autres, et toutes soumises aux aléas de la vie mais aussi des non-dits...

Encore une fois, le lecteur peut s'amuser à essayer de répondre à la question, qui cette fois-ci se dédouble : "qui?". Qui est mort dans cette fameuse chambre 622 ? Et qui a tué ? Deux questions centrales, mais qui sont légèrement écartées au profit de cette grande fresque de personnages tous plus intéressants et mystérieux les uns que les autres.

L'écriture de Dicker est toujours aussi addictive. On peut sans conteste lui attribuer le surnom de "maître du page turner". J'ai eu beaucoup de mal à lâcher ma lecture, même si je me suis efforcée de lire lentement, pour savourer chaque ligne (même si, au final, je l'ai dévoré beaucoup trop rapidement..!).

Au fond, je pense qu'il n'y a pas qu'une victime dans ce roman. Spoiler(cliquez pour révéler)Chacun est au final victime d'erreurs commises par d'autres ou de ses propres erreurs. Ou victime collatérale. Malgré tous les défauts que peut avoir Macaire, il m'a semblé qu'il était la principale victime de l'histoire. La compassion, la pitié, l'effarement, l'incompréhension, la prise de recul, la tristesse... chaque décision prise par les personnages m'a conduite à éprouver tour à tour chacun de ces sentiments.

La mise en abîme que Dicker présente en se mettant en scène prend tout son sens dans les dernières pages, et en devient un choix judicieux qui renforce toute l'histoire élaborée. Son roman est un hommage vibrant à Bernard De Fallois, qu'on regrettera je pense, nous, lecteurs, de n'avoir pas rencontré, tant il semblait être un homme vif, intelligent, étonnant, et surtout humain.

Le côté policier du roman, premier genre auquel il est attribué, n'est au fond qu'une façade à mes yeux. Au-delà de l'enquête, c'est véritablement une grande fresque de personnages, une palette de couleurs intenses qui représente la vie, que nous offre l'auteur. Parce que la lecture est une aventure, la vie aussi doit l'être. Et cela, Joël Dicker l'a bien compris et l'a parfaitement transmis.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Antiigone 2021-09-01T12:27:04+02:00
Bronze

Ce roman de cet auteur que j'adore se passe dans mon pays, la Suisse, que j'ai trouvé très bien décrit et mis en scène. Nous suivons Joël, un écrivain (ou l'auteur lui-même ? Quelle belle mise en abîme !) en proie au chagrin suite à une rupture amoureuse. ce dernier va prendre l'air dans un palace de luxe en pleine montagne, à Verbier. Il apprend qu'un meurtre a été commis dans la chambre à côté de la sienne, quelques années auparavant. Il mènera l'enquête, l'affaire n'étant toujours pas résolue, ce qui le mènera à écrire un nouveau livre sur les traces d'une célèbre banque genevoise.

Le lecteur est alors plongé à différentes époques du récit, selon différents personnages influents. Ce sont ces bonds dans le temps et dans les point de vue qui m'ont un peu chamboulée, voire embrouillée. Je pense qu'ainsi, je suis passée à côté de quelques détails utiles à l'intrigue et m'a empêché d'en comprendre certaines subtilités. Néanmoins, l'enquête reste très bien ficelée !

Si les deux premières parties du romans souffrent de certaines longueurs et passages inutiles selon moi, les deux dernières parties accélèrent la cadence et l'intrigue prend un nouveau tournant. Les révélations s'enchaînent et sont surprenantes, inattendues. Si j'ai pu deviner certains points, d'autres m'ont totalement bluffée et je me suis laissée prendre au jeu.

Cependant, mis à part pour faire plaisir à l'auteur, je me demande encore l'utilité des passages concernant la relation de Joël et son éditeur, Bernard, totalement détachés de l'intrigue et sur lesquels on peut aisément faire l'impasse.

J'ai trouvé la plume de Joël Dicker moins fluide que dans ses autres romans, truffée de répétitions de mots, parfois au sein d'une même phrase. Cela n'enlève rien à son talent, mais m'a laisse un léger goût amer à l'auteure perfectionniste que je suis.

En résumé, j'ai passé un bon moment de lecture avec ces nouveaux personnages et j'ai trouvé cette nouvelle enquête passionnante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sann51 2021-08-26T15:29:04+02:00
Or

Très bonne histoire, avec des personnages plutôt bien décrits.

Une histoire addictive, on a du mal à la lâcher, on a envie de savoir alors même si parfois c'est un peu long et les retours en arrière ennuyeux, globalement, j'ai bien aimé ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par armel86 2021-07-23T22:18:43+02:00
Or

Est-ce que je suis encore surprise ? Oui ! Est-ce que je devrais l'être ? Non ! Une intrigue qui interpelle, des personnages attachants, un espace temps parfois un peu déroutant, donnant un roman complexe et difficile à quitter. Ce que j'ai le plus aimé, et je crois que ce sont les qualités des grands romans, c'est qu'on ne sait jamais si ce que raconte Joël Dicker s'est vraiment déroulé dans sa vie ou bien si c'est de la pure fiction. Ensuite, lorsque les pages ont déjà pas mal défilé, lorsque les révélations commencent à s'enchaîner, le narrateur nous explique à travers plusieurs flashbacks se qui s'est déroulé, avant de revenir dessus trente pages plus tard, pour nous dire qu'en fait, la vérité c'est cela. On est complètement perdu.e.s mais on en redemande encore !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dan-1 2021-07-14T21:42:47+02:00
Diamant

Un livre écrit comme un reportage où se mêle intrigues, amour, gloire et décadence financière, manipulation et chantage. Tout est décrit de manière exceptionnelle par ce reporter. Des personnes n’ont pas aimé ce livre, personnellement Joël Dicker s’est dépassé, et, allé au-delà d’un écrivain. 2e Coup de Coeur Garantie

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginie-229 2021-07-14T10:47:25+02:00
Bronze

J'ai plutôt bien aimé, mais pour moi, ce n'est pas le roman de l'année. Trop long. Spoiler(cliquez pour révéler)(j'avoue que la vie de l'auteur et de sa rencontre avec son éditeur ne m'intéressent pas particulièrement par exemple) Et surtout, peu réaliste. Spoiler(cliquez pour révéler)Je n'ai pas adhéré du tout à la grosse ficelle du masque en silicone pour passer d'un personnage à l'autre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pilue 2021-07-03T15:16:38+02:00
Lu aussi

Dernier Dicker que je lis. J'ai trouvé à ce roman les défauts des précédents, en plus accentués. Dicker écrit de façon sympathique, ses intrigues sont époustouflantes de maîtrise, mais le format "gros pavé" les dessert impitoyablement. Pour les faire durer, il introduit quantité de rebondissements, tous ne sont pas utiles, certains bienvenus et alimentant l'intrigue, d'autres de plus en plus invraisemblables. L'intrigue finit par devenir échevelée et brouillonne. Dommage. La fin arrive, enfin, une fin touchante et grandiose, qui ne m'a hélas pas beaucoup émue car arrivant 150 pages trop tard.

Les personnages m'ont paru moins travaillés dans ce roman et un brin caricaturaux. Lev, beau, génial, polyglotte, autodidacte... pas un défaut sinon à la toute fin. Anastasia, belle, intelligente, le coeur sur la main. Macaire, naïf et pas grand-chose d'autre.

Enfin, les nombreux aller-retours dans le temps ne m'ont pas tous paru d'une utilité folle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2021-06-22T18:01:01+02:00
Or

Force est de reconnaître que ce bouquin est très bon.

Je me suis lancé dans le pavé parce qu’on m’en avait dit beaucoup de bien.

Bon, dans la première moitié, je trouvais ça globalement bien sympathique : écriture agréable qui se lit facilement sans être pauvre, des personnages bien marqués même si un peu caricaturaux…

Une propension, peut-être, de l’auteur, à répéter certains faits (probablement pour nous resituer) et à étirer les choses…

Je me disais que c’était sympa mais un poil long quand même, ces journées interminables…

Et puis après le milieu, ça bascule.

Des tas de choses s’expliquent sous un angle différent, donnant un nouveau sens à l’ensemble et aux personnages.

On y va de découvertes en découvertes et il faut reconnaître que, si tout n’est pas forcément crédible, ça reste particulièrement réjouissant jusqu’à la fin.

Très bon bouquin !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Svane 2021-06-15T13:39:20+02:00
Argent

C'était une bonne lecture, mais je n'ai pas été complètement conquise. La trame temporelle multiple qui est la force de ce roman nous perd aussi parfois, mais surtout à certains moments cela traîne en longueur.

C'est donc étrange parce qu'au milieu du roman j'apprécie l'histoire sans être vraiment convaincue, mais à chaque fois je suis happée par la fin (même si elle est rocambolesque et que je me doutais d'un certain nombre d'éléments).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Daniele34 2021-06-14T07:43:25+02:00
Argent

J’ai lu tous les dickers

Mon préféré restera Les Baltimore

Celui ci est dense touffu trop d’informations trop de rebondissements

C’était trop et ca devrait de plus en plus invraisemblable

On se laisse toujours prendre par l’histoire et les personnages malgré tout

Mais pas mon préféré

Afficher en entier
Commentaire ajouté par empathie01 2021-05-16T11:10:50+02:00
Bronze

j'aime les livres de Dicker et là le suspense a commencé à venir seulement à la moitié du livre pour moi car il y avait tellement de retours en arrière... et en même temps c'est ce qui a maintenu le suspense jusqu'au bout.

le personnage de Macaire m'agaçait un peu avec son innocence, sa crédulité.

dans l'ensemble c'est un livre avec un scénario original.

Afficher en entier

Date de sortie

L'Énigme de la chambre 622

  • France : 2020-05-27 (Français)

Activité récente

DM71 l'ajoute dans sa biblio or
2021-09-08T15:19:11+02:00
Mo30 l'ajoute dans sa biblio or
2021-09-06T08:09:23+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 705
Commentaires 140
extraits 65
Evaluations 301
Note globale 7.95 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode