Livres
439 199
Membres
368 525

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'énigme du cadran solaire : Volume 1



Description ajoutée par saltanis 2010-09-22T09:43:26+02:00

Résumé

Obéissant à un ordre de Marie de Médicis, sacrée la veille, le maître espion de Sully, Valentin Raoul Rochefort, organise l'assassinat d'Henri IV ; mais, ne tenant guère à ce que le projet aboutisse, il confie la tâche à un ancien instituteur de province un peu illuminé.

Malheureusement, le 14 mai 1610, l'instituteur François Ravaillac profite d'un embouteillage dans les rues de Paris pour poignarder mortellement le roi. Condamné à l'exil, Rochefort se rend en Angleterre où dès son arrivée Robert Fludd, un disciple de Giordano Bruno, lui confie l'assassinat d'un autre roi, Jacques Stuart. Fludd, grâce à ses découvertes en matière de mathématiques, jure à qui veut l'entendre qu'il est capable de prédire le futur et voit dans le meurtre de Stuart la dernière chance de l'humanité pour échapper à l'Apocalypse.

Peut-être a-t-il raison car, quelque part sous terre, un cadran solaire nous met en garde : tout a une fin, le monde y compris... Avec ce roman d'aventures dans lequel se mélangent espions, duellistes et astrologues, mathématiques divinatoires et Histoire secrète, Mary Gentle confirme son immense talent et se hisse à la hauteur d'Umberto Eco et d'Arturo Pérez-Reverte.

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par anonyme 2013-03-06T22:19:34+01:00

" Qu'est ce que vous voyez écrit là, messire? Idiot? Je suis bien conscient que vous êtes dans l'obligation de me tuer. Vous ne pouvez me laisser derrière vous, de crainte qu'on m'arrache ce que je sais. Et j'ai deviné un tas de choses."

Je scrutai ses traits. Mépris, joie et ravissement se mêlaient dans son expression. Il ne prenait pas au sérieux sa propre mort, cela se voyait.

Lorsque je regagnai l'écurie, il s'écarta du pilier afin de laisser entre nous une distance de quelques pas. Non, ce n'était pas un idiot. Toutefois, puisque cette cervelle d'oiseau avait été condamnée à un de ses rares intermèdes de réflexion, j'eusse préféré qu'il intervînt plus tard.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 5
Commentaires 0
Extraits 2
Evaluations 1
Note globale 7 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode