Livres
472 224
Membres
443 920

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Aryanna 2014-12-04T15:02:08+01:00

Il est trois puissances en ce monde contre lesquelles les dieux, les démons et les hommes ne peuvent rien, que la magie ne peut vaincre et dont la force ne peut triompher, et ce sont le Christ blanc, le Temps, et l'Amour.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Aryanna 2014-12-04T15:01:56+01:00

le monde est chair qui se décompose sur le crâne d'un mort, marmonna la femme troll. Elle se rallongea en tressaillant, faisant cliqueter sa chaîne. La naissance est la venue d'asticots dans la chair pourrissante. Déjà les dents du crâne ricanent, et les noirs corbeaux ont nettoyé ses orbites. Bientôt un vent stérile soufflera entre ses os blancs et nus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Aryanna 2014-12-04T15:01:43+01:00

Les étranges yeux du Diable, piquetés de flammes plus froides que l'hiver, la considérèrent un long moment.

- Les Ases sont mêlées à cette histoire, dit-il lentement. Odin, qui sait lire dans l'avenir, a un but qui lui est propre... Je l'ai connu jadis, dans mon incarnation de Loki, et je n'ai pas aimé cela... Mais tu auras mon aide.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Aryanna 2014-12-04T15:01:38+01:00

Il trouva un beau domaine vert près d'une petite baie où il pourrait ancrer ses navires. Un Anglais y demeurait déjà, mais, une nuit, Orm et ses hommes cernèrent sa maison et y mirent le feu. L'homme périt, ainsi que ses frères et le plus gros de la maisonnée. On raconte que sa mère, une sorcière, avait échappé à l'incendie - car les assaillants avaient laissé fuir les femmes, les enfants et les esclaves qui le souhaitaient - pour jeter ensuite un sort à Orm, jurant que son fils premier-né serait élevé par-delà le monde des hommes pendant qu'Orm élèverait un loup destiné à le dévorer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Aryanna 2014-12-04T15:01:18+01:00

Dans les yeux d'Imric dérivaient des esquilles de lune et les ombres d'une ancienne sagesse, car Imric demeurait en ces terres bien avant la venue des premiers hommes. Mais il était toujours jeune d'aspect, avec le front large et les hautes pommettes, le menton étroit, le nez fin et ciselé des seigneurs elfes. Ses cheveux flottaient, or et argent, plus fin que des fils d'araignée, de la bordure de son casque à cornes jusqu'à la cape rouge qui couvrait ses épaules.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode