Livres
549 565
Membres
589 336

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Épouvanteur, Tome 14 : Thomas Ward l'épouvanteur



Description ajoutée par Magyq 2017-11-24T18:01:14+01:00

Résumé

« La créature me gratifia d’un sourire hideux qui retroussa ses babines :

– Ton pays appartiendra bientôt à mon peuple. Vos femmes seront soumises à nos lois. Quant aux mâles, hommes et garçons, ils mourront. »

Voilà trois mois que des jeunes filles meurent dans des circonstances mystérieuses.

On les retrouve dans leur lit, couvertes de sang, une expression terrifiée sur le visage. Leur fantôme hante les lieux, attendant que quelqu’un comprenne de quelle horreur elles ont été victimes.

Depuis la mort de John Grégory, Thomas Ward est l’Épouvanteur chargé de protéger le Comté des êtres qui errent sous le couvert de la nuit. Et il faut faire vite. Car la bête qu’il va traquer pourrait bien tuer encore.

Et ce n’est que le commencement. Une armée de monstres se rassemble dans les terres du Nord et menace la survie de l’humanité…

Afficher en entier

Classement en biblio - 469 lecteurs

extrait

-Un homme ne sait pas ce qu'il veut tant qu'il ne l'a pas. Après quoi, il se demande comment il a pu s'en passer.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

J'ai adoré ce nouveau tome ! On retrouve Tom avec ses nouvelles responsabilités en tant qu'épouvanteur même si je dois avouer que l'absence de son maître me manque tout de même. L'arrivée de Jenny me semble être une bonne idée et j'ai hâte de lire sa future rencontre avec Alice (oui oui ça arrivera). Grimalkin est assez étrange et je suis aussi un peu déçue de son comportement qui a finalement mis Tom dans la pire des situations. Hâte de lire la suite ...

Afficher en entier
Argent

https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2019/08/20/lepouvanteur-t-14-thomas-ward-lepouvanteur-joseph-delaney/

Ce quatorzième tome de L'Épouvanteur marque le début d'un nouveau cycle. John Gregory ayant péri lors de l'ultime bataille contre le Malin et ses partisans, c'est désormais Tom Ward qui a hérité de la lourde tâche d'Épouvanteur de Chippenden et qui doit désormais faire face à la menace des Kobalos, ces créatures découvertes dans Le pacte de Sliter.

Ce tome se concentre sur trois personnages principaux. Deux qu'on ne présente plus, Tom et Grimalkin, mais aussi une petite nouvelle, Jenny. Septième fille d'une septième fille, elle réussit à convaincre le jeune Épouvanteur de la prendre en apprentissage à force d'insistance.

Si elle apparaît au début comme une sorte de substitut à Alice, Jenny s'en démarque rapidement, notamment grâce à l'insolence dont elle ne manque jamais de faire preuve à l'égard de Tom, ce qui peut la rendre très agaçante par moments.

Jenny véhicule aussi un message féministe qui m'a personnellement déplu dans la façon dont il est présenté. Elle ne veut pas suivre la voie destinée aux femmes (mariage, foyer...), et vouloir se démarquer de sa condition est en soit tout à fait admirable. Là où le bât blesse, c'est que Jenny n'est pas l'égale des personnes de son propre sexe.

Elle descend d'un peuple ancestral, ce qui lui procure des dons particuliers (empathie, invisibilité...). Par conséquent, elle dispose d'un avantage que les autres représentantes de la gent féminine n'auront pas pour se lancer sur un chemin différent de celui auquel la société les destine. À mon goût, cela gâche passablement cette idée d'égalité.

Quand à Grimalkin, qui est pourtant mon personnage préféré, elle m'a laissée dubitative. J'ai été très déstabilisée par son changement d'attitude. Elle apparaît moins comme une féroce guerrière que comme une manipulatrice. Tout au long du livre, elle fait des dissimulations à Tom et n'hésite pas à se servir de lui en le mettant devant le fait accompli. Je n'ai pas reconnu dans ce comportement l'honneur et la droiture qui la caractérisaient dans les ouvrages précédents.

Pour ce qui est de l'histoire, elle est agréable à suivre. La menace Kobalos est introduite dans le Comté et incite Tom à suivre Grimalkin au nord pour étudier de plus près leurs ennemis. Ce roman sert de transition vers la nouvelle guerre qui s'annonce. Il apporte peu de révélations, mais a le mérite de se clore sur deux coups de théâtre successifs.

Je ressors donc de cette lecture à la fois impatiente de connaître la suite, mais aussi un peu déçue par le caractère des protagonistes, en particulier Grimalkin. J'espère que le prochain tome nous permettra de retrouver d'anciennes connaissances, comme Alice (qui semble rôder dans l'ombre) et surtout Sliter.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Même si l'histoire convient à un public jeune, j'ai adoré connaître la suite de cette saga que j'avais commencé plus jeune !

Afficher en entier
Diamant

« La créature me gratifia d’un sourire hideux qui retroussa ses babines :

– Ton pays appartiendra bientôt à mon peuple. Vos femmes seront soumises à nos lois. Quant aux mâles, hommes et garçons, ils mourront. »

Voilà trois mois que des jeunes filles meurent dans des circonstances mystérieuses.

On les retrouve dans leur lit, couvertes de sang, une expression terrifiée sur le visage. Leur fantôme hante les lieux, attendant que quelqu’un comprenne de quelle horreur elles ont été victimes.

Depuis la mort de John Grégory, Thomas Ward est l’Épouvanteur chargé de protéger le Comté des êtres qui errent sous le couvert de la nuit. Et il faut faire vite. Car la bête qu’il va traquer pourrait bien tuer encore.

Et ce n’est que le commencement. Une armée de monstres se rassemble dans les terres du Nord et menace la survie de l’humanité…

Afficher en entier
Or

J’ai repris cette série après 3 ans et, je suis toujours enchantée. Ce tome m’a paru plus court, mais il marque un tournant.

Je continuerai sans tarder, car la fin m’intrigue.

Tom a mûri et, Grimalkin paraît plus humaine, quoique obnubilée par les nouveaux ennemis.

L’arrivée de Jenny est prometteuse.

Je regrette l’absence d’Alice. Je ne me souvenais plus de sa défection.

Afficher en entier
Argent

Nouvel arc des aventures de Tom Ward, si je puis me permettre. Après le combat contre le Malin, Tom est donc devenu Épouvanteur à part entière et prends une jeune apprentie avant de se retrouver entrainé par Grimalkin dans le combat contre les Kobalos. Et si j'attendais avec impatience ce nouvel arc, je suis un peu restée sur ma faim. D'abord, la partie avec Jenny est intéressante même si le fait de la rejeter parce que c'est une fille m'a vraiment énervé, les préjugés sexiste je vous jure (d'ailleurs Jenny n'est que la 3eme femme importante de la série qui n'est pas une sorcière). Ensuite je trouve qu'on ne voit pas assez Tom dans son nouveau rôle. Dix mois me semble courts pour un ellipse, un an ou plus aurait pu développer le personnage, mais c'est un avis personnel. Et enfin la second partie du récit est intéressante mais un peu plate. La fin ouvre d'intéressantes perspectives et certaines idées sont lancées au fil du récit. A voir ce que nous réserve la suite.

Afficher en entier
Bronze

Toujours bien écrit, mais je trouve que l’histoire devient un peu longue.

Afficher en entier
Diamant

Super livre, j'ai adorée la serie complète!

Afficher en entier
Or

Wow encore un excellent tome, j'ai vraiment hâte de lire la suite surtout après avoir lu la fin. Les nouveaux personnages sont vraiment intéressants et ce tome est plein de surprises. Spoiler(cliquez pour révéler)c'est bête mais je n'avais jamais envisagé la possibilité qu'une septième fille de septième fille puisse avoir les mêmes capacités peut-être même plus qu'un septième fils de septième fils.

Afficher en entier
Bronze

Ce quatorzième tome est, pour moi, le moins bon de la saga jusqu’à présent, et j’irai même plus loin en disant que ce n’est pas un bon livre.

Nous retrouvons Tom après la mort de son maître, prenant ainsi sa place d’Epouvanteur. J’ai trouvé que ce tome était beaucoup centré sur le quotidien d’un Epouvanteur, ce qui aurait pu être très intéressant. Malheureusement, l’auteur est habitué à un rythme bien plus soutenu avec très peu de descriptions et de développement. Or, pour narrer un quotidien, cette quasi absence de description rend le récit plat et nous retire l’impact que les évènements auraient pu avoir. C’est un tome court et pourtant, je me suis ennuyée.

Passons maintenant à ce qui m’a le plus ennuyée : les personnages. Tout d’abord, Tom devient particulièrement agaçant, car il est en colère. Après tout ce qu’il a vécu, j’ai apprécié que son caractère se durcisse, mais j’ai trouvé que cette colère a été trop souvent exprimée dans des remarques puériles, immatures. Or, j’ai trouvé que ca ne lui ressemblait pas, que c’était incohérent par rapport à ce que j’avais lu de lui. En parlant d’incohérence, je vais maintenant aborder le problème que représente notre chère Grimalkin dans cet opus : ce n’est plus Grimalkin. La Grimalkin que nous avons appris à connaitre, à aimer, n’est pas la Grimalkin qui est présentée ici. Son caractère change considérablement, et les valeurs qui la caractérisaient comme l’honnêteté, l’honneur, la droiture, ont totalement disparu. Et que ce changement s’opère dans un quatorzième tome, sans transition, est une faute qui ne devrait apparaitre que chez des écrivains amateurs et débutants. Et cela m’a fait me poser la question : pourquoi l’auteur continue-t-il cette saga ? A-t-il réellement encore des choses à conter dans ces personnages et de cet univers ?

Globalement, c’est un raté pour moi. Je n’ai pas accroché à l’histoire trop lente et bourrée d’incohérences que je ne citerai pas ici afin d’éviter les longueurs (d’ailleurs, je tiens à préciser qu’il ne suffit pas que Grimalkin explique pourquoi certaines choses sont incohérentes pour qu’elles deviennent cohérentes… cela donne presque l’impression que l’auteur prend ses lecteurs pour des abrutis), les personnages ont perdu en sympathie, le rythme est lent… En bref, Delaunay n’aura pas su m’emporter et me convaincre pour ce tome-ci, et le reste de la saga ne me parait plus aussi attrayant.

Afficher en entier
Argent

Il y a dans ce tome ci moins d'action mais l'histoire reste toujours aussi captivante et intéressante. Nous plongeons dans le quotidien de Tom qui est désormais l'épouvanteur et qui doit faire face à ses nouvelles responsabilités tout en affrontant sa solitude et une nouvelle menace provenant du nord. Le récit est toujours aussi bien écrit et malgré le manque d'actions on ne s'ennui pas une seconde. La fin du livre est d'ailleurs vraiment surprenante.

Afficher en entier

Dates de sortie

L'Épouvanteur, Tome 14 : Thomas Ward l'épouvanteur

  • France : 2017-11-22 (Français)
  • Canada : 2018-01-18 (Français)

Activité récente

Soolem le place en liste or
2021-04-29T15:01:31+02:00
vtt2004 l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-11T11:13:24+02:00
Soolem l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-10T14:24:25+02:00
Mahe-3 l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-16T20:16:45+01:00
Aslamen l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-03T23:36:42+01:00
akenon l'ajoute dans sa biblio or
2021-02-28T12:10:30+01:00
teole l'ajoute dans sa biblio or
2021-02-25T01:35:28+01:00

Titres alternatifs

  • A New Darkness (The Starblade Chronicles #1) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 469
Commentaires 50
extraits 13
Evaluations 130
Note globale 8.29 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode