Livres
387 741
Comms
1 359 805
Membres
276 013

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Il fit claquer son drap, s'en recouvrit la tête et l'enroulant autour de son visage comme un châle.

-De quoi j'ai l'air?

-De la fille la plus moche que j'aie jamais vue, répliqua Minho. Remercie le ciel d'être un mec.

-Merci.

Afficher en entier
Extrait de L'épreuve, Tome 2 : La Terre Brûlée ajouté par riley58 2014-05-18T18:41:27+02:00

-Ben voyons! fit Minho. Et Poêle-à-frire va tomber enceinte, Winston va se débarrasser de son acné et Thomas va enfin se décider à sourire.

Thomas se tourna vers Minho et lui adressa un grand sourire grimaçant.

-Là, tu es content?

-Arrête. Ca te rend plus moche.

-Si te le dis.

Afficher en entier

-C'est bon ? demanda-t-elle en piochant dans sa boite de conserve.

-Tu rigoles ? Je pousserais ma propre mère dans l'escalier pour manger ça. Si j'ai encore une mère.

{...]

-Je tuerais ta mère pour des légumes frais du jardin. Une bonne salade.

-J'ai l'impression que ma mère n'a pas intérêt à se retrouver entre nous et une épicerie.

Afficher en entier

-Ca va, vous deux ? finit par demander Minho.

Thomas grommela "Oui", et Newt répondit:

-J'ai l'impression d'être en enfer. J'ai toujours su que c'est là que tu finirais, Minho, mais pas moi !

Afficher en entier

-Ca ne doit pas être très grave puisque tu peux t’asseoir, observa Thomas avec un petit sourire.

-Ecrase, répliqua Minho. Je suis un dur à cuire. Même si j'avais deux fois plus mal, je pourrais encore te botter ton petit cul de monteur de poneys.

Thomas haussa les épaules.

-J'aime les poneys. Je voudrais bien en avoir un pour le petit déjeuner, tiens !

Son estomac renchérit par des gargouillis.

-Je rêve, ou notre ami Thomas le rabat-joie vient juste de faire une blague ? dit Minho.

-Je crois que tu ne rêves pas, dit Newt.

-Je peux être drôle, leur assura Thomas.

-C'est ça, oui.

Afficher en entier
Extrait de L'épreuve, Tome 2 : La Terre Brûlée ajouté par riley58 2014-05-18T20:09:49+02:00

-Comment veux-tu qu'elle t'ait reconnu? rétorqua Minho.De toute façon, ça ne change rien. Si quelqu'un essaie de te tuer, ou moi, ou n'importe lequel d'entre nous, c'est comme s'il s'en prenait à nous tous. Pas vrai?

-C'est trop mignon, ironisa Poêle-à-frire. Va donc mourir avec Thomas! Pour ma part, je préfère me tirer et vivre avec le poids de la culpabilité.

Afficher en entier

Thomas ferma les yeux et appuya sa tête contre le mur.

-Bah, tu l'as dit toi-même... il est en vie, non ? Et il lui reste encore des vêtements, ce qui veut dire qu'il n'est pas brûlé sur tout le corps. Il va s'en remettre.

-Ben voyons, railla Newt avec un rire sarcastique. Rappelle moi de ne jamais t'engager comme médecin personnel.

Afficher en entier
Extrait de L'épreuve, Tome 2 : La Terre Brûlée ajouté par ilona24 2014-10-24T00:19:58+02:00

-pourquoi on s'arrête ?

-parce que j'ai failli me casser les chevilles sur un obstacle, répliqua Minho. Je crois qu'il y a un escalier

Thomas sur mit à espérer et refoula immédiatement ce sentiment. Il s'aitait promis de ne plus s'emballer trop vite. Pas avant sue tout soit terminé.

-Et bien, on a qu'à le monter, proposa poêle-à-frire avec entrain.

-Tu crois ? Railla Minho. Qu'est ce qu'on ferait sans toi, poêle-à-frire? Sérieusement.

Afficher en entier
Extrait de L'épreuve, Tome 2 : La Terre Brûlée ajouté par luckita 2014-07-14T14:51:21+02:00

Un long silence s’écoula, et Thomas commençait à croire qu’il avait commis une erreur quand Jorge éclata de rire.— Oh, toi, mon vieux, tu as une sacrée chance que je t’aime bien. J’ignore pourquoi, mais je t’aime bien. Sinon, je t’aurais déjà tué au moins trois fois.

— On peut faire ça ? s’étonna Thomas.

— Quoi donc ?

— Tuer quelqu’un trois fois.

— Je trouverais un moyen.

— C’est bon, je tâcherai de faire attention.

Afficher en entier
Extrait de L'épreuve, Tome 2 : La Terre Brûlée ajouté par molly98 2014-07-01T19:15:30+02:00

Newt secouait la porte à son tour, sans plus de résultat.

-On est bouclés ici, grommela-t-il en lâchant la poignée, les bras ballants.

-Pas possible? ironisa Minho.

Afficher en entier