Livres
512 404
Membres
523 684

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Il fit claquer son drap, s'en recouvrit la tête et l'enroulant autour de son visage comme un châle.

-De quoi j'ai l'air?

-De la fille la plus moche que j'aie jamais vue, répliqua Minho. Remercie le ciel d'être un mec.

-Merci.

Afficher en entier

-Ben voyons! fit Minho. Et Poêle-à-frire va tomber enceinte, Winston va se débarrasser de son acné et Thomas va enfin se décider à sourire.

Thomas se tourna vers Minho et lui adressa un grand sourire grimaçant.

-Là, tu es content?

-Arrête. Ca te rend plus moche.

-Si te le dis.

Afficher en entier

-Comment veux-tu qu'elle t'ait reconnu? rétorqua Minho.De toute façon, ça ne change rien. Si quelqu'un essaie de te tuer, ou moi, ou n'importe lequel d'entre nous, c'est comme s'il s'en prenait à nous tous. Pas vrai?

-C'est trop mignon, ironisa Poêle-à-frire. Va donc mourir avec Thomas! Pour ma part, je préfère me tirer et vivre avec le poids de la culpabilité.

Afficher en entier

Un long silence s’écoula, et Thomas commençait à croire qu’il avait commis une erreur quand Jorge éclata de rire.— Oh, toi, mon vieux, tu as une sacrée chance que je t’aime bien. J’ignore pourquoi, mais je t’aime bien. Sinon, je t’aurais déjà tué au moins trois fois.

— On peut faire ça ? s’étonna Thomas.

— Quoi donc ?

— Tuer quelqu’un trois fois.

— Je trouverais un moyen.

— C’est bon, je tâcherai de faire attention.

Afficher en entier

-pourquoi on s'arrête ?

-parce que j'ai failli me casser les chevilles sur un obstacle, répliqua Minho. Je crois qu'il y a un escalier

Thomas sur mit à espérer et refoula immédiatement ce sentiment. Il s'aitait promis de ne plus s'emballer trop vite. Pas avant sue tout soit terminé.

-Et bien, on a qu'à le monter, proposa poêle-à-frire avec entrain.

-Tu crois ? Railla Minho. Qu'est ce qu'on ferait sans toi, poêle-à-frire? Sérieusement.

Afficher en entier

Newt secouait la porte à son tour, sans plus de résultat.

-On est bouclés ici, grommela-t-il en lâchant la poignée, les bras ballants.

-Pas possible? ironisa Minho.

Afficher en entier

Elles braquaient toutes leurs armes dans sa direction, ce qui paraissait ridicule.

Il rassembla son courage.

-Vous devez avoir drôlement peur de moi, à vingt, avec vos couteaux et vos machettes, alors que je suis tout seul. Je trouve ça plutôt flatteur.

Afficher en entier

-À quand remonte la dernière fois où on a dormi? demanda-t-elle. Je n'arrive même plus à me le rappeler.

Encore cette attitude de faire comme si tout allait bien.

-Moi si. En ce qui me concerne, en tout cas. C'était dans une chambre à gaz, tu m'avais cogné sur la tête à grands coups d'épieu.

Afficher en entier

Il se retourna juste à temps pour voir tomber les premières gouttes de pluie, comme si la tempête se décidait enfin à pleurer de honte pour ce qu'elle leur avait infligé.

Afficher en entier

Thomas se retourna vers le garçon.

-Que se passe-t-il?

-Qu'est-ce que j'en sais? Je dirais qu'une bande de cinglé a l'intention de nous bouffer pour le petit déjeuner.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode