Livres
469 630
Membres
437 209

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par JustCrazy 2012-06-09T14:18:05+02:00

-Je t'aime encore, m'a-t-il apostrophée.

Je me suis pétrifié. Puis, lentement, j'ai pivoté sur les talons pour lui faire face.

-Ne dis pas ça.

Il s'est approché d'un pas.

-Je ne suis pas sure d’être capable de te sortir complétement de ma tête. J'ai le sentiment... que tu resteras toujours là. Ici, a-t-il ajouté en posant sa main, doigts recroquevillé, sur son cœur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Megane84 2012-06-02T11:51:11+02:00

« - Il a suffi que je te revoie pour que tous mes plans tombent à l'eau. Je ne peux pas... J'aime Jer' plus que n'importe qui. C'est mon frère, ma famille. Je me déteste pour ce que je suis en train de faire. Pourtant quand je vous vois ensemble, je le déteste aussi.

Sa voix s'est brisée quand il a conclu :

- Ne l'épouse pas. Ne reste pas avec lui. Sois avec moi. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Megane84 2012-06-02T11:46:49+02:00

« - Je te préviens, si tu a l'intention de faire un lancer de Belly, tu plonge avec moi, lui dis-je, les bras noués autour de son cou.

-Je te suivrai n'importe où, rétorque-t-il en pénétrant dans l'océan. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par neva 2012-06-04T19:15:38+02:00

Ma si chère Belly,

A cet instant précis, je t'imagine le jour de ton mariage, rayonnante et ravissante, la plus jolie mariée qu'on ait jamais vue. je te vois dans la trentaine, une jeune femme qui a vécu des tas d'aventures et d'histoires d'amour. Je te vois au bras d'un homme solide et fiable et fort, un homme au regard doux. Je suis convaincue que ton futur époux est merveilleux, même ne porte peut-être pas le nom de Fisher. Ah!

Tu sais que je ne t'aimerais pas davantage si tu était issue de ma propre chair. Ma Belly. Ma fille de coeur. Te regarder grandir a été une des grandes joies de ma vie.

Ma Belly qui avait tant de rêves... un chaton que tu pourrais appeler Margaret, des patins à roulettes arc-en-ciel, du bain moussant comestible! Un garçon qui t'embrasserait comme Rhett embrassait Scarlett. J'espère que tu l'as trouvé, ma chérie.

Sois heureuse. Soyez bons l'un envers l'autre.

Avec tout mon amour, pour toujours,

Susannah

Afficher en entier
Extrait ajouté par JustCrazy 2012-06-09T12:15:07+02:00

Mon amoureux, mon Jeremiah. Le premier garçon à coté duquel je m'était endormie. Le premier garçon à qui j'avais avoué avoir accidentellement surpris mes parents en train de le faire à huit ans. Le premier à être sorti m'acheter des anti-douleurs lorsque mes règles me vrillaient le ventre, le premier à m'avoir verni les ongles des orteil, à m'avoir tenu les cheveux la fois où j'avais vomi après m’être saoulée devant tous ses ami, à m'avoir laissé un mot d'amour sur le tableau accroché à la porte de la chambre, dans le couloir:

Sans toi, ma vie serait comme un milk-shake sans lait,

Depuis toujours et pour toujours,

Ton J.

C'était le premier garçon que j'avais embrassé. Et c'était mon meilleur ami. Plus le temps passan. L'homme de ma vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Helgrind 2012-12-23T15:05:36+01:00

Je ne savais pas où j'allais, je voulais juste lui échapper.

- Je t'aime encore, m'a-t-il apostrophée.

Je me suis pétrifiée. Puis, lentement, j'ai pivoté sur les talons pour lui faire face.

- Ne dis pas ça.

Il s'est approché d'un pas.

- Je ne suis pas sûr d'être capable de te sortir complètement de ma tête. J'ai le sentiment .. que tu resteras toujours là. Ici, a-t-il ajouté en posant sa main, doigts recroquevillés, sur son coeur.

- C'est seulement parce que je me marie avec Jeremiah.

Je détestais ma voix, une voix geignarde et tremblotante. Faible.

- C'est pour ça que tu te mets à me dire des choses pareilles, ai-je ajouté. Subitement.

- Pas subitement. C'est vrai depuis toujours.

- Peu importe. Il est trop tard.

Je me suis écartée et il m'a à nouveau retenue par le bras.

- Attends !

- Lâche-moi ! ai-je rétorqué d'un ton si glacial que je ne me suis pas reconnue.

Décontenancé lui aussi, il a laissé retomber sa main.

- Dis-moi juste une chose, Belly. Pourquoi vous marier maintenant ? Pourquoi pas simplement vous installer ensemble ?

Je m'étais posé la même question. Et je n'avais toujours pas trouvé de réponse satisfaisante. J'ai voulu m'éloigner, mais il m'a emboîté le pas et a refermé ses bras autour de mes épaules.

- Lâche-moi !

Je me suis débattue, il a tenu bon.

- Attends. Attends, Belly.

Mon coeur s'emballait. Et si quelqu'un nous voyait ? Et si quelqu'un nous entendait ?

- Si tu ne me laisses pas, je vais hurler.

- Écoute-moi, rien qu'une minute. Je t'en supplie ..

Sa voix était étranglée et rauque. J'ai poussé un soupir de capitulation. Dans ma tête, j'ai entamé le compte à rebours. Soixante secondes, il n'obtiendrait pas davantage de moi. Je lui donnais la parole pendant soixante secondes, puis je m'éloignerais sans un regard en arrière. Il y a deux ans, je rêvais de l'entendre me dire ça. A présent, il était trop tard. Tout bas, il a commencé :

- Il y a deux ans, j'ai merdé. Seulement pas pour les raisons que tu t'imagines. Cette nuit-là .. Tu t'en souviens ? La nuit où nous sommes rentrés de la fac, la nuit où il tombait des cordes et où nous avons dû nous arrêter dans un motel. Tu t'en souviens ?

Bien sûr que je m'en souvenais.

- Cette nuit-là, je n'ai pas fermé l'oeil. Pendant des heures, j'ai tourné et retourné le problème dans ma tête. Quelle était la bonne décision à prendre ? Parce que je savais que je t'aimais, mais je savais aussi que c'était impossible. Je n'avais pas le droit d'aimer à l'époque. La mort de ma mère m'avait laissé dans un tel état de colère. Je la sentais bouillir en moi constamment, j'avais l'impression que je risquais d'exploser à chaque instant.

Il a inspiré avant de poursuivre :

- Je n'avais pas la force de t'aimer comme tu le méritais. Et j'en connaissais un qui en était capable. Jer'. Son amour pour toi était sincère. Si je t'avais retenue, je t'aurais blessée, je le savais. Je n'étais pas en état de t'aimer. Alors je t'ai laissée partir.

J'avais arrêté de compter depuis un moment. Je me concentrais entièrement sue ma respiration. Inspirer. Expirer.

- Mais cet été .. Bon sang, cet été.Me retrouver près de toi, discuter comme avant, découvrir que tu me regardes toujours de la même façon.

J'ai fermé les yeux. Seul qu'il disait n'avait aucune importance, seul comptait ce que moi je me disais.

- Il a suffit que je te revoie pour que tous mes plans tombent à l'eau. Je ne peux pas .. J'aime Jer' plus que n'importe qui. C'est mon frère, ma famille. Je me déteste pour ce que je suis en train de faire.Pourtant quand je vois ensemble, je le déteste aussi.

Sa voix s'est brisée quand il a conclu :

- Ne l'épouse pas. Ne reste pas avec lui. Sois avec moi.

[...] Tout le monde sait que, dans la vie, on ne peut pas tout avoir. Dans le secret de mon coeur, je savais que je les aimais tous les deux, autant qu'il est possible d'aimer deux personnes simultanément. Conrad et moi, nous étions liés et nous le serions toujours. Ce n'était pas quelque chose dont je pourrais me défaire. Je le comprenais à présent, je comprenais que l'amour n'est pas une chose qui s'efface, quelque soit l'application que l'on y mette.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Megane84 2012-06-02T11:51:44+02:00

« Nous ignorions ce qui nous attendait alors. Nous n'étions que deux adolescents qui observaient le ciel par une nuit froide de février. Alors non, il ne m'a offert ni fleurs ni chocolats. A la place, il m'a donné la lune et les étoiles. L'infini. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par moumouthe 2011-08-30T15:33:39+02:00

Avant, je me représentais toujours mon avenir avec le même garçon. das mes rêves, mon futur était figé. Certain.

Je ne l'avais pas imaginé ainsi. Moi, en robe blanche sous une pluie battante, courant vers la voiture. Lui, me précédant pour ouvrir la portière côté passager.

-Tu es sûre? me demande-il.

-Non,dis-je en montant.

Mon futur est incertain. Mais il m'appartient.

Afficher en entier
Extrait ajouté par JustCrazy 2012-06-09T14:25:45+02:00

J'ai regardé Jeremiah descendre s'asseoir au premier rang, sur le siège avoisinant celui de Belly. Je l'ai regardé lui prendre la main. Une douleur m'a vrillé l'estomac, et je me suis caché derrière une femme à grand chapeau.

C'était une erreur. Revenir était une erreur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Chloë-kp 2011-07-01T21:00:24+02:00

I love jer' because more than anybody . He is my Brother , my family.

I hate myself for doing this . But when I see you two together , i hate him too. His voice broke :Don't many him , Don't be with him , Be with me

Ma traduction:

J'aime Jer' plus que quiconque . C'est mon frére , ma famille .

Je me deteste pour ce fait. Mais quand je vous vois tous deux , ensemble, je le hais aussi.

Sa voix se brisa : ne te mari pas avec lui, ne soit pas avec lui , mais avec moi

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode