Livres
429 396
Membres
351 099

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par atraverslesmots1 2018-04-21T15:56:19+02:00
Diamant

Dans ce roman l’auteure nous emmène à Auchel (petite ville du Pas de calais) ou des crimes horrible sont commis par un homme se faisant appeler Shakespeare ,l’enquête sera confiée à la brigade de Lille ,une enquête difficile ou ils devront trouver qui est cette personne qui tue des jeunes femmes brunes d’une façon horrible en leur infligeant des sévices d’une rare violence et en laissant dans le corps de chacune de ses victimes une citation de Shakespeare .

Qui est cet homme et pourquoi fait-il cela ?

Arriveront-ils à le trouver avant qu’il ne tue à nouveau ?

A vous de le découvrir

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2018-03-11T13:39:48+01:00
Argent

Je remercie la maison d'édition Evidence, ainsi que Jennifer pour l'envoi de cette "novella". J'ai reçu la demande sur le site simplement et lu très rapidement. La couverture donne déjà le ton, ce petit livre devrait être bien sanglant ! En parlant de l'image, j'ai vu de suite le poing avec le bistouri dans la main, alors qu'un autre a vu le visage en tout premier. C'est très explicite et je vois déjà la scène du livre qui caractérise cette photo.

Auchel, commune française située dans le département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France. Auchel un nom qui fait rêver pour des crimes qui sont perpétrés. Le corps d'une jeune femme est découvert. Le crime est si horrible (lacérations multiples entre autre) l'enquête est donnée de bon coeur à la brigade criminelle de Lille. Dambrois, le commandant va donc mener l'enquête avec la police sur place. Deux jours plus tard, un nouveau cadavre est découvert. On ne peut pas parler de tueurs en série, car il n'y a que deux crimes, mais c'est forcément le même type. Des citations sont trouvées à l'intérieur des corps, Shakespeare s'amuse à refroidir les jeunes femmes brunes. Et ce n'est que le début.

Un policier qui démarre au quart de tour. Le sanglant ne peut pas être renié, le gore est vite dit, sauf pour une scène. Il m'en faut plus pour être dégoutée, donc ici c'était bien. Les meurtres sont bien amenés, le fameux "Shakespeare" tient d'une main ferme son art et sa manière de martyriser celle qu'il enlève. Même physionomie, jolie, brune, dans les mêmes âges, les victimes sont tellement ressemblantes que cela frappe de suite la police. Les crimes sont odieux, les victimes martyrisées, mais pas trop le temps de s'attendrir, car les descriptions sont rapides.

J'ai beaucoup aimé lire le côté de "Shakespeare", sans être dans le "je", être en retrait, voir les gestes, tenter de comprendre pourquoi il fait cela. Oui, c'est forcément "il" car il y a eu pénétration, viol. Pourtant il est doué, pas d'empreintes, pas d'ADN, rien, juste des cadavres laissés dans des états lamentables. Du côté des enquêteurs j'ai eu un peu plus de mal, car même en sachant que c'est un peu plus qu'une nouvelle, tout allait très vite. Et un détail m'a fait tiquer : ils arrivent à se poser à un moment pour souffler alors qu'il y aurait une nouvelle victime potentielle ? Je n'ai pas tout compris, après je ne suis pas de la maison (comprenez dans la police) donc je ne sais pas comment ils fonctionnent réellement.

Shakespeare est un personnage complètement dépravé. Et encore ce n'est pas le seul adjectif que je pourrais donner. J'avais compris l'histoire du chiffre 3, après avoir lu le chiffre 2, mais pas la suite. Je parle par énigme, je sais bien. Je n'avais pas vu venir le dénouement de l'enquête et j'avoue avoir un peu de mal à comprendre tous les éléments qui ont fait que Shakespeare soit sorti de l'ombre. Le commandant Dambrois est un homme de terrain. Il aboie plus qu'il ne parle, donne des ordres clairs et précis et force un peu les choses. ce qu'il n'aurait peut-être pas dû pour certains passages du récit. J'ai beaucoup aimé Lilly, un grain de folie, toujours avec des piles, elle est survoltée. Son travail est sa vie, sa passion et tant qu'il y aura des monstres en liberté, elle ne cessera de bosser.

En conclusion, un petit livre qui risque de choquer certains par des passages un peu trop sanglant, mais comme dis plus haut, ils sont courts et intenses. Des personnages torturés qui apportent un plus à l'histoire. Une enquête qui ne mâche pas ses mots. Et "Shakespeare" qui vaut le détour car une surprise de taille est au bout du bistouri.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/l-etreinte-de-la-mort-cathy-amblot-zalwert-a138003388

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeMondeDeMarie 2018-03-09T06:17:02+01:00
Bronze

C'est d'une plume fluide et agréable que l'auteure va nous plonger dans un thriller où se mêlent enquête policière et horreur dans les crimes commis. On peut dire que l'auteure n'y va pas par le dos de la cuillère et que ceux qui aiment le gore et le sanglant vont être servis. On vit les sévices en direct, avec de nombreuses descriptions et détails qui ne pourront vous laisser de marbre.

C'est après un début assez rapide et une fois les premiers éléments d'enquêtes résolus que le cours du récit va prendre un rythme plus "normal". On va y vivre les investigations et les meurtres plus en profondeur. Et alors même que l'on pense les faits élucidés, l'auteure va apporter de nouveaux rebondissements. Certains restants tout de même assez prévisibles.

Le scénario est bien trouvé mais je regrette le manque de réalisme. De petits détails qui, pour moi, font perdre en crédibilité. Pour ne citer qu'un exemple: je ne vois pas comment on peut survivre de nombreuses heures après avoir eu une artère principale tranchée. C'est un peu dommage.

Même si l'ensemble n'est pas parfait, ce récit m'a fait passer un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FloppyCorse 2018-03-01T17:11:10+01:00
Bronze

L'avis de Maelle pour Lectures à Flo(ts)

Voici un thriller avec des meurtres bien sanglants et « gores » une enquête menée tambour battant par l’équipe d’enquêteurs.

Suite à des morts de jeunes femmes ayant été violées et salement amochées, le commissaire et son équipe se lancent sur la trace de « Shakespeare » avant qu’une autre jeune femme subisse sa folie.

Une plongée dans l’horreur. J’ai été séduite par la précision des scènes de meurtres. Me suis sentie « impliquée » dans l’enquête et quand nous pensons les choses prendre le chemin de la résolution, un événement vient perturber nos convictions!

Quand un membre de l’équipe se retrouve impliqué dans l’histoire, la donne n’est plus la même et l’on se demande si du bon va en sortir !

Un petit quelque chose m’a un peu gênée quand même…. Le fait que l’équipe prenne le temps de se reposer… ça fait un peu baisser la crédibilité…Et un final auquel je n’aurai pas pensé avec un mobile qui me laisse perplexe.

En bref une histoire qui se lit vite, prenante et qui, malgré les points cités plus haut, est bien menée et m’a embarquée à la poursuite du tueur!

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode