Livres
394 587
Comms
1 385 999
Membres
288 975

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Evangile selon Satan



Description ajoutée par crastik 2013-09-01T12:01:29+02:00

Résumé

2006, Hattiesburg, dans le Maine.

Rachel, l’assistante du shérif du comté, enquête sur la disparition de quatre jeunes serveuses.

Elle disparaît a son tour. Marie Parks, profileuse au FBI qui possède des dons de médium et s'est spécialisée dans la traque des cross-killers -les tueurs qui voyagent-, est chargée d'enquêter sur la disparition de Rachel. Elle retrouve son corps torturé et la dépouille des quatre disparues crucifiées dans une crypte. Le tueur, abattu par le FBI, est un moine qui porte les signes du Diable.

Quelques jours plus tard, au Vatican, le cardinal Oscar Camano, patron de la congrégation des Miracles, apprend que les quatre jeunes femmes assassinées sont les religieuses qu'il avait envoyées aux États-Unis pour enquêtyer sur la vague de meurtres qui frappent l'ordre des Recluses, un ordre très ancien, chargé depuis le Moyen-âge de protéger et d'étudier les manuscrits interdits de la chrétienté. Il confie au meilleur de ses exorcistes, le père jésuite Carzo, le soin de retrouver la trace de cet évangile que l’Église a perdu six siècles plus tôt...

Afficher en entier

Classement en biblio - 466 lecteurs

Or
139 lecteurs
PAL
126 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Hrader 2012-02-13T23:03:00+01:00

- Ne pas passer pour une victime: les tueurs adorent massacrer les victimes.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par nf23
Or

Prenez une dose d’ésotérisme, un soupçon de religion, une pincée de thriller, une louche de gore et vous aurez un aperçu de ce qui vous attend dans ce livre. Bonne lecture!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ezery
Diamant

ce qui m'a attiré en premier lieu dans ce roman c'est surtout son titre . mais quelle surprise de tomber sur un tel livre , le chassé-croisé entre les chapitres permet une lecture fluide et structurée entre le passé et le présent et entre les différents protagonistes. l'histoire est tellement prenante qu'on se surprend à penser "et si c'était vrai?".

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par assra 2017-08-23T17:57:05+02:00
Or

Excellent roman qui propose des théories vraiment intéressantes sur l'Église. Ceux qui ont aimé Da Vinci Code apprécieront !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LOoveleSs 2017-07-11T17:12:11+02:00
Or

J'ai adoré ce livre, peut être moins la fin... mais je le conseille vivement ! L'écriture est simple et pourtant le sujet est complexe. Ce que j'ai apprécié par dessus tout, ce sont les passages reliés à l'histoire, toutes ses connexions. J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, ça manière de nous balader d'un pays à l'autre, d'un univers à l'autre. Ce livre est vraiment intelligent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Palmyre 2017-07-02T14:31:12+02:00
Argent

A lire absolument! tout y est si vous aimez les thrillers! dans la même veine que "Da Vinci code" mais un peu plus "noir"...

J'avais été un peu déçue par "Ces lieux sont morts" mais pas du tout par celui-ci!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cycy15-08 2016-06-20T22:15:40+02:00
Or

Ce livre est diaboliquement prenant et addictive.

J'ai aimé plonger dans cet univers particulier et plein de rebondissements.

Je le conseil vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lise019 2016-05-13T14:07:11+02:00
Lu aussi

Ce roman est une merveille. Je l'ai lu suite au conseil d'un ami. Super thriller...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jaiuneheurealire 2016-05-13T13:41:17+02:00
Diamant

Je termine "l'évangile selon Satan".

Bien construite, l'histoire se déroule selon une progression additive telle qu'on a du mal à lâcher le livre.

Le suspense est là, les allers et venues entre passé et présent s'enchainent, L'action est présente, souvent violente, les personnages sont poignants, pris dans les ressauts de l'histoire et les descriptions de l'époque médiévale réalistes.

Un bon thriller pour ceux qui aiment le genre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aelynah 2016-05-03T17:36:11+02:00
Or

Italie, XIVe siècle. Le récit s'ouvre sur l'époque de la grande peste noire. Période trouble s'il en est ! Cependant, une menace encore plus grande semble s'acharner à poursuivre un manuscrit. Ce dernier arrive un beau matin par la charrette de ravitaillement que livre Gaspard aux religieuses d'un couvent d'Augustines. Le corps affaibli d'une sœur d'un ordre reclus et secret est caché sous la toile et avec elle, un sac en cuir.

La mère supérieure Yseult le sent, le malheur est là. Et la suite des événements lui donne raison. Entre les confidences de la sœur avant de mourir, mais aussi la possession post mortem dont elle est victime, et qui laisse des traces de pas bien réelles sur le sol de la cellule, tout le prouve. La Bête est dans leurs murs. Que cherche-t-elle ? La mère Yseult va en avoir un aperçu avec le contenu du sac de la sœur défunte : le crâne encore ceint de la couronne d'épines du Christ et l'évangile selon Satan.

L'horreur va alors se déchaîner au couvent.

Les Etats-Unis, de nos jours. Nous faisons la connaissance de Marie Parks, profileuse au FBI qui, depuis un accident ayant coûté la vie à sa famille et l'ayant laissé plusieurs mois dans le coma, est sujette à d'atroces visions chaque nuit. Toutes les nuits, dans son sommeil, son cerveau lui fait vivre les derniers instants des victimes de tueurs en série. Elle ne s'endort plus qu'à coup de somnifères et de gin pour espérer quelques heures de répit et de repos. Pour ne pas devenir folle, Marie décide de faire faire des analyses. Et le verdict tombe : syndrome médiumnique réactionnel. Bouleversé par le traumatisme qu'il a subi, son cerveau s'est réfugié dans le coma pour se reconstruire. Et lors de ces réparations, il a réactivé des connections cérébrales interrompues. Elle peut dorénavant faire fonctionner une partie de son cerveau inexploitée par la majorité des hommes. Le résultat en est ces visions d'horreur, ces meurtres passés ou présents, ces tortures et sévices vécus par les victimes.

En peu de temps, Marie va apprendre à les sélectionner et ainsi faire arrêter de nombreux tueurs en série.

C'est lors d'une de ses pauses entre deux enquêtes, alors qu'elle retourne dans sa ville d'enfance, qu'elle va à nouveau faire face à l'horreur. Cette fois-ci, elle va toucher ses proches et sa motivation n'en sera que plus grande de chasser et arrêter ce tueur. Car celui-ci a déjà fait quatre victimes et une cinquième est portée disparue. Il fait partie des cross killers, de ceux qui ne sont motivés par rien d'autre qu'eux mêmes. Pas de passé douloureux ou violent en déclencheur, juste une folie reconnue et assumée qu'ils projettent dans leurs actes d'une cruauté gratuite et jouissive.

Marie va devoir le poursuivre jusque dans les entrailles de la terre, dans la crypte souterraine d'une vieille église au fond des bois. Elle va le trouver ou peut-être est-ce lui qui la trouve en premier.

De chasseur, elle devient proie, puis victime jusqu'à l'arrivée des renforts. Voilà c'est fini, il est mort !

Mais est-ce vraiment le cas ? Une petite voix au fond de Marie lui souffle que non. Et la suite va hélas lui donner raison.

Alors que l'autopsie de Caleb, le voyageur, va laisser apercevoir des éléments troublants et improbables, un secret vient d'être révélé à Rome, de l'autre côté de l'océan. Nous suivons alors le périple du père Carzo, exorciste de l'église. Lui aussi poursuit une cible, une âme damnée, un démon aux multiples noms qui prend possession d'âmes égarées. Tout comme Marie, le père Carzo se retrouve face au voyageur, et comme elle, cette rencontre ne le laissera pas indemne. Car il semble l'attendre, comme Caleb semblait attendre Marie. L'histoire de l'évangile de Satan refait surface. Et nos deux héros, sans le savoir voient leurs chemins se rapprocher inexorablement jusqu'à ne plus faire qu'un, vers le même but : éradiquer le Mal.

Vous ne pouvez sortir indemne de la lecture de ce roman. Les scènes de tortureS sont suffisamment imagées pour marquer les esprits et cependant décrites de façon simple et sans fioritures. C'est peut être justement pourquoi ça interpelle. Votre imagination fait le reste. Le doute peut parfois vous traverser aussi car certains éléments semblent presque réels.

Cette lecture fait frissonner et en même temps, vous ne pouvez le lâcher, malgré l'angoisse croissante.

Cette lecture est passionnante et en même temps dérangeante, tant certaines situations peuvent paraître réelles. Les secrets de l'Eglise, les manuscrits apocryphes, les miracles vrais ou faux, tout cela ressort régulièrement des placards et apparaît dans les journaux. Alors quand un auteur comme Graham reprend le sujet, le développe et le martyrise en lui donnant comme acteur principal un tueur en série, multirécidiviste malgré ses nombreuses morts, le frisson est garanti.

Que vous soyez croyant ou non, cette lecture est perturbante car elle amène à se poser des questions. Et si c'était vrai ? Si tout cela n'était qu'une vaste supercherie pour donner un but aux hommes ? Le mal est là, il n'y a qu'à regarder les journaux ou écouter les informations pour s'en rendre compte. Notre monde deviendrait-il fou ? Ce livre et d'autres de ce genre semblent nous conforter dans cette idée. Et puis, vous faites une pause, vous regardez autour de vous et le calme revient. Car rien n'est jamais sombre et là où existent les ténèbres, la lumière y est aussi.

Patrick Graham a presque réussi à vous convaincre. Et c'est ce qui rend ce roman si captivant, si addictif, si dérangeant aussi.

Vous vous y plongez comme un passager du Titanic, sans savoir si vous en ressortirez indemne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sand35 2016-04-25T15:27:06+02:00
Bronze

J'ai entamé ce roman avec beaucoup d'enthousiasme. Le début de l'histoire est très accrocheur et bien ficelé. Malheureusement, je ne pourrais expliqué mais j'ai peu à peu perdu l'intérêt. Il y a une part narrative qui traine en longueur. L'intrigue est excellente mais l'action est entrecoupée et le rythme effréné se perd.. C'est toutefois un très bon roman d'épouvante et j'ai eu quelques frayeurs à le lire seule.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Djulaie 2016-03-02T13:59:59+01:00
Or

Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de thriller, et je dois avouer que celui là était plutôt bon, de belles retrouvailles avec le genre. Ceci mixé avec une belle grosse théorie du complot bien dégoulinante sur la religion, et c'était la cerise sur le gâteau. Un beau pied de nez à la religion, qui fait bien croire ce qu'elle veut. (Dans les grandes lignes, Jesus aurait renié Satan sur la croix, et serait devenu Janus, le roi des enfers. Un équivalent des illuminatis essayeraient de rétablir la vérité dans l'ombre.).

Par contre, certaines scène sont bien bien trash, aussi le livre ne sera réservé qu'à un public très avertis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par maxiime 2016-02-10T21:23:16+01:00
Or

Pas un coup de coeur, mais un très bon moment à lire ce livre. J'ai juste trouvé la fin du roman un peu long, mais le reste super.

Afficher en entier

Date de sortie

L'Evangile selon Satan

  • France : 2008-01-09 - Poche (Français)

Activité récente

Tessa-3 l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-27T03:03:54+02:00
assra le place en liste or
2017-08-23T17:57:16+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 466
Commentaires 86
Extraits 25
Evaluations 115
Note globale 8.29 / 10

Évaluations