Livres
458 658
Membres
412 340

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'éveil



Description ajoutée par ceinwyn79 2016-06-06T09:39:40+02:00

Résumé

" Je dois y retourner, c'est insupportable de le savoir ici, lui qui marche et vit non loin. Non, il ne s'agit pas encore de l'éveil, du vrai, c'est mon attention seule qu'il éveille pour l'instant, et c'est en dessous, plus loin, que nous allons éclore et tomber et rouler. Je suis à l'orée de l'éveil". La scène est à Hanoï, au Vietnam, dans les ruelles surchauffées. Cela se passe aujourd'hui, mais ce pourrait être il y a longtemps.

C'est une histoire d'amour, dont les personnages sont deux garçons et deux filles, dont les voix s'entrechoquent. C'est une histoire d'amour, douloureuse et sensuelle, où les héroïnes ne font que traverser le tumulte de la ville, et se cachent dans l'ombre protectrice des chambres. C'est un premier roman d'exception. Et l'acte de naissance d'un écrivain.

Afficher en entier

Classement en biblio - 9 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Eleanara 2017-06-29T18:40:53+02:00
Pas apprécié

Je me suis laissée tenter suite à une critique extrêmement élogieuse à l'égard de ce roman. J'ai saisi l'occasion de le découvrir et je dois avouer que je suis légèrement désappointée...

Il est vrai qu'il ma fallu un petit temps pour me reconnaître, étant donné qu'on suit un personnage, puis un autre. Ce livre soulève une question intéressante, à savoir : comment est-on censé continuer à vivre alors que l'être aimé n'est plus présent ? J'ai été surprise car je ne m'attendais pas à ce que le livre traite de cette thématique. Les choses ne se sont pas arrangées, compte tenu du fait que je n'ai pas apprécié les personnages. Je n'ai tout simplement pas compris le personnage masculin principal. Je ne me comprenais pas toujours ses pensées, ses réactions. Si au début j'éprouvais de la peine pour l'autre personnage, je ne comprenais pas non plus ses agissements. Je me suis rendue compte à un certain stade qu'elle me faisait juste pitié. Je ne comprenais pas pourquoi certains personnages s'accrochaient tant à des personnages qui, ainsi décrits, ne semblaient pas tellement sympathiques. Ce qui fait que je n'ai pas réellement adhéré aux relations qui sont présentes dans le roman, je n'ai pas été touchée par cette vision de l'amour. D'autant plus que la narration est assez brouillonne, on passe d'une époque à une autre, c'est parfois déconcertant. Alors oui, cela reflète bien le cours de la pensée, mais en tant que lecteur, on s'y perd vite.

Si je suis passée totalement à côté de ce roman, rien ne dit que ce sera le cas pour vous. Alors si vous êtes curieux, découvrez-le.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par oriane34 2017-03-06T20:19:46+01:00
Diamant

Livre génial!!

L'écriture de l'auteur fait absolument tout le roman. L'histoire est assez banale mais la manière d'écrire et les mots choisis pour raconter cette histoire m'ont complétement transporté et bouleversé.

L'auteur à un véritable don pour trouver les mots juste vis à vis de sentiments ou de situations auxquelles on peut facilement s'identifier. Tout parait alors clair, limpide et d'une justesse incroyable.

Les personnages sont attachants, nuancés, sincères et crédibles.

Le contexte du Vietnam et de la ville d’Hanoï en particulier a toute son importance et apporte un vrai plus à ce récit.

Bref j'ai adoré je recommande vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par hcdahlem 2016-10-10T19:57:32+02:00
Argent

Difficile de ne pas voir défiler des images du film L’amant de Jean-Jacques Annaud en lisant ce premier roman. Parce que l’action se déroule à Hanoï, parce qu’il s’agit d’une histoire d’amour, parce que le climat humide et chaud y joue aussi un rôle, ainsi que les chambres non-climatisées. Ajoutons-y une certaine oisiveté et le jeu des différences sociales. Mais si le film – et le livre éponyme de Marguerite Duras – servent à planter le décor, l’histoire est bien différente.

Cette fois, on va suivre la vie de quatre expatriés dans la capitale vietnamienne. Deux jeunes filles, Juliet l’Australienne et Laura la Française et deux hommes, l’un est Français et un peu plus âgé. Son identité ne sera pas dévoilée. L’autre est son ami et confident Raphaël.

C’est lors d’une soirée organisée par un certain Monsieur Klin pour les cinquante ans que Juliet rencontre le Français. Il est serveur à L’Ermitage, l’hôtel où se déroule la fête (pour ceux qui connaissent Hanoï, on peut imaginer que l’auteur s’est inspirée de l’Héritage, situé dans le quartier décrit). Après une soirée bien arrosée, elle s’accroche au bras de cet homme et finit par le suivre chez lui, dans son petit appartement de la vieille ville.

Line Papin donne successivement la parole à l’un et à l’autre. Ce qui nous permet de voir Juliet à la fois surprise de se retrouver au petit matin dans cette chambre inconnue et amoureuse de cet homme. Ce qui n’est pas vraiment le cas de son amant Français tout aussi surpris, mais qui considère leur relation plutôt comme un joyeux divertissement.

Cette nouvelle relation est aussi pour lui l’occasion d’oublier ses soucis. Il doit éviter de rencontrer son propriétaire à qui il doit des arriérés de loyer et en a assez de subir les invectives de son patron. Il va du reste finir par rendre son tablier.

Juliet, fille de l’Ambassadeur d’Australie, n’a pas de tels soucis et peut se réjouir de cette démission, afin de pouvoir profiter davantage de «son homme». Sauf que ce dernier rencontre Laura dont la beauté autant que l’aura mystérieuse qu’elle dégage le fascine.

Raphaël se rend bien compte du danger et tente bien de mettre son ami en garde «avec elle, tu es foutu». Mais on sait bien que le danger peut avoir un effet aphrodisiaque. Comme Juliet s’accroche, voilà notre homme engagé dans une double histoire dont on sent bien que ni l’une ni l’autre ne sont faites pour durer…

Tout comme la vie d’expatrié. D’autant plus que le drame vient se greffer à la comédie de mœurs.

Sensible et sensuel, voilà un premier roman au goût aussi acidulé que les fruits exotiques du marché d’Hanoï. De ceux que l’on goûte avec le plaisir de la surprise et dont on deviendrait vite addict.

http://ow.ly/Ye713052ieY

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginy 2016-08-23T08:34:52+02:00
Lu aussi

Il m’a fallu un certain temps d’adaptation pour me situer dans ce roman. Ballottée d’un personnage à l’autre, du passé au présent du récit, j’ai finalement réussi à suivre les pensées de chacun, leurs sentiments. Dans la chaleur d’Hanoi, le lecteur découvre au fil des pages que l’amour peut être douloureux, blesser profondément et mener même à la mort. Car pourquoi continuer de vivre lorsque l’être aimé n’est plus? Cette personne complémentaire, avec laquelle on se comprenait si bien, même sans parler? Comment redonner goût à la vie à quelqu’un qui n’en a plus envie?

Si l’histoire de ces cœurs brisés, de ces rencontres qui défient les classes sociales, est belle, en revanche, le style de Line Papin m’a donné du fil à retordre. Les personnages, perdus dans leurs pensées qui allaient d’avant en arrière et inversement, m’ont parfois perdue en tant que lectrice. En relisant certains passages, je parvenais à reprendre le fil, mais c’est assez frustrant de revenir en arrière pour arriver à suivre. J’ai compris l’effet que souhaitait donner l’auteur, laissant libre cours aux pensées de ces personnages comme n’importe qui le ferait, c’est d’ailleurs très bien reproduit avec de belles images, de la poésie et une ponctuation vraiment adaptée au rythme des pensées. Mais ça a été compliqué pour moi. C’est assez rageant, en fait, parce que cette lecture me donne l’impression de m’échapper, comme cet homme échappe à Juliet, l’une des jeunes femmes du récit. Comme un goût d’inaccessible, comme si je n’étais pas parvenue à apprivoiser les mots alors que j’avais tant envie de vraiment connaître ces personnages!

Mon conseil concernant ce titre: lisez-le! Ce n’est pas parce que je ne suis pas arrivée à le dompter que vous n’y parviendrez pas. Je trouve ce récit d’amour beau; vous le trouverez magnifique.

https://deslivresdesfilsetunpeudefarine.wordpress.com/2016/08/23/leveil-line-papin/

Afficher en entier

Date de sortie

L'éveil

  • France : 2016-08-24 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 9
Commentaires 4
Extraits 0
Evaluations 3
Note globale 7 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode