Livres
458 284
Membres
411 345

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- Alors qu'est-ce que vous faites, Gin, quand vous n'assassinez pas les gens? finit par demader Caine.

- Vous êtes bien curieux, répondis-je avec un haussement de sourcils.

- Oh, c'est histoire de faire la conservation. Dans la mesure où on est coincés tous ensemble pour un moment, je me disais que c'étais poli de parler d'autre chose que du crime que nous nous apprêtons à commettre aujourd'hui.

- Un seul? dis-je en me moquant. Vous nous sous-estimez. La journée débute juste.

Caine plissa les yeux. Il venait de comprendre qu'il ne tirerait rien de moi et se tourna vers Finn.

- Et vous?

Je me permis d'intervenir.

- Oh, Finn n'est pas un tueur à gages. Il est bien, bien pire. C'est un banquier.

Afficher en entier

- Vous voulez que je regarde vos blessures? demadai-je à l'enquêteur. Je suis assez douée pour rafistoler les gens.

- C'est vrai, confirma Finn. Quand elle ne les tue pas.

Cette mauvaise plaisanterie tira une grimace à Caine. Mais il ne devait pas avoir peur de moi, ni de ce que je pouvais lui faire, car il se leva.

- Je veux bien. De toute façon, ça ne peut pas être plus douloureux que maintenant.

Il aurait pu être mort et ne rien sentir du tout, mais je préférai ne pas lui faire remarquer. Il me suivit dans la salle de bains et s'installa sur les toilettes tandis que je sortais un des pots d'onguent que Jo-Jo m'avait donnés.

- Écartez les jambes, ordonnai-je.

- Je vous demande pardon?

Afficher en entier

Tuer, c'est l'argument le plus dissuasif qui soit.

Afficher en entier

- Monsieur l'enquêteur, je suis peut-être tueuse à gages, mais je ne suis pas un monstre. Je ne tue pas les enfants. Jamais. Mais si vous osez encore une fois m'insulter de la sorte, c'est avec grand plaisir que je vous trancherai la gorge.

Afficher en entier

- Ah, là, je te reconnais. Garce un jour, garce toujours.

Afficher en entier

- Si j'étais vous, je ne ferais rien de stupide, comme tenter de dégainer, par exemple.

Il se tendit encore plus sur la défensive.

- Pourquoi?

D'un mouvement du menton, j'indiquai la rue, de l'autre côté de la vitrine.

- Vous voyez le 4x4 cadillac noir, là-bas?

Il hocha la tête.

- Un de mes associés se trouve dans ce véhicule. Il est bien armé. Si je ne sors pas d'ici dans quinze minutes, il tirera sur la foule des étudiants, devant la fac, là-bas. Si on tente de m'arrêter ou de me suivre, il tirera sur la foule des étudiants. S'il s'ennuie ou si son nez le gratte, il tirera sur la foule des étudiants. C'est vous qui voyez.

Afficher en entier

- je m'appele gin. je tue des gens.

Afficher en entier

"Un tueur n'était pas censé prendre les choses personnellement, céder à l'émotion ou se complaire dans la douleur. Un tueur empochait l'argent, accomplissait sa mission et s'en allait sans se retourner. telles étaient les règles du jeu." (p.125)

Afficher en entier

Pour tuer, il faut devenir proche des gens que l'on vise.Se faire une place dans leur monde. Adopter leurs habitudes. leurs goûts. penser comme eux. (p.9)

Afficher en entier

- Oh, Finn n'est pas un tueur à gages. Il est bien, bien pire. C'est un banquier.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode