Livres
528 694
Membres
548 859

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Or

J'ai bien aimé très imaginatif après j'adore le fictif donc bel exemple

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Arroue 2020-11-15T22:05:25+01:00
Or

Maîtrise parfaite. C'est l'une des rares sagas mettant en scène des dragons en tant que personnages principaux. C'est merveilleusement bien fait. L'histoire est originale et prenante. C'est un superbe ouvrage d'héroïc fantasy qu'on ne peut que recommander.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Quilla 2020-11-07T10:07:50+01:00
Or

J'avais reçu ce livre en cadeau puis bêtement laissé jusqu'au jour où, béni soi-t’il mon frère et moi n'avions rien à lire et avons pris les deux livres qui moisissais dans l'ombre de notre étagère, c'est à dire la quête d'Ewilan et Eragon(nous étions vraiment stupide).

Dès les première pages j'ai été conquise par le monde fantastique de C.Paolini.

CE livre est un véritable joyaux, l'écriture nous transporte complètement et nous fat rire, pleurer, et nous surprend tout le temps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Niny7 2020-10-25T12:37:24+01:00
Diamant

Cela doit faire près de dix ans que j’ai lu la saga pour la première fois, et ce devait être, je crois, ma première saga de fantasy pure. J’étais alors tombée amoureuse de l’environnement, de tout l’univers avec l’histoire des dragons et des dragonniers, et bien sûr des personnages. Aussi, j’avais un peu peur de m’y replonger. Peur de ne pas me souvenir d’un éventuel aspect jeunesse qui ne me plairait pas autant aujourd’hui. Peur d’y trouver des défauts ou incohérences que mes yeux d’alors, moins critiques, n’auraient pas notés. Peur d’être déçue et que ce vieux coup de cœur me laisse, cette fois, un arrière-goût amer. Finalement, rien de tout ceci ne s’est produit. C’est encore une fois un coup de cœur.

Alors, bien entendu, pas de surprise face aux grosses révélations sur les petits secrets des personnages : je me souviens d’ailleurs de quelques spoilers des tomes suivants que je croyais redécouvrir dans celui-ci. J’ai au moins rafraîchi ma mémoire sur l’ordre des événements et certains détails oubliés. Cette absence de suspense m’aura tout de même permis d’apprécier encore plus les descriptions de l’environnement, nombreuses dans ce volume, et de voyager dans ces lieux que l’on se représente facilement grâce à la plume de l’auteur. Ce dernier semble avoir pris un plaisir immense à construire l’Alagaësia et vouloir nous la présenter dans ses moindres recoins, tant il passe de temps à nous décrire ce qui entoure notre héros. Mais étonnamment, ce n’est ni redondant ni lassant ! Il nous embarque dans le voyage d’Eragon à travers le pays, voyage qui dure plus d’un an rien que dans ce livre, sans nous perdre en chemin. Bien sûr, la carte est plus qu’appréciable dans un univers aussi vaste, mais même sans cela, on se laisse facilement porter par Feu-de-Neige et Cadoc, à écouter les conseils et leçons de Brom et voir le monde d’en haut à travers les yeux de Saphira.

Alors, certes, ce premier tome reste introductif. Eragon y apprend énormément de choses sur l’Empire et son fonctionnement, sur les enjeux politiques au centre desquels il vient d’atterrir comme un cheveu sur la soupe, mais aussi sur l’histoire des Dragonniers, ses prédécesseurs, l’histoire de Brom, et enfin sur la magie. Il est toujours extrêmement curieux et passe son temps à poser des questions pendant le voyage, et ceci a plusieurs avantages pour le lecteur que nous sommes. D’abord, on ne reste pas dans le flou en manquant un échange qui aurait eu lieu pendant une ellipse. On en sait ainsi autant qu’Eragon sur ce qui l’attend, ou presque. En plus, les interactions entre le jeune homme et son mentor rythment le récit, ponctuant le voyage et ses descriptions de dialogues et de duels. On ne se perd donc ni dans une montagne de descriptions, ni dans un trop plein d’informations, et toutes sont réparties au fur et à mesure que l’intrigue en a besoin pour avancer ou qu’Eragon lui-même comprend les choses ou en discute avec Saphira. Il y a finalement assez peu d’action dans ce tome, si ce n’est au début lorsque l’élément déclencheur survient et vers la fin quand tout s’accélère. Le Dragonnier et sa Dragonne se battent peu, doivent surtout se cacher autant qu’ils le peuvent et éviter de chercher un combat tant qu’ils ne sauront pas se battre suffisamment bien. Mais je n’ai pas ressenti de manque face à cette absence de bataille, justement grâce au développement progressif de l’intrigue.

C’est d’ailleurs aussi cela que j’aime dans la série Eragon : le héros n’en est pas un dès le début. Certes, il est chasseur et sait manier l’arc de façon très correcte, mais il est aussi fermier, a passé sa vie dans un village reculé dans la montagne sans jamais en sortir, et n’a jamais eu l’intention de mener une révolution ou ne serait-ce que celle de se mêler de la politique du pays. Il ne sait absolument rien de la magie avant d’être confronté directement à elle à travers Saphira, et ne sait pas non plus se servir d’une épée. Alors en plus de découvrir beaucoup sur l’univers, le lecteur va aussi en apprendre plus sur ce futur héros à travers ses pérégrinations. On découvre sa personnalité persévérante et perspicace, ainsi que sa nature curieuse et un peu trop prompte à la colère en même temps que lui-même se découvre.

En bref, c’est une relecture qui fait du bien. J’ai adoré replonger dans ce monde ; chevaucher de nouveau aux côtés de Brom, voler une nouvelle première fois sur le dos de Saphira, et apprendre la magie en même temps qu’Eragon. C’est un coup de cœur qui se confirme, un univers qui m’appelle et me parle.

Ma chronique est un peu longue, elle est disponible entièrement sur mon blog : https://chroniquessoeursdepapier.wordpress.com/2020/08/25/eragon-christopher-paolini/

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est un chef d’œuvre de la fantasy. Le suspense y est bien dosée et les personnages sont très intéressant.Eragon est un de mes personnages préféré tout livres confondu même si j'ai souvent eu envie de le gifler.Spoiler(cliquez pour révéler)comme par exemple quand il s'annonce ouvertement l’ennemi de Galbatorix et que cet abruti laisse filer les urgals en prenant bien soins de s’évanouir juste avant !

Bref je considère ce livre comme étant un livre aussi bien que le seigneur des anneaux (dont il s'inspire beaucoup) mais je trouve les personnages plus intéressant.Spoiler(cliquez pour révéler)notamment Brom qui est mort malheureusement bien trop tôt

Afficher en entier
Or

J'ai adoré ce premier tome !!! J'ai redécouvert l'univers d'Eragon car je n'avais vu que le film et il y a beaucoup d'éléments qui ne sont pas présent dans le film et je trouve ça dommage.

Je compte bien me procurer le reste de la saga pour découvrir la suite des aventures d'Eragon et de Saphira.

Je le recommande vivement.

Afficher en entier
Diamant

Bon, je ne sais pas trop par où commencer, alors voilà : j’adooooore les histoires de grande épopée, de voyage à travers des contrées imaginaires, et pour ça, Eragon nous sert bien ! 1er indice de cette réussite : la carte ! C’est simple, un livre qui commence avec une carte est un bon livre ! J’aime la manière dont l’auteur décrit les personnages, les villes et les paysages, j’arrive à me faire une belle représentation sans pour autant être assommée par des paragraphes entiers de descriptions. Le rythme du livre est parfait : les scènes d’action sont là comme il faut, entrecoupées de scènes plus calmes, où Eragon s’entraine et apprend, mais qui ne sont pas barbantes car on en apprend énormément sur l’Alagaësia, les créatures qui y vivent et l’univers qu’à créé Paolini.

Pour ce qui est des personnages, je ne mentionne qu’Eragon, car je veux éviter le spoil, et aussi car mon petit doigt me dit que les autres personnages seront plus développés par la suite. Eragon, c’est un personnage attachant, il a 15-16, ce n’est donc plus tout à fait un enfant, mais pas encore un homme. Il est forcé de grandir trop vite, mais malgré sa curiosité, il arrive à faire montre de discernement et de sagess (enfin parfois ça merde un peu). Je pense que c’est pour ça qu’on peut l’apprécier qu’on soit ado ou adulte.

Bref, j’ai tellement à dire sur ce livre, mais je vous laisse ici !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na_nou 2020-08-10T10:29:42+02:00
Or

Je me suis enfin décidée à me lancer dans la saga L'héritage, je ne suis pas déçue.

Le style est agréable, on sent l'influence des grands auteurs de fantasy, et j'ai pris plaisir à suivre les premières aventures d'Eragon...sans attendre je me plonge dans la suite !

Afficher en entier
Pas apprécié

Lu tardivement, je dois avouer ne pas avoir aimé. Je n'ai accroché ni aux personnages, ni au style d'écriture qui n'était pas toujours agréable (pour la traduction en tout cas). C'est rare chez moi, mais impossible de me plonger dans l'histoire. Il me restait 200 pages quand j'ai décidé d'arrêter là et de refermer le livre.

Cet univers ne sera pas pour moi !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode