Livres
461 303
Membres
417 565

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'héritier des Makricosta



Description ajoutée par letty85 2015-05-06T00:17:26+02:00

Résumé

L’hésitation et l’échec ne font pas partie du vocabulaire de Theo Makricosta. Pourtant, quand il se retrouve à devoir s’occuper de ses neveux pour quelques jours, il se sent terriblement impuissant et décide de se tourner vers Jaya Powers. Certes, il n’a pas revu son ancienne collaboratrice depuis leur unique – et inoubliable – nuit de passion presque deux ans plus tôt, mais c’est la seule personne en qui il ait une totale confiance. Aussi quelle n’est pas sa surprise – et sa colère – lorsque Jaya, plus belle que jamais, lui présente à son tour un enfant : le fruit de leur nuit sans lendemain…

Afficher en entier

Classement en biblio - 30 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Suzanne55 2017-01-11T02:36:48+01:00

Elle s’installa près de son compagnon.

— Tu tiens un certain nombre de choses pour acquises, on dirait. Je ne renoncerai pas à mon travail, Theo. Je ne t’épouserai pas.

Il garda le silence un instant avant de répondre :

— J’admets que les circonstances n’étaient pas appropriées pour évoquer tout cela. Je ne sais pas ce qui m’a pris. J’ai peut-être parlé trop vite à cause du regard de Nic. Adara et Rowan ont toutes deux connu des problèmes d’infertilité, et mon frère devait se demander comment quelqu’un qui avait la chance d’être père sans difficulté se…

— Es-tu en train de me dire que tu veux jouer un rôle dans la vie de Zéphyr uniquement pour éviter le jugement de ta famille ? coupa-t-elle.

— Non. Je dis que le point de vue de Nic m’aide à mettre les choses en perspective, à réaliser qu’une naissance est un miracle. Jaya, je ne suis toujours pas convaincu de pouvoir devenir un bon père. Mais si Nic l’a fait, tout espoir n’est peut-être pas perdu pour moi. Mon enfance m’aura au moins enseigné à ne pas commettre certaines erreurs. Je sais que tourner le dos à mon fils en serait une.

Ce discours magnifique la bouleversa. Theo venait de dire tout ce qu’il fallait dire, avec cœur et sagesse. Elle avait désespérément besoin de le croire, mais il était de son devoir de se montrer honnête. Rien ne fonctionnerait jamais si elle ne savait pas dissocier les besoins de Zéphyr des siens propres. Le fait que son enfant doive grandir à proximité de son père ne signifiait pas nécessairement que ledit père devait devenir son mari.

— Je reste opposée à cette idée de mariage, souffla-t-elle.

— Mais si nous vivons simplement ensemble, ta famille ne sera-t-elle pas choquée ?

— Tu… Tu veux que nous vivions ensemble ? lâcha-t-elle, sidérée.

Avec flegme, il rétorqua :

— Si je veux connaître mon fils, il faut que je sois près de lui. Physiquement.

Encore un arrangement, songea Jaya, une douleur intense dans la poitrine. Seigneur, comment pourrait-elle supporter de partager un toit avec cet homme juste parce qu’il voulait passer du temps avec Zéphyr ? Et son équilibre à elle ? Sa santé mentale et affective ? Non, son pauvre cœur ne s’en remettrait pas…

— Je… Je regrette. Je ne souhaite pas vivre avec toi.

— Pourquoi ? Tu vis bien avec Quentin. Je paierai pour tout.

Voilà, l’argent, maintenant ! Tous les problèmes de la vie se résumaient-ils à quelques liasses de billets ?

— Je tiens à mon indépendance, contra-t-elle.

— Mais tu n’es pas indépendante ! Tu es une mère. Ce qui nous unit nous rend dépendants l’un de l’autre. Jaya, il faut parvenir à un compromis dans le meilleur intérêt de Zéphyr. Pas seulement aujourd’hui, mais jusqu’à la fin de nos jours.

Elle baissa la tête, secouée d’émotions contradictoires. Ainsi, Theo était prêt à se sacrifier, à vivre avec une femme qu’il n’aimait pas, afin d’assurer le bien-être de leur fils. Elle ignorait pourquoi cela semblait si facile pour lui… De son côté, elle avait le sentiment que ce qu’il lui demandait la mettrait à la torture.

— Theo, j’ai dû me battre sans répit tout au long de ma jeunesse pour parvenir à gagner mon autonomie. Je ne peux pas m’engager dans la même bataille avec toi. Ne me demande pas de courber l’échine et de faire ce qu’on attend de moi. Tu raisonnes comme si le mariage était incontournable. Mon quotidien déborde déjà d’obligations, depuis que j’ai choisi d’avoir Zéphyr.

— Tu crois que j’ignore ce que cela signifie, de vivre selon des règles édictées par d’autres ? Tu crois que j’aime calculer des taux d’intérêt et vérifier des inventaires de serviettes d’hôtel ? Il y a une différence entre l’absence de liberté et vouloir donner la priorité à sa famille. Mon père n’est plus là pour me déshériter si je décide de démissionner. Je reste à la demande d’Adara, parce que je veux qu’elle réussisse. Mais je n’hésiterai pas à ajuster mes responsabilités au sein de l’entreprise. Je le ferai, parce que je veux passer du temps auprès de Zéphyr.

L’idée qu’il soit malheureux la rendait malade. Soudain, Jaya éprouva exactement la même sensation qu’au soir où elle avait poussé la porte de son appartement, à Bali, le découvrant accablé. Elle voulait l’aider.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par -BooksLover- 2017-01-26T22:26:54+01:00
Bronze

Une histoire différente des Harlequin que j'ai pu lire car, pour une fois, je n'ai pas eu l'impression que les deux protagonistes étaient hostiles l'un envers l'autre ou qu'ils s'empêchaient d'être heureux ou autre. Au contraire, j'ai trouvé qu'il n'y avait pas vraiment de "barrière" entre eux ou d'obstacle à surmonter.

Une lecture légère et sympathique en somme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Suzanne55 2017-01-11T02:50:42+01:00
Diamant

J'ai beaucoup aimé. Jaya, femme brillante, à su se bâtir une réputation professionnelle. Sa faiblesse, c'est Théo, irrésistible. Quand Théo apprend l'existante de son fils, Zéphyr , il prend la nouvelle très bien.

L'évolution de l'histoire permet de voir le couple à se connaitre, à repérer leurs marques.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Csirene 2015-08-18T12:03:15+02:00
Lu aussi

Je me demande si les éditions Harlequin relisent les traductions de leur roman. Nous sommes en présence du type même de la mauvaise traduction... préposition incorrecte, formulations et tournures capillotractées...

Passons à l'histoire. Là, l'auteur nous fait un florilège d'idées toutes faites et d'idées reçues tel que le sari qui comporterait bon nombre de jupons alors que c'est une pièce de tissus rectangulaire de plus de 4 m de long et d'une seule pièce !

On nage entre erreurs et incohérences.

Pour le reste, on a l'impression de se retrouver dans une ambiance Bollywoodienne à rebondissements !

Moi, Bollywood j'adore, quel dommage que les incohérences et la traductions rende le roman indigeste.

Afficher en entier

Date de sortie

L'héritier des Makricosta

  • France : 2015-08-01 - Poche (Français)

Activité récente

Mogo26 l'ajoute dans sa biblio or
2016-02-15T14:40:17+01:00
kimjie l'ajoute dans sa biblio or
2016-02-11T23:32:55+01:00

Les chiffres

Lecteurs 30
Commentaires 3
Extraits 2
Evaluations 5
Note globale 6 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode